Samedi 27 Mai 2017, 06:20     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Les lundis de l'indie #21 : Castle Crashers

par Batman 04 Nov 2013 08:45 6

Vous connaissez peut-être le site de jeux et d'animations flash Newgrounds, qui a été créé par un certain Tom Fulp, programmeur de formation. Ce dernier s'est allié il y a quelques années à Dan Paladin pour former avec quelques autres personnes un studio de jeu, connu sous le nom de The Behemot. Leur premier jeu, un certain Alien Hominid a fait un véritable carton. Le jeu, d'abord développé en flash en 2002, s'est vu porté sur PS2, GameCube puis Xbox et même Gameboy Advance. Fort de son succès, une version HD est sortie sur Xbox Live Arcade en 2007. Suite à cela, The Behemot a décidé de plancher sur un nouveau projet, un beat them all multi-joueur avec quelques éléments de RPG, se déroulant dans un univers déjanté à la sauce médiévale fantastique. 

 

  
Castel Crashers vous met dans la peau de quatre chevaliers, petits mais costauds !

 

Ainsi, le 27 août 2008 est sorti sur Xbox Live Arcade le bien nommé Castle Crashers, qui fera encore une fois l'unanimité auprès des joueurs. Le jeu aura droit à un portage sur PlaySation 3 en 2010, puis sur PC en 2012. S'il n'est pas véritablement un RPG, notre chronique du lundi nous a paru encore une fois une excellente raison de s'intéresser à ce cousin éloigné. Et c'est avec plaisir que je m'attelle à la tâche, en grand fan du jeu depuis sa sortie en 2008.

Le jeu est avant tout un beat them all, c'est à dire un jeu où la règle numéro une est de traverser chaque niveau en tuant tous les ennemis que l'on croisera à grands renforts de combos et de pouvoirs magiques. Le jeu se joue aussi bien seul qu'à plusieurs, jusqu'à quatre sur la même machine (que ce soit sur console ou sur PC) ou en ligne. Néanmoins, le mode en ligne sous Steam semble poser quelques soucis, en tout cas les rares fois où j'ai voulu l'essayer, c'est bien dommage.

Vous avez donc, de base, accès à quatre personnages jouables, quatre petits chevaliers aux pouvoirs distincts. Le rouge contrôle l'électricité, le vert possède des sorts de poison, le bleu maîtrise la glace et le chevalier orange contrôle quant à lui le feu. Un quatuor basique mais efficace pour débuter l'aventure ! Si vous débloquerez rapidement un chevalier gris après avoir battu le premier boss, les autres se débloqueront en terminant le jeu avec chaque personnage. Notez bien que finir le jeu avec un personnage caché peut potentiellement en débloquer un autre, et bien qu'ils soient généralement des ennemis déjà croisés dans le jeu, le nombre important d'avatars à débloquer ravira les joueurs les plus hardcores.

 

  
Si le jeu met l'accent sur la coopération, il y aura quand même quelques phases de compétition entre les joueurs

 

Si on se penche sur les mécaniques RPG, le jeu reste assez light, mais cela fera toujours plaisir au petit rôliste qui sommeille en vous. Chaque ennemi tué vous rapporte de l'expérience, ce qui vous fait gagner des niveaux et à chaque level gagné, vous aurez des points de caractéristiques à dépenser parmi les quatre suivantes : force, défense, magie et agilité. De plus, vous pourrez récupérer différentes armes aux bonus variés (je pense qu'il doit y en avoir pas loin d'une cinquantaine) et également apprivoiser quelques familiers aux compétences très distinctes. Par exemple, le rouge-gorge ira vous chercher de la nourriture dans les arbres, tandis que la chauve-souris immobilisera vos ennemis en leur suçant le sang.

A noter que le jeu ne propose pas vraiment de quêtes annexes, même s'il restera intéressant de refaire les premiers niveaux une fois, certains objets spéciaux se débloquant, afin d'obtenir des armes ou des familiers bien cachés. Le meilleur exemple à citer est sans doute la pelle, qui, une fois acquise, vous permet de creuser à des endroits clés pour déterrer des objets.

Le jeu propose une durée de vie correcte pour son prix. Si jouer seul vous obligera à entraîner votre personnage pour vous en sortir dans les derniers niveaux, cela se ressent moins à partir de deux ou trois joueurs. Vous pouvez compter entre dix et quinze heures pour atteindre le boss de fin lors de votre première partie. Le jeu propose également un système de new game +, permettant de recommencer l'aventure avec des ennemis plus forts, l'occasion de récupérer de nouvelles armes et de nouveaux familiers également !

 

  
Les joueurs d'Alien Hominid apprécieront les petits clins d'oeil présents dans Castle Crashers

 

Du coup, le titre dispose d'une très bonne rejouabilité et constitue une excellente occupation pour passer un après-midi pluvieux (ou ensoleillé, à vous de voir) entre copains devant un jeu vidéo. De plus, il est régulièrement mis à jour par les développeurs. Lors de la sortie de leur dernier jeu nommé BattleBlock Theater, si vous possédiez au moins un succès du jeu prouvant que vous y aviez joué, vous débloquiez un personnage de ce jeu dans Castle Crashers.

L'ambiance du jeu est vraiment excellente avec un côté très décalé et totalement assumé. La patte graphique de Dan Paladin fonctionne à merveille, et les musiques composées par la communauté de Newgrounds sont parfaites pour vous accompagner dans l'aventure. Le jeu dispose de quelques DLC assez dispensables, mais si cela vous tente, il vous permettront notamment d'accéder à d'autres personnages jouables, en plus de la myriade que vous pouvez déjà débloquer.

Castle Crashers fait partie de ces jeux qui fonctionnent aussi bien avec les joueurs aguerris, qu'avec les néophytes. Amusant, fun, abordable, tels sont les mots qui me viennent à l'esprit pour le qualifier. Difficile pour moi de lui trouver véritablement des défauts. Je crois que j'ai du le finir déjà 6 ou 7 fois et je ne m'en lasse toujours pas !

Commentaires (6)

#2

Raven
Villageois

Un jeu que je conseille à tous amateurs de soirées entre potes.

J'ai de très bon souvenir de combats pour le bisous de la princesse, parfois un peu confus quand on joue à 4 mais assurément fun.
#3

Killpower
Gobelin

Merci Batou pour ce joli lundi pluvieux. Un jeu que je vais m'empresser d'acheter pour jouer en "charmante compagnie".
#4

Megamat
Gobelin

Tu vas jouer avec des filles ? Hum, coquin, tu m'avais caché cela mon Kiki !
Où alors c'est avec ta Mémé ? hum ?
#5

Killpower
Gobelin

Oui, des petites vieilles avec une hache. Cela a de la gueule, non ?
#6

Saltar
Citoyen

Très bon jeu il est vrai, et super plaisant à faire avec des potes ! Ma première partie était avec notre Batman, lui même, c'est pour dire ^^
#7

Prostate
Guerrier

On l'avait fait en long, en large et en travers entre pote, une vraie tuerie ce jeu.




Voir tous