Jeudi 04 Mars 2021, 22:35     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC2014] Pillars of Eternity

par Iosword 15 Aoû 2014 08:09 42

Aujourd’hui, très chers gobelins, je vais vous parler d’un jeu que certains d’entre vous, peu nombreux sans doute, attendent : j’ai nommé Pillars of Eternity. Pour les ermites, ce jeu anciennement nommé Project Eternity est un project Kickstarter ayant eu un fort succès et ayant pour ambition, totalement avouée, de faire un Baldur’s Gate-like. Ainsi, c’est dans une ambiance intimiste, éloignée des halls publics et du brouhaha qui les accompagnent, que m’ont reçu Josh Sawyer, directeur de project et lead designer, et Adam Brennecke, producteur exécutif et lead programmer chez Obsidian. Après ces présentation et démonstration riches en informations, j’ai aussi pu mettre la main sur la bêta qui sera livrée le 18 août prochain à certains des backers. Allez, j’arrête ce blabla peu intéressant et je vous parle du jeu.

Au commencement, il y a la feuille de personnage. Et quelle feuille, mes chers ! Si peu d’options de personnalisation graphiques sont disponibles, voici longtemps qu’une feuille aussi complète ne m’avait pas été donnée. Au départ, vous sélectionnez votre race parmi les six disponibles, elles-mêmes divisées en sous-races (telles que les elfes des bois et les elfes pâles) qui influeront sur vos statistiques. Certaines sont d'ailleurs assez originales comme les Godlikes, des humanoïdes qui se sont vu bénir avant leur naissance par les dieux. Ensuite, vous choisissez une classe parmi les onze proposées (mage, guerrier, sorcier) sachant qu'elles peuvent se diviser aussi. Ainsi, les paladins devront choisir un ordre de chevalerie, ce qui aura des conséquences sur les compétences et les possibilités de build. Enfin, vous devrez répartir des points dans les six caractéristiques que sont le pouvoir, la constitution, l’intelligence, la dextérité, la perception et la sagesse. Et si une déception vous vient aux lèvres en pensant que cela s’arrête là, rassurez-vous, vous devrez ensuite choisir une culture/civilisation ainsi qu’un background qui influeront sur vos caractéristiques, votre équipement de départ et parfois sur vos relations à autrui.

Une fois votre personnage créé – le but de cette bêta étant de  recueillir l’avis des backers sur le gameplay –, vous êtes lâchés sans aucun prologue dans le monde du jeu, vous et vos compagnons, au nombre de quatre (un sorcier, un barbare, un voleur et un prêtre). Il est intéressant de constater que même s'il n'y a pas de romance possible avec vos compagnons, ces derniers ont un caractère – et pourraient bien vous quitter sans ménagement – et des objectifs qu’ils cherchent à accomplir, via un arc scénaristique que vous pourrez parcourir ou non. Ceci n’étant pas valable pour les mercenaires que vous pourrez recruter à la taverne du coin. D'ailleurs, sachez qu'il existe dans l'univers du jeu plus de compagnons que votre groupe ne pourra en accueillir. Jouissant de cette liberté, j’ai cru bon de vagabonder un peu dans les environs, puis au lieu de me mêler à la plèbe, j’ai choisi d’explorer la campagne via un changement de zone. Ma druide et son équipe de bras cassés sont arrivés, six heures après, dans une plaine fréquentée par des lions.

 

  

 

Si l’interface n’était pas sans rappeler celle de Baldur’s Gate, le système de combats en temps réel avec pause active le confirme, avec le même mappage des touches, la même façon de gérer les sorts de zone et ses personnages. Ainsi, les fans ne seront pas dépaysés. Non sans mal, à force de coups dans le dos de mon voleur et de boules de feu que lançait mon sorcier autant sur ses bêtes sauvages que sur ses confrères, j’ai fini par vaincre ces félins et par rentrer à l’auberge, très fière de mon pauvre butin.

Et il a fallu se reposer. En effet, certaines de vos compétences ne peuvent être utilisées qu’un nombre limité de fois et nécessitent, pour se recharger, que vos personnages dorment. On est bien en dehors des règles de AD&D comme le précisent les développeurs, et vous pouvez camper un peu n’importe où à condition que vous ayez de quoi monter un camp. L’aubergiste, m’ayant sans doute pris pour une personne de sang bleu, m’a proposé diverses chambres à différents prix : de quelques pièces pour de la paille dans l’étable à la riche suite coûtant plus de deux cents pièces d’or. L’intérêt de payer une chambre à prix d'or étant de gagner des bonus de statistiques plus qu’intéressants jusqu’au prochain repos.

Un peu effrayée par ces mauvaises rencontres, je me suis promenée en ville. En effet, il vaut peut-être mieux tailler un bout de gras avec le fermier du coin que de s’en faire arracher un de la cuisse. Le système de dialogues est très classique et complet. La qualité d’écriture est indéniablement présente et divers choix de réponse nous sont souvent offerts selon notre humeur ou nos compétences. Là où le jeu pourrait s’éloigner un peu de ses illustres ainés, c’est dans la liberté offerte. En effet, Josh m'a confié qu’effectivement Icewind Dale et même Baldur’s Gate étaient assez linéaires (le second bien moins s’entend) et qu’ils avaient l’ambition d’offrir un système de décisions non manichéen et surtout très libre. Le but étant plus de se rapprocher d’un Planescape à ce niveau là.

Ambitieux ? Très. Malheureusement, la bêta ne permet pas de vérifier ces dires ; mais pour ma part, je veux y croire. Il en va de même pour le système de réputation qui semble bien moins manichéen et se décline via des traits comme la passion, la diplomatie, le stoïcisme, etc… Là encore, selon votre alignement, les PNJ devraient réagir de diverses manières, ce qui peut encore ajouter à la rejouabilité du titre.

 

  

 

Après avoir parlé de la pluie et du beau temps, je suis allée à la rencontre d’un ogre qui était apparemment responsable d’un odieux vol. Si ce dernier semblait prêt à discuter, ce ne fut pas mon cas et c’est après un long combat (du à une distance respectable entre sa massue et mes personnages) que ce dernier rendit l’âme. Les combats sont donc bel et bien tactiques et les compétences très nombreuses. Les builds de chacun des membres du groupe s’inscriront sans doute comme une occupation primordiale et une équipe non optimisée pourra très vite se voir condamner. Pour autant, je ne m'étendrai malheureusement pas plus sur les compétences au vu du peu que j'ai pu en voir. Bref, la difficulté des combats et le système de jeu très old-school ne sont pas pour autant rigides et frustrants.

Certains auront beaucoup de mal avec cette jouabilité datant, il est vrai, d’il y a quinze ans, mais on ne peut nier qu’Obsidian a essayé d’améliorer au mieux ce système et de le rendre plus accessible à  « tous », sachant que le jeu propose quatre modes de difficulté et diverses options supplémentaires pour les plus masochistes d’entre nous. Mais Pillars of Eternity propose aussi des nouveautés appréciables comme le Cyclopédia. Derrière ce nom assez barbare se cache un codex qu’il faudra remplir. Ainsi, c’est en parlant ou en tuant des monstres que vous en apprendrez sur le lore et sur les statistiques de ces derniers. De même, comme tout jeu qui se respecte sortant en 2014, PoE contiendra du craft d’équipement et de l’alchimie, une évolution notable et qui pourra être intéressante.

Alors oui, nous avons l’impression de jouer à Baldur’s Gate quand on voit les décors en vue isométrique d’une finesse rare et les portraits des différents personnages, de même dans les échos de la bande sonore ou dans l’ambiance générale du jeu. Les améliorations sont peu nombreuses et les bugs assez communs, notamment de pathfinding à l’instar de son ainé, mais Pillars of Eternity semble bien parti pour avoir quelque chose de plus à offrir. Et puis au fond, n’est-ce pas un Baldur’s Gate 3 que nous voulons ?

Commentaires (42)

#26

Dwilaseth
Seigneur

Nope. Ils ont écarté la possibilité de peur de se laisser distraire par le multi qui plus est le moteur ne le supporte pas.

Un mode coop tout simple cela m'aurait bien plus, juste pour faire l'aventure solo avec des ami(e)s.
#27

MirageBavard
Villageois

C'est vrai que dans la série des BG, on était fortement incité à dormir à tout bout de champ. C'était à se demander si notre groupe d'aventuriers ne passait pas plus de temps à monter des campements qu'à résoudre des quêtes.

J'espère aussi que le matériel de campement limitera intelligemment le repos.

A part ça, cette preview confirme la bonne impression que m'a laissée Eternity au cours de ces derniers mois. Même si je n'aurais pas craché sur des nouveautés plus substantielles, un BG amélioré me convient tout à fait. Depuis IWD 2, j'attendais la relève avec impatience !

Je réserve juste mon jugement pour l'univers qui ne me paraît pas particulièrement original. Mais je ne demande qu'à être surpris.
#28

AbounI
Grand gobelin

Ce n'est pas à cause des BG et de son interface le fait d'être obligé de dormir.C'est du à DD et son système de mémorisation de sort.
#29

Cornotopia
Novice

Nope. Ils ont écarté la possibilité de peur de se laisser distraire par le multi qui plus est le moteur ne le supporte pas.

Un mode coop tout simple cela m'aurait bien plus, juste pour faire l'aventure solo avec des ami(e)s.

Même le plus "simple" des modes coop requiert des tonnes de boulot : interface de connexion, gestion réseau et latence, partage de butin, échanges et commerce, gestion commune du groupe, gestion des dialogues et déclencheurs, mise en pause des combats, équilibrage, etc.

D'une part ça coûte donc beaucoup de fric, ça va introduire et des bogues et ralentir le développement, d'autre part ça force à bouleverser le gameplay. Ici les combats sont en temps réel avec mise en pause. Or la mise en pause à deux joueurs est ennuyeuse. Ne parlons même pas de l'impossible gestion commune des dialogues, centraux dans le gameplay de bg2. Or de question d'avoir des choix faisant apparaître une grosse fenêtre "voulez-vous accepter cette quête ?".

Bref, le mode réseau partout c'est le mal. Oui aux jeux qui savent résister à cette tentation marketing pour se concentrer sur un bon gameplay solo.
#30

Montag
Citoyen

En ce qui concerne le système de rechargement des sorts, je préfère largement la solution du repos limité à celle des cooldowns à la Dragon Age. Dans ce dernier cas, l'aspect tactique pâtit du fait que l'on dispose toujours des mêmes sorts à chaque combat (hors gain de niveau), et puis cela rend archi-répétitif l'usage des sorts de moindre niveau, qui se rechargent bien trop vite. Bref, peu m'importe le manque de crédibilité du repos obligatoire, c'est un système que je trouve bien plus intéressant en terme de gameplay. Content que Pillars of Eternity l'adopte.
#31

ninheve
Grand chevalier

ahhhhhhhhhh...le rechargements des sorts.....D and D power :)
Ca c'est bien typique de ces licences, mais perso, j'avoue avoir du mal avec, mais on s'y fait...on s'y fait...
#32

AbounI
Grand gobelin

en même temps, ça permet un bel équilibrage entre les classes: a bas niveau, un mage ne vaut presque rien, ce n'est qu'à un niveau intermédiaire qu'on commence à ressentir tout son potentiel.J'aime bien cette sensation de montée en puissance.
Tandis qu'avec un système de mana+cooldown, surtout si y a régen auto de la mana, cette sensation est déjà moindre
#33

ninheve
Grand chevalier

chà ché chûr!

désolée, j'étais en train de manger, je disais: ça c'est sûr, je me souviens de mes galères de mage débutante..et ensuite de ma puissance à haut niveau. Mais au début...ouille ouille ouille...

Message édité pour la dernière fois le : 18/08/2014 à 13:50

#34

Remontoir
Citoyen

C'est vrai que Obsidian n'a pas toujours réalisé des choses grandioses (Dungeon siege 3... hum...) mais ils ont beaucoup travaillé sur commande, commandités pour des suites dont ils ne maitrisaient pas forcément toutes les décisions de gameplay.
J'ai cru comprendre que BG3 était un projet déjà travaillé et avancé, qui leur tenait à coeur, mais refusé au dernier moment par Bioware.
Là en s'affranchissant de l'éditeur grâce à kickstarter, mais en perdant au passage le bénéfice du nom de la licence mythique, ils se retrouvent avec les coudées franches et on va pouvoir vraiment les juger sur ce qu'ils peuvent et savent faire.

Et puis quelque part ils l'ont joué fine, ce n'est pas BG3, ils n'ont pas la licence, mais tout le monde sait que c'est BG3... bravo le buzz maitrisé :)

#35

Dwilaseth
Seigneur

J'ai cru comprendre que BG3 était un projet déjà travaillé et avancé, qui leur tenait à coeur, mais refusé au dernier moment par Bioware.

Si doit y avoir un BG3 c'est pas du coté d'Obsidian qu'il faut regarder. Enfin moi j'dis çà.. j'dis rien :)
#36

reebob
Noble

@Remontoire

Techniquement ce n’était pas un projet Obsidian, mais un projet BlackIsle. Cependant il est vrai aussi qu'Obsidian a été créé par les types de BlackIsle donc in fine la parenté est vraie. Il faut savoir que leur studio a eu énormément de projets avortés, c’en est même incroyable. Comme le projet de RPG Alien à la place on a eu le désastre " Alien colorectal Marines". Récemment il y a eu le projet avec Microsoft « North Carolina » qui était annulé et qui a poussé le studio a licencier 30 personnes. C'était avant le kickstarter de Pillars. À l'époque ils étaient au fond du trou, on n'oubliera pas le fait que Bethesda les a arnaqués sur le paiement supplémentaire pour Fallout New Vegas parce que le jeu n'a eu que « 84 % » sur Metacritic. Un site absurde où des bijoux sont mal notés par une presse corrompue pendant que des bouses AAA obtiennent des 95 %. Enfin, passons. Ils sont toujours là et Pillars est vraiment important pour l'avenir du studio.

Message édité pour la dernière fois le : 18/08/2014 à 20:35

#37

AbounI
Grand gobelin

bon, si personne se dévoue, je veux bien le faire:

LA BETA, C'EST MAINTENANT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Média : http://www.twitch.tv/sekreteraren
#38

Geralt
Grand chevalier

Pas besoin d'un live quand on peut poser nos mains de gob' directement dessus.

Edit : J'ai pu télécharger la beta sur steam. J'y ai joué un peu, histoire de tâter le terrain, je verrai demain. En tout cas, premières impressions :

Le jeu a quand même une sacrée bonne gueule, le voir autrement que sur une vidéo ou un screen c'est très agréable.
Le français est implémenté, mais j'ai remarqué qu'il manque pas mal de textes pour certaines descriptions comme des éléments du décor ou même des skills du héros, ça commence dès la création de personnage. Je suppose que c'est juste parce que le français est pas encore complet, pas testé en anglais.
Le jeu est stable à 60 fps globalement (1080p), j'ai pas eu de gros bugs au niveau du lancement du jeu etc. Là dessus ça paraît assez propre.
Par contre dans les combats, sur celui que j'ai fais en tout cas, c'est plutôt le bordel dans le sens où, une fois que l'on donne ses ordres aux différents personnages de notre groupe, par exemple : attaquer ce monstre, après la pause, ils se chevauchent / se percutent.

Bon c'est juste un ressenti/aperçu tout frais de la bête, je compte bien y passer plus de temps. Mais avec toute l'attente qu'il y a eu, je suis très content d'enfin pouvoir y jouer.

À noter aussi que ceux qui ne voulaient pas trop y jouer pour ne pas se spoil dans le jeu principal, vous pouvez y aller, ils ont annoncé que cette beta ne contiendrait pas de spoils.

Message édité pour la dernière fois le : 19/08/2014 à 02:56

#39

Shaam
Héros

y'a déjà des bouts de français sur une beta qui ouvre ? ça reste exceptionnel pour ce genre de projet Kickstarter et ça fait plaisir a lire :p

Ce jeu a tellement de potentiel, y'a plus qu'a voir ce que donne les compagnons, parce que quitte a y passer plusieurs centaines d'heures dessus j'aimerais bien être accompagné par des gens aussi sympa qu'un paladin socialement paumé, qu'un mage tellement avide de puissance qu'il en perd son zizi, ou qu'un sale traître salopard qui peu danser sur la tête d'une épingle !

Brrrr j'en frisonne
#40

Killpower
Gobelin

Un seul bémol lors d emon essai : durant la démo, j'ai tué les habitants du moulin sans aucune réaction du garde que j'ai assassiné ensuite. J'espère qu'il y a aura des conséquences à nos actes de barbarie.
#41

reebob
Noble

Un interview de Feargus Urquhart chez Matt Chatt. On devrait avoir la date de sortie finale de Pillars of Eternity dans les deux semaines qui viennent.



Message édité pour la dernière fois le : 29/08/2014 à 12:19

#42

Cyrus Redguard
Noble


A noter que cela ne concerne pas toutes les compétences (mais bon, une grande partie tout de même).


J'imagine que tous les sorts/compétences spéciales seront soumis à cette contrainte.

Je trouve que ce n'est pas un mal,ça évite de rouler sur un donjon sans avoir à réfléchir.
#43

DAlth
Garde royal

Prometteur et tentant.
Slurp...




Voir tous