Samedi 15 Décembre 2018, 12:57     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Journal de Quêtes de l'an 2015, semaine 8

par Toupilitou 22 Fév 2015 09:00 11

Cette semaine, le pire côtoie encore une fois le meilleur, mais, et le fait est assez rare pour être noté, aucun jeu conçu avec RPG Maker n’a montré sa face camuse ! Quoi qu’il en soit, une fois n’est pas coutume, trêve de circonvolutions verbales : rentrons immédiatement dans le vif du sujet.

 

Mélangez un jeu de cartes avec gestion de deck, un Roguelike et un jeu d’action et vous obtiendrez Hand of Fate de Defiant Development, qui vient tout juste de sortir de son accès anticipé, et dont le concept et la réalisation relèvent tout simplement du génie. Je vous invite d’ailleurs à relire la prose de Leuffen qui était tout aussi enthousiaste lors de sa preview. En bonus, tous ceux l’ayant acquis lors de son early access obtiendront gratuitement le premier DLC à venir, dans un mois environ. Le bougre, même en ne disposant que d’un budget très réduit, se paye le luxe d’être localisé en six langues, dont le français ; ne s’appelle pas Harebrained qui veut…

 

  

 

Pour rester dans un genre hybride et atypique, voici Running Shadow de Game Insight. Ce jeu mélange running game et RPG dans un univers fantasy. Vous y incarnerez un voleur venant tout juste de dérober une relique à une secte antique. Cet artefact, un gantelet, va vous procurer certains pouvoirs, qui ne seront clairement pas de trop pour échapper à ces sombres crétins à travers des dédales de châteaux et de donjons. Bien que son scénario tienne sur un mouchoir de poche, ce jeu est annoncé "sans fin" ; j’imagine donc que les niveaux sont générés procéduralement.

 

  

 

Games Workshop est décidément très actif en ce moment pour faire travailler ses licences, car voici que se profile une nouvelle adaptation d’un jeu de plateau, datant de 1987, avec Chainsaw Warrior : Lords of the Night de Auroch Digital. Au programme : comment garder un slip irréprochable tout en sauvant le monde en 60 minutes avec une tronçonneuse contre des zombies aztèques. Le premier opus avait été quelque peu malmené par Killpower lors de son test et l’ami Skoeldpadda avait enfoncé le clou final en le comparant à un 1000 Bornes solo. Cette suite relève-t-elle le niveau ? Nous ne le saurons qu’en trouvant un cobaye pour le tester !

 

  

 

Aaaah ! Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu la description d’un jeu publié sur Steam, avec une traduction digne de Google Trad’. Et lorsque je vois cela, je me dis que la localisation française du jeu doit être bien fumeuse. Mais n’en tenons pas trop rigueur à ce petit studio slovaque nommé Lonely Troops, fondé par deux frangins qui nous ont pondu la suite du jeu du même nom : Hero of the Kingdom 2. Quoi qu’il en soit, ce jeu, s’apparentant (de loin) à Banished, s’échoue telle une plaque de mazout sur la plage dès qu’il s’agit de détailler ses features RPG. Preuve en est le test du premier opus réalisé par notre indéfectible palouf.

 

  

 

Sur un ton nettement plus léger, voilà Agarest : Generations of war 2 de Idea Factory, suite du tactical éponyme dont Leuffen avait réalisé le test. Afin de le convaincre de tester ce deuxième opus, j’ai sorti mon arme fatale avec la fourberie qui me caractérise : les screenshots fournis par l’éditeur ! N’en déplaise à certains, mais à voir toutes ces poupées gonflées et gonflantes dans la com' officielle de l'éditeur, j’ai parfois davantage l’impression de mater un hentaï qu’un jeu. Quoiqu’il en soit, bien qu’ayant jugé le premier Agarest long et fade, notre chat n’a pas résisté bien longtemps face à son point faible, mais il vous faudra être patient étant donné la durée de vie colossale de ce titre.

 

  

 

En parlant de chat, dans Hot Tin Roof : The Cat that Wore a Fedora de Glass Bottom Games, vous incarnerez une détective privée, Emma, enquêtant sur une série de meurtres, assistée d’un chat nommé Francky. Ce dernier, comme le titre l’indique si bien, porte un chapeau de feutre et va surveiller vos arrières (… tout est normal). Vous parcourrez cet univers rempli de personnages à l’apparence cubique à travers un scrolling latéral dans un décor en 3D, le tout accompagné d’une musique jazzy. Vous aurez 4 fils d’intrigue différents, ce qui en théorie laisse présager une bonne rejouabilité. Les features annoncées me laissent par contre de marbre quant à sa supposée parenté avec le genre RPG.

 

  

 

Le petit dernier de la semaine utilise le moteur de Mount & Blade et s'appelle Caribbean! de Snowbird Games, à qui l'on doit également Eador. Comme le disait Andariel dans sa news, bien que le jeu soit officiellement sorti, il n'est pas encore fini ; il est donc en train de se faire démonter en règle sur la plateforme à vapeur. J'avoue avoir également du mal à comprendre le fait de vouloir sortir d'un mode "accès anticipé", tout en annonçant que le dev' n'est pas terminé. On va mettre cela sur le dos de la malédiction qui plane sur la piraterie...

 

   

 

En espérant que la semaine à venir soit encore meilleure que celle que nous venons de vous décrire, on se retrouve dimanche prochain les gobs !


Retrouvez les articles "Journal des quêtes"

Commentaires (11)

#2

Djefel
Noble

Merci pour les découvertes

Hand of fate me fait méchamment de l'oeil^^
#3

reebob
Noble

Hand of fate est effectivement intéressant conceptuellement. En plus on dirait qu'il plait au public puisqu'il est classé dans les premières ventes sur Steam et GOG.

Sinon rien à voir avec les RPG mais il y a The book of the unwritten tales 2 qui vient de sortir. C'est un point'n click a l'univers médiéval fantastique comique. Le premier était très drôle et bien fichu. La vidéo de présentation du 2 est une resucée comique de la chanson des nains dans The Hobbit.


Message édité pour la dernière fois le : 23/02/2015 à 00:14

#4

Baalka
Grand chevalier

Quoi ? Une semaine avec des bons titres ? Et sans RPGMaker ? Z'allez voir, quand j'm'en chargerai, y'en aura trois ... Pfff
#5

Toupilitou
Garde royal

@djefel : Fais toi plaisir ! Je trouve Hand of Fate particulièrement fun et rapide à prendre en main.

@reebob : Merci pour le point'n click ! Je suis en train de me faire le 1er du coup.

@baalka : Clairement !

#6

Haasva
Citoyen

J'ai bien apprécié cette édition du Journal de Quêtes !
#7

mophentos
Paladin

beaucoup de monde dit du bien de "Hand of Fate " ... je vais peut être me le prendre finalement, il est rejouable ?
#8

Toupilitou
Garde royal

@mophentos : Il y a un mode "campagne", et un mode "infini" ; je n'ai pas encore essayé le mode "infini", mais le nom me semble assez évocateur (il y a de la génération procédurale au niveau de chaque donjon parcouru).

Message édité pour la dernière fois le : 23/02/2015 à 16:08

#9

mophentos
Paladin

dakodak ... c'est cool alors :)
#10

wiotts
Villageois

Avec Hand of fate; je m'étonne moi-même.

Pour un jeu de Deck, il est moyen, pas de synergies ou optimisation à faire. En gros on choisi les armes / armures les plus fortes, et les évènements avec le meilleur ratio risque/récompense.

Pour un RPG, il est moyen. Quelques choix à la LDVELH, quelques coups du sort, des slots d'équipements et c'est tout.

Pour la partie jeu "action", il est moyen. On retrouve un système de combat à la AC (1er du nom), à savoir bourrin sur un seul click, esquiver et placer un contre au bon moment

Pour un roguelike, il est moyen; à savoir qu'on retrouvera quand même souvent les même cas, résolus de la même manière.

En revanche, ce jeu, en tant que Jeu-de-Deck-RPG-Action-Roguelike (le fameux "JdDRPGARL"), il est vraiment accrocheur et je prends plaisir à y jouer.
A chaque échec, on a envie de relancer une partie pour cette fois, "y arriver", ce qui est plutôt bon signe.
#11

Toupilitou
Garde royal

Tu as bien résumé le délire wiotts !

Hand of Fate est moyen dans tout, mais c'est le tout qui fait que c'est génial.

Mention spéciale tout de même pour le maître du jeu, qui est un narrateur délicieusement agaçant.

#12

wiotts
Villageois

Exact, pour le maître du jeu, qui a quand même un bon nombre de répliques différentes, ce qui est plaisant (enfin façon de parler^^).

En revanche, je joue en même temps à Ziggurat, et je vais bientôt commencer à faire une overdose du moteur UNITY avec des graphisme colorés heroic fantasy....

Message édité pour la dernière fois le : 24/02/2015 à 14:42





Voir tous