Mercredi 03 Juin 2020, 23:54     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Chronique #22 : Mass Effect Evolution

par Batman 17 Mar 2013 20:20 8

La saga Mass Effect fait indéniablement partie de celles qui ont marqué le jeu vidéo ces dernières années. L'un de ses points forts : un univers riche et travaillé. Après vous avoir parlé des romans, la chronique du jour va s'intéresser aux adaptations en bandes dessinées avec ce premier album paru chez Delcourt : Mass Effect Evolution.
 

 

Synopsis

Alors que les premières incursions de l'espèce humaine au coeur de la Voie Lactée plongent l'humanité dans une guerre sans fin, le destin d'un homme bascule. Jack Harper s'aventure en territoire alien, là où personne n'est jamais allé. Ce qu'il découvre le transforme irrémédiablement : il devient l'homme le plus puissant de toute la galaxie, et le cours de l'Histoire risque de s'en trouver bouleversé !

 

L'avis de RPG France

 

Cet album contient donc une histoire complète, en plus de deux histoires courtes indépendantes que nous trouverons à la fin de l'ouvrage. Nous suivons le personnage de Jack Harper, un nom qui ne vous dit peut-être rien alors qu'il s'agit en fait de l'un des personnages majeurs de Mass Effect. En effet, c'est au terme de cette aventure que Monsieur Harper décidera de fonder la société Cerberus, et de se faire connaître sous le nom de l'Homme Trouble.

Mac Walters, principal scénariste sur Mass Effect 3, profite de cette BD pour étoffer encore un peu plus l'univers de la saga. Outre les origines de l'Homme Trouble, nous en apprendrons également un peu plus sur le peuple turien, mais également sur Saren Arterius, personnage clé du premier jeu.

Le style visuel est vraiment très bon, que ce soit au niveau des dessins ou de la mise en couleur, l'album est vraiment très agréable à lire. L'histoire est assez intéressante même si la narration et le découpage restent plutôt classiques. Sans être révolutionnaire, cette bande dessinée devrait ravir le fan de Mass Effect qui sommeille en vous.

Comme je le disais un peu plus haut, l'album contient également deux courtes histoires, l'une mettant en scène Aria T'Loak peu de temps avant les événements de Mass Effect 2, la seconde mettant en scène le commandant Bailey pour une courte mission commanditée par l'ambassadeur Udina. Sans être incontournables, ces courtes histoires constituent un bonus appréciable pour cet album de qualité.

 

Le livre

 

Date de parution : 07/03/2012
ISBN : 978-2-7560-3231-3
Prix éditeur : 15.16€
Scénario : Mac WALTERS & John Jackson MILLER
Dessin : Omar FRANCIA
Couleurs : Michael ATIYEH

  

   

 

Les auteurs

 

Mac WALTERS a été scénariste sur plusieurs épisode des jeux Mass Effect. Il a occupé le rôle de "Lead Writer" sur Mass Effect 3.

John Jackson MILLER est un auteur de science-fiction américain. Il a travaillé sur plusieurs comics, notamment sur Star Wars comme par exemple sur la série "Les chevaliers de l'ancienne république".

Oman FRANCIA est illustrateur, également reconnu dans le milieu du comics pour des albums de Star Wars comme la série Legacy ou encore l'adaptation Le Pouvoir de la Force 2.

 

Commentaires (8)

#2

Lohengrin
Garde royal

Dommage que tous ces talents n'aient pas eut d'impact sur les créatifs, et surtout les financiers (EA) de Mass Effect 3ème du nom; nous n'aurions pas eut un scénario chaotique et une triste fin qui nous laisse sur la nôtre!

Message édité pour la dernière fois le : 17/03/2013 à 21:18

#3

Volke
Garde

Génial, j'adore les médias qui permettent d'en apprendre plus sur l'univers d'un jeu vidéo. Ça lui permet d'être plus cohérent et crédible, même si parfois il y a faits qui se contredisent, mais là ça n'a pas l'air d'être le cas. Donc ce sera l'un de mes prochains achats
#4

redd
Seigneur

Je l'avais commandé sur Amazon l'été dernier (en fait, je ne sais plus quand exactement mais c'était en 2012).

Très bon achat, très bonne BD, dommage qu'il n'y en ait pas plus.
#5

Chapoire
Garde

C'est moche...
La narration est à chier, les cadrages merdiques... et les couleurs... mon dieu, ça pique les yeux !
Le dessin est bof, mais j'ai vu pire en comics...

Bref, le cross-media, ça pue...

EDIT : bon, quand même, il faut que je trouve au moins 1 point positif : Voilà, ça ressemble vaguement à Mass effect... Hey ! C'est déjà super pour un comics Cross media ! ça le met d’emblée dans le haut du panier !

EDIT 2 : Bon, un deuxième : La couverture est pas trop mal (même si l'expression du mec est vraiment bizarre... )

Message édité pour la dernière fois le : 18/03/2013 à 16:43

#6

Darll62
Garde

Mass effect revolution est une bd sympa sans plus mais qui a pour mérite de nous narrer les origines de " l'homme trouble " et de nous informer un peut plus sur les Turiens.

Du coup cela justifie l'achat. Seul hic on ne voit pas de suite pour cette bd car c'est un "one shot ". Du coup peut d'espoir mais j'espère me tromper.

Message édité pour la dernière fois le : 18/03/2013 à 17:16

#7

Hayden
Noble

Vraiment une très bonne bd pour le fan de Mass Effect que je suis. Alors que je ne suis pas du tout comics.

Et pourtant je trouve les dessins beau, les couleurs aussi. L'histoire est sympa.

#8

Beren
Citoyen

On apprend vraiment des choses sur l'homme trouble ?
Je demande parce que la BD "mass effect invasion" est censé selon la 4éme de couverture nous apprendre tous les secrets de Aria T'Loak mais au final non. Par contre on apprend effectivement comment elle à été chassé d'Omega par Cerberus et ça c'est bien !
#9

Batman
Grand gobelin

On apprend vraiment des choses sur l'homme trouble ?

On n'apprend pas énormément de chose, mais il est plus "humain" que dans les jeux, on ressent plus ses sentiments, là où dans les gens on ressent juste un homme charismatique et manipulateur sans savoir ce qu'il pense réellement.
Leger spoiler également :


@Chapoire : Comme quoi, on pense tout le contraire. Enfin non, je ne te cache pas que j'ai trouvé le cadrage pas extra. Dans la structure (des pages et de l'histoire) ça reste clairement très (trop) classique. Mais n'oublions pas que cet album ne s'adresse pas forcément à des lecteurs acharnés, il faut pouvoir toucher les néophytes. Pour ce qui est des illustrations et des couleurs, chacun peut heureusement se faire son avis grâce aux quelques pages d'aperçu.




Voir tous