Dimanche 24 Septembre 2017, 16:04     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC 2017] Preview : Biomutant

par Caparzo 26 Aoû 2017 19:10 4

La découverte d'une toute nouvelle licence à la Gamescom a quelque chose de totalement exaltant. Ne pas savoir à quoi s'attendre, se demander si nous aurons le sourire jusqu'aux lèvres ou si nous regarderons notre montre pour essayer de faire passer le temps plus vite, il s'agit d'émotions presque indescriptibles – tout du moins, je ne prendrai pas le temps de le faire ici. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, nous allons découvrir ensemble Biomutant.

 

L'arrivée d'un nouveau jeu utilisant de l'open-world pour essayer de se mettre en avant n'est plus vraiment une surprise. Les mondes ouverts sont en effet désormais très classiques, et les mettre en avant à des fins promotionnelles a de nos jours le don de nous faire grincer des dents de par la faible qualité des mondes proposés. Bien évidemment, il existe toujours des exceptions, et Biomutant pourrait bel et bien en faire partie. Développé par Experiment 101, composé d'anciens membre de chez Avanlanche Studios à qui nous devons Mad Max ou bien encore la série Just Cause, Biomutant nous a été dévoilé lors de cette Gamescom 2017 par ce cher THQ Nordic. Ce dernier semble nourrir de très nombreuses ambitions depuis son changement de nom – s'agissant de l'ancien Nordic Games –, et ce n'est pas vraiment pour me déplaire.

 

  

 

La démo qui nous a été offerte par des développeurs très enthousiastes nous a dans un premier temps éclairés sur le contexte peu commun du jeu. Biomutant est en effet un jeu post-apocalyptique se déroulant sur une planète où l'humanité semble avoir totalement disparu. Même si de nombreuses ruines antiques datant d'une époque semblant dépourvue de couleurs subsistent encore, le jeu d'Experiment 101 mise avant tout sur une direction artistique très colorée nous proposant des environnements grandioses. Bien sûr, je peux aussi nuancer mes propos puisque le moteur graphique semblait afficher des zones tout aussi bien pauvres que très riches en détail. Toutefois, les différentes créatures que nous croiserons dans ce titre atypique devraient quant à elles se montrer réellement à la hauteur de nos attentes.

Se déroulant dans un monde ouvert et proposant surtout de réelles mécaniques RPG, Biomutant nous permettra de créer un personnage de A à Z prenant la forme d'une sorte de raton laveur. Le ton est donc donné, et c'est sur cette base que nous pourrons choisir sa corpulence d'une façon très appréciable, mais aussi sélectionner le type de fourrure ainsi que sa couleur. La création visuelle du personnage est donc particulièrement élaborée et c'est avec un malin plaisir que nous devrions pouvoir créer ce personnage aux traits si particuliers. Bien entendu, la personnalisation ne s'arrêtera pas ici puisque nous pourrons également choisir des compétences ainsi que des mutations. Nous retrouverons des éléments comme  l'intelligence, la vitalité, la force, la régénération ou bien encore les mouvements, mais aussi des mutations qui nous permettront de faire évoluer notre personnage d'une façon plus singulière. Le jeu nous proposera effectivement de ré-encoder l'ADN de notre héros pour profiter de nouvelles compétences spéciales.

La démo nous a permis de jeter un œil sur l'une de ces mutations, permettant au personnage de projeter du liquide au sol, lequel fait pousser des champignons de grande taille. Ces derniers donneront la possibilité au joueur de s'en servir comme plateforme pour atteindre des zones bien trop élevées. Nous pourrons également diffuser des spores pour enrager les ennemis et les faire s'entre-attaquer. Nous aurons également accès à d'autres pouvoirs comme la télékinésie ou la projection d'éclairs. Toujours dans la personnalisation, la tenue que portera le héros nous servira à nous protéger, mais aussi à nous déguiser pour faire face à des situations particulières. Qui dit compétences, dit également combats. Ceux de Biomutant sont présentés comme des combats de kung fu misant sur un style visuel vraiment jouissif. Notre raton laveur pourra effectivement affronter ses ennemis au corps à corps en utilisant des épées, mais aussi à distance via des des pistolets ou équivalent. Particulièrement stylisés, ces affrontements donnent la possibilité aux joueurs de bondir dans les airs en utilisant par exemple un double saut, ou bien de faire des glissades pour passer entre les jambes de l'adversaire. Du craft sera également disponible, donnant pour sa part la possibilité de personnaliser par exemple ses munitions.

 

  

 

Le monde ouvert quant à lui utilisera des points d'intérêt permettant au joueur de découvrir de loin les principaux lieux accessibles. Nous retrouverons des forêts verdoyantes ainsi que des ruines bien plus urbanisée de cette ancienne civilisation. Diverses méthodes de déplacement seront mises à disposition du joueur, comme la montgolfière, le jetski ou bien encore le planeur. Encore une fois, la direction artistique fait mouche et c'est avec un sourire non dissimulé que j'ai pu découvrir tout ceci. En ce qui concerne la narration, celle-ci nous fera découvrir petit à petit l'histoire de notre héros, et celui-ci communiquera avec l'Arbre de Vie, une entité considérée comme un dieu. Cette entité sera d'ailleurs le seul personnage parlant notre langue puisque tous les autres personnages de Biomutant utiliseront des dialectes inventés pour l'occasion à l'oral, mais évidemment sous-titrés. L'Arbre de Vie aura une très grande importance puisque nous devrons l'aider à repérer ses racines pour tenter de maintenir en vie ce monde bel et bien mourant. Notons pour finir que nous aurons un compagnon prenant la forme d'une sauterelle. Oui, je n'ai pas compris moi non plus, mais la logique déjantée du jeu semble ici être respectée à la lettre.

 

Je ne savais pas à quoi m'attendre en me rendant à la présentation de Biomutant, et je dois bien vous avouer que j'ai été particulièrement charmé par celle-ci. Sa direction artistique pétillante, son héros aux traits si peu communs dans le jeu vidéo, ou bien encore ses combats d'apparence jouissive font de Biomutant un titre sur lequel il faudra très certainement compter en 2018. Bien entendu, tout n'est pas tout à fait réjouissant dans ce programme. Bien que beau, nous ne savons pas si le monde ouvert sera agréable à explorer et si les quêtes disponibles seront nombreuses ou non. Quoi qu'il en soit, la base semble particulièrement saine et c'est avec un grand intérêt que je suivrai son évolution au fur et à mesure de son développement.

Commentaires (4)

#2

Rolala
Garde

Très rafraîchissant en tout cas. En espérant une bonne scénarisation des quêtes.
#3

Nehria
Citoyen

J'aime beaucoup graphiquement, reste à voir l'histoire et l'évolution du personnage dans un monde ouvert.
#4

ninheve
Grand chevalier

il ressemble tellement à Rocket le raton laveur ..mais j'adhere au look à 100%
c'est vachement tentant en tous les cas
#5

Iosword
Grand chevalier

Pour y aller de mon petit commentaire, étant donné que j'étais présente à la présentation, c'est vraiment sympathique, dynamique et je retiens surtout les méthodes de déplacement dans l'univers et, bien sûr, le craft et les mutations. Mais je pense pense pas - même si j'espère me tromper - que l'emphase sera mise sur la narration.




Voir tous