Advertisement
Samedi 25 Mars 2017, 08:37     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC2016] Preview : Seven - The Days Long Gone

par Caparzo 20 Aoû 2016 19:45 2

Découvrir un jeu développé par des anciens de chez CD Projekt RED – mais pas que – est toujours un moment particulièrement satisfaisant. Bien sûr, je ne dis pas que ces personnes ont la science infuse, mais ils semblent avoir tout de même le chic pour tenter des choses que d'autres ne feraient peut-être pas. Cette fois-ci, nous allons jeter un œil sur Seven - The Days Long Gone développé par Fool's Theory.

 

Puisqu'il n'est pas forcément nécessaire de faire de trop longues introductions pour expliquer ce qu'est réellement un jeu, venons-en tout de suite à ce qu'est Seven. Ce dernier est un RPG d'infiltration se jouant avec une caméra isométrique dans un environnement 3D et proposant un monde totalement ouvert. Nous y contrôlerons un voleur mandaté par l'Empereur pour effectuer une mission secrète. Nous n'en savons pas réellement plus à ce niveau-là, mais sachez que l'introduction m'a furieusement fait penser à ce que nous pouvons observer habituellement dans la série The Elder Scrolls. Encore une fois, notre héros débutera dans une prison et se fera très rapidement libérer pour effectuer la tâche qu'on lui a demandée. Il est vrai que ce sont des débuts très classiques, mais je pense qu'il s'agit ici d'un bon moyen pour commencer une aventure sans être étouffé par une trame scénaristique trop complexe.

Le reste du monde devrait en effet s'offrir à nous petit à petit, et la comparaison avec les titres de Bethesda est encore une fois d'actualité. Malheureusement, lorsque nous avons dû le prendre en main pour la première fois, le résultat était beaucoup moins impressionnant que prévu. Les déplacements n'étaient effectivement pas d'une précision extrême, ce qui est un problème puisque le titre de Fool's Theory nous permettra réellement de jouer avec la verticalité des lieux. Bien qu'il s'agisse en effet d'un monde ouvert proposant aussi bien des villes que des environnements naturels tout en utilisant une vue isométrique pouvant potentiellement aplatir les décors, Seven nous proposera réellement des lieux haut perchés qui devraient nous donner le vertige. J'exagère bien évidemment quelque peu, mais je pense que cette verticalité sera le point fort du jeu qui devrait le démarquer de la concurrence.

 

 

Nous avons en effet pu découvrir une cité qui m'a semblé vaste, ainsi que jeter un œil sur les premières quêtes secondaires du jeu. Une de celles-ci nous demandait de pénétrer tout simplement dans une maison pour y voler un objet. Comme vous pouvez certainement vous en douter, cette habitation n'était pas idéalement située, mais il était tout à fait possible d'y accéder par les nombreux escaliers extérieurs menant au dernier étage. La porte principale était bien entendue fermée et nous ne pouvions pas encore utiliser nos crochets puisqu'étant démuni d'outils adéquats. Le développeur nous a donc suggéré de monter sur de gros tuyaux se trouvant proches de la corniche pour tenter une approche plus aérienne pour ensuite s'introduire par une fenêtre comme tout voleur qui se respecte.

Lorsque le joueur se tiendra proche d'une entrée, il pourra également regarder à l'intérieur pour s'assurer que la pièce est vide et ne comporte aucun danger. Ce système m'a furieusement rappelé Commandos 2 qui utilisait la même mécanique pour les bâtiments, et vous découvrirez un peu plus tard dans cette preview qu'il ne s'agit pas ici de la seule inspiration provenant du titre de Pyro Studios. À l'intérieur, des crochets se sont offerts à nous et nous avons pu tenter de crocheter un coffre se tenant au milieu de la pièce, mais notre habileté plus que réduite dans l'art du crochetage ne nous a pas permis d'ouvrir le précieux coffret. Le système de crochetage ne devrait pas à son tour vous sembler totalement nouveau puisque celui-ci s'inspire du système de Fallout 3 que nous avons déjà pu également revoir dans les autres titres de Bethesda.

Les amateurs de grimpette devraient donc y trouver leur compte puisqu'il leur sera également possible de monter sur les toits ainsi que sur la majorité des éléments se trouvant dans l'environnement. Une autre quête nous demandait de récupérer un visa pour une raison dont je ne me souviens malheureusement plus, et encore une fois nous avons pu adopter différentes approches. Vous pourrez en effet voler ce visa, ou bien tout simplement l'acheter pour les plus fortunés. Les choix devraient donc être une composante très importante de Seven, laquelle nous donnera souvent l'occasion d'exploiter la verticalité des environnements.

Les derniers éléments qui nous ont été présentés lors de cette démo furent les combats ainsi que l'inventaire du jeu. Ce dernier n'était malheureusement pas exceptionnel à regarder, mais l'ensemble de l'interface du jeu est loin d'être définitif. Les combats étaient quant à eux très pauvres et ne semblaient pas être du tout au point. Le lock sur les ennemis – pouvant prendre des formes diverses et variées, comme des humains ou des créatures plus fantaisistes – n'arrêtait pas de sauter et la précision des coups au corps à corps n'était pas du tout satisfaisante. Il en était de même pour les deux sorts que nous avons pu utiliser et qu'il était impossible de lancer précisément sans cibler automatiquement les ennemis. Les sorts en question étaient une boule de feu ainsi qu'un sorte de zone pouvant assommer les adversaires.

 

 

Heureusement, la partie infiltration de Seven devrait se montrer beaucoup plus convaincante, ce qui est l'idéal me direz-vous dans un jeu où nous contrôlons un voleur. Lors de ces phases d'infiltration qui seront activables à tout moment, monde ouvert oblige, le jeu nous proposera d'observer le champ de vision conique des ennemis. Comme je vous l'avais annoncé plus haut, cette vision ressemble comme deux gouttes d'eau à celle qui existait déjà dans les jeux Commandos. Toutefois, et j'espère qu'il s'agit ici d'une feature non implémentée, ces visions ne semblaient pas être interrompues par les décors. Ce problème nous a par exemple laissé perplexe lorsque nous nous sommes caché derrière un rocher et que notre voleur était en plein dans le champ de vision du garde, mais il était bel et bien dissimulé.

 

Seven est un jeu très prometteur qui trouve ses sources d'inspiration dans des titres divers et variés. Son monde ouvert et sa verticalité promettent des choses très intéressantes, mais pour le moment le titre de Fool's Theory souffre d'un manque certain de finition. Il ne reste donc plus qu'à attendre sagement que ce dernier améliore tous les points bancals du jeu et nous devrions alors pouvoir espérer quelque chose de très satisfaisant.

Commentaires (2)

#2

blitosaure
Citoyen

merci pour la preview, y'a l'air d'avoir de bonnes idées mais aussi encore beaucoup de boulot !
J'aime bien l'infiltration donc je vais suivre ce jeu.
#3

ninheve
Grand chevalier

Je pense que dans les jeux d'infiltrations de ce genre, le level design a intérêt à être aux petits oignons. Mais j'aime bien leurs choix de gameplay :)




Voir tous