Vendredi 31 Mars 2017, 00:38     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Awards 2014 : le bilan des lecteurs et de RPGFrance.

par Killpower 31 Déc 2014 10:00 9

Il est temps aujourd'hui de clore cette belle année par un bilan et une distribution des macarons RPGFrance. En effet, pour cette année riche en sortie RPG, vous avez eu la possibilité, amis lecteurs, d'élire vos deux RPG éditeur et indé de l'année 2014, et nous avons décider d'élire nous aussi nos deux RPG. Enfin, chaque membre donne son avis sur ses choix. Alors nous finirons pour voir si vos choix reflètent ceux de la rédaction de RPGFrance, ou pas.  A vos marques prêt ? Feu, partez ! 

Les lecteurs 


  

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dragon Age Inquisition

Avec 220 votants, la lutte fut acharnée. Mais Dragon Age Inquisition, avec 49%, le dernier né de chez Bioware tire son épingle du jeu et remporte la palme du jeu éditeur de l'année. Très loin derrière, on trouve la renaissance de la licence Might and Magic, avec le numéro X, Dark Souls 2 qui démontre la technique de ses développeurs, et South Park : The Stick of Truth l'insolent, très fidèle à la série - c'est sûrement pour cela que nombreux sont les gobelins qui ont aimé - avec respectivement 12%, 9% et 8%.  Dragon Age Inquisition était attendu au tournant après un épisode deux totalement négligeable, et il tient toutes ses promesses. 

 

   

RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity : Original Sin 

Avec 199 votants, vous avez été en force pour dire à 38%  que Divinity : Original Sin méritait le titre du RPG indé de l'année 2014. On trouve en seconde position Wasteland 2 avec seulement 23% des voix, puis The Banner Saga avec 9% et Lords of Xulima 5%. Le jeu de Larian Studios a donc fait très forte impression et il a marqué les esprits. Et quand on sait que la troupe bosse sur deux nouveaux RPG avec le moteur graphique du nominé, on peut être confiant pour l'année, voire les années à venir. 



   

Andariel

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dark Souls 2

En fait, je vote Dark Souls 2 par élimination puisque c'est le seul RPG AAA que j'ai fait de toute l'année. Pourtant, j'ai trouvé qu'il y avait à boire et à manger dedans, surtout par rapport au premier opus. Du côté des bons points, je citerai le portage PC bien meilleur (en même temps c'était facile, me direz-vous...), une progression moins poussive notamment grâce aux téléporteurs et le respawn des mobs mieux contrôlé. Pour autant, cette suite pêche par son level design bien moins cohérent et inspiré, ses boss nettement moins recherchés, une difficulté plus superficielle et un scénario insidieusement repompé du premier. Malgré tout, bien qu'il soit finalement moins marquant que son aîné, Dark Souls 2 reste quand même un passage obligé pour les amateurs d'expériences rolistiques intransigeantes. 

RPG solo (et assimilés) indés :  Wasteland 2.
C'est sans la moindre hésitation que mon vote va à Wasteland 2, qui s'impose même comme mon jeu de l'année tout court. On nous a promis une suite spirituelle des premiers Fallout, et bien, malheureusement Wasteland 2 est loin d’être le Fallout 3 Van Buren tant attendu. Mais c'est le RPG qui s'en approche le plus depuis Fallout 2 ! Un univers riche et recherché, des combats aussi gores que tactiques, une gestion poussée des personnages, une écriture bien travaillée et une durée vie gargantuesque. Les seules ombres au tableau sont les bugs et l'optimisation qui se voient vite rattrapés à coups de patchs. Wasteland 2, c'est mon dada. C'est pour des jeux comme celui-ci que je suis sur RPGFrance et ça a été pour moi une véritable bouffée d'air frais. Wasteland 2 a ravivé ma passion pour le genre et d'une certaine façon, il a embrasé ma flamme démoniaque pour RPGFrance.
 

   

Batman

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Might & Magic X 
Je dois dire que j'ai un faible pour les Dungeon Crawler. Je n'étais pourtant pas un aficionado du genre avant de tâter à un certain Legend of Grimrock, mais pour moi, il a suffit à relancer la mode et ce Might & Magic X fut un vrai plaisir à parcourir, malgré les bugs de l'alpha (mais c'est le principe d'une alpha). Néanmoins, Dark Souls 2 n'arrive pas très loin derrière. Et Dragon Age Inquisition me direz-vous ? Je n'ai hélas pas encore eu le temps d'y jouer, mais si cela arrive, il se pourrait bien qu'il détrône Might & Magic X  vu les éloges que peuvent lui faire les autres rédacteurs de RPGFrance.
RPG solo (et assimilés) indés :  Legend of Grimrock 2
Encore un Dungeon Crawler bon sang ! Alors pour être honnête, mon must have de l'année c'est Transistor. Mais avouons que celui-ci est loin d'être un pur RPG et c'est la seule et unique raison pour laquelle  
Legend of Grimrock 2 le détrône. J'ai également adoré Dungeon of the Endless, encore un hybride, pas assez RPG pour mériter sa place ici, mais néanmoins un incontournable si on apprécie les Rogue Like.
J'aurais peut-être bien pu mettre Dragonfall, comme d'autres qui ont été très enthousiastes vis à vis de cette extension de Shadowrun Returns. Mais comme pour Dragon Age Inquisition, le temps est mon ennemi et je n'ai pas encore eu l'occasion d'y jouer suffisamment.


   

Caldanath

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Bound by Flame
RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity: Original Sin
Comme tout les ans je suis à la bourre et je joue à peu de nouveautés, que je prendrais sans doute l'an prochain, mais si je dois en retenir parmi ceux qui sont sortis cette année, je citerai Bound by Flame, qui est pour moi un essai prometteur pour Spiders Games dans les productions un peu plus grosses. Après Of Orcs and Men et Mars : War Logs, je pense que ce studio frenchie a de l'avenir dans notre genre préféré, et je vous conseille de suivre leurs prochaines pérégrinations. Sinon Larian Studio a livré un petit bijou en la matière avec Divinity: Original Sin, que je n'ai pas encore fini mais l'univers, l'humour et les combats tactiques m'ont convaincus pour l'instant.
Pour revenir sur l'année 2014, elle a été beaucoup plus fournie que la précédente, c'est une bonne chose, et ça ne fait que commencer. Même si cet afflux me donne encore plus d'occasions de m'arracher les cheveux avec des trolls, amusants mais lourds (je me fais une petite collection personnelle de MP d'insultes, pour rire pendant mes soirées d'hiver). Sinon comme bon point de l'année, je citerai le magnifique RPG South Park: The Stick of Truth, que j'ai fini plusieurs fois d'affilée tellement il est bon à jouer, et un mauvais point pour DeepSilver, qui a enfoncé dans la fange Sacred avec un troisième opus qui fait honte à la mémoire d'Ascaron. Je crois que ce sera tout, bonnes fêtes mes gobelins, et buvez avec modération ! Pas moi l'autre.

   

Caparzo

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dragon Age : Inquisition
En jouant à ce troisième opus j'ai retrouvé mes marques, mes repères et tout ce qui faisait le charme de Dragon Age : Origins. Il a bien évidemment des défauts, mais quel jeu n'en a pas ? L'histoire est très plaisante à suivre, les personnages sont bien écrits, graphiquement ce troisième opus est très beau et est plutôt bien optimisé, mais le gameplay souffre parfois de grosses approximations. La caméra tactique n'est pas assez éloignée, (un mod corrige ce problème), il y a très peu de gros donjons et l'IA semble parfois avoir beaucoup de mal à écouter certain de nos ordres. Pour autant, Dragon Age : Inquisition est le RPG de Bioware que l'on attendait tous depuis maintenant quelques années.
RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity Original Sin
La bonne surprise de l'année 2014 en ce qui concerne les RPG est indéniablement pour moi Divinity : Original Sin. Il y a de l'humour, il est beau, les combats au tour par tour sont jouissifs et pouvoir y jouer en coopération avec un ami est un régal. Merci Larian Studios.
 

   

Eronman

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dragon Age : Inquisition
Joueur de la première heure, mais pas forcément ultra-fan, de la série Dragon Age, j'avais quelque peu perdu espoir dans les adaptations qu'elle pourrait subir avec cette suite. Je n'attendais donc pas grand chose, et l'abordais réellement avec l'idée... de m'y ennuyer un peu. Mais j'ai dû m'incliner devant l'ampleur du travail fourni par les équipes de Bioware. Dragon Age : Inquisition n'est pas exempt de défauts et possède une structure très particulière qui va diviser les avis, mais il est désormais une pièce maîtresse dans l'échiquier, qu'on l'ait souhaité ou non.
RPG solo (et assimilés) indés :  Wasteland 2 
J'ai trouvé en Wasteland 2 une très bonne alternative entre modernité et "vintage". La richesse du jeu, son humour mais aussi sa patine "old school" m'ont conquis. Je ne suis peut-être pas non plus très objectif du fait de mon affinité particulière pour les univers "Post-Apo", mais je ne suis pas seul à penser que ce Wasteland 2 est une pépite brute et qu'il mérite une distinction.



   

Iosword

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Risen 3
Après la sécheresse vient l’opulence, en tout cas, c’est ce que cette année annonce. Forcément, 2014 m’a fait baver et, même si je n’attendais finalement pas grand-chose, j’ai joué à tout ce qui passait… Ou presque, car coté éditeur, rien ne m’a bien motivé. Might and Magic X était trop buggé à sa sortie et n’a jamais été relancé depuis, Dark Souls 2 est un bon jeu et une bonne suite, mais rien d’exceptionnel non plus. Au final, c’est à Risen 3 que va mon choix pour le RPG éditeur. Sans être parfait, c’est la suite que j’attendais et j’espère que cette licence survivra encore longtemps (pas d’Arcania bis, je vous prie). 
RPG solo (et assimilés) indés :  Wasteland 2
Coté indé, j’ai essayé de jouer à tout ce qui passait. Quelques titres m’ont marqué : Shadowrun Dragonfall qui rattrape l’échec de la campagne de base. The Banner Saga que je n’attendais absolument pas et qui m’a surpris dans tous les (bons) sens du terme. Divinity : Original Sin est un bon jeu, je ne le nie pas, mais qui m’a déçue au fur et à mesure que l’aventure avançait. Et il y a Wasteland 2, je n’ai pas besoin de réfléchir une seconde pour affirmer que je tiens là mon jeu de l’année. Certes, il est imparfait comme je vous le disais dans le test, mais il répond exactement à ses promesses : old-school – parfois même un peu trop – riche, sans concession, cynique et déluré. Bien sûr, ce n’est pas Fallout 3, c’est Wasteland 2 et tant mieux. Cela faisait longtemps que j’espérais un vrai RPG fait par un studio ayant les moyens de ses ambitions.


 

Jubei

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Aucun
Pas envie de voter. Non pas que je n'aime pas les AAA, mais aucun ne m'a réellement marqué, soit parce que je ne les ai pas testés, soit parce que même si les jeux sont bons, ils ne m'ont pas mis en émoi. Cette année 2014 fut personnellement un peu décevante. Certes, l'arrivée de Dragon Age Inquisition fut une agréable surprise, mais je n'ai pas ressenti la petite fibre rôliste vibrer en y jouant.
RPG solo (et assimilés) indés :  Shadowrun Dragonfall director's Cut
Pour moi, c'est la révélation 2015. Je trouvais Shadowrun return bon, mais Dragonfall était encore meilleur. Ressentir les Run comme on les joue sur version papier, avoir une vraie liberté de création de personnages, personnalisable jusqu'au bout de l'augmentation. Des combats clairs, une ambiance sombre remplie de néons, un design très épuré mais également très recherché. Voilà le jeu qui a le plus émoustillé mon intérêt. Adorant cette licence jdr, je l'aime encore plus grâce à ce jeu qui reprend excellemment bien l'univers de Shadowrun. Mon coup de cœur 2014 !


Kaylegh

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Aucun
Je n'ai joué qu'a Risen 3, qui ne m'a absolument pas marqué. Cette année les indépendants ont été bien plus nombreux et intéressants à mes yeux.
RPG solo (et assimilés) indés : Shadowrun Dragonfall Director's Cut
Pour l'indé, mon cœur balance entre The Banner Saga et Shadowrun Dragonfall Director's Cut. Le premier a pour lui une esthétique hors du commun et une narration que j'ai trouvé agréable et réussie. Mais il reste très court et perfectible sur de nombreux aspects, mon vote va donc à Shadowrun Dragonfall Director's Cut. Je n'ai pas joué à la version papier, et je parle donc en néophyte de la licence. L'univers hyper fouillé, la bande son, la narration, les personnages singuliers, les combats et l'esthétique, tout est là pour donner une belle immersion et une expérience de jeu très particulière.


   

Killpower

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Might and Magic X
De tous les jeux sortis cette année chez éditeur, je peux dire que celui qui m'a fait le plus trépigner reste le nouvel opus de la licence Might and Magic. Un jeu qui renouvelle le plaisir même s'il est resté assez timide et en retenue, ce fut une très bonne surprise qui je l'espère ne s'arrêtera pas là et poursuivra sur sa lancée. Un choix risqué pour Ubisoft, mais qui a porté ses fruits au niveau de la communauté. Enfin je l'espère. 
RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity Original Sin
Ce nouvel opus dans le monde de Divinity reste à mes yeux le plus rafraîchissant des RPG indés de cette année. Il offre une interaction avec l'environnement sans précédent et propose donc de l'originalité, alors que souvent les RPG restent cantonnés à des archétypes gagnants mais pas franchement nouveaux. Je me suis complu dans ce monde et j'en attends encore beaucoup grâce à un éditeur de niveaux des plus complets. Que demander de plus ? Une extension ou une suite, je crois que c'est déjà en chantier. Alors vivement... 


   

Leuffen

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Bound by flame
D'une part j'ai pas assez joué aux autres pour me faire un avis valable. D'autre part je pense qu'il s'agit d'un jeu que la critique a noyé sous les boulets rouges. Le troisième tiers est sans doute un peu décevant, mais cela demeure pour moi un excellent titre.
RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity Original Sin
J'aurais bien voté pour Blackguards parce que je persiste à penser qu'il mérite largement son macaron, mais Divinity : Original Sin demeure un coups de cœur à cause de ses mécaniques de jeu et de son côté "baldur's gate moderne".

 


  

Montaron

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dark Souls 2

J'avais adoré le premier Dark Souls malgré ses quelques défauts. Dark Souls 2 a tout de la suite qui fait mieux que le précédent. Plus flexible, mieux finalisé, plus beau et plus limpide. On pourra lui reprocher d'être un peu moins inspiré au niveau du level design et des boss. Mais comparé aux apports faits, c'est chercher la petite bête. Ajoutez à ça plusieurs DLC de bonne facture dans l'ensemble (même si mes tests dessus m'ont laissé quelques séquelles sur le plan nerveux et cardiaque) et vous comprendrez facilement que mon choix se porte sur ce jeu.

RPG solo (et assimilés) indés : Shadowrun Dragonfall Director's Cut
Le premier Shadowrun Returns avait été pour moi une grosse surprise et un vrai plaisir. L'ennui c'était qu'une fois la campagne finie, et malgré quelques mods honnêtes j'ai eu beaucoup de mal à retrouver le même plaisir. Dragonfall (comme Dark Souls 2 en fait, ça me fait plaisir de voir que je suis cohérent dans mes choix) a pris ce qu'il fallait dans le jeu de base et a poussé le reste plus loin. Meilleur scénario, meilleurs compagnons, meilleur sentiment d'équipe, une structure plus ouverte et tout ce qui faisait le charme Shadowrun. La version Director's Cut a été la cerise sur le gâteau rajoutant encore plus de contenu et de nouveaux éléments de gameplay. What else ?

 


Ninheve

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Aucun

J'aurai pu mettre Dragon age inquisition mais voilà, j'y ai trop joué et finalement le soufflé pour moi est retombé avec un grand sentiment de vide. J'ai aussi aimé Might and magic X mais il ne m'a pas procuré le plaisir que j'avais pu ressentir en jouant aux précédents opus. Finalement cette année je n'ai pas eu de coup de cœur du coté des éditeurs et cette catégorie restera vide. 
RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity original sin
Alors là en revanche, j'ai eu du mal, car j'ai eu deux gros coups de cœur cette année du côté des indé : Wasteland 2 et Divinity : Original Sin. Wasteland 2 est pour moi un digne successeur des deux premier Fallout, il est le RPG que j'attendais depuis longtemps, avec une profondeur de jeu qui m'a beaucoup manqué dans les jeux récents, et des choix et conséquences que l'on ne voit pas toujours venir. Mais mon coup de cœur restera Divinity : Original Sin pour l'incroyable plaisir que j'ai pris à y jouer. Avec son humour, ses combats dynamiques, son écriture, j'ai tout simplement pris mon pied. Il n'est pas parfait, j'en suis consciente, mais qu'est ce qu'il est jouissif et cela suffit pour en faire mon petit chouchou de l'année 2014.


   

Toupilitou

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Bound By Flames

J'avais voté en premier lieu Dragon Age Inquisition, mais même en m'acharnant pendant moults heures, la mayonnaise n'a pas réussi à prendre. Mon vote sera donc complètement subjectif avec Bound By Flames car j'ai apprécié ma rencontre avec Jehanne Rousseau, et le studio Spiders vend du rêve avec peu de moyens. En clair, j'ai vraiment hâte de voir leur prochaine production ! Pour les autres jeux, je n'y ai pas joué, ou pas suffisamment pour avoir un avis dessus.

RPG solo (et assimilés) indés :  The Banner Saga 
J'ai hésité avec Blackguards et Divinity : Original Sin, mais l'aspect narratif super immersif de The Banner Saga l'a emporté sur le reste. En comparaison, ce n'est pas le jeu où j'ai passé le plus de temps, mais bordel, j'ai pris un de ces putains de pied ! Et maintenant qu'il est disponible en français, il n'y a donc plus d'excuses pour s'essayer à ce petit bijou.

   

Vaetrem

Souvenez vous, en 2013, nous bavions tous à l'idée des sorties en 2014 de jeux capables de ravir tant les adeptes de jeux indés oldschool (les kickstarterisés Divinity : Original Sin, Wasteland 2, Pillars of Eternity) que de productions plus ambitieuses en terme de budget (Dragon Age : Inquisition, Witcher 3, Dark Souls II .. ). Si deux de ces productions hautement attendues ont finalement été repoussées à 2015, qui s'annonce également comme un cru hautement savoureux (Torment 2 <3), il n'en reste pas moins que l'année qui s'achève aujourd'hui a été pour le moins prolifique en RPG de qualité. Du case par case, au temps réel, en passant par le tour par tour, toutes les formes de jeux de rôles que nous apprécions ont été garnies cette année.

RPG solo (et assimilés) éditeurs : Dark Souls II 

Sur le plan des éditeurs, je saluerai Dark Souls II qui bien qu'étant une suite très sage du fabuleux premier épisode, parvient à améliorer subtilement la formule exigeante et jouissive de la série sur à peu près tous les plans, et ce en dépit d'un level design, d'une direction artistique et de boss un poil moins marquants à mon goût. 

RPG solo (et assimilés) indés :  Divinity : Original Sin

Personnellement, je retiendrai principalement l'excellent Divinity : Original Sin, qui brille par sa richesse, ses multiples possibilités d'interactions et ses combats à l'aune de mon chouchou TOEE, malgré une narration bancale et une aventure à l'intérêt s'étiolant à mesure de la progression.

 


Cette année, RPGFrance ne décernera pas de titre du meilleur RPG solo (et assimilés) éditeurs car aucun jeu éditeur n'a réussi à se démarquer pour prendre la pôle position, même pas le dernier né Dragon Age : Inquisition. Du coup, vous resterez sur votre faim, mais point de gagnant dans cette catégorie.  

Par contre, en grande majorité, l'équipe a décerné le titre de meilleur RPG solo (et assimilés) indés à Divinity : Original Sin.  Pour les qualités énoncées sur ce jeu durant l'année écoulée, on peut le féliciter de son succès et le considérer dans le rang des incontournables. 

 

   

Commentaires (9)

#2

Shaam
Grand chevalier

Année pleine de promesses et de bonnes intentions et pas mal de deception pour ma part...

A part The Banner Saga et Bound By flames je suis plutôt déçu du reste, j'ai trouvé la première zone d'Original Sin tellement génial et le reste tellement fade, la chute fut rude, Wasteland 2, j'ai le même problème que Fallout, trop de combats et gameplay bourrins. Puis enfin DA Inquisition, déception aussi, je retrouve pas Origins et j'aime pas l'openworld.

J'attend l'année prochaine vec moins d'étoiles dans les yeux pour les RPG, plus de méfiance envers Torment et Pillars par exemple...Puis ptet y'aura aussi des bonnes surprises l'an prochain, qui sait^^
#3

darth traya
Seigneur

Je suis surpris mais toutefois assez heureux de voir Bound By Flame cité pas moins de trois fois par les membres de l'équipe, un certain studio doit jubiler
Surtout que la concurrence cette année existait belle et bien, c'est vraiment un bilan positif ! Pour ma part c'est mon deuxième choix, même si j'adore ce titre même dans ces aspects les plus décevants (troisième acte à jeter !) et son cloisonnement.
Mais Risen 3 raffle la mise, le world design de chaque île, la quantité de contenu, l'ambiance, le système d'évolution, la variété des environnements. Servi par un aspect vraiment bac à sable qui manquait cruellement au second épisode. Sans ce vrai/faux blockbuster, Bound By Flame aurait remporté la bataille.

Par contre, l'année prochaine, je ne vois aucun sérieux adversaire pour contrer la surpuissance de Pillars Of Eternity. The Witcher 3 n'arrivera pas à le détrôner j'en suis certain. Mais je garde un oeil sur ce troisième opus qui a fort à faire pour me convaincre de la pardonner du second épisode !
On notera aussi l'arrivée d'un Raven's Cry qui en a peut-être finalement pas mal à donner !

Hors RPG, mon coup de coeur de l'année: Thief. Ouais ouais, soulignez le: Thief le reboot de 2014
#4

garrick75
Guerrier

Surpris de voir dragon age inquisition arriver devant tant le jeu est décevant et plus proche d'un jeu d'action que d'un baldur's gate.
Content de voir que divinity reçoit les louanges mérités.
#5

Yoarashy
Chevalier

Comme Jubei je n'ai joué à absolument aucun "AAA" cette année. Trop d'indé absolument géniaux.
(Edit : Ah oui, j'ai joué à Lords of the Fallen, mais je préfère oublier en fait)

Du coup je me retrouve avec un top 3 pas facile à départager entre The Banner Saga(merci Toupilitou, sans toi ce jeu ne serait même pas apparu dans les awards, et j'aurais été sacrement déçu), Legend Of Grimrock 2 et Divinity : Original Sin.

Y'a plus qu'à attendre 2015 de pied ferme. Je peux déjà pronostiquer pour votre article de décembre prochain :
AAA : The Witcher 3
Indé : The Darkest Dungeon

Amen.

Message édité pour la dernière fois le : 31/12/2014 à 14:46

#6

Chinaski
Grand chevalier

Divinity le mérite, pour ses innombrables qualités et sa générosité.
On sent à chaque pas que que l'on fait dans le jeu que Larian nous brosse dans le sens du poil rôlistique, en tentant de créer le RPG le plus complet possible, à la fois emprunt de classicisme et d'une grande originalité.
Mon péché mignon ultime.

Message édité pour la dernière fois le : 31/12/2014 à 16:19

#7

Cyrus Redguard
Noble

Heureux que Divinity soit récompensé! Par contre niveau AAA je suis d'accord avec la position du site. Personnellement j'aurai été déçu si DAI avait été récompensé.
#8

Dwilaseth
Seigneur

Pas de grande surprise.. Inquisition vainqueur en AAA ? Logique, il n'y avait qu'un seul et unique participant.. forcément on fini toujours premier.. Sinon je suis ravis que Divinity est remporté ce award 2014 en indé car c'est vraiment mérité. Wasteland 2 & Legend of Grimrock 2 mérite eux aussi le haut du podium (je n'en dirai pas autant concernant The Banner Saga et Might & Magic Legacy).. Pour la forme je citerai aussi Blackguard et Lord of Xulima qui furent pour moi deux belles surprises !

Message édité pour la dernière fois le : 31/12/2014 à 16:04

#9

Lorka
Citoyen

Pas de AAA non plus de mon côté, aucun ne m'a intéressé parmi la liste que vous aviez dressé.

En indé en revanche, Wasteland 2 m'a occupé des dizaines d'heures durant deux parties, et pourtant les jeux que j'ai recommencé une fois finis doivent se compter sur les doigts. Divinity est sympathique, j'ai d'ailleurs une partie en coop en double loup solitaire en cours, mais pêche sur plusieurs points selon moi (artisanat guère utile et peu intuitif, histoire basique)

Pour 2015, un couple Witcher 3/Pillars of Eternity ne m'étonnerait pas (Torment sera aussi sans doute très bien, mais plus confidentiel).
#10

reptile
Chevalier

Un bilan assez logique, avec un DAI imparfait mais bien divertissant tout de même et un DOS qui fut la bonne surprise même si l'effet s'estompe vers la fin. Legend of Grimrock 2 toujours sympa, Wasteland 2 excellent, Lord Of Fallen un peu "tombé" dans l'oubli : pas un mauvais jeu mais pas non plus un grand jeu et se fait à juste titre rouler dessus par Dark Souls 2 pas une révolution mais une valeur sure même s'il reste moins marquant que Dark Souls 1 (Demon's Souls reste mon chouchou).

Cette année on aura un Pillars of Eternity qui devrait ravir les adeptes des BG et peut être le prochain Torment, mais surtout l'ogre Witcher 3 qui risque bien d'être intéressant lui aussi.




Voir tous