Mercredi 03 Juin 2020, 23:24     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Chronique #26 : Oracle, La Pythie

par Killpower 09 Avr 2014 09:00 3

Voici le retour d'une chronique oubliée depuis un certain temps, parce qu'on ne peut pas être partout. Il n'empêche qu'il paraît intéressant de vous parler de cette série-concept, comme l'appellent les éditions Soleil, lesquelles nous ont fait parvenir le premier des cinq tomes annoncés. La particularité de cette série est surtout qu'elle fera intervenir à chaque tome, à paraître de mars 2014 à janvier 2015, pas moins de cinq couples (un scénariste et un illustrateur) différents pour une saga vous contant la vengeance de cinq mortels contre les dieux de l'Olympe. Cinq tomes qui seront cinq one-shot, tous reliés entre eux par l'Oracle.  

 

La bande-annonce de la série

 

Synopsis :

Pour ce premier Tome : elle est la Pythie, la messagère des Dieux. De l'avenir, elle connaît les batailles qui défont les rois, les sécheresses qui affament les paysans, les tempêtes qui emportent les navires. Du présent, elle ne jouit pas. Elle vit recluse dans son temple, préservant le don qui fait d'elle l'une des femmes les plus puissantes de Grèce. Jusqu'à ce que son pouvoir lui soit arraché... Que sa dernière vision lui révèle le sombre futur qui va s'abattre sur le monde. La Pythie doit maintenant agir... Pour se venger autant que pour lutter contre le destin, elle fera couler le sang. 

 

 

L'avis de RPG FRANCE : 

Bienvenue dans l'univers mythologique, avec un premier épisode qui met en avant le personnage, néanmoins secondaire, reliant les cinq tomes qui paraîtront dans les mois à venir – j'ai nommé, l'Oracle. Ce vieux monsieur va donc nous conter à travers son épopée cinq histoires différentes, ayant pourtant un point commun : la vengeance de mortels face à des dieux. 

On commence donc ce premier épisode avec la Pythie, une voyante aux ordres d'Apollon, lequel aura usé et abusé de ses pouvoirs sur la jeune femme. Du coup, la Pythie va choisir le chemin de la vengeance en manipulant les hommes. Le scénario est bien construit et la fin de l'histoire réserve quelques surprises dont je ne vous dirai rien. L'ensemble tient la route, et les amateurs d'odyssées mythologiques s'y retrouveront avec des personnages caractériels et capricieux. Pour clore ce premier épisode de 51 planches, on retrouvera l'Oracle qui conclura cette histoire. 

Le dessin est plutôt sympathique même si toutes les planches ne sont pas de la même qualité. Parfois le trait se montre plus grossier pour certains personnages, parfois plus fin, mais rien de choquant. On appréciera aussi la finition des détails et des fonds de plan, jamais uniformes, avec des dégradés de couleurs et souvent travaillés, ce qui laisse penser que l'illustrateur a eu le temps de peaufiner ses pages. J'ai quand même été déçu par la représentation de la Pythie assez inégale. 

La couleur tire sur une dominance de jaune/marron, donnant un côté pastel aux illustrations, plutôt agréable. On est très loin des couleurs flashies de certaines BD, et cette cohérence graphique sied bien avec le thème traité. En effet, c'est une cohérence lumineuse que l'on retrouve souvent dans les BD historiques. 

On notera que ce tome s'adressera en priorité aux adolescents/adultes plutôt qu'aux plus jeunes, avec des textes plutôt adultes, tout comme les dessins. Les dieux ne sont pas des anges et on en a une démonstration au fil des pages, sans pour autant tomber dans le voyeurisme. 

 

   

Les deux premières planches du tome.

 

Pour conclure, ce premier tome se montre intéressant et j'ai hâte de voir la suite. Mais s'il donne le ton, n'est-ce pas un risque que de proposer cinq couples différents pour traiter une même série, relatant chacun une histoire différente ? Le lecteur va-t'il retrouver une homogénéité dans le traitement de l'image et du scénario ? Je resterai optimiste face à ces interrogations, car une sixième personne veille à la cohérence de l'ensemble : j'ai nommé Jean-Luc Istin, qui reste l'instigateur de cette idée ingénieuse, de réunir plusieurs artistes dans un même projet de manière à sortir un nouvel épisode (si on peut appeler cela un épisode) tous les 2 à 3 mois. 

Ainsi, en minimisant l'espacement entre chaque tome, cette série risque de rester sur le devant de la scène durant toute l'année 2014. Nous en saurons plus avec l'épisode suivant, même si en regardant l'entête de cet article, on sent bien une certaine différence graphique entre les cinq personnages principaux. Un pari pas forcément risqué sachant que chaque tome peut se lire indépendamment des autres. 

 

 Livre  :

  • Format : 32 x 23 x 1 cm
  • Nombre de pages : 51  
  • Sortie : disponible
  • Editeur : Soleil
  • Age : 16 ans et plus
  • Langue : français
  • Scénariste : Olivier Peru
  • Dessinateur : Stefano Martino
  • Couleurs : Digikore Studios
  • Sur une idée originale de : Jean-Luc Istin

 

  

Troisième et quatrième planches du tome. 

Commentaires (3)

#2

Shaam
Héros

Niveau soleil, je suis plutot habitué au nichon et autres bout de fesses coutumière de l'éditeur aimant le lectorat jeune et boutonneux, cette fois il élève le débat j'ai l'impression du coup ça me dis bien
#3

shawi
Villageois

J'ai eu une très bonne surprise en lisant cette bande dessinée.

Soleil avait déjà fait le même principe avec les 5 tomes "Efles" mais les scénarios nétaient pas aussi bon que celui-ci.

Je le recommande à tous les fans de mythologie!

bonne lecture à tous.
#4

Moussur
Citoyen

Ca me tente j'irais voir!




Voir tous