Vendredi 29 Mai 2020, 22:31     Connectés : 7      Membres : 6


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Blackguards : le collector déshabillé

par Etienne Navarre 19 Fév 2014 11:00 5

Contrairement à un certain nombre de RPG sortis récemment, Blackguards a eu droit aux honneurs d'une édition collector digne de ce nom. Cette édition porte parfaitement son nom, qu'il s'agisse du contenu ou du rapport qualité-prix. Hélas, ce coffret n'est disponible à l'achat qu'en Allemagne. Ce qui implique que le tout est en teuton (jeu, livret, artbook...) Mais qu'à cela ne tienne ! On s'en fiche parce que j'ai craqué et que je vous présente aujourd'hui cette édition unique en détail.

Blackguards affiche d'emblée un tarif particulièrement compétitif pour une édition de ce type : 59,99€ chez nos amis d'Amazon.de. Quand on voit certains collectors rachitiques vendus plus de 79€, on se dit déjà que Daedalic ne nous a pas pris pour des manches.

 

    

Habillée, puis toute nue.

 

Le coffret comprend donc, outre le jeu (et 3 armes uniques), un vrai livret à l'ancienne qui vous explique le gameplay, le background, les commandes... Un truc à lire aux toilettes ou en buvant son café. Ou les trois en même temps pour les plus équipés d'entre vous. Dans le boîtier se trouve un second CD correspondant à la bande originale du jeu dont j'ai déjà dit beaucoup de bien dans le test. Elle accompagne à merveille une bonne séance rédactionnelle si vous voulez tout savoir. Et si vous ne voulez rien savoir, eh bien... Hein ? Bon.

On trouvera également un fort joli poster double-face à l'intérieur et ça n'est pas Batman qui me contredira. L'affiche comporte un artwork d'un côté et la carte du monde de l'autre. C'est plutôt joli et ça fonctionne toujours sur un geek un bon vieux poster. Un peu de patafix et hop, vous revoilà à décorer vos murs avec Blackguards entre Mariah Carey et JC Van Damme. On ne choisit pas l'époque où l'on a de l'acnée juvénile et la basse-cour duveteuse, je vous le rappelle.

 

    

Poster et contenu du coffret.

 

Mais les deux pièces maîtresses (oh oui j'ai été très vilain maîtresse...) de ce coffret sont, bien entendu, la statuette et le livre d'art. La première n'est pas la claque que j'attendais du point de vue de la matière mais sa réalisation et son design en font un objet de choix. La créature (que vous croiserez en jeu) bénéficie d'un soin particulier en terme de couleur (gris et noir harmonieusement associés) et de position. On pourra reprocher à cette technique un côté cache-misère mais l'objet reste beau. Le fait que cette édition reste rare car confinée à l'Allemagne (disons l'Europe) souligne encore un peu plus son côté colle Hector.

 

    

Une bien belle statuette.

 

L'artbook reste très traditionnel dans la forme comme dans le contenu. Cela ne l'empêche pas d'être somptueux (papier brillant épais et souple, impression hyper piquée, mise en page soignée) et d'arborer un chapitrage qui vous fera voyager dans l'univers de Blackguards avec exhaustivité : personnages, ennemis, arènes, armes et équipement... On pourra conseiller, dans l'absolu, de faire le jeu avant de profiter du livre car celui-ci nous dévoile un certain nombre de choses à propos du bestiaire et qu'il est toujours plus agréable de se réserver de croustillantes surprises en jeu.

 

    

Achh... Zééé très beau, nèze pas ?

 

Le travail des artistes est à saluer, qu'il s'agisse du livre ou de la statue. Daedalic fournit aux joueurs une édition unique passionnante pour qui aime collectionner. Il faut tout de même reconnaître qu'il ne s'agit que d'une édition collector traditionnelle, en ce sens qu'elle ne révolutionne pas le genre et ne fera pas date dans l'histoire. Seulement, je n'ai pas trouvé de fausse note dans cette édition ultime, rare et bien foutue. Elle remplit son rôle à merveille et c'est bien là tout ce qu'on lui demande, à plus forte raison quand le prix est particulièrement compétitif.

A titre d'exemple, quand je compare cette édition au collector de Darksiders 2 (artbook de la taille d'une carte postale, promo qui lorgne vers le DLC, OST à télécharger, masque carrément génial, je le concède), je ne peux qu'encourager et remercier Daedalic. Mais tout n'est pas rose : à quand un collector de ce type distribué en France ? Messieurs les distributeurs français, il serait temps de se donner leur place à ces éditions qui ont leur place ici. A bon entendeur.

 

    

    

Commentaires (5)

#2

Caparzo
Seigneur

J'ai toujours aimé les versions collectors de ces jeux allemands. Les deux Drakensang y ont eu droit et même le discret Demonicon a sa version collector. Dommage que ce soit seulement disponible chez nos amis teutons.
#3

Dwilaseth
Seigneur

Jolie la statue pour un prix plus que correcte
#4

Geralt
Grand chevalier

Raaah ! Encore une tentation de plus !
#5

prypiat
Paladin

Wow. Je veux. Et ça, pour un prix moins foutage de gueule que d'habitude du coup.

Mais... du coup le manuel et les textes de l'artbook sont en allemand

Grr. Pourquoi ne pas avoir sorti une version anglaise, plutôt ? ou mieux, tout localiser en francais ?
#6

flofrost
Grand chevalier

C'est sûr que si on compare par exemple avec le collector de ME 3, on hésite entre rire ou pleurer, surtout que c'est pourtant pas les mêmes moyens derrière.




Voir tous