Samedi 19 Octobre 2019, 09:28     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débat #15 : Pour ou contre l'Oculus Rift ?

par Etienne Navarre 27 Déc 2013 12:00 91

Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.


 

Malgré son nom bizarre, l'Oculus Rift n'est pas un sex toy. Dommage, ça aurait pu faire de moi un acheteur potentiel. Il s'agit en réalité d'une paire de "lunettes" qui englobe votre champ de vision et projette des images stéréoscopiques via des écrans LCD collés à vos yeux. La sensation d'immersion est optimale (oh oui, immerse-moi Oculus) et garantit une perception toute différente de l'expérience vidéo-ludique. Bon, c'est sûr que dans l'absolu, le procédé semble plus à l'aise avec un jeu grand spectacle qu'avec un RPG indépendant. La fiche de perso via l'Oculus Rift ? Je ne pense pas qu'il y ait de quoi sauter au plafond. Alors quel est l'intérêt de ce périphérique pour un rôliste ? Mais surtout, on peut se demander si l'avenir du jeu concernera plutôt le hardware ou plutôt leur gameplay pur.
Si vous pensez qu'à travers ce texte introductif (oh oui, introduis Etienne), je penche plutôt vers le contre, sachez que vous vous mettez le doigt dans l'oeil. Sauf si vous avez déjà un Oculus Rift. Dans ce cas, vous vous mettez le doigt dans l'Oculus. Ni pour ni contre, j'y vois des qualités technologiques indéniables pour les RPG qui mettent en avant un spectacle de tous les diables et un frein artistique à une époque où des jeux ont du mal à apporter une immersion minimum, qu'il s'agisse des dialogues, du gameplay ou de l'ambiance sonore.
La charrue, les boeufs... Vous connaissez l'adage (surtout celui de Barber, vachement triste).

 

POUR : Megamat

 
Quoi de plus réaliste d'être dans un jeu à part entière, on lève sa tête, on se retourne, on bouge, et vous savez quoi, le jeu nous suit. C'est magique, c'est nouveau, c'est l'Oculus Rift, une paire de lunette qui nous fait vivre un jeu à 360 degrés. Oui, nous sommes immergés de part et d'autre, totalement dans le jeu de la tête aux pieds. Alors, c'est vrai que nous en sommes qu'aux prémices et qu'il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais la technologie étant, cela ne peut qu'aller de l'avant, et  ne pourra qu'être amélioré au fur et à mesure des avancées technologiques.
 
Alors, côté RPG, je vois déjà pas mal de possibilités, comme des combats épiques, des courses de voiture dans un futur post-apocalyptique. Mieux, prenez le prochain Knights of the Old Republic, oui, laissez moi rêver un peu, et pensez à des combats dans l'espace avec nos chasseurs contre l'empire et ses escadrons noirs. Ça ne donne pas envie, hum ? Bref, cet Oculus Rift va apporter du renouveau dans la plupart des jeux vidéos, et si l'on couple à cet oeil, la 3D et à la détection de mouvements, les possibilités seront infinies et l'immersion totale. Bientôt, nous ferons partie intégrante du jeu et nous pourrons interagir directement dedans. Cela étant dit, ce n'est pas encore pour tout de suite, l'écran a encore de belles année devant lui, mais l'Oculus Rift offre déjà de belles possibilités et ça, c'est miam.

 

CONTRE : Andariel

 

Aussitôt qu'une poignée de privilégiés ont pu tester l'Oculus Rift dans les salons de jeux vidéo, que c'est vite devenu la révolution vidéoludique qui va chambarder à tout jamais notre lien avec le media et tout le délire à la Apple... Si vous voulez mon avis, il y a dedans une bonne grosse dose de hype de geeks qui veulent à tout prix voir un scénario science fiction à la eXistenZ se réaliser. Concrètement, la réalité virtuelle que nous propose l'Oculus Rift est au stade embryonnaire, et elle est manifestement trop limitée dans sa commodité et dans ses applications pour risquer de détrôner un bon vieil écran, encore moins de révolutionner le jeu vidéo. D'ailleurs, moi je vous le dis, la révolution vidéoludique viendra du côté de ses mécaniques intrinsèques et non pas de sa perception sensorielle.

Alors oui, les faits sont incontestables, l'Oculus Rift ça marche bel et bien, mais le souci c'est à quel prix ? Le prix c'est du mal des transports (motion sickness), des pertes de l'équilibre et de sens de l'orientation, de mauvaise perception du relief, voire même des tournis, des nausées et des migraines après quelques minutes de jeu. Déjà qu'un mauvais champ de vision (FoV) peut vous pourrir un jeu, je vois mal l'Oculus Rift être pratique pour un hardcore gamer qui passe ses journées et/ou ses nuits blanches sur les jeux. Pour tout dire, dans les faits, c'est peut être plus immersif, mais le joueur est vraisemblablement désavantagé par rapport aux conditions classiques plus confortables. Et puis, sérieux, vous ne voyez rien à part le jeu; bonne chance pour fumer une clope ou siroter une bière sans en mettre partout sur votre clavier... Aussi, il faut dire que le rendu de l'Oculus Rift n'est véritablement efficace qu'avec des jeux en vue subjective dernier cris avec une situation de cockpit (genre une simu spatiale à la Star Citizen), du coup son application s'en voit farouchement restreinte vis-à-vis des autres types de jeu (troisième personne, vue isométrique, 2D...). Donc en gros, l'Oculus Rift est un produit de niche à 300 dollars qui intriguera une bande de casual curieux pendant quelques jours pour finir rapidement sur une armoire à prendre la poussière.

 

Tous les débats en archives. 

Commentaires (91)

#2

mophentos
Paladin

je suis pour l'oculus Rift pour les jeux de vaisseaux, voitures ect car le casque et un joystick/manette sa devrait bien allé ensemble.

sinon pour les rpj comme skyrim ou autres, je suis un peut plus sceptique sur le faite de jouer avec un casque tout en jouant avec un clavier/souris.

donc, j’attends avec impatient les premiers retour sur le sujet
#3

Darll62
Garde

Contre à 100 % pour moi le jeu vidéo ne doit en aucun cas prendre cette voie. On se doit de faire la part des choses avoir un casque sur la tronche nous sépare de la réalité et la je trouve que l'on va trop loin.

Au risque de passer pour le vieux chnoc de service j'estime que le jeu vidéo se doit de rester avec un manette ( ou clavier souris ) et un écran à une bonne distance suivant si vous êtes pc ou consoles. Le risque de l'oculus Rift c'est la santé on ne peut pas mettre se genre de chose sur soi sans prendre un minimum de risque. D'autre part le coup sera aussi un frein et le nombre de jeux ou logiciels compatible non sincèrement je ne vois rien de bon dans ce genre de chose à tord ou à raison.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 12:45

#4

Sowatt
Paladin

Pour. Je veux de l'immersion au maximum. Je me moque de ma santé.

Par contre j'espère qu'ils ont prévu un truc pour les gens qui ont des lunettes (genre moi). Parce-que jouer à l'Oculus Rift sans mes lunettes c'est le malaise assuré.
#5

Hayden
Noble

Par contre j'espère qu'ils ont prévu un truc pour les gens qui ont des lunettes (genre moi). Parce-que jouer à l'Oculus Rift sans mes lunettes c'est le malaise assuré.


Deux paires de lentilles supplémentaires sont incorporées pour ceux qui ont des problèmes de vus.

Le risque de l'oculus Rift c'est la santé


L'oculus Rift n'est qu'un écran. Et contrairement à la croyance populaire, les écrans ne font pas bobos aux yeux. Ils les fatiguent certes, mais ne les niquent pas.

Le prix c'est du mal des transports


Tout dépend de ta résistance personnelle au mal des transports plus classique. Certains ne tiennent pas 15 minutes sans faire une pause et d'autres peuvent faire des séances de 4 heures sans ressentir la moindre gêne. Et en plus après un temps d'acclimatation certain arrive à ne plus rien ressentir de désagréable.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 13:09

#6

Toupilitou
Garde royal

Ca peut être marrant avec un FPS bien nerveux, histoire de faire une bonne vieille crise d'épilepsie

#7

Tetar117
Garde

Moi je suis globalement du même avis qu'Andariel, c'est simplement un effet de mode avec tous les "puristes" ne jurant plus que par l'Occulus Rift et crachant sur les nouvelles consoles qui n'apporteraient rien en comparaison de ce dernier etc...

Après je ne suis pas contre le fait de changer les controllers si ça apporte vraiment quelque chose et que ça ne demande pas un investissement aussi élevé niveau financier simplement pour une catégorie de jeux mais je conçois que certains en aient envie c'est un peu comme tout le matériel pour les simulation d'avion, ça doit coûter mais pour certains ça vaut le coup parce qu'ils aiment vraiment ce genre de jeu.

En bref c'est un bonne chose mais ça ne mérite pas tout le tapage qu'il y a autour depuis déjà un petit moment, ce ne sera certainement pas la révolution à laquelle tous s'attendent.

Edit : Je suppose que pour la résistance c'est similaire à la 3D de la 3DS, certaines personnes en souffrent moins que d'autres.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 13:17

#8

draagonnoir3
Novice

Pour moi, qu'a cela ne tienne
Il veut changer l'univers du jeu,
Un nouveau contrôle,
soit, quelques réglages et
à nous les grosses frayeurs,
du monstre qui arrive dans le dos...
Les sensations du gameplay,
vachement plus immersives,
Pour , sans aucun doute,
c'est pas au point, c'est cher, mais
c'est le prix de l'avenir...
La fiche perso via occulus, si ça a un p'tit coté
iron man, ça peut le faire, hein jarvis ?..
Après tout, la technologie, c'est comme la soupe,
si on n'aime pas, on n'en prend pas...
En multi, va y avoir des frayeurs, gaffe au coeur.
#9

Silencieux
Novice

Dur de donner un avis sans avoir testé
... et je voudrais bien tester !
#10

Dwilaseth
Seigneur

Je suis pour mais pas forcément intéressé (sa me fait déjà chier de jouer avec un casque sur la tête en multi ^^). En tout cas, même si l'idée date pas d'hier et qu'on a eu droit depuis le début des années 90 à quelques engins plutôt miteux (voir complètement pourris) il est vrai que ceux qui ont eu la chance de tester l'appareil ont tous rendu un avis positif, voir très positif. Après concrètement, le matériel c'est une chose, le développement en est une autre.. faudra voir comment cette technologie est exploité dans les jeux vidéos.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 13:57

#11

Korvo
Citoyen

Je dirais pour.

Les différents aperçus et avis de ceux l'ayant testé que j'ai lu sont souvent très bons face aux sensations procurées par cet Occulus, et c'est bien des sensations que je cherche dans un jeu vidéo.
Rien qu'imaginer l'immersion (en rendant notre vision celle du personnage joué) promise par ce controller, j'ai des frissons.

Les problèmes évoqués pour la santé sont sans doute légitimes et bien réels, mais il existe déjà des personnes qui n'arrivent pas à différencier réalité et virtuel sans un tel gadget. La solution n'est donc pas, en tout cas je le pense, de se priver de celui-ci, sinon la même chose serait applicable à toutes les consoles/stations de jeux. Chacun doit savoir où s'arrête la frontière du virtuel, et doit savoir quand il faut quitter le jeu.

Tout comme un combo clavier/souris ou une manette, l'Occulus Rift sera sans nul doute beaucoup plus adapté à certains genres de jeu qu'à d'autres. Ainsi il ne faut pas voir ce controller comme une unique évolution possible du jeu vidéo mais comme un moyen de diversifier nos approches et nos moyens d’interagir avec un jeu.

Pour finir, au delà des RPG, FPS et autres, le serious gaming pourrait également profiter de cette technologie, avec par exemple, pour les architectes, la possibilité de visiter une maquette en immersion virtuelle.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 14:05

#12

Megamat
Gobelin

Moi j'ai testé, c'est pour cela que je suis pour, c'était dans un simulateur de vol à la GC2013 :)
#13

Dwilaseth
Seigneur

Rien qu'imaginer l'immersion (en rendant notre vision celle du personnage joué) promise par ce controller, j'ai des frissons.

Imagine Skyrim par exemple. Le pied ^^
#14

DemKin
Guerrier

Carrément pour !
Ca a l'air démentiel ce truc. Un énorme plus pour tout ce qui est jeux d'horreur, FPS, jeux d'exploration à la Dear Esther,...
En étant un gamer, je vois mal comment on pourrait dire non à un tel projet.
Certes, comme le souligne Andariel, on peut rien faire d'autre avec ce truc sur la tronche, mais c'est justement ça qu'est bon
Après, dire que seuls les casuals seront intéressés par ce produit, ça je pense pas, tout le monde est assez excités à l'idée de tester ses jeux avec. Ca pourrait apporter un gros plus à l'immersion.
Maintenant, je pense pas que ça aille jusqu'à remplacer les consoles, mais sur le papier, ça reste un accessoire énorme. Les divers retours que j'en ai eu semblent aller dans ce sens.

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 14:35

#15

Bacab
Paladin

Carrément pour ! Dans les simus d'avions, un tel truc pourrait être top. Aujourd'hui pour avoir le plus d'immersion possible il faut avoir recours à des conf multi écrans très coûteuses en place et en argents. L'occulus permettrait des installations à moindre frais. (reste à le rendre transparents pour certains périphériques comme le clavier, impossible de tout faire au joystick !).
#16

Lohengrin
Garde royal

L'oculus Rift n'est qu'un écran. Et contrairement à la croyance populaire, les écrans ne font pas bobos aux yeux. Ils les fatiguent certes, mais ne les niquent pas.


Faut voir! Si, la croyance populaire vient également du monde scientifique, il faudrait faire attention, et ne pas être aveugle, la DMLA te guette " Depuis quelques années, les chercheur sont aveuglés par des résultats plus qu'inattendus.

Celle des lumières artificielles qu'elles viennent de l'éclairage ou des écrans de télévision ou d'ordinateur.

Plusieurs études sont en cours pour mettre en évidence l'impact éventuel de certaines sources lumineuses utilisées quotidiennement sur nos yeux. Ainsi, des chercheurs de l'Institut de la vision, à Paris ont montré, en août 2013, qu'une exposition à la lumière bleue (particulièrement dans les longueurs d'onde autour de 435 nm) tuait les cellules de la rétine chez l'animal.

On est bien loin de cette expression "la croyance populaire".

Pour en revenir à l'Oculus Rift, oui pourquoi pas, dans des conditions d'utilisation qu'on limitera dans le temps.
#17

Sinly
Villageois

Personnellement c'est à tester avant de décider si on est pour ou contre.
Sur le principe je suis pour : évolution, nouveau gameplay etc...
Mais côté pratique (niveau grand public) je suis contre pour le moment : effet gadget de mode, technologie à ses balbutiements, ultra limité à un type de jeu (genre fps/simulation, le premier très répandu le second assez marginal), mode autiste face au monde réel...

Laissons un peu de temps aux améliorations et version 2.0 voir plus de faire leurs preuves avant de se jeter dessus.
#18

Metshael
Guerrier

Pour ce que j'ai pu en voir ou en lire l'oculus Rift a l'air intéressant mais j'attendrais de pouvoir le tester moi-même sur des jeux qui m’intéresse pour vraiment me faire un avis.

Par contre tant que cela ne devient pas un gadget hors de prix obligatoire pour jouer aux prochains jeux à venir et que l'on garde le choix de l'utiliser ou non, peu importe l'avis que je m'en ferais je doute être contre (tant que l'on évite quelque chose dans le style de ce qui s'est passé sur la 360 "Vous voulez jouer au prochain Fable ? Dites bonjour a Kinect ! et glissez-nous un petit billet de 100 au passage").

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 15:07

#19

Tirnanog
Chevalier

Normalement, je serais d'un avis plutôt neutre, indifférent, quant à toute tentative de faire des "sauts technologiques" avec du nouveau matériel concernant l'expérience vidéoludique.

Là, je dois dire que je suis plus que sceptique. En fait, je suis surtout contre.

Ce n'est pas une question de prix, même si c'est encore prohibitif. Si demain on le vend à 2 euros, voire on m'en donne ou on me paie pour l'avoir, je n'en voudrais pas.
Ce n'est pas une question d'encombrement, même avec le Virtuix Omni. Si j'avais une cave de 300 m², je n'en voudrais pas non plus.
Ce n'est pas une question de gêne physique. Si on arrive à maîtriser 100% du motion sickness, idem, j'en voudrais pas.

Alors pourquoi je suis résolument contre?

1- la praticité actuelle
Je trouve que les technologies actuelles sont suffisamment intéressantes et bien développées pour me convenir. Ce n'est pas parfait certes, mais les Réalités Virtuelle ou Augmentée, ça sort de ce cadre et ne résoud rien concernant les coquilles qu'on peut trouver dans les jeux déjà existants.
Si je joue à des jeux en 2D, ce n'est pas à cause d'une contrainte technologique. C'est parce que j'aime la 2D. Pour des jeux s'inspirant de jeux de plateau, j'aime cet aspect plan, plus "authentique" que des jeux où est détaillé le relief en 3D (selon les époques évoquées, je trouve même qu'une topographie poussée, basée sur des données contemporaines, est totalement hors de propos).
C'est pas une question d'être oldschool, mais de préférence et même, je le répète, parfois de cohérence.
Je n'ai pas d'intérêt à rechercher de "nouvelles sensations", je suis peut-être conservateur, mais je trouve que certains concepts-techniques-modes aussi anciens soient-ils sont suffissament bons pour que je les juge mieux adaptés et surtout pour que je ne recherche pas un autre "niveau d'expériences". Je suis plus partisan de chercher à corriger ce qui est déjà existant que de passer outre et chercher de nouvelles technos qui seront pas forcément meilleures.

2- la non-course à l'immersion
N'en déplaise à certains, je n'aime pas l'immersion. Ni le concept ni le rendu. J'aime quand un jeu me rappelle ce qu'il est: un jeu. J'aime que persiste cette distance entre le joueur et le jeu. C'est plus facile de prendre du recul, surtout quand on n'a pas le temps de s'immerger à nouveau entre deux sessions.
Je rappelle encore (j'aime faire cette distinction et j'en parle souvent dans les débats) qu'il ne s'agit pas d'une question de cohérence. J'aime les jeux cohérents, avec une profondeur que ce soit le background, la scénarisation, la direction artistique... J'aime la logique. Mais j'aime aussi les jeux incohérents qui s'assument dans leur incohérence. Par contre, ceux qui font style qu'ils sont cohérents alors qu'ils sont bourrés d'incohérence, ça ne me convient pas.
Mais je n'aime pas l' "immersion". De même que je n'aime généralement pas la vue subjective dans un jeu vidéo.
A noter qu'un joystick pour simulateur aérien ou spatial, je considère pas ça comme un outil totalement immersif, donc dans mes définitions, ça passe.

3- le principe de rupture Virtuel/Réel
Si j'imagine bien que les problèmes de santé physiques risquent d'être atténués suffisamment pour être utilisables par une majorité (le 100% n'existe jamais en dehors de la théorie), je m'inquiète (et j'en déjà fait part) des séquelles psychologiques sur une population pas forcément bien préparée et pas forcément bien informée.
Avant que les défenseurs du "c'est comme le débat sur la violence, les jeux ne rendent pas violents, de même qu'ils ne rendent pas fous" ne me tombent dessus, je rétorquerai par avance: primo, on parle d'une technologie dont le concept-même est de réduire voire d'affranchir les frontières entre réel et virtuel. Secundo, on n'est pas dans un monde de bisounours, quand on voit déjà les techniques utilisées par certaines boîtes dans la gestion du microplaisir dans par exemple les MMO, les fremiums... Des systèmes qui partent du principe de profiter de la crédulité de certains, comme ceux qu'on appelle les "Baleines", même si certains y trouvent leur compte à bas coût; ce sont des systèmes, à mon sens, pourris. Alors imaginons (sans trop forcer, il suffit de voir les "addons" du dernier Simcity) des tonnes de pubs, de placements de produit, par regroupement avec la collecte de data personnelles...
On passe d'une technologie de "jeu", à celle d'endoctrinement. S'il n'y a pas de formation d'éthique dans cette industrie, c'est pas pour rien.

4- la plupart des "révolutions technologiques" n'ont pas été
De même que le théâtre n'a pas tué la littérature, que le cinéma n'a pas tué le théâtre, que le jeu vidéo n'a pas tué le cinéma, que le JdR n'a pas tué le wargame, que le cRPG n'a pas tué le JdR, que les jeux 3D n'ont pas tué les jeux 2D, que la tablette, le smartphone et la console n'ont pas tué l'ordinateur, le cinéma 3D n'a pas tué le cinéma 2D...
Je me souviens des lunettes 3D sur Master System pour jouer à Space Harrier. Des expos de Réalité Virtuelle dans les magazines en 93 après le film Le Cobaye. Du Sega Activator. De Samba de Amigo. De Rez. De Dance Dance Revolution. Du motion gaming de la Wii. Du PS Move et du Kinect. Du "gameplay asymétrique" de la WiiU.

Y aura sûrement un public. Mais y aura aussi bon nombre de personnes qui ne l'utilisera pas ou l'abandonnera assez vite comme ça a été le cas pour tous les autres.

En tout cas, pas de ça chez moi.
#20

Colinet
Noble

Je suis pour car je n'ai rien contre. Par contre, je ne l'utiliserai probablement pas car ça ne m'intéresse pas.

@Tirnanog: Tu es contre l'Occulus ou tu n'y toucheras pas? C'est une nuance de taille, je pense. A mes yeux, être contre c'est souhaiter sa non-existence...

L'oculus Rift n'est qu'un écran. Et contrairement à la croyance populaire, les écrans ne font pas bobos aux yeux. Ils les fatiguent certes, mais ne les niquent pas.


Faut voir! Si, la croyance populaire vient également du monde scientifique, il faudrait faire attention, et ne pas être aveugle, la DMLA te guette " Depuis quelques années, les chercheur sont aveuglés par des résultats plus qu'inattendus.

Celle des lumières artificielles qu'elles viennent de l'éclairage ou des écrans de télévision ou d'ordinateur.

Plusieurs études sont en cours pour mettre en évidence l'impact éventuel de certaines sources lumineuses utilisées quotidiennement sur nos yeux. Ainsi, des chercheurs de l'Institut de la vision, à Paris ont montré, en août 2013, qu'une exposition à la lumière bleue (particulièrement dans les longueurs d'onde autour de 435 nm) tuait les cellules de la rétine chez l'animal.

On est bien loin de cette expression "la croyance populaire".

Pour en revenir à l'Oculus Rift, oui pourquoi pas, dans des conditions d'utilisation qu'on limitera dans le temps.


C'est intéressant (si je comprends bien ton message car il me semble que des guillemets sont restés ouverts) et ça peut alimenter le débat, voire me faire changer d'avis. Tu peux donner la source?

Message édité pour la dernière fois le : 27/12/2013 à 15:31

#21

prypiat
Paladin

Ça fait avancer la technologie, c'est intéressant pour ça. C'est une alternative sympa, qui peut être très utile dans le cas d'applications industrielles je pense, mais pour le grand public faudrait pas que ça devienne LA manière unique de jouer.
De plus comme souligné l'intérêt de la chose pour les jeux "TPS" ou 2d est douteux... voire nul. J'irai même jusqu'à penser qu'une démocratisation de l'Oculus Rift pour les jeux mènerait à une disparition progressive de ce type de jeux... pour quoi ? pour plus d'immersion ? Pff. Pas besoin d'être "immergé" à fond dans l'univers pour s'éclater sur un Super Mario, pas besoin d'avoir un casque qui nous coupe de l'univers extérieur pour être immergé à fond dans les jeux qui le "nécessitent".
#22

Colinet
Noble

@prypiat: d'un autre côté, l'utilité a priori n'est jamais un bon facteur d'anticipation. L'important, c'est pas l’immersion telle qu'on la conçoit à présent mais plutôt telle qu'elle sera conçue après coup. Autrement dit, je suis sûr que le lien entre l'ordinateur et l'immersion n'était pas aussi évident pour les rôlistes de 1975 que pour ceux d'aujourd'hui. Les technologies ont l'art de modifier les critères avec lesquels on les juge.
#23

Etienne Navarre
Gobelin

En même temps, faut pas se leurrer : il n'a jamais été question que les jeux vidéo passent au tout Oculus. Ca ne restera jamais qu'un accessoire technologique de plus.
C'est à la limite comme les volants ou les joysticks : on peut toujours jouer à des jeux de caisse ou d'avion avec un clavier ou un pad. Même la techno 3D de NVidia : c'est une option qui n'a rien d'un nouveau standard.

Maintenant, l'Oculus dans un jeu de caisses comme Project CARS, ça doit juste être énorme. Comme ça doit être nul dans Drakensang. A chaque jeu son outil au final. Mais il ne faut pas couper la poire entre une industrie réduite à l'Oculus ou, à l'inverse, qui le bannirait purement et simplement. C'est juste un truc en plus.
#24

ivandolchevic
Villageois

Rien qu'en prenant The Witcher comme exemple.

Vous vous imaginez la dimension que prendrait le jeu quand on est au lit avec une belle damoiselle dans une maison close ?

En ajoutant une pompe à bière sur le casque, même plus besoins d'aller au bandas ou dans un bar a strip-tease pour fêter les enterrements de vie de garçon !

Je trouve que c'est une invention extraordinaire mais que dans le domaine du RPG sa soulève des questions morales bien épineuses :
. Pour ou contre aller aux p*** sur son canapé alors que ta copine est en train de bouquiner juste à côté ?

Il existe de nombreux domaines ou son application est évidente, mais là sa fait un peu flipper !

#25

Artyparis
Guerrier

Je suis pour l'arrivée de nouveaux périphériques. La souris, le casque+micro, ... y compris l'Oculus. Même si ce qui est nouveau n'est pas "mieux". Souvenez ous de la vague Avatar qui annonçait la déferlante des films 3D. On nous a abreuvé de films nazes "3D". Le public a compris très vite qu'un film merdique restait merdique quand il passait "3D". Et la déferlante n'a finalement pas eu lieu.

L'arrivée de nouveaux appareils fait la joie des techniciens. Avec l'Oculus, je crains que pour commencer on nous sorte des jeux sans intérêt, si ce n'est d'appréhender cette nouvelle immersion visuelle.

Une fois la purge des jeux "marketing" opportunistes, vivement que les techniciens laissent la place aux artistes, aux artisans qui feront de l'Oculus Rift un moyen pour conter une histoire, plutôt qu'une fin en soi.


Donc oui à l'Oculus. C'est un outil magnifique à disposition (aussi) des meilleurs créateurs de jeux.




Voir tous