Vendredi 26 Avril 2019, 14:27     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Journal de Quêtes de l'an 2015, semaine 14

par Toupilitou 05 Avr 2015 09:00 14

Alors que semaine après semaine on nous ressert une plâtrée de fantasy, et ce jusqu'à l'indigestion, quelle ne fut pas ma surprise de constater que la Science Fiction, et en particulier le Space Opera, était à l'honneur. En effet, parmi les quelques bouillies de pixels habituelles, nous voilà avec pas moins de cinq jeux se déroulant dans l'espace. S'agit-il de RPG ? Sont-ils à la hauteur de ce qu'ils annoncent ? Tentons ensemble de le déterminer. Allez, on y va dès que vous aurez chaussé vos bottines anti-gravitationnelles. C'est parti !

 

Avant d'entrer dans le vif du sujet, voilà une sortie plus ou moins attendue avec Dark Souls II : Scholar of the First Sin de From Software. Cette version ne va pas vraiment rajouter de nouveaux contenus, mais correspond plutôt à une Director's Cut englobant le jeu de base et tous les DLC. La partie solo a été en partie revue via un nouveau positionnement des ennemis et un nouveau type d'envahisseur non jouable. Quant à la partie online, les sessions passent dorénavant de quatre à six joueurs. L'expérience change-t-elle du tout au tout pour autant ? La réponse dans un probable futur test !

 

   

 

Vous vouliez de la Science Fiction ? Eh bien, il vous faudra patienter encore un tout petit peu. À l'exact opposé de l'ambiance "sombre et mature" (... désolé je n'ai pas pu m'en empêcher !) du jeu précédent, voici Gurumin : A Monstrous Adventure de Mastiff. Développé à l'origine par Falcom (à qui l'on doit la saga d'Ys) sur PSP en 2007 et actuellement disponible sur Steam, ce jeu vous propose de rentrer dans la peau de Parin, une jeune fille qui va tout faire pour sauver des gentils monstres des attaques de vilains méchants fantômes. Si ce jeu vous tente, sachez tout de même qu'il est conseillé de plutôt utiliser une manette car les contrôles clavier semblent être un peu galère, et que la caméra fait parfois ce que bon lui semble.

 

   

 

Chose promise, chose due : enfilez votre combinaison d'astronaute ! Avec Out There : Ω Edition de Mi-Clos Studio, vous vous réveillerez d'un sommeil cryogénique, pour réaliser que vous ne savez pas où vous êtes. Ce jeu est présenté comme un jeu d'exploration spatiale pacifiste mélangeant des éléments de Roguelike, de stratégie et de visual novel. Certains penseront immédiatement à Faster Than Light en le regardant, mais il ne s'agit pas d'une vulgaire copie. L'ambiance, assez contemplative, est bonne et la musique de Siddhartha Barnhoorn (The Stanley Parable) n'y est pas pour rien. Par contre, l'aléatoire a parfois trop d'importance, et bien souvent, à vos dépends. À noter que si vous achetez une version PC sur le site officiel, vous obtiendrez également une version pour Android, et ceci pour le même prix. Une attention aussi rare qu'appréciable !

 

   

 

Voici ensuite VoidExpanse de AtomicTorch Studio, un jeu moddable où vous incarnerez un pilote ayant la possibilité d'explorer un univers vaste, farmer des minerais et métaux, faire du commerce afin de faire évoluer votre vaisseau et bien sûr, vous exploser joyeusement la tronche à coup de laser et autres joyeusetés. Le pilote dispose également d'un arbre de compétences. À noter qu'il existe en outre un mode sandbox vous permettant de générer procéduralement une galaxie persistante, avec des règles que vous définissez, et d'y faire venir vos amis. Les développeurs semblent être assez actifs pour faire vivre leur bébé, et les joueurs plutôt enthousiastes, ce qui est une bonne chose pour ce jeu qui a toutes les apparences d'un soft prometteur !

 

   

 

En voilà un autre qui m'a fait intensément baver, quand bien même je n'aurai absolument pas le temps d'y jouer. Voici donc Elite: Dangerous de Frontier Developments, la troisième version du jeu original sorti en 1984. Désormais, vous avez à votre disposition un monde ouvert de toute beauté, connecté et où les actions des joueurs ont a priori un impact réel sur cet univers en proie à une guerre interstellaire. Leur argument commercial ? "400 milliards de systèmes solaires. Une liberté sans limites. Écrivez votre propre histoire". Autant dire que je ne demande qu'à voir !

 

   

 

Tandis que le précédent jeu vous en met plein les mirettes, il en est tout autrement avec Hyperspeed de MicroProse Software, sorti en 1991 sous DOS, et qui voit le jour cette semaine sur la plateforme à vapeur. Oui, c'est bien à ce développeur que l'on doit, entres autres, la série des X-Com (non, petit scarabée, pas celle d'Enemy Unknown... son ancêtre !) et, pour les papys qui nous lisent, Sid Meier's Pirates. Bon, OK, j'abuse légèrement ; cela ne datait que de 1987. Bref, au programme, combat spatial et RPG, avec des graphismes, des animations et une bande-son garantie d'origine authentique. À réserver pour les vieux archéologues en mal d'antiquités !

 

   

 

Clôturons notre série spatiale avec un jeu tout droit sorti de son accès anticipé et qui dit tout dans son titre : The Spatials des espagnols de Weird and Wry. Vous aurez ici la possibilité de construire et gérer votre station spatiale dans un coin de la galaxie, parmi trente systèmes solaires et des centaines de planètes... Le tout généré procéduralement. Ouais, OK, c'est un city builder spatial quoi. Eh bien finalement, non, c'est un peu plus que cela ! Vous pourrez également former et faire évoluer une équipe de soldats, qui pourront explorer des planètes afin de collecter des ressources. Il devront alors se défendre face à la faune locale avec un système de combat en temps réel. Ma foi, au vu des premiers retours des joueurs, il m'a l'air suffisamment intrigant pour que je l'essaye à l'occasion !

 

   

 

Retour illico sur ce bon vieux plancher des vaches avec Survarium de Vostok Games, dont la plupart des développeurs ont bossé sur Stalker, également tout juste sorti de son accès anticipé, et présenté comme un MMOFPS free to play avec des éléments de RPG. Et quels sont-ils ces éléments ? Eh bien il y a des arbres de compétences, cinq pour être plus précis, avec un système de leveling. Mouais, un peu léger quoi. Donc, n'espérez pas y retrouver ce qui faisait le "charme" de S.T.A.L.K.E.R., et par ailleurs, le free to play a tendance à devenir un pay to win. Mais après tout, ce jeu est "gratuit", a de jolis graphismes et il ne tient qu'à vous de vous faire votre propre avis sur la chose.

 

   

 

Décidément, Micropose Software a dû se dire que ça devait être une sacrée bonne idée de rééditer tout leur vieux catalogue ! Cette fois-ci, retour en 1992 avec Challenge of the Five Realms : Spellbound in the World of Nhagardia (ouf !). Le pitch va être rapide et kitsch à souhait : vous êtes un prince et vous avez cent jours pour sauver le royaume multi-dimensionnel de Nhagardia des griffes du vilain méchant sorcier maléfique. Les archéologues ont décidément du travail ces derniers temps. Au delà de ça, mention spéciale pour les châteaux roses ; c'est tellement sexy !

 

   

 

Continuons notre exploration de la bouillie de pix... euh, du pixel art, avec Finding Teddy 2 de Storybird, annoncé comme un jeu d'action / aventure en 2D, avec bien évidemment des éléments RPG que je suis désespérément en train de chercher. Il s'agit apparemment d'un bon jeu, avec un système de puzzle utilisant la musique. Quoi qu'il en soit, malgré ses qualités, il ne s'agit pas d'un RPG. Donc, next !

 

   

 

Nous arrivons enfin sur la fin avec un autre free to play, toujours en pixel art mais cette fois-ci via une vue du dessus, avec Odyssey Reborn de Jaron Leavitt et Chris Leonard. Pour vous donner un ordre de comparaison, on pourrait le comparer à un Runescape, mais en beaucoup plus moche. Le gameplay quant à lui semble tenir la route. Je l'aurais bien essayé pour vous en faire un retour, mais j'ai poney là tout de suite maintenant. Encore une fois, ce jeu étant gratuit, faites-vous plaisir !

 

   

 

En espérant que la semaine à venir soit encore meilleure que celle que nous venons de vous décrire, on se retrouve dimanche prochain les gobs !


Retrouvez les articles "Journal de Quêtes"

Commentaires (14)

#2

Shaam
Grand chevalier

Elite est sortie y'a pas mal de temps (décembre), c'est juste qu'il vient de débarquer sur steam

"400 milliards de systèmes solaires. Une liberté sans limites. Écrivez votre propre histoire."

Ma propre histoire :

246 fois la même route commerciale, suis devenus riche, j'ai pu m'acheter un plus gros cargo, le prochain c'est 759 fois la même route commerciale ! Marchandise, dock, dedock, trajet, dock, marchandise, dedock.

Pfiou ca me rappelle le taf tiens, toujours les mêmes gestes, mais j'ai gagné pas mal de thune, tiens j'vais test le combat !

5486ième ennemis tué, c'est moins rentable que le commerce mais c'est un peu moins chiant, bon je farm ce spot encore 1 heure et après je change de ceinture d’astéroïdes histoire de farm encore 1 heure.

Y'a quoi d'autres ? le minage ou tu tiens 30 minutes et l'explo des 400 milliards de systèmes.

Métro, boulot, dodo, Elite c'est une simulation hyper réaliste ! Tiens je vous laisse le trailer, il fait baver :p

#3

Toupilitou
Garde royal

Merci pour le retour Shaam. Tu viens de m'éviter un achat à la con !

#4

Dwilaseth
Seigneur

Une review des sorties très sympa ! Merci
#5

cabfe
Seigneur

La vidéo que montre Shaam s'est mangée pas mal de "J'aime pas". Fanboys à l'attaque ?

Pour avoir joué seulement au tout premier Elite, je ne vois rien de choquant dans le gameplay "réel". C'est un jeu lent (et chiant, je trouve) même si certains aiment ça.

Ce que je trouve immonde en revanche, c'est le trailer officiel avec tous ces combats dans l'espace. C'est pire qu'un shoot'em up, n'importe quoi. On pourrait même parler de publicité mensongère à ce niveau.

Par contre, Toupilitou, y'a une petite relâche cette semaine. Où sont les jeux RPG Maker ?
#6

Shizam
Grand chevalier

Elite semble proposer un bon confort visuel et au bout des doigts, mais effectivement, ça sent le shoot spacial et le farming à 400 milliards de kms.

La différence avec un bon X, c'est que ce dernier au moins proposait de la gestion, de la stratégie à grande échelle., et moult vaisseaux à gerer-collectionner.

A part le multi en coop pour se défouler, bof Elite pour moi.
#7

Shaam
Grand chevalier

Elite c'est ni plus ni moins qu'une mise a jours graphique du jeu du premier Elite, un excellent space sim de 1984. Oldschool pour le pire et le meilleurs.

Moi aujourd'hui j'attend plus d'un space sim a 50 euros, tout simplement. Franchement a une dizaine d'euros vous en aurez pour votre argent les 10-20 premières heures sont magiques !

Si encore y'aurait du PvP, mais la mort étant très pénalisantes et l'univers beaucoup trop grand pour ressentir le frisson de la chasse, personne ne se bouscule ou si peu.

Je préfère prévenir les gens, car effectivement la com est mensongère et pas mal de retour sont biaisé par la nostalgie d'une époque ! Moi je l'ai pris parce que le genre me manque, mais 50 euros ca fait un peu mal au fesse vu le contenus (et les MAJ rachitiques).
#8

Dwilaseth
Seigneur

Je préfère prévenir les gens, car effectivement la com est mensongère et pas mal de retour sont biaisé par la nostalgie d'une époque ! Moi je l'ai pris parce que le genre me manque, mais 50 euros ca fait un peu mal au fesse vu le contenus (et les MAJ rachitiques).
Les trailers font envies quand même.. Mais si c'est juste du shoot dans l'espace sans réel compétition entre les joueurs c'est vrai qu'à terme c'est assez pauvre. Mais c'est le genre qui veut çà. En faite il y aurait fallu faire un mélange entre la richesse d'un X3 et Elite Dangerous pour ses combats et son dynamisme. Là je pense qu'on aurait le jeu par excellence..

Fanboys à l'attaque ?
Peut-être les fans Star Citizen ? Moi j'dis çà j'dis rien :)

Message édité pour la dernière fois le : 05/04/2015 à 12:02

#9

Condutiarii
Novice

C'est vrai que ce trailer ne ressemble pas du tout aux sensations que peut donner Elite. Néanmoins il reste un excellent simulateur spatial mis à jour régulièrement. L'arrivée dernièrement des Wings permet d'ailleurs d'enrichir le côté PVP. Son gros défaut (mais aussi une de ses qualités) c'est son immensité, du coup pour croiser d'autres joueurs c'est un peu compliqué...

Moi perso j'aime bien. Il ne plaira pas à tout le monde, mais il est loin d'être mauvais, il est même vraiment excellent de mon point de vue.
#10

Shaam
Grand chevalier

Le genre du space sim n'est pas limité a du shoot dans l'espace compétitif ou non, y'a une part d'aventure et de roleplay dedans, voir parfois de la gestion.

Freelancer (l’ancêtre de Star Citizen) proposait un mix entre jeux d'aventure a histoire et space sim, les X proposent quand a eux une énorme partie gestion.

Le genre était aussi riche qu'il est malade aujourd'hui, E&D ne soignera pas le genre, sur le papier SC le fait : il a le public, l'argent et de multiple façons de jouer, en vrai il est beaucoup trop ambitieux et fera surement un bide a sa sortie.

J'en veux a élite de n'avoir pas été plus ambitieux, j'en veux a star citizens de l'être beaucoup trop, un mix des deux jeux serait une nouvelle référence du genre, il faudra attendre encore 15-20 ans pour y voir...
#11

Toupilitou
Garde royal

Par contre, Toupilitou, y'a une petite relâche cette semaine. Où sont les jeux RPG Maker ?
Au moment où j'avais bouclé la chronique, il y en a bien un qui est sorti du bois à l'improviste : Undefeated de Aldorlea Games. Par contre, j'ai grave eu la flemme de compléter !



#12

Toupilitou
Garde royal

On m'a soufflé dans l'oreille que Out There avait déjà eu son test version "C'est dans la poche" par Pouicoss.

C'est par là !

#13

Shizam
Grand chevalier

/agreer Shaam.

Le hype sur SC risque d'en tromper plus d'un.
Et de toute façon, il sera surtout accès sur le multijoueur je pense. Ce qui perso ne m’intéresse pas.

En fait, je recherche surtout un bon 4X à la X3-Réunion/Terran-Conflict. Où le shoot en vue cockpit n'est qu'une des options du jeu, histoire de se défouler de temps en temps.
Et donc pour le moment, le meilleur 4X reste X3.
Sa suite est "volontairement" loupée.
SC est un autre gameplay.
Elite Dangerous n'a pas misé sur du 4X stratégique non plus.
#14

Shaam
Grand chevalier

SC proposera deux jeux :

Squadron 42, le premier, proposera une aventure spatiale, une campagne scénarisé solo (hors-ligne), qui introduira l'univers et la géopolitique au joueurs, ainsi que les 3 phases de jeux de SC : vol, bagarre en FPS et balade sur les planetes/villes. Ce jeu la est prévus pour fin 2015 (je dirais mi 2016), arrivera par épisodes et durera quelques dizaines d'heures.

SC quant à lui est effectivement un jeu multijoueurs, l'univers persistant du jeu Squadron 42.

Pour ce qui est des space sim un peu ouvert sur la gestion va falloir se tourner sur les indépendant a petit budget a l'avenir, c'est dommage, enfin on a le temps^^
#15

Shizam
Grand chevalier

Ouep! Pi j'ai l'impression que le 4X c'est pas la mode du moment.

Encore un genre "niche" qui mériterai un bon jeu "Capitaine de route", histoire que d'autres studios viennent s'y coller comme en découvrant un nouveau filon d'or...

Message édité pour la dernière fois le : 10/04/2015 à 20:09





Voir tous