Samedi 19 Octobre 2019, 09:26     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débats #7: pour ou contre le multijoueur dans les RPG

par Killpower 30 Mar 2013 11:00 119

Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.

 


A l'heure où les MMO Free To Play inondent le marché et où les dernières annonces quant à la future génération de consoles les font plus ressembler à d'inconfortables tablettes Facebook/Twitter qu'à des machines de jeu, les rôlistes avertis, eux, débattent avec verve de l'intérêt d'un mode multijoueur dans The Witcher 3. La connectivité, c'est le mot à la mode dans le domaine vidéoludique, le grand concept du futur qui va changer la face du monde en mettant en tête à tête les joueurs de la planète entière sur des concepts novateurs.
La Terre tremble, et pourtant... Le multijoueur est aussi vieux que le jeu lui même, qu'il soit électronique ou réel. Les jeux de rôles sont nés sur table, lors de soirées interminables, avant que la maigre technologie des années 80 n'oblige les plus numériques d'entre nous à se cacher pour explorer des donjons en solo. La pratique est restée et on voit aujourd'hui d'un mauvais oeil toute cette connectivité pré-embarquée, mode Big Brother, qui nous empêche de jouer tranquillement, comme si on avait peur d'être dérangé, troublé dans son intimité.
Alors, le révéré computerRPG, un plaisir solitaire ?

 

POUR : Etienne Navarre

 

Je résumerais bien l'idée que je me fais du multijoueur ainsi : accepter de ne plus avoir le contrôle. Contrairement à une expérience solo qui place le joueur seul au centre de l'univers, la partie multijoueur (qu'il s'agisse de MMO, de coopératif ou de compétitif) met le joueur face à ce qu'il y a de plus excitant dans un RPG : l'imprévisible. C'est ce qui me plaît quand j'incarne un rôle. Cet inattendu qui peut faire basculer une partie parce que je n'aurais pas abordé mon rôle comme il faut ou parce que, tout simplement, je joue avec d'autres personnes qui sont faillibles. Si le multijoueur ramène à l'essence même du jeu de rôle (le JdR papier, les GN ou grandeur nature), il offre aussi aux participants une expérience humaine parfaitement identique à la sociabilité de notre vie quotidienne : éclats de rire (des violents), énervement, rencontres désastreuses et prises de bec, révélations amicales et souvenirs impérissables. C'est peut-être cela que le joueur cherche en sociabilisant son RPG, après tout.

Pour ma part, je joue presque autant à des RPG solo que multi. Je ne pense pas que l'un soit meilleur que l'autre. Tout dépend évidemment des attentes que l'on place dans un jeu. En revanche, je me pose parfois de très sérieuses questions quand je vois l'accueil lamentable réservé à certains MMO en comparaison du multijoueur de Mass Effect 3 (la blague du siècle) et les réactions aux annonces récentes de CD Projekt (coucou les réac'). Tant que la partie jouable à plusieurs ne ruine pas l'expérience solo (voire qu'elle la sublime), je ne vois pas une seule seconde où est le problème.
Je pense qu'il faut ramener le jeu à plusieurs au centre de l'expérience vidéoludique. L'ouverture à l'autre amène excitation, émotions, frustration, folie... Tout ce qui dynamise le jeu en quelque sorte.

 

 

CONTRE : Killpower

 

 

Un multijoueur dans un RPG représente pour moi la possibilité de jouer la campagne en coopératif. 
De ce constat, il faut donc que le RPG se prête à ce système : un jeu dans lequel on joue plusieurs personnages, qui peuvent être partagés entre différents joueurs me semble obligatoire. Dead Island, RPG light, est un très bon exemple, car il a été pensé pour se jouer à quatre (il n'y a qu'à voir les vidéo ingame). On pourra aussi considérer les hack'n slash qui sont coopératifs comme ayant un bon intérêt, même si le rôleplay est minime. 

Je ne suis donc pas contre le multijoueur s'il est pensé et intégré dès la genèse du jeu et s'il apporte un plus immersif. En revanche, je suis totalement contre à partir du moment où l'on propose un RPG solo auquel on intègre de force un mode multijoueur, qui n'aura aucun rapport avec la partie solo ou qui serait un lest lors du développement de la partie solo. Mettre un Capture the Flag ou un Deathmatch dans un RPG n'a aucun intérêt, surtout connaissant le nombre de jeux spécialisés dans ce type de mode multijoueur.

Et puis un jeu comme Baldur's Gate, dans l'absolu, est bien plus riche pour un joueur qui va gérer et contrôler ses six personnages déjà existant dans l'univers -ils ont été développés par l'éditeur pour posséder des interactions avec le background, l'environnement, entre eux et les règles de jeu- que dans une version coopérative où il s'agirait de jouer avec cinq autres amis qui auraient créer leur propre personnage sans cette richesse fixée.

Du coup, je préfère jouer seul, dans un RPG j'entends bien, pour profiter à fond de l'univers que les développeurs ont su créer et me proposer, que de partager cette aventure mal accompagné ou avec des pans entiers qui disparaissent pour faciliter l'inclusion du multijoueur. 

Et puis ne serait-ce pas ridicule de voir un multijoueur coopératif dans The Witcher avec un sorceleur dans une équipe ?

 

Tous les débats en archives. 

Commentaires (119)

#51

Shone
Garde

Mais dans un jdr papier, t'as un seul DM.

Quand dans un module t'as trois quatre DM et qu'ils sont pas foutu d'appliquer les mêmes, il y a un problème.

Le problème du multi(au sens jeu en ligne), c'est le facteur humain. On a de tout. Le bon comme le pire.

Et tu occultes totalement ce qui pourrit les serveurs de ce genre : Le HRP à outrance, tout est bon pour certains pour se favoriser. Le copinage etc...

Alors oui parfois on peut avoir des bonnes séquences, mais je pourrais t'en raconter de bonnes, à vomir. Où les DMS en viennent à pourrir un pj parce qu'il est en bonne voie pour en faire tomber d'autres.

Je parle en connaissance de cause. Je donne pas juste un avis sur ce que j'imagine qu'est le fonctionnement de NWN2 en ligne.

C'est incomparable avec une bonne partie de jdr papier entre gens là pour ça, qui connaissent le domaine.

Un bon rpg solo, travaillé, avec des personnages profonds au poil > Tous les jeux à multi de la planète.

#52

Etienne Navarre
Gobelin

Je suis Contre. Le multi est une hérésie dans un RPG dit solo.

Une belle Lapalissade.

Moi, ce que je kiffe, c'est de pouvoir tout autant apprécier un bon RPG solo bien peinard chez moi qu'un bon RPG multi avec des potes. C'est cette polyvalence de jeu qui me fait aimer autant l'un que l'autre.
L'expérience solo et multi ne sont pas les mêmes. Ni concernant le contenu, ni concernant la finalité. Hurler à l'hérésie concernant le multijoueur ne résoudra pas le problème d'ailleurs (si tant est qu'on puisse parler de problème). Ca me donne juste envie de citer Sartre pour mieux démontrer qu'on peut "philantroper" ses jeux, mais bon, le but n'est pas de convaincre mais de partager ses goûts.

Dans les discours des anti-multi, je trouve qu'il y a comme de l'intégrisme vidéoludique (création de doctrine, BOOOOMMM !!!).

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 20:34

#53

Shone
Garde

Mais je parle des RPG solo qui de plus en plus collent un multi pour faire plus vendeur.

De ces vagues de joueurs, qui à l'annonce d'un RPG solo, ouine en disant que c'est de la merde, car il n'y a pas de multi.

C'est à ça que je fais allusion.

J'ai rien contre les jeux multi, pensés pour ça. Mais dans un RPG solo, le multi n'a pas sa place.

Dans un Dragon Age, un the Witcher, le multi en ligne, n'a rien à faire là.

Je pourrais parler de Mass Effect 3, mais au final, après toute la polémique, peut on encore appeler ça un RPG ?

@ Navarre.

C'est pas de l'intégrisme, mais après tout le propos du topic, c'est bien de donner son avis sans concession, de manière catégorique, pas au milieu.

Non, ce n'est pas de l'intégrisme, j'ai surtout le sentiment que ceux qui sont opposés à l'ajout d'un multi, qui se fait au détriment de la partie solo(et en l'état actuel des choses ce sera forcément le cas) sont des gens qui pratiquent depuis belle lurette le jdr, voire sont des joueurs de jdr papier, bref des connaisseurs (BIM).

Si je veux jouer à un jeu multi, je vais pas prendre un RPG classique, orienté naturellement vers le solo.

Et je vais pas demander en chialant, comme la plupart des kévins, à ce qu'on ajoute un multi pour que le jeu soit conforme à mes caprices.

La mode qui tend à ajouter du multi aux RPG à l'origine solo, détériore leur qualité. C'est juste logique. Le temps consacré au multi, c'est ça en moins pour le solo.

Le sujet c'est pas : préférez-vous les jeux multi ou solo.

Pour faire un petit jdr avec des amis, j'ai le jdr papier.

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 20:47

#54

AbounI
Grand gobelin

D'accord en soit Shone, mais dans un support informatisé, ou des joueurs qui sont à divers endroits, et qu'il faut bien occuper à quelque chose, le faite d'avoir plusieurs MD qui réussissent à accorder leurs violons au service de la campagne (c'est un art, c'est certain) peut être un plus
#55

Etienne Navarre
Gobelin

Shone, tu parles des joueurs qui pleurent quand on leur annonce du multi dans "leur" RPG solo ? Bon bah c'est pareil au final.
Mais moi, je m'en fous, j'aime tout donc je ne râle pas. L'exception qui me fait bondir, c'est ME3. Un multi ridicule qui n'est ni bon dans ses mécaniques compétitives ni dans son gameplay et un solo qui tire vers le TPS lambda grand public. La lose sur tous les plans.
Mais au final, je m'en fiche. Ca ne me plaît pas, je passe ma route. Je ne comprends juste pas les pseudos fans de RPG qui s'arrogent le droit de dire ce qui est bien ou pas pour l'avenir du RPG parce qu'ils pensent détenir le feu sacré. C'est du caca de taureau comme disent nos amis d'outre-atlantique.

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 20:41

#56

skoeldpadda
Seigneur

En fait, le problème, c'est pas le multijoueur. C'est les gens avec lesquels on joue.
#57

Shone
Garde

*auto modération*

L'expérience d'un type de jeu, en l'occurrence le RPG, dépend de son genre, et de comment on conçoit le jeu de rôle.

Du fun ? Ou de l'immersion, une implication profonde dans l'univers, dans l'histoire, dans la peau du personnage.

En fait, le problème, c'est pas le multijoueur. C'est les gens avec lesquels on joue.


Dans les RPG orientés multi, comme un NWN. C'est le même soucis que dans un MMORPG, mais bon dans ce cas, faut pas trop s'étonner, ce n'est pas fait pour jouer RP.

Maintenant le sujet, c'est de donner notre avis sur ce qu'on pense du multi dans le RPG.

J'en ai pas vu le moindre côté positif, jusque là.

Et si c'est pour jouer entre amis, ok. Mais j'ai pas besoin d'un RPG info pour ça.

Je parle du multijoueur en ligne, au sens massivement multi.

Soit on a à faire à un RPG qui a un multi ambitieux, type NWN, mais qui de toute manière sera pourri par le facteur humain.

Soit on a un mode de défoulement multijoueur qui n'a rien à faire dans ce type de jeu, type ME3.

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 21:44

#58

skoeldpadda
Seigneur

Message supprimé le 30/03/2013
#59

AbounI
Grand gobelin

*lance un sort d'apaisement avant que ça ne dégénère*
#60

Chinaski
Grand chevalier

Heu... Parlons des jeux, pas des joueurs...
* tente un jet d'éloquence *

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 20:59

#61

Baalka
Grand chevalier

Le côté "ouais c'est trop cool de jouer entre amis". Argument irrecevable. J'ai pas besoin du jeu vidéo, pour "jouer avec des amis".


Autant j'comprends ce que tu veux dire, grand adepte des soirées pizza/frites/jeu de rôle (ou jeu de plateau)/chandelles le cas échéant, autant j'suis pas d'accord dans la mesure où les jeux vidéos n'offrent aps la même expérience. J'adore par exemple jouer à des jeux Paradox (Crusader Kings, Victoria...) avec des potes, mais ça sans un pc ça serait un sacré merdier, voir impossible, mais dans tous les cas absolument pas ludique.

L'un n'exclut pas l'autre, d'ailleurs je vais (encore? Oui! :P) citer du Larian en exemple : Dragon Commander existe en version jeu de plateau, qui sera le bonus de l'édition collector du jeu, normalement. L'expérience sera différente, et, s'ils ont bien fait leur bordel, complémentaire.

Bref, je te trouve un tantinet trop catégorique à ce sujet : t'as raison qu'on n'en a pas 'besoin', mais ça serait tellement dommage de s'en priver
#62

Darll62
Garde

Je rejoins l'avis de Killpower un rpg doit se jouer seul pour profiter de son histoire à fond. Ceci dit si à la base le rpg prévoit un mode spécifique pour jouer à plusieurs permettant de découvrir l'histoire sous un angle différent pourquoi pas. Mais cela ne doit en aucun cas être une obligation je suis et reste un joueur de rpg solo.
#63

Shone
Garde

Je vais pas demander aux développeurs de pas en faire. Mais j'expose mon avis. Ni plus ni moins.

Je suis très ouvert en général, mais j'ai décidé de donner un avis catégorique pour coller au thème du sujet.
#64

AbounI
Grand gobelin

Pas d'accord Skoel, le problème n'est pas les gens, il est dans la tolérance, l'acceptation à des opinions divergeantes, l'essence même du "savoir débattre"
#65

Baalka
Grand chevalier

Ecoutez donc le grand lion, il sait se faire entendre sans pour autant rugir, si c'est pas d'une grande beauté métaphorique ça.
#66

Shone
Garde

Pas d'accord Skoel, le problème n'est pas les gens, il est dans la tolérance, l'acceptation à des opinions divergeantes, l'essence même du "savoir débattre"


Donc le problème vient bien des gens.

Je force personne à être d'accord avec moi. Maintenant, je vais pas boycotter le prochain Dragon Age parce qu'il va y avoir un multi par exemple.

Et je vais pas demander à ce qu'ils l'enlèvent. Je vais juste dire que le solo a intérêt à être béton.

Mais l'espace d'un instant, sur un forum ampli de liberté, j'ai exposé mon avis.

La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large


Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 21:11

#67

AbounI
Grand gobelin

Mais l'espace d'un instant, sur un forum ampli de liberté, j'ai exposé mon avis.

Rien à dire la dessus.Vous tes tous invite a le faire

(c est quoi ce binz; mon clavier est passe en mode qwerty?Quelle malediction est ce la?)
#68

Batman
Grand gobelin

(tu as du faire alt+shift par mégarde Abou ? )
#69

AbounI
Grand gobelin

(tu as du faire alt+shift par mégarde Abou ? )

Exact, je savais pas ça.Merci mon batou
[/HS]
#70

Lanister
Chevalier

la question que l'on doit se poser à mon humble avis c'est :

citez moi un seul rpg ou non rpg solo à l'origine qui aurait évoluer vers le multi et dont le solo est resté aussi bon qu'au départ et à tous les niveaux, c'est a dire scenario, durée de vie??

perso je n'en connais pas

en rpg, le multi n'a pas sa place car le multi ne contient pas de scenario et dans un rpg, jouer une dizaines d'heures sans aborder le scenario, sans faire avancer l'intrigue, sans dialoguer de manière cohérente avec les acteurs principaux de l'aventure.... c'est une perte de temps...

en tps, mass effect 1 et 2 sont largement meilleurs que le 3 multiisé

en action/aventures, assassin creed 2 égale à lui seul en qualité et durée de vie brotherhood et revelation qui ont eu du multi et niveau scenario il explose le 3.

Citons aussi Bioshock 1 qui surpasse le 2 malgré le fait que je reconnaisse que le multi de bioshock 2 avait le mérite de faire des efforts niveau cohérence et scenario.


Moi en fait ce qui m’énerve dans les jeux que j'aime qui finissent par proposer du multi, c'est que j'ai toujours l’impression que le jeux auquel je joue aurait pu etre plus long, mieux développé, mieux peaufiné....et qu'il a été bâclé pour faire en sorte que le multi puisse être terminé en même temps que le solo.....

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 21:33

#71

Industrial
Villageois

Totalement contre, le principe même d'un RPG c'est d'être un jeu solo, je ne veux pas que du temps de développement soit attribué à aun mutliplayer (je ne sais même pas comment c'est possible dans un RPG) au détriment de la narration.

#72

AbounI
Grand gobelin

citez moi un seul rpg ou non rpg solo à l'origine qui aurait évoluer vers le multi et dont le solo est resté aussi bon qu'au départ et à tous les niveaux, c'est a dire scenario, durée de vie??

perso je n'en connais pas

Euh, Dragon Age Origins?Celui la même qui au départ a été pense comme à la fois multi et solo, mais qui finalement, par remise à plat et recommencement à zéro, n'a conservé que son aspect solo, qui n'a par conséquent nullement été dégradé ou sacrifié!
#73

Shone
Garde

L'expérience solo d'un RPG, surtout si on prend un Baldur's Gate par exemple, n'a rien à voir avec celle qui consiste à jouer à plusieurs.

Tes copains dans le jeu, ils vont pas développer un background ni se mettre à parler avec la profondeur des personnages d'un Baldur's Gate 2.

Pour ça, il y a le jdr papier, où ce que NWN offre. Seulement même si c'est la moins ratée des tentatives de RPG multi(d'un point de vue jeu de rôle), elle trouve rapidement ses limites. Le défaut au final étant à peu de chose près le même que pour un MMO. Les gens qui jouent avec toi sont censés jouer le jeu, et les DMS appliquer des règles valables pour tous.

Ils ne sont pas censés tricher, développer un copinage HRP qui va conditionner leur RP et se faire favoriser par les DMS. Et ça c'est récurrent sur NWN2. J'ai vu qu'une seule exception, le serveur Elechos (et encore, c'est pas très vieux, car il y a eu aussi un cas de DM qui favorisait ses petits copains dans leurs tentatives de tuer un pj).

Mon opinion sur ce type de multi est négative, non pas par fermeture d'esprit (on pourrait le penser si je donnais juste un avis arbitraire et que je m'étais cantonné au RPG solo), mais pour l'avoir expérimenté et constaté par moi même.

Le Thème est large, mais mon avis ne porte que sur deux choses, des éléments qu'on pourrait imaginer comme l'avenir du RPG :

Des serveurs en ligne où des joueurs jouent ensemble et jouent un rôle. Sur le papier, c'est génial, en pratique beaucoup moins.

L'impacte du développement d'un multi dans un genre solo. L'impacte négatif que ça a sur la partie solo du jeu.

Je suis donc naturellement contre le multi dans un genre solo(c'est ce qu'est le RPG à la base).

Message édité pour la dernière fois le : 30/03/2013 à 21:56

#74

Baalka
Grand chevalier

Et, je me répète, mais p'tain que c'aurait été bon en multi, Da:O.
#75

Caldanath
Gobelin

De toute façon ma référence du bon RPG multi c'est Neverwinter nights 2 en coop'.

Une super campagne, longue, avec un bon scénar', et un multi bien intégré (seul un joueur est le "héros" de la quête).




Voir tous