Mardi 20 Août 2019, 22:54     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC2015] Preview Warhammer 40 000 - Inquisitor : Martyr

par Vaetrem 07 Aoû 2015 10:00 8

C'est un peu plus d'un mois après son annonce précipitée à la mi juillet que nous avons pu jeter un œil à l'un des prochains jeux vidéo issus de la vénérable licence Warhammer 40 000. Développé par les hongrois de NeoCore Games, notamment connus parmi nous gobelins pour la série des Van Helsing, Inquisitor Martyr entend sans prétention se présenter comme un action-rpg dans la droite lignée de ses prédécesseurs. Sans prétention, mais non sans ambition, puisque le studio réserve quelques surprises à ses fidèles.

 

Warhammer oblige, le passage (issu d'une version pré-alpha du titre) auquel nous avons pu nous essayer prenait place dans le bucolique cadre d'un vaisseau fantôme envahi par les forces du Chaos. Notre personnage, un Inquisiteur comme l'indique fort subtilement le titre, est chargé de purifier le lieu de cette corruption. Dès les premiers instants de jeu, on est agréablement surpris par la direction artistique maîtrisée du jeu, qui offre à la fois de très beaux arrières plans, des décors assez majestueux et l'ambiance sombre et désespérée que l'on peut attendre de la licence. Si dans la démo l'espace explorable était considérablement trop restreint pour réellement profiter d'une certaine forme d'exploration, le travail esthétique semble au rendez vous et ne devrait pas déplaire aux nombreux fans de l'univers. Seule ombre au tableau sur ce point, ces décors chargés se font parfois trop imposants et contraignent la caméra à en effacer de bonnes parts pour permettre une lisibilité optimale.

 

  

 

En terme de prise en main, le jeu ne rompt comme annoncé précédemment pas avec ses prédécesseurs et nous présente ainsi une vue du dessus classique, et un gameplay fondé sur l'élimination massive d'ennemis à l'aide d'armes et de skills variés. Nous avons ainsi pu poser les mains sur un fusil tronçonneuse et un fusil à plasma, qui proposaient chacun 4 skills actifs différents. Couplé à un système de couverture s'afférant tant à notre personne qu'à nos opposants, à des déplacements lents, voir franchement patauds de notre personnage, et à des possibilités ponctuelles de destruction du décor, le gameplay se veut ainsi plus riche et plus subtil qu'à l'accoutumée. Si l'opposition minime qui nous a été adressée par le jeu sur notre courte session de jeu (15 min), rendue encore plus impotente par l'efficacité de notre potion, aux réserves illimitées malgré la présence d'un cooldown, ne permettra pas de confirmer cet état de fait, le jeu fait ainsi au moins l'effort d'essayer de se démarquer. Même s'il faut bien reconnaître que les déplacements entre les combats sont très assommants, de même que les combats en eux mêmes qui manquent indéniablement de punch pour le moment.

Et ce même au cours de l'affrontement contre le boss dudit niveau, qu'il était possible d'affaiblir progressivement au cours du combat, une feature que l'on nous a promise récurrente au long du jeu. Il était ici question de trancher ses bras afin de ne plus craindre d'attaques au corps à corps. On nous a toutefois promis quelques scènes plus variées, telles que le retour des scènes de tourelles de Van Helsing II & III, et l'apparition ponctuelle de phases en véhicules. Plus que cette session somme toute classique, avec notamment de très étonnants manques (rien sur le loot ni sur le levelling) ce sont les promesses faites par les développeurs qui ont su capter notre attention. Les développeurs, conscients de leurs capacités, nous ont avoué très simplement que le mode scénario, s'il comportera de nombreuses scènes cinématiques, quelques twists et un synopsis respectueux de l'héritage de sa licence, n'était pas leur priorité. A vrai dire ils le considèrent plus comme une porte d'entrée à un multijoueur qui se veut surprenamment ambitieux. On ne sait d'ailleurs pas grand chose sur la story line de cette première campagne, bien que les nombreuses mention aux dieux du chaos laissent à penser que les autres races seront laissées pour compte dans celui-ci. Mais l'on s'aventure ici dans l'univers des théories, revenons au concret et donc au multijoueur.

 

  

 

Celui ci se veut ainsi extrêmement complet, avec notamment la possibilité de former un groupe avec trois amis, et un multijoueur asynchrone qui permettra à des joueurs d'ordos d'inquisition différents d'attaquer les vaisseaux forteresses servant de bases à leurs concurrents. Ces bases sont d'ailleurs censées abriter un certain nombre de compagnons susceptible d'accompagner les joueurs au champ d'honneur. Enfin, et peut être le plus important, on nous promet des mises à jour gratuites ajoutant régulièrement de nouvelles missions proposées au joueur. Et à l'instar du système employé dans Dawn of War 2, il sera impossible de remplir tous ces objectifs sans conséquences, que l'on nous a notamment présentées sur un plan narratif. Une attaque d'orcs repoussée par une majorité des joueurs sauvera ainsi la population de telle partie du secteur de Caligari (on apprécie fortement le clin d'oeil) mais en condamnera une autre. Un système qui, s'il est bien employé, pourrait se révéler fort impliquant et maintiendrait le jeu en vie sur une longue période. Même si l'on ne peut s'empêcher de s'inquiéter un peu à propos de la longévité et de la régularité de ces ajouts de contenus gratuits, qui pourraient coûter cher à un tel studio indépendant.

 

Cette présentation de Warhammer 40 000 Inquisitor Martyr fût donc une agréable surprise. Là où l'on pouvait s'attendre à un jeu reprenant à la lettre les bases de Van Helsing, le titre parvient à nous surprendre de par l'ambition manifeste de son mode multijoueur. Même si l'on aurait aimé explorer une zone plus vaste, ou avoir l'occasion de s'intéresser aux systèmes de jeu primordiaux que sont le loot et la montée en niveau dans un A-RPG/Hack'N'Slash, il convient de se rappeler que le jeu est encore dans les premières phases de son développement et semble déjà plutôt prometteur.  

Commentaires (8)

#2

mophentos
Paladin

ho yeahhh

j’espère vraiment que sa sera un jeu réussi
#3

Dwilaseth
Seigneur

j’espère vraiment que sa sera un jeu réussi
C'est bien parti pour ^^
#4

Gaek_Shao
Chevalier

C'est dommage. Je ne suis plus fan des H&S, j'ai du mal sur la longueur.

J'espérais que ça se rapproche de cet Inquisitor :



Tant pis. Après avoir jouer, il y a quelques années (quasi une décennie) à ce fameux Inquisitor sur table, Taille 52 m:m, liberté de création énorme, mais peut être trop vieux pour beaucoup ici.

Message édité pour la dernière fois le : 08/08/2015 à 13:33

#5

Cyrus Redguard
Noble

Dommage que le rôle de l'inquisiteur soit cantoné à son rôle de gros bras. Ce sont plus des enquêteurs, certains sont plus érudits que guerrier d'ailleur. Et encore une fois dans un jeu issu de cette licence, le scénario est mis de côté (exception faite de dow 2 ) alors qu'il y aurait tellement de choses à faire.

Sinon le multi me semble sympathique. *fait de l'oeil à Dwi* COupaing?
#6

Kisdra
Citoyen

Bon, ça semble ma foi une première approche intéressante, j'espère que tout ça va bien se concrétiser dans les mois qui viennent pour qu'on ait un nouveau bon jeu 40k à se mettre sous la dent.

Par contre, je suis juste déçu que ce ne soit encore pas un vrai RPG dans l'univers futuriste de Games Workshop, d'autant que le contexte de l'Inquisition se prête extrêmement bien à un potentiel gros jeu de rôle.
#7

Sabrina
Chevalier

J'ai hâte d'avoir d'autres news sur ce jeu... mais j'avoue que le fait que ce sera un Action/RPG m'inquiète un peu, donc comem Kisdra je suis un peu déçue..
#8

Geralt
Grand chevalier

Bon du coup j'ai dû passer à côté à l'époque, donc merci Iosword pour l'info sur l'autre news pour cette Preview.

Le jeu a l'air donc un peu plus différent que j'aurais pensé, et surtout si le multijoueur prend une grande part. Dommage pour la campagne solo, je m'attendais à avoir un bon fil de ce côté.
Il faudrait voir du nouveau gameplay bientôt, comme dit ici pour les côtés niveau/loot. Mais je sais pas pourquoi, si le loot était absent ou pas habituel, je ne serais pas surpris, et que donc le jeu soit misé sur l'action en elle même. Ce que je ne préférerais pas, je pense.

Du coup je reste curieux, et je ne sais pas si le jeu peut vraiment me plaire. Bon ceci dit, le jeu est présenté comme un A-RPG (RPG dans le dernier trailer il me semble), donc il devrait pas y avoir de soucis.
#9

D_Inquisitor
Guerrier

Je sais pas trop... cette vidéo me laisse juste de marbre. "Oh regardez, on peut péter tout le décors à l'intérieur d'une zone", ça me fait ni chaud ni froid.




Voir tous