Mercredi 18 Octobre 2017, 07:39     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[VOD] E32017 - Conférence Xbox

par Iosword 17 Juin 2017 22:10 11

Que dire sur la firme de Redmond qui n'ait pas été déjà dit ? Avec l'arrivée de la Scorpio, nommée désormais Xbox One X, nous attendions Microsoft et sa division Xbox au tournant. Or, si cette conférence s'avère riche en jeu – 42 selon Phil Spencer, comme quoi la réponse ultime n'est jamais loin –, elle reste décevante. Certes, les jeux pleuvent, mais ils sont pour la plupart des titres multiplateformes ou des exclusivités temporaires, rien qui ne puisse assurer les ventes de cette nouvelle Xbox, aussi puissant soit son hardware – surtout quand Sony justifie d'un parc de plus de soixante millions de PS4.

En une phrase, vous trouverez ici des jeux, de Forza à Anthem en passant par Middle-Earth: Shadow of War ou Cuphead, de belles exclusivités même comme Ori and the Will of the Wisps, mais si vous possédez aussi un ordinateur personnel, rien qui ne justifie un nouveau passage à la caisse.

 

Commentaires (11)

#2

Cerves
Garde

Hey je sais que j'ai 18 ans de retard mais c'est cool de mettre un visage sur vos pseudos, vous avez créez un site simpa où une communauté simpa se retrouvent pour débattre de façon... Simpa et figurez vous que je trouve ça plutôt simpa
#3

Iosword
Grand chevalier

Merci à toi, mais il faut rendre à Caesar, ce qui est à Caesar. Ni moi, ni Caparzo, ni aucun autre membre actuel, n'avons créé RPG France, et le dernier membre fondateur a quitté le site en début 2014.

Si tu veux en savoir plus sur l'histoire du site de sa création à 2014 (ouais, faudrait qu'on mette cela à jour), il y a un petit texte récapitulatif dans l'A propos.

Message édité pour la dernière fois le : 18/06/2017 à 16:28

#4

Shizam
Grand chevalier

Megamat à pondu l'idée RPGF à l'époque de The Witcher France, où Batman officiait également il me semble.

L'esquisse était de faire une forme "Mutagame" avec RPGF.
En gros une base RPG occidentaux ( à l'époque ou pullulait encore les sites/forums/blogs dans le J.RPG ), un peu comme un livre, où chaque page serait un site de fan. ( Fallout.fr , La Vouivre, La Bibliothèque de Neverwinter Night, etc.. )
Espérant faire se balader les lecteurs d'un site à l'autre de façon fluide, dans l'idée que les lecteurs étaient un peu les mêmes, ou au moins intéressés de même façons.
Une forme de "cousinage" en somme.

Finalement RPGF voit le jour en tant que base du RPG "Occidental" ( globalement le C.rpg ) nourri de la belle expérience sur The Witcher France en 2007.
L'étiquette Rôleplay s'y attache naturellement. Puis plus tard des jeux J.rpg sont doucement présents, certainement justifiés par 2 logiques:
-Certains joueurs sont aussi affectés par le J.rpg
-Les sites de J.rpg ont depuis fondus comme neige au soleil.

L'occasion ici de remercier encore une fois Mégamat
#5

jbbourgoin
Citoyen

Tout le monde râle contre les politiques marketing agressives, le business contre l'intérêt du "consommateur" et ce genre de choses, et quand on voit la conf' xbox la première chose qui sort de la bouche des gens c'est : "où sont les exclues ?"

Il n'y a que moi qui trouve cela contradictoire ?

La politique des exclusivités ( qui aujourd'hui n'a plus aucun sens techniquement parlant puisque les consoles sont toutes des pc ) n'a de sens que sur le plan marketing et uniquement cela. Aucun intérêt réel, concret, pour l'utilisateur.

La puissance d'une bécane ça a un intérêt réel pour le joueur. Plus de puissance = meilleur framerate, meilleurs graphismes etc.

Exclues = je ne peux pas jouer au jeu parce que je n'ai pas la bonne console alors qu'elle est tout à fait capable de le faire tourner ( c'est un pc low-cost comme l'autre ).

Le jeu des exclues n'a de sens pour l'usager que dans le grand concours de qui c'est qu'à la plus grosse ( regarde moi j'ai Uncharted 4 et pas toi nananère ! ), et cela n'a pour seul bénéficiaire réel que Microsoft ou Sony, pas le joueur.

Je peux comprendre qu'une boîte ait besoin d'exclues pour s'assurer les ventes de sa machine, mais en tant que joueur la proposition de Microsoft me semble aller tout à mon avantage ( je peux choisir la machine de mon choix et passer de l'une à l'autre si je le souhaite sans contrainte ).
#6

Geralt
Grand chevalier

Globalement de ton point de vue jbbourgoin.

D'autant que j'ai lu que Phil Spencer voudrait mettre à disposition la fameuse émulation de la première Xbox également sur PC. Ce qui est une bonne et surprenante chose.

La "rumeur" sur Internet comme quoi Microsoft pourrait abandonner sa console ne serait peut être pas si idiote que ça.
#7

flofrost
Grand chevalier

Ouais enfin dans ce cas là ça ne sert à rien d'avoir une machine plus puissante si c'est pour ne pas l'utiliser pleinement. Les jeux seront bridés puisqu'au niveau de la concurrence, donc il est ou l'intérêt de claquer 500 boules ?
#8

Iosword
Grand chevalier

Tout le monde râle contre les politiques marketing agressives, le business contre l'intérêt du "consommateur" et ce genre de choses, et quand on voit la conf' xbox la première chose qui sort de la bouche des gens c'est : "où sont les exclues ?"

Il n'y a que moi qui trouve cela contradictoire ?


Non, ça ne l'est pas. Déjà, n'oublions pas que sans exclues et sans les budgets mis pour ceux-ci, une masse de titre n'aurait jamais vu le jour (le travail Ueda en est un bon exemple). Donc, en soit, les exclues ça crée aussi une concurrence nécessaire, et bonne à mon sens, dans la création parce que ça force des constructeurs à mettre de la thune dedans et qu'une console sans titre c'est inutile.

Ensuite, on pourrait dire que dans un monde idéal les exclues n'existerait pas, c'est probablement vrai. Mais en attendant, dans ce monde-là, quand tu choisis d'acheter chez un constructeur, il faut que celui-ci ait des arguments. Or par rapport à Sony, son concurrent direct, le seul argument de Microsoft c'est de la puissance. Eh bah, personnellement, je réponds : non merci, la puissance pure ne m'a jamais intéressée, votre ludothèque est moins riche que celle de la concurrence et accesoirement j'ai un PC.

Message édité pour la dernière fois le : 18/06/2017 à 21:24

#9

Marcheur
Seigneur

Je suis aussi assez hostile aux exclusivités. Par contre il faut qu'un constructeur investisse dans les jeux autant que dans le hardware. Microsoft a une foule de licence fantastique sur lesquelles il s’assoit, c'est assez criminel.

Avec du recul, la conférence Xbox n'était pas si mauvaise que ça, l'ennui c'est que Microsoft n'a pas montré de signe d'investissement software concret alors que c'était attendu, l'annonce d'un Fable, d'une nouvelle licence ou du retour de Banjo ou même Conker ou d'autres encore, juste une annonce de plus et on aurait eu une conférence beaucoup, beaucoup plus réussi.

Les grands moments de cette conférence sont son lancement avec Metro Exodus qui est une claque monumentale, l'annonce de la rétrocompatibilité Xbox qui pour un joueur historique Xbox comme moi est une lettre d'amour (oui ma Xbox a rendu l'âme dernièrement, la 360 va la suivre donc la rétrocompatibilité n'est pas un détail) et enfin, Ori and the Will of the Wisp qui est une annonce prévisible mais fait avec art et goût, c'était fantastique. Je peux aussi rajouter la bande annonce d'Ashen (
#10

jbbourgoin
Citoyen

@Iosword

Tu ne cite que le tout début de mon message ;) Comme je le dis un peu plus loin, je comprends tout à fait l'intérêt des exclues pour les constructeurs/éditeurs sur le plan financier.

Non ce qui me suprendra toujours c'est quand un joueur pleure parce que les jeux qui vont sortir sur ça machine, même quand ils sont bons, ne sont pas des exclues. Comme si pour lui, d'un point de vue strict de joueur, cela avait une incidence.

Sur le plan marketing Microsoft a compris qu'il avait perdu la guerre des exclues, alors il se positionne ailleurs : la puissance, le choix de la machine, l'émulation des anciens jeux, bref un maximum de souplesse et de choix pour le joueur.

La politique de Microsoft me semble être celle de celui qui, perdant un peu sur le terrain des accords avec les éditeurs, décide de tout mettre sur l'intérêt du joueur.

D'un point de vue de joueur ce que propose Microsoft est vraiment intéressant. Mais nombre de joueurs pleurent parce qu'ils n'ont pas assez de jeux limités à leur machine ! C'est cela qui me dépasse.

Je pense que c'est un réflexe issue de "l'ancien monde" des consoles, quand ces dernières avaient un hardware spécifique et qu'un portage était bien souvent une réécriture complète du jeu. Dans ce monde là ( les amiga, atari, megadrive, snes, ps1 etc. ) l'exclue avait tout son sens. Et même un portage était une sorte d'exclue : Street Fighter 2 sur snes et sur megadrive ça n'est pas tout à fait la même chose par exemple ( ne parlons pas d'Aladin ! ).

Mais aujourd'hui les raisons sont exclusivement marketing. Et ça n'est pas un mal en soi, il faut bien que les constructeurs vivent ! Mais d'un point de vue de joueur ça n'a objectivement aucun avantage direct.
#11

Iosword
Grand chevalier

Tu ne cite que le tout début de mon message ;) Comme je le dis un peu plus loin, je comprends tout à fait l'intérêt des exclues pour les constructeurs/éditeurs sur le plan financier.


Oui, parce que si je m'en sert comme tremplin, tu peux voir que je ne réponds pas particulièrement à ton commentaire, mais à l’intérêt des exclus en général, et à mon point de vue dessus aussi.
#12

jbbourgoin
Citoyen

ok !




Voir tous