Lundi 19 Août 2019, 21:06     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[PGW 2014] Preview de Zodiac

par Batman 19 Nov 2014 10:00 0

Alors que mon comparse Toupilitou a usé son micro avec ses interviews lors de la Paris Games Week, j'ai pu pour ma part mettre la main sur quelques jeux. L'un d'eux se nomme Zodiac, un J-RPG pourtant développé par une équipe française. 

 

 

Le jeu est développé par Kobojo, un petit studio à l'origine français mais qui s'est ensuite implanté en Écosse et au Japon. À l'origine du jeu Mutants Genetics Gladiator, un jeu mobile également jouable sur Facebook, le studio s'est lancé le défi de créer un véritable J-RPG sur mobile, où ils sont trop peu représentés à leur goût. Ce jeu, c'est Zodiac

Si le jeu est pour l'instant prévu sur iOS et Android, sachez néanmoins qu'une version PSVita est dans les tuyaux. En fait, le studio ne met aucune plate-forme de côté, puisque le jeu est développé à l'aide de Unity, lequel peut potentiellement leur permettre de sortir le jeu sur console de salon et sur PC. Si rien n'est encore décidé à l'heure actuelle, il est néanmoins tout  fait envisageable de voir débarquer un jour Zodiac sur Steam ou PlayStation Network.

 

 

L'autre avantage de Unity est de permettre de proposer des graphisme 2D d'excellente qualité. Les équipe de Kobojo se définissent d'ailleurs comme des spécialistes en animation 2D, et pour avoir vu tourner Zodiac sur iPad, je vous confirme que c'est rudement joli. Les graphismes rappellent un peu ceux de Dragon's Crown ou d'Odin Sphere, jeux développés par le studio Vanillaware. L'équipe de Kobojo a d'ailleurs pu discuter avec quelques membres de Vanillaware afin de recueillir quelques conseils.

La collaboration à l'international ne se limite d'ailleurs pas à cela. En effet, de grands noms japonais travaillent sur Zodiac à l'heure où j'écris ces lignes. Hitoshi Sakimoto et Kasushige Nojima, que vous connaissez peut-être pour avoir travaillé sur la série Final Fantasy, s'occupent respectivement du sound design et de l'écriture du scénario du jeu. Kobojo travaille d'ailleurs avec d'autres grands noms japonais, mais qu'ils ne pouvaient pas nous révéler pour l'instant, quel teasing !

 

 

Parlons plus concrètement du jeu désormais. La démo technique que j'ai pu tester visait à proposer trois phases représentatives du jeu, une phase d'exploration, des phases de combats et une phase de dialogue. Le moteur en est à ses prémisses et le jeu toujours en cours de développement. Le scénario n'est d'ailleurs pas terminé, mais on sait déjà qu'il s'agit d'un univers d'heroic fantasy et que le jeu nous proposera d'explorer douze mondes, un pour chaque signe du zodiaque.

Car c'est là le point central du jeu. Vous aurez notamment douze points de départ possibles dans l'histoire, et un total de douze classes jouables que vous débloquerez au fur et à mesure. Le système de combat est en tour par tour, vous pouvez switcher à tout moment d'une classe à l'autre avec votre personnage afin d'adapter ses capacités aux adversaires que vous affrontez. Le choix de l'attaque se fait ensuite en fonction d'un mouvement spécifique sur l'écran tactile. Selon si vous tapotez, que vous faites un glissé vertical ou horizontal, ou un pincement sur l'écran, cela déclenchera une compétence différente, qui dépendra de la classe de votre personnage. Chaque classe est d'ailleurs associée à un élément, et il y aura un système de force / faiblesse entre les différents éléments, ce qui justifie tout l'intérêt de pouvoir changer de classe en plein combat. J'ai eu l'occasion de tester un guerrier, un mage offensif et un mage défensif, ce qui donnait une équipe plutôt complémentaire, très efficace en combat.

Le jeu devrait fonctionner en mode free to play avec des fonctionnalités sociales en ligne. Pour résumer, vous pourrez engager dans votre équipe les héros de vos amis afin de vous prêter main forte, mais il sera tout à fait possible d'y jouer en solo. Quand au système free to play, les développeurs ne souhaitent pas en faire un "pay to win". Il sera tout à fait possible de finir le jeu sans dépenser un euro. Le jeu sera assez difficile, mais si vous souhaitez avoir des items ou des bonus pour vous facilitez la tâche, il faudra alors passer par des micro-paiements. Espérons alors que les développeurs parviendront à équilibrer correctement la difficulté du jeu.

 

 

Du côté des aspects RPG, en plus du système de classe, le jeu devra nous proposer beaucoup d'exploration, un système d'équipement avec des gemmes à la Diablo, et le but sera alors de trouver la bonne cuisine entre classes et gemmes pour avoir les compétences les plus utiles en combat.

Le jeu proposera également un système de quête et les développeurs ont d'ores et déjà prévu de travailler sur des modules d'histoire supplémentaires sous forme d'extensions afin de faire évoluer régulièrement la durée de vie du jeu.

Pour finir, sachez que le jeu sera disponible dans 14 langues, dont le français, mais qu'aucune date n'a pour l'instant été annoncée.

 

 

 

La démo technique de Zodiac était plutôt courte, mais néanmoins assez représentative du potentiel du jeu. Graphiquement très sympa et bien animé, si Kobojo parvient à aller au bout de ses ambitions,  nul doute que Zodiac deviendra un incontournable sur mobile et PS Vita. J'espère sincèrement que le jeu sortira également sur console de salon et PC afin d'y recevoir l'accueil qu'il mérite. Le chemin semble encore long d'ici la sortie du jeu, mais les développeurs sont sur la bonne voie. En tout cas pour moi, Zodiac, ce sera day one !

Voir tous