Vendredi 05 Juin 2020, 12:55     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Journal de Quêtes de l'an 2014, semaine 29

par Toupilitou 20 Juil 2014 10:00 4

Vous aurez sans doute remarqué que le moindre trou de balle, les fesses à peine posées sur la plateforme dématérialisée qui a eu la faiblesse de l'accueillir, se croit en droit de se catégoriser comme bon lui chante. Et, grâce à l'effet de mode dont il bénéficie, le genre RPG se retrouve attifé de jeux n'ayant rien à faire dans cette catégorie. Mais, tel Sisyphe poussant indéfiniment son rocher, votre fidèle serviteur velu s'attelle inlassablement à traquer ces imposteurs. Bien évidemment, tout n'est pas à jeter, mais, tremblez développeurs, car la milice d'autodéfense de RPG France va frapper !


Tout d'abord, notons l'apparition de The Elder Scroll Online de Zenimax Online sur Steam. Je ne m'étendrais pas davantage sur ce jeu étant donné que je n'y ai pas joué et qu'un test paraîtra prochainement sur RPG France. A l'occasion de cette publication sur la plateforme, il se retrouve à  -50 % jusqu'à... demain soir ! Si vous n'attendiez que ça pour le prendre, sautez sur l'occasion.



   



Toujours dans le même genre, mais cette fois-ci dans un univers futuriste et en free to play, voici Face of Mankind de Nexeon Technologies. Bien qu'il s'affuble du dénominatif MMORPG, il s'agit plutôt d'un MMOTPS. Et ce n'est pas non plus véritablement une nouveauté puisqu'il a déjà de nombreuses années d'exploitation. Comme d'habitude dans le monde du massivement multijoueurs, les développeurs espèrent se refaire une virginité en arrivant sur Steam. Même si le background et l'interface sont soignés, de nombreux Player Killers viendront tuer toute envie de progresser.



   

 

Ne perdons pas la main avec un nouveau MMO free to play bourré de microtransactions : Grand Chase de KOG. Suivant le même chemin, il ne s'agit également pas d'une nouveauté étant donné qu'il est sorti il y a six ans de cela. Les graphismes sont typés mangas, et il n'est pas sans rappeler Elsword ou le récent LA Tale avec un scrolling latéral 2D. Au fil des années, il s'est progressivement transformé en pay to win. Je vous laisse donc maintenant méditer sur la petite pensée du jour : « Il n'y a que les jeux qu'on paye qui ne coûtent pas chers ».



   

 

Je vais maintenant aborder Tales of Adventure 2 de Xiaoyao et BetaSparkUK, On pourrait d'ailleurs se demander d'où sort le "2" du titre de ce jeu, étant donné qu'il n'existe pas d'opus précédent. Peut être est ce pour dissimuler à quel point ce jeu est mauvais en le faisant passer pour une suite ? Quoi qu'il en soit, il ne s'agit même pas d'un RPG, mais d'un shoot'em up 2D qui ne mérite pas les quelques lignes que je suis en train d'écrire. Next !



   

 

J'avais évoqué il y a quelques mois Smugglers 5 de Niels Baur Games, un jeu mixant stratégie, simulation et RPG. Un DLC vient de faire son apparition sur GOG : Smuggler's Guild. Ce dernier rajoute trois histoires permettant de prolonger l'expérience, mais il ne modifiera rien d'autre ; le système de combat reste bancal et l'interface est toujours aussi peu ergonomique. Ces défauts n'enlèveront par contre rien au caractère addictif de ce jeu.

 

   

 

Voici ensuite Crouching Pony Hidden Dragon du studio Parisien Le Cortex, plus proche du beat'em up arcade que du RPG. Les développeurs ont créé ce jeu à l'origine pour la Neo Geo dans le but de faire revivre cette console. L'intention est louable, mais les cartouches Neo Geo ne sont plus fabriquées ; ils ont donc recyclé 250 cartouches pour une édition limitée. Afin de partager ce revival auprès d'un plus large public, le jeu fait alors son apparition sur Steam après un portage sur PC. Malgré un humour omniprésent, le level design et les mécaniques RPG sont relativement fastidieuses. A réserver pour les nostalgiques n'ayant pas peur du die and retry !



   

 

Comme promis la semaine dernière, je vais (essayer de) faire un effort avec le prochain jeu, Steel & Steam : Episode 1 de Red MeatGames, créé avec RPG Maker. Une fois n'est pas coutume pour un jeu de ce genre, les dialogues sont plutôt bien écrits et les villes sont gigantesques. Malgré tout, le scénario est cucu, les combats sont répétitifs et le jeu n'est pas très bien équilibré. Nom d'une loutre ! J'ai beau essayer de le traiter avec objectivité, je n'y arrive absolument pas... Joker ?

 

   



Que penser ensuite de Lantern Forge de Hearthfire Studios ? Il s'apparente à un Minecraft du pauvre avec une vue isométrique, mixé avec quelques éléments de hack'n slash. Vous devrez survivre dans ce monde bac à sable généré procéduralement. Côté défauts, le pathfinding est à la ramasse, l'intelligence artificielle est inexistante et se déplacer est une vrai galère. Malgré tout, selon certains, si l'on se force à persévérer, il est possible de s'amuser, bien que ce ne fut pas mon cas. Les goûts et les couleurs comme dirait l'autre...



   

 

Enfin, pour clore cette chronique légèrement lapidaire sur une touche un peu plus positive, voici Vlad The Impaler de Section Games. Bien qu'aucune explication ne soit fournie à propos de l'utilité des statistiques et que cela entraîne une certaine confusion lors d'une premier partie, j'ai été charmé par ce jeu s'apparentant plus ou moins à un livre dont vous êtes le héros. Il se termine en deux heures maximum pour un run, mais j'ai été relativement étonné par son potentiel immersif, via l'écriture et l'atmosphère découlant de ses dessins en noir et blanc. Les choix que vous pouvez faire n'influencent pas directement le déroulement de l'aventure, mais plutôt vos statistiques. Une parenthèse agréable en somme.

 

   

 

En espérant que la semaine à venir soit encore meilleure que celle que nous venons de vous décrire, on se retrouve dimanche prochain les gobs !

 

Retrouvez les articles "Journal des quêtes"


En-tête réalisée par Soldier_X5

 

Commentaires (4)

#2

ninheve
Grand chevalier

Amusant mais Vlad a l'air de l'outsider ici, court mais comme tu le dis, bien écrit et avec une belle replayablilité...tentant
#3

mophentos
Paladin

Cette semaine aucun jeu ne me tente.

A la semaine prochaine
#4

Faendys
Villageois

Vlad The Impaler peut valoir le coup. A tester!
#5

Toupilitou
Garde royal

Au final, Vlad ne vaut pas un véritable livre dont vous êtes le héros ; le jeu est court, les caractéristiques du personnage ne servent qu'à la fin, et vous êtes un peu largué sans aucune explication.

A noter tout de même qu'il continue à y avoir des mises à jour, histoire de corriger quelques bugs et rajouter quelques améliorations.

Quant à le recommander, je reste tout de même mitigé pour l'instant. Seuls l'écriture et les dessins le sortent du lot. Rien d'exceptionnel, mais comme je l'avais souligné, il reste une parenthèse agréable !

Message édité pour la dernière fois le : 21/07/2014 à 21:21





Voir tous