Lundi 01 Juin 2020, 18:14     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

[GC 2013] Preview Wasteland 2

par Megamat 22 Aoû 2013 01:00 40

En présence de Brian Fargo, nous avons pu jeter un oeil sur le très attendu Wasteland 2, l'un des plus gros succès du Kickstarter. L'unity engine est en vogue en ce moment avec plusieurs projets indépendants et Wasteland 2 n'a pas échappé à la règle. Dans des décors post-apocalyptiques et désertiques, la démo d'inXile Entertainment mettait en avant un quatuor de personnages devant attaquer une base ennemie.

 
 
 
Les effets physX sont très bien gérés, effets de vent, de fumée ou encore de sable, couplés avec les effets sonores et la musique d'ambiance, cela nous offrent une totale immersion dans cette univers chaotique. Les phases de combats sont évidement au tour par tour et s'annoncent coriaces. Une gestion tactique sera nécessaire pour arriver à bout de ses ennemis. Ici nous avions eu à faire à des chiens dressés, des raiders ou du moins l'équivalent, ainsi que des machines automatiques.
 
 
 
Wasteland 2 s'annonce comme un retour aux sources du RPG à l'ancienne et au tour par tour. Les amateurs des Fallout premiers du nom pourront peut-être se mettre à rêver d'un opus équivalent. Rappelons tout de même que Wasteland est à la source de Fallout premier du nom. 
inXile nous précise également que votre progression pourra être sauvegardé à n'importe quel moment du jeu, une bonne chose si l'on veut passer un long moment sur un combat difficile, où encore pouvoir aller pisser (NdC: très important, ça).

Pour conclure, je vous rappelle que Wasteland 2 arrive en phase beta en octobre et sur PC, alors encore un peu de patience. Enjoille !
 
 

Commentaires (40)

#2

Chinaski
Grand chevalier

Présenté comme ça, ça donne grave envie !
J'ai toujours un petit doute pour ce qui est du scénario ( profondeur, embranchements, liberté ), par rapport à un Fallout 2 par exemple, mais ça sent bien bien bon quand même.
Surtout si les combats sont vraiment un défi à relever.
#3

ninheve
Grand chevalier

En regardant les ecrans de combats, j'ai eu un effet madeleine de proustavec tout de suite l'impression de retourner sur les terres des premiers fallouts! vivement sa sortie!
#4

mophentos
Paladin

plus il y a de news de se jeu et plus j'ai envie d'y jouer
#5

Armancia
Chevalier

Le jeu donne envie. Mais en tant qu'indie sponsorisé par KS je trouve mal venu d'avoir un stand à la Gamescon, à moins qu'ils bénéficient de tarifs préférentiels, je pense que l'argent aurait été mieux orienté ailleurs.
#6

Dragon1234
Garde

J'ai toujours un petit doute pour ce qui est du scénario ( profondeur, embranchements, liberté ), par rapport à un Fallout 2 par exemple, mais ça sent bien bien bon quand même.


En même temps, un scénario au niveau de Fallout 2, je n'en ai jamais retrouvé. J'en ai vu de très bon, d'autres qui tiennent à nous montrer la conséquence de nos choix, mais la combinaison de liberté, y compris morale avec la possibilité d'être le dernier des salauds et la profondeur du jeu à ce niveau, je n'en connais pas d'autre.

Mais en tant qu'indie sponsorisé par KS je trouve mal venu d'avoir un stand à la Gamescon, à moins qu'ils bénéficient de tarifs préférentiels, je pense que l'argent aurait été mieux orienté ailleurs.


ça dépend du point de vu. Effectivement, on peut se dire, si on se limite au point de vu du jeu, que c'est moyen.
En même temps, le sous-jacent derrière le KS, c'est la demande de RPG exigeants, profond, avec des choix couvrants tout le spectre. Pas forcément avec les meilleurs graphismes. La présence de Wasteland 2 sur le salon montre qu'il y a une demande pour ces jeu à budget intermédiaire, sans pub télé, entre le jeu social et le AAA qui se chiffre en dizaine de millions.
ça peut amener quelques éditeurs à se positionner.
Sans oublier que le salon est ouvert au public et que c'est typiquement le jeu qui peut faire un carton en Allemagne. Mais qui ne pourra pas se faire de pub TV.
Que les backers en ai pour leur argent est indispensable pour la continuation du modèle (au moins sur les prochains gros projets : W2, PE, Torment). Mais il est tout aussi indispensable que le jeu se vende en dehors de ses backers. Là encore, pour démontrer qu'il y a un marché, et que les titres continuent à sortir indépendamment du modèle de crownfunding, sensible à l’honnêteté des dev (qui a fait récemment un autre jeu avec l'argent du KS...).
Et puis un financement exclusivement KS me donnerait un peu trop l'impression d'un jeu sur commande. Il faut aussi que les dev sachent dépasser ça pour pouvoir créer un excellent jeu. Je ne veux pas une réédition de toutes les anciennes recettes qui ont fonctionné, mais aussi du nouveau, de l'original.

Message édité pour la dernière fois le : 22/08/2013 à 08:51

#7

TrollTraya
Garde royal

Le fric ne vient'il pas du distributeur ? Sinon, hâte de mettre la main dessus, qu'on voit ce qu'il à dans le ventre !
#8

Tirnanog
Chevalier

Je suis d'accord avec Dragon1234, on a financé le projet, et pas forcément uniquement pour avoir un jeu qui resterait de niche. Mais pour que le projet soit viable et prolifique.

Bizarrement j'aime bien l'interface, absolument kitch.
#9

Shaam
Héros

y'a l'air d'avoir une bonne ambiance reste a voir si le monde et l'histoire seront dans le meme ton
#10

Armancia
Chevalier

On parle de Wasteland 2, un jeu qui fera la 1ere page des média du jeu vidéo à sa sortie, parce qu'il permettra de juger de la viabilité de KS sur les très gros projets, parce qu'il est l'un des jeux indies avec le plus gros budget, et parce qu'il fait renouvelle un genre en désuétude, à savoir le rpg tour par tour sur damier.

Après c'est bien qu'ils puissent présenter leur jeu à une convention de cette ampleur, mais je me pause des questions, surtout qu'ils ont 2 ks à leur actif. Une convention c'est un stand, une équipe pour préparer tout le barda, parfois même une demo technique à préparer spécialement pour l’événement. Il suffit de voir que lorsqu'une entreprise de se milieu va mal le premier poste de dépense qui est supprimé, c'est justement le budget des participations aux conventions. Après la gamescon, ça n'est pas l'E3 ou le TGS mais ça reste le 5 ème plus gros salon mondial de jeux video.
Au moins ça montre qu'inxile a une bonne santé financière. J'espère juste que ça n'est pas fait sur le dos des backers qui ont investi dans 2 jeux, pas dans la capacité d'inxile à se mettre en avant.
Après loin de moi l'idée de polémiquer, mais je m'interroge sur la méthode.
#11

Dragon1234
Garde

=>Armancia

C'est vrai que l'on peut s'interroger, surtout vu que le résultat va être déterminant pour la suite du modèle. Je suppose que l'on aura la réponse lors de la sortie des jeux (en espérant qu'ils sortent).
Le point qui m’ennuie le plus c'est les deux jeux issus de campagnes KS en cours en même temps. InXile indique que ça leur permet de lancer la pré-production de Torment pendant le dev de W2, et donc d'avoir un univers et scénar béton. Soit.
Mais du coup, j'ai un peu l'impression qu'ils veulent faire tous leurs jeux sur ce modèle. Et ça, ça m'ennuie. InXille n'a pas de jeu non KS en cours, si?
Parce qu'il ne faudrait pas que ça devienne le moyen de financement exclusif de certains dev, ce n'est pas sain.
#12

Sowatt
Paladin

Bah pourquoi pas ? Si ça marche bien et qu'on a un jeu digne de ce nom à l'arrivée, je vois pas en quoi ce n'est pas sain :)
#13

Dragon1234
Garde

Le problème n'est pas que ça fonctionne ou pas. C'est un mode intéressant de financement.
Ce qu'il faudrait à mon sens éviter, c'est qu'un studio finance tous ces jeux comme ça. Parce que malgré les avertissement, beaucoup de gens prennent KS pour un outil de précommande. Or il n'y a pas de garanti d'avoir un jeu au bout.
Une précommande normale ne garanti pas la qualité du jeu, mais le jeu en lui même est déjà bien avancé lorsque les précommandes s'ouvrent.

Ce qui n'est à mon sens pas sain, ce serait de désormais faire supporter les risques associés au développement de jeu aux joueurs, et ce de manière systématique.
Parce qu'il y a toujours un pourcentage de perte.
Et surtout parce qu'il n'y a pas de retour sur investissement.
Les backers partagent les risques, mais pas les profils. Autant pour relancer les projets qui nous intéressent, c'est utile. Autant comme mode de fonctionnement principal ou exclusif, c'est un peu comme si Renault demandais d'acheter une voiture avant son développement 3-4 ans en avance, sur un croquis et quelques promesse. Sans retour supplémentaires si la voiture se vend bien.

La problématique changerait si les développeurs proposaient un retour sur investissement (je parle comme un financier, mais en occurrence, c'est de financement qu'il est question) : participation au bénéfice de ventes ou autre.
Or, aussi sympathiques soient les développeurs en question, tous les risques sont pour les backers (on finance) et tous les bénéfices sont pour eux (on leur fourni du travail pendant 1-2 ans, on les paye, et il touchent les bénéfices si le jeu se vend.

Voilà pourquoi je dis que ce n'est pas sain. Pas que c'est mal ou que le crownfunding doit s’arrêter. Mais qu'il doit évoluer et ne pas être sur-utilisé.
#14

Inny
Guerrier

Vous ne savez pas ce que vous voulez. ;)
Avec un éditeur, le jeu sort souvent pas fini parce que l'éditeur veut qu'il sorte là tout de suite maintenant et tant pis pour les bugs. Et puis vous supprimez ça parce que ça me plait pas, et ça et ça, vous le mettez en DLC.
Avec un KS, les devs ont le contrôle total de leur bébé, et c'est ce qu'on demande, ce pour quoi on a payé.
Et rappelez-vous que c'est Brian Fargo qui est aux commandes de WL2, et ce n'est pas un débutant.
#15

Montaron
Seigneur

Et rappelez-vous que c'est Brian Fargo qui est aux commandes de WL2, et ce n'est pas un débutant.


En effet c'est le mec qui a coulé Interplay avec une gestion financière merdique. Pas un débutant dans le genre.
#16

reebob
Noble

@Dragon1234
Ne vous creusez pas la tête comme çà. Tout dépendra des ventes. Fargo est passé par Kickstarter parce qu'il n'a pas trouvé d'autres solutions. Si demain Wasteland se vend à 500000 unités, ou plus, il n'aura plus besoin de ce type de financement. Le financement participatif c'est avant tout du mécénat visant à aider des projets à démarrer. Une fois ces derniers réussis on peut espérer un autofinancement des développeurs par le revenue de leur vente. On retombe alors dans le système traditionnel. InXile semble tabler entre 300000 et 400000 ventes pour pouvoir continuer à produire des jeux de ce type de façon pérenne. Je vais jouer les optimistes, mais je pense que le marché potentiel est bien plus important. De toute façon on verra comment ça évolue dans quelques mois.

Pour le jeu lui-même sur Gamekult Chocapic semble avoir été emballé par Wasteland 2 durant leur duplex. Sachant que c'est un gros fan des deux premiers Fallout cela semble assez rassurant.

@Montaron

Tu raconte n'importe quoi c'est le rachat par Titus qui a tué Interplay, vive la France...


Modération:

Message édité pour la dernière fois le : 22/08/2013 à 22:37

#17

reebob
Noble

Message supprimé le 22/08/2013
#18

Montaron
Seigneur

@Montaron

Tu raconte n'importe quoi c'est le rachat par Titus qui a tué Interplay, vive la France...


Et qui l'a vendu ?
#19

Chinaski
Grand chevalier

En effet c'est le mec qui a coulé Interplay avec une gestion financière merdique. Pas un débutant dans le genre.

Et participé à la création de quelques un des meilleurs rpg pc auquels j'ai pu jouer. Et c'est peut-être pas fini.

En plus, reebob a raison, il a pas coulé Interplay a lui tout seul.
#20

reebob
Noble

C'était un rachat d'action agressif. L'erreur d'Interplay fut d'avoir suivi la mode de l'époque. Autour de l'an 2000 toutes les boites informatiques allaient en bourse, c'était la mode pour trouver du revenu facilement. C'était l'époque de Jean Marie Messier maitre du monde. Seulement quand tu rentres en bourse tu prends le risque de te faire racheter lorsque ton action baisse pour X ou Y raison absurde. C'était l'époque de l'explosion de la bulle internet. Mais franchement, si tu as connu cette époque tu dois savoir qu'il y avait beaucoup d'illusions sur l'avenir de la croissance du secteur informatique qui a été largement surestimée. Quand la bulle a crevé, de nombreuses boites ont bu la tasse. Interplay en a pris plein la gueule comme beaucoup d'autres. Il suffit de voir l'hécatombe dans le miteux du jeu vidéo français qui n'a jamais vraiment guéri de cette crise.
#21

TrollTraya
Garde royal

le miteux du jeu vidéo français .


Roooh, en voilà un qui n'est pas chauvin !
#22

reebob
Noble

Lapsus révélateur
#23

AbounI
Grand gobelin

Le jeu donne envie. Mais en tant qu'indie sponsorisé par KS je trouve mal venu d'avoir un stand à la Gamescon, à moins qu'ils bénéficient de tarifs préférentiels, je pense que l'argent aurait été mieux orienté ailleurs.


Attention à pas tout mélanger, entre le financement d'un projet donné, et la représentation médiatique d'une société.C'est pas KS qui a financer inXile non plus...
Z'êtes lourd à vouloir faire d'eux vos pantins à qui on se permet de dire fait pas ci, fait pas ça...
Arretez de croire que parce que ça passe par KS qu'il n'a rien investi dedans...Les risques, se sont d'abord lui qui les prends.Rien ne dit qu'en dehors des backers, le jeu soit un succès, même si c'est bien parti pour.Il sait que la communauté le surveille, faites pas passer ça pour la crainte d'une erreur de confiance/d'investissement.


Car en plus, il vient pas tout seul prendre son bain de foule, il a dans ses bagages (à droite sur la photo), un certain Bother None, son nouveau community manager, issu de la rédaction de RockPaperShotgun, à qui il apprend les ficelles du métier...

Message édité pour la dernière fois le : 22/08/2013 à 22:48

#24

AbounI
Grand gobelin

Message supprimé le 22/08/2013
#25

Dragon1234
Garde

=> reebob :
Fargo a quand même lancé son second KS avant de livrer le premier.

Et puis le problème n'est pas limité à lui ou au fait que W2 soit bon. C'est plutôt le fait qu'effectivement, les dev ont un contrôle total, alors que ce sont les joueurs qui ont payé, en avance. Un éditeur peu couper le jus et limiter les dégat s'il voit que ça par dans tout les sens.
Avec KS, on donne tout avant d'avoir vu le moindre proto fonctionnel, le moindre début de scénard. On a un univers, ou une idée d'univers, un vague planning (qui ne sera pas respecté, ne serait-ce qu'à cause de la difficulté de prévoir ce qui sera collecté en plus de ce qui est demandé) et hop, c'est parti.

Je ne dis pas que c'est mal, j'ai participé au KS de PE et Torment. Pour revoir des jeux de ce type. Et parce que je me suis dit que même si je n'avais pas de jeu au bout, bon, ça m’ennuierais, mais je survivrais, et peux être que d'autre jeux viendront du même style.

Mais désormais, pour que je recommence, il faudra plus qu'un exemplaire du jeu quand il sera fini. S'il y a succès, il me semble indispensable que les backers en profitent, au delà de ce qui était proposé dans les lots KS. C'est après tout nous qui prenons les risques.
ça peut être un exemplaire d'un autre jeu, des goodies... mais a mon sens, il faut que le succès soit partagé.




Voir tous