Lundi 24 Juin 2019, 20:07     Connectés : 6      Membres : 5


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Journal de Quêtes de l'an 2015, semaine 2

par Baalka 11 Jan 2015 09:00 0

Si vous vous souvenez de l'article de Toupilitou de la semaine dernière, vous aurez bien compris que les débuts d'année sont pauvres en sorties de jeux vidéo, et plus particulièrement de RPG. Comme je n'ai pas le talent de mon collègue pour la digression contemplative, je vais plutôt faire les fonds de tiroir et flirter avec les limites de notre ligne éditoriale. Cette semaine n'est donc pas sorti le Baldur's Gate de cette génération...
 

Nous avons déjà pu parler de jeux de stratégie proposant quelques éléments de RPG, tels XCom : Enemy Unknown et Space Hulk. Ne nous arrêtons pas en si bon chemin, et attardons-nous cette fois sur un jeu plus modeste, issu lui aussi de l'univers Warhammer, bien que nous quittions le Space Opera du 40K pour revenir à son univers Fantasy d'origine : Warhammer Quest. Adaptation du jeu de plateau éponyme, disponible dans un premier temps sur appareils mobiles, faisant cette semaine son apparition sur PC et Mac. Premier problème : il aura apporté avec lui ses micro-transactions, vous laissant choisir entre grinder ou payer pour de l'équipement ou de l'expérience. De plus, des DLC de personnages, armes et adversaires sont déjà sortis. Le concept du jeu est simple : vous devrez guider votre équipe à travers un donjon, tuer des monstres, looter, et surtout survivre. C'est assez joli, mais très lent. Et, second problème, le portage est paraît-il médiocre, les mécaniques peu satisfaisantes. Finalement, il semble malheureusement très banal – trop pour un portage d'un jeu de plateau célèbre. Amis cherchant leur fix de stratégie (big up Chinaski), j'ai bien peur que vous ne trouviez pas ici votre Carthage, pour paraphraser un autre collègue.

 

   
Scène de combat et feuille de personnage de Warhammer Quest.

 

Toujours pas de cRPG à l'horizon, mais un nouveau Roguelike sur la plateforme Steam, The depths of Tolagal. Nous vous avons déjà présenté nombre de Roguelike et jeux associés dans cette chronique, et celui-ci n'offre rien de particulier l'aidant à sortir du lot. Les mécaniques sont classiques (et très simplistes si j'en crois certains avis ; bien trop si on le compare à certains ténors du genre), le design à base de gros pixels pas particulièrement attrayant, la durée de vie courte, le prix élevé. Je vais vous dire franchement, chers lecteurs, j'ai bien du mal à comprendre cette recrudescence de jeux du style, souvent dépourvus de quoi que ce soit permettant de les distinguer, et assez pauvres en contenu, alors que tant de très bons titres gratuits existent. Peut-être la visibilité grandissante de Steam ouvre-t-elle aux développeurs un public intrigué mais peu connaisseur ?

 

   
Action, loot, et riches dialogues dans The depths of Tolagal.

 

Cette fois, à l'inverse, un jeu qui tente d'innover et se démarquer. Les jeux mêlant infiltration, action et RPG ne manquent pas, mais 4089 : Ghost Within, encore une fois pour PC sur la plateforme Steam, apporte son twist : les développeurs tentent de nous aguicher avec un support de l'Oculus Rift et des mods. Le décor est coloré et anguleux, ça pique un peu les yeux, mais c'est... caractériel. Les mécaniques sont assez légères : quelques stats, pas d'inventaire, trois armes différentes. Vous devez explorer un vaisseau généré procéduralement et usant des pièces, armes et ennemis créés et proposés par les autres joueurs, ce qui devrait assurer une certaine rejouabilité. Il sera parfois nécessaire de revoir votre style de jeu pour affronter les différentes situations, la force ou la discrétion ayant chacune leur utilité. Enfin, l'ambiance est assez décalée, et sa musique plaisante. Mais au final, nous n'y trouvons toujours pas l'expérience RPG que nous recherchons...

 

   
L'étendue de la feuille de perso de 4089, et son éditeur de niveaux.

 

C'est désespéré que, à la recherche d'un peu de cette richesse que nous aimons dans nos RPG – dialogues, choix, personnages intéressants, quelque chose, quoi que ce soit, pitié – je me tourne vers Lucid Awakening 2, jeu RPGMaker de son état. Réalisé par un développeur indie, amateur en solo, avec juste l'aide d'un artiste, il propose un monde, une histoire et un système original. Tout ça. Malheureusement, sans avoir pu l'essayer, je présume qu'il présente la linéarité typique de ce genre de jeu. Et si, finalement, le meilleur RPG de cette semaine était le Visual Novel "Kickstarté", Sword of Asumi ? Lui répond à toutes les exigences exprimées plus haut. Et il le fait avec un style artistique du meilleur goût. Et, j'en suis sûr, un contenu des plus intéressants. Si vous m'suivez...

 

   
Lucid Awakening 2, oeuvre d'un seul homme, et Sword of Asumi.

 

En espérant que la semaine à venir soit encore meilleure que celle que nous venons de vous décrire, on se retrouve dimanche prochain les gobs !


Retrouvez les articles "Journal des quêtes"

Voir tous