Vendredi 10 Juillet 2020, 01:08     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débats #5: pour ou contre les doublages dans les RPG

par Batman 25 Jan 2013 18:30 68

Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.


 
Si les jeux sont avant tout là pour nous divertir, avec des mécaniques originales et amusantes, l’enrobage a toujours eu son importance. Alors que les graphismes sont peut-être la première chose que l'on jugera facilement, car tel Saint Thomas, un gamer ne croit que ce qu'il voit, la bande son vient également jouer son rôle dans l'appréciation d'un jeu vidéo. En plus des musiques et différents bruitages interviennent alors les doublages des personnages.
Dans les RPG, il n'est pas rare que le héros soit muet, et que ce soit le joueur qui le fasse parler uniquement en choisissant ses répliques et en s'imaginant lui-même quel ton et quelle intonation prendrait son personnage. Nous sommes dans un jeu de rôle, et c'est là un élément directement hérité de son grand frère, le jeu de rôle papier, où chaque joueur fait parler son personnage comme bon lui semble. Pourtant, si le jeu vidéo emprunte de nombreux éléments ludiques au JDR papier, au jeu de plateau, et autre divertissement "non électronique", il n'hésite pas non plus à s'inspirer des mécaniques narratives du côté du cinéma. Les dialogues et la mise en scène viennent alors donner vie à cet univers qu'il nous était obligé d'imaginer, lorsque nous nous battions à coup de D10 autour d'un Maître du Jeu.
Nous sommes donc là pour nous poser la question suivante : le doublage a-t-il sa place dans les RPG ? Bien entendu, le fait de donner une voix à un personnage, qu'il soit joueur ou non-joueur, viendra lui donner de la crédibilité, le rendra cohérent aux yeux du joueur. Mais ne sommes-nous pas dans un jeu de rôle justement ? N'est-il pas légitime que de vouloir nous-même interpréter le monde que les développeurs nous ont concocté ?
Le genre RPG s'est avant tout présenté comme un genre de jeu vidéo où les dialogues avaient une place prépondérante, avec une richesse d'écriture parfois inégalée dans le domaine. Il n'est pas rare aujourd'hui qu'un jeu soit doublé et même localisé dans la langue du pays où il est distribué. Nous comptons d'ailleurs de très bons interprètes francophones. Certaines voix ont marqué les esprits, comme celles de Benoit Allemane (dans Dragon Age Origins, Mass Effect 2, ou encore Risen) ou de Marc Alfos ( présente dans Oblivion, Deus Ex Human Revolution ou Dishonored). Nous tenons à adresser un petit hommage à ce dernier qui nous a quitté en août 2012 et dont la voix caverneuse restera dans nos mémoires.
Pour revenir au cas de nos RPG, doubler les voix de tous les personnages parait séduisant sur le papier, mais n'est pas non plus sans conséquences. Vouloir donner une voix à chacun des personnages d'un Baldur's Gate en doublant l'intégralité des dialogues aurait sans doute été suicidaire en terme de coût. Le jeu a alors choisi une alternative intéressante : ne doubler que certains dialogues clés, donner une voix aux personnages jouables, mais uniquement sur quelques répliques. De la sorte, nous avons là des voix qui personnifient les personnages que nous croisons dans l'aventure, sans pour autant tomber dans la surenchère. 
 
Mais nous ne sommes pas là pour trouver un juste milieu, je serais donc fier partisan du doublage dans les RPG, tandis que mon camarade AbounI nous exposera ses arguments contre ce qu'il appelle si bien le voice actor.
 

 

POUR : Batman

 
 
L'immersion est un élément important lorsqu'il s'agit de jeu vidéo et à plus forte raison de RPG. Il s'agit de plonger dans ces mondes qui nous font rêver, peuplés de créatures et de personnages qui donnent vie à ces univers fictifs. Pour qu'un personnage paraisse vivant, je trouve indispensable qu'il ait une voix. C'est elle qui donnera son caractère au personnage. La voix définira son charisme et aura une influence directe sur la manière dont le joueur percevra le personnage. Celui-ci a-t-il une voix agressive, craintive, sûr d'elle ou hésitante ? La voix aide à rendre un personnage convaincant.
C'est tout aussi vrai pour la voix du personnage jouable. Geralt de Riv aurait-il autant marqué les esprits s'il avait été muet ? Le Dovahkiin n'aurait-il pas gagné plus en profondeur s'il savait articuler d'autres mots que "Fus Ro Dah" ? Bien souvent, lorsque les game designers font le choix d'un héros muet, c'est pour que le joueur se sente réellement à la place du personnage, acteur et non plus spectateur comme c'est le cas par exemple dans Dishonored. Mais une voix participera toujours à la cohérence et à la définition même d'un personnage. Le doublage des PNJ est une des raisons pour lesquelles je trouve Star Wars The Old Républic plus intéressant que la moyenne des MMORPG. 
Si on peut alors se poser le problème du coût que peut engendrer le doublage d'un jeu vidéo, cela reste malgré tout un élément crucial pour garder l'attention du joueur et favoriser l'immersion. Ou alors, si on retire les voix, pourquoi ne pas retirer aussi les visuels des personnages, des décors, et se contenter de textes, d'une feuille et d'un crayon ? Ha, on me souffle que ce type de jeux de rôle existe déjà.
 
 
 

CONTRE : Abouni

 
Et ce pour deux raisons:
- L'écriture est l'une des opérations la plus délicate dans le processus de développement d'un RPG. On voit souvent des studios afficher fièrement "contient plus de 100 000 lignes de dialogues" comme pour illustrer, à tort ou a raison, une qualité d'écriture, de scénario. Alors quand survient la distribution des voix à toutes ces lignes, on en arrive à des budgets colossaux, surtout s'il faut en plus les localiser pour monsieur tout le monde.Or, tous les studios ne peuvent se permettre de telles dépenses, pour le confort du joueur.
Mais ce budget, ne serait-il pas préférable de le consacrer aux autres "départements" du studio, histoire de consolider d'autres domaines, surtout quand le résultat est catastrophique pour les oreilles ? Il est des cas, ou clairement, on se dit qu'il aurait été préférable de voir une meilleure attribution des budgets. Prenez le cas de Dragon Age 2 : n'aurait-il pas été préférable de plus travailler ses environnements par exemple, en dépit d'un voice actor moins "massisé"?
- On se dit souvent qu'entendre un PJ ou un PNJ causer est là pour servir l'immersion. Mais parce que l'acteur donne par son jeu un sentiment, voire une personnalité, on a un résultat certes immersif, mais oh combien dirigiste. Au nom du RP, qu'est-ce qui m'empêche à moi le joueur de m'imaginer sa voix, son timbre, son intonation pour définir sa personnalité vocale. Seul un personnage muet me l'autorise. Un PJ aussi emblématique que Sans Nom ne le serait sûrement pas, avec une voix qu'on lui aurait attribuée.
En définitive, on reconnaîtra que seuls les titres AAA peuvent se permettre (quand ils le veulent bien) de faire du "voice actor" de qualité. Mais comme chaque histoire a toujours deux côtés, un AAA se doit d'être rentable, au détriment bien souvent d'un aspect hybride-RPG, voire d'une détestable casualisation.
Pour ces deux raisons, tout puriste y réfléchira à deux fois avant de crier "vive le voice-actor".
 

 

Commentaires (68)

#51

Eternam
Villageois

Pour ma part je continue à débattre parce qu'il y a des choses dans ton discours que je trouve factuellement fausses (et parce que ca m'intéresse, idées nouvelles ou pas, c'est un peu tôt pour savoir ce qui va en sortir). Maintenant, je te rassure : quand je n'ai pas de réponse, je n'en conclue pas que l'interlocuteur tombe soudainement d'accord. C'est même le contraire.

Donc, dans la mesure du possible, je préfère effectivement une réponse par mp. Sauf si tu le ressens comme une gageure...

Message édité pour la dernière fois le : 29/01/2013 à 15:44

#52

Caldanath
Gobelin

En tout cas, c'est un sacré débat les enfants, on en voit pas souvent des aussi passionnés sur d'autres sites, merci de faire de RPG France ce qu'il est

Message édité pour la dernière fois le : 29/01/2013 à 15:12

#53

Oded
Paladin

Pour dans les action-RPG linéaires sans choix de personnage.
Contre dans les RPG ouverts où l'on créer son personnage.
#54

Metshael
Guerrier

Les doublages n'ont pas une grande importance pour moi, si il y en a et qu'ils me conviennent je les laisse, s'ils ne me convienne pas je les enlève d'une manière ou d'une autre (changement de langue, baisser le volume des voix au maximum ou pour les jeux qui ne propose pas ce genre d'options... couper le son), si il n'y a pas de doublages je m'en passe sans problème.

Mais je suis contre le fait d'imposer une voix a un personnage que l'on peut personnaliser, je pense notamment au derniers jeux Bioware (Mass Effect 1/2/3 & Dragon Age 2) même si Boris Rehlinger a fait un excellent boulot en doublant le commandant Shepard j'ai quand même été obligé de virer les voix car sa voix ne correspondait pas du tout au personnage que j'avais créer.
#55

Chaos17
Guerrier

Doublage nécessaire pour les PNJ, ce n'est pas pour rien sinon que le cinéma muet a disparu au profit du son. (Un film avec Jean du Jardin illustre très bien ce passage de l'histoire cinématographique, tiens).

Ceux qui pensent que cela a appauvri les jeux, c'est un tord puisque rien n’empêche les développeurs d'offrir des choix multiples. C'est un choix de game design, ainsi ils n'ont pas à ce tracasser sur les cause à effet dans le scénario. Ils nous pondent des scénarios linéaires parce que c'est moins de boulot.

Rien donc à voir avec les doublages qui ne font qu'apporter du son. Ensuite si les voix ne vous conviennent c'est votre droit mais n'oublier pas que la faute peut également revenir aux doubleurs pas assez bon car il n'y a pas d'école en occident ou au USA pour apprendre ce métier comparer au Japon.

Message édité pour la dernière fois le : 02/02/2013 à 07:13

#56

skoeldpadda
Seigneur

Doublage nécessaire pour les PNJ, ce n'est pas pour rien sinon que le cinéma muet a disparu au profit du son. (Un film avec Jean du Jardin illustre très bien ce passage de l'histoire cinématographique, tiens).

N'importe-quoi. C'qu'y faut pas lire, j'vous jure.

Le problème du cinéma muet c'est l'impossibilité d'avoir un texte en abondance, qui oblige à un format narratif totalement différent ce que à quoi l'Homme, cet être doué de parole, est habitué. La surdité n'est pas un handicap pour des prunes.
Ce qui fit du parlant une révolution (et une nécessité), c'est la suppression soudaine de ce carcan. Entendre les gens parler a permis de changer la forme narrative des films et, entre autres caprices, de les rendre plus longs car plus naturels et plus digestes. On parle de cinéma muet, mais on devrait plutôt dire cinéma sourd : les personnages n'ont jamais été muets, leurs lèvres bougent, ils sont expressifs, nous ne les entendons simplement pas. Et ça, le cerveau a du mal à comprendre.
Tout ceci étant bien évidemment une explication sensorielle. Entrent également en ligne de compte démarches artistiques des auteurs et sensibilités des spectateurs, mais c'est un tout autre débat.

Là où le RPG peut se permettre une absence de doublage, outre ce même soucis de jeunesse où il fut originellement impossible technologiquement d'enregistrer des voix, c'est que son format narratif ne repose pas sur deux formes fantomatiques qui interagissent et un spectateur témoin. Nous n'avons aucunement besoin de deviner, par les actions des personnages, la teneur du propos, tout nous est expliqué pour une raison toute simple : nous sommes acteurs de ce que nous voyons. De plus, par la nature même de jeu vidéo, nous pouvons choisir d'arrêter l'action pour prendre le temps de lire. De fait, la masse de texte apposable à l'écran dépasse de loin celle qu'on peut compresser sur un carton dans un film muet. Nous lisons un livre dont nous incarnons, au premier degré, un des personnages. Le RPG, à son origine sur table, est un jeu de lecteur, et l'abondance de textes est justement un gage de qualité. Comme le dit si justement Abouni, combien de studios annoncent fièrement "plus de 10 000 lignes de texte" dans leurs trailers ?

La technologie a permis de doubler ces textes, mais dans l'absolu, peu importe, c'est une luxure que l'on a pu, à terme, s'offrir, et aucunement une obligation. Parler de game-design quant à la présence ou non de doublage, je ris grassement. Pour les développeurs, le doublage est un critère commercial et certainement pas stylistique. En 2013, un jeu doublé a plus de chances de se vendre, point barre. Il s'agit, pleinement, du même type d'aisance que tout un chacun est à même de s'offrir via un livre parlant. C'est agréable, pourvu que la voix soit bonne, mais ne représente aucunement la nécessité sensorielle que fut le cinéma parlant.
De fait, le doublage lui même se résume bien à un attrait qualitatif et, de la même manière que pour un point&click, la vraie question n'est pas, n'a jamais été et ne sera jamais "le jeu est-il doublé ?" mais bien "le doublage est-il bon ?"
Et là, on entre dans un critère qui n'a rien de sensoriel ou d'inné, c'est purement du goût.

Alors, pour répondre au débat, mon goût se résume ainsi : doublé ou pas, peu m'importe. Ce qui m'intéresse dans un jeu, c'est son gameplay, pas de savoir si Gimli roule les R.

Message édité pour la dernière fois le : 02/02/2013 à 08:40

#57

Jeanloutre
Guerrier

Pour apporter un peu d'eau à la Tortue, je me souviens bien que lors de la transition disquettes -> CD, l'argument commercial écrit en gros sur les boîtes de jeu c'était systématiquement : X heures de vidéos cinématiques, et X heures de dialogues digitalisés.

D'ailleurs c'est peut-être à cause de ça que je suis resté coincé sur Lands of Lore : la grosse baffe de la version CD, avec la voix super classe de Baccata, les dialogues entre personnages, etc...

Enfin bref depuis le début il s'agit bien d'un argument commercial (même s'il peut aussi s'agir d'une volonté artistique).
#58

Reno
Chevalier


La technologie a permis de doubler ces textes, mais dans l'absolu, peu importe, c'est une luxure .


Hmmm... Vous vous enflammez, très cher Skoeld :
Un luxe suffira.
#59

skoeldpadda
Seigneur


La technologie a permis de doubler ces textes, mais dans l'absolu, peu importe, c'est une luxure .


Hmmm... Vous vous enflammez, très cher Skoeld :
Un luxe suffira.

Abus de langage parfaitement volontaire, cher monsieur

Enfin bref depuis le début il s'agit bien d'un argument commercial (même s'il peut aussi s'agir d'une volonté artistique).

Faut pas oublier les questions de productions, derrière.

Le doublage est devenu un standard parce qu'on a la technologie pour le faire, mais la majorité des joueurs oublie que faire un bon doublage pour un jeu, ça coûte un rein et c'est certainement pas une priorité dans les crédits de développement : c'est avant tout du boulot d'édition. Résultat, c'est bien souvent traité par dessus la jambe, en toute fin de chaîne, et on se retrouve souvent avec un doublage au ras de pâquerettes.

Et puis doubler un jeu vidéo, c'est pas un boulot évident. La plupart du temps, tu te retrouves avec en embryon d'indication, un écran noir et ton texte. Tu n'as aucune idée du concept ou du contexte, tu te débrouilles. D'où des tonalités à l'ouest, des voix qui se mélangent et tout un tas de problèmes qui entachent la qualité du titre.

Quand on pense jeu vidéo on pense souvent aux blockbuster bien finis avec des gars comme feu-Marc Alfos au casting vocal, mais faut pas oublier que la plupart des studios et éditeurs, même ceux de moyenne envergure, on souvent toutes les peines du monde a réunir des acteurs compétents et des conditions d'enregistrement optimales.

Le dialogue doublé, ça a l'air d'aller de soi, mais c'est vraiment un luxe.

Message édité pour la dernière fois le : 02/02/2013 à 14:13

#60

Tirnanog
Chevalier

Je vais rajouter mon petit grain de sel sur le sujet, loin des considérations techniques (au demeurant très intéressantes!!! merci d'avoir éclairé ma lanterne là-dessus).

La présence ou l'absence de doublage sonore pour le personnage principal n'est pas lié, pour moi, à la possibilité de le personnaliser autant physiquement qu'en termes de classe, métier, compétences, etc... Mais davantage liée à l'importance des doublages dans le reste du jeu et à la mise en scène des cinématiques éventuelles.

Ainsi j'ai été choqué de l'absence de doublages pour le Garde des Ombres dans Dragon Age: Origins, car ça plombait les discussions d'un grand vide, vu que les autres personnages, compagnons et autres PNJ étaient locaces (même le chien!). J'avoue avoir trouvé une excuse en les possibilités de dialogue, mais ça m'a quand même refroidi en termes de cohérence.

Un exemple opposé: Mass Effect où on peut customiser sa classe et son visage (certes pas l'apparence totale pour caler aux cinématiques), ce que j'ai tout de suite fait, et le fait d'avoir des dialogues avec syncho labiale, ça m'a beaucoup plu, car on restait dans l'ambiance.

Pour les premiers Fallout et Arcanum, la présence seulement de quelques doublages ça m'allait, avec néanmoins l'indice évident: si un personnage est doublé, c'est qu'il est important. Pour moi ça reste un modèle en terme de compromis doublages/personnalisation/liberté de choix.

Enfin pour parler de deux exemples assez opposés en quantité de doublages mais liés par la restriction à un seul personnage dont l'apparence et la voix sont fixes: Torment et The Witcher. Pour moi, chaque jeu remplit son rôle, l'un avec quelques doublages et beaucoup de texte, l'autre avec moins de texte et des doublages omniprésents. Et chacun donne une immersion significative à sa manière, et de mon point de vue ça reste cohérent car ça ne m'a pas choqué.

Alors pour résumer mon point de vue: soit on double totalement et on assume les restrictions qui peuvent en découdre, soit peu de doublages et du texte. Chaque école arrive à produire des perles vidéoludiques, je n'arrive pas perso à déterminer laquelle est "meilleure": juste en termes de risques comme on l'a évoqué avant moi (l'absence de doublage est "risquée" car ça fait fuir ceux qui n'aiment pas le textuel; la présence de doublage est "risquée" car restrictions possibles, voire possibilité de voice acting raté).
Donc euh... A voir! Ou plutôt à entendre et écouter
#61

Durayos
Novice

Je suis totalement contre le doublage, et pas seulement dans les RPG. Ce que j'ai du mal à supporter, c'est la redite infinie de la même réplique, sur le même ton, avec la même voix. Par exemple dans Sacred 2, qui n'est pas un jeu de rôle, les gobelins en trépassant se lamentent presque toujours de mourir le jour de leur anniversaire. La réplique peut prêter à sourire une fois, mais elle devient pénible quand elle est répétée 10 fois. Un simple bruitage supporte bien mieux la répétition. Il en va de même pour Baldur's Gate : il s'agit là encore de traiter une réplique exactement comme un bruitage, ce qui devient rapidement horripilant.
Cela est également valable pour les phases de dialogue. Dans morrowind, quand tous les personnages transmettent la même rumeur, cela n'a pas d'importance, car le texte est écrit, on le passe rapidement, on ne le lit même plus. Dans Oblivion, cette même redite est beaucoup plus gênante. La relire un texte est plus supportable que réécouter un enregistrement, car on a tendance à adopter une lecture plus rapide, ce qui est impossible avec une discours enregistré.
Ce qui me gêne fondamentalement, c'est que le rythme du discours m'est imposé, alors que j'aime bien aller vite ou lentement selon mon humeur. La prestation des doubleurs français est malheureusement souvent médiocre (The Whitcher ne fait pas exception), et son pénibles à entrendre. Un texte, quand il est dit à haute voix, fait mieux ressortir ses défauts, comme l'invraissemblance, la grandiloquence, le ridicule. En celà, il nuit gravement à l'identification, et rend l'histoire moins crédible.
Le doublage enfin, n'est généralement pas pensé en terme d'élément de gameplay : il fait double emploi avec le texte, et par conséquent ne fait que l'apauvrir. Il serait plus intéressant, tant qu'à l'utiliser, d'en faire autre chose qu'un texte lu. Par exemple, certaines paroles cruciales pourraient échapper à un personnage à un moment donné, qu'il ne répèterait jamais. Le propos ne s'enregistrerait pas dans un journal, ne pourrait pas être répété automatiquement, et cela demanderai une particulière attention auditive. Les paroles ne seraient utilisées que pour signifier quelque chose, et certainement pas en guise de cris de guerre ou de bruitage d'ambiance.
#62

LeVinVostfr
Villageois

Salut à tous,

Bof le débat...pas la peine de chercher tres loin je suis ni contre ni pour !

Perso à cause de mes problèmes auditifs (tais-toi on s'en fous de ta vie), je suis obligé de garder un volume asse bas et mon DIEU, heureusement qu'ils pensent tous au sous-titre enfin presque dans lands lord 2, il y en a pas. Ça m’énerve parce que j'aurais voulu le recommencer sous de bonnes conditions.

Mon problème c'est que dans Mass effect et dans Dragon Age, j'ai du mal à suivre. Quand j'ai la caméra qui n'est pas en direction de mes persos, je loupe le début des discutions et à chaque rentré de zone, je dois faire attention de rien louper. C'est lourd! Sur les anciens RPG, j'ai pas de soucis c'est même l'inverse sur planescape torment, il a trop de dialogues. J'adore les discutions qui finissent jamais : la gérante dans la cité de l'abri, elle est parfaite. Ton perso, n'a pas besoin de parler, pour l'immersion son visage et sa voix suffisent.

Dans les derniers RPG que dalle, j'ai retrouvé ce plaisir que dans Kotor 1 et 2 (que viens faire l’exécrable MMO sur le débat ? C'est un rpg ? Désolé...).

Vous devrez juger sur le plaisir que vous procure la VF. Personnellement, elle me sert de "signal" ou pour me mettre un peu dans le bain. De toute façon, je regarde et je joue qu'avec les sous-titres. Donc pour moi une mauvaise VF n'est pas un défaut, mais à la limite un plus pour ce marrer (ken le survivant, BG2) et pour critiquer les dou(b)leurs (mon dieu!).

Après, il faut aussi prendre en compte d'autres types de joueurs.
Par exemple, ceux qui ne supporte pas de lire. Oui, pas tout le monde aime lire et la VF est un moyen pour eux de se focaliser sur autre chose.
J'en connais un et je peux dire qu'il préfère se casser les oreilles que lire deux lignes d'un sous-titre.

Ah désolé pour ce paragraphe, horrible.

Donc un jeu sans sous-titre, est un jeu que je n'achète pas et Lands of lore 2 est l'exception ultime.

Après franchement pourquoi être pour la VF ? Je comprends pas....l'immersion ? Ca peut aider mais c'est pas forcement utile, j'ai tripper largement sans VF et dix fois plus SANS VOIX TOUT COURT (SVTC). Vous me faites de la peine.
Quoique, je suis bien pour les vidéos hards gratuites. Hop, je me tape une mastur.... digne d'un précoce, j'allume la télé, tiens Rihanna sur la W9 cool ! Et pour finir, je me lance une petite partie de mass effect pour tuer le temps dans la joie et la bonne humeur.

Pour moi le calcul est simple, VF=Restauration rapide !

(franchement tais-toi et supprime ta bouse)

Winter voices....voila un rpg qui mérite d'être lu.

Lis Lee ! Comme disaient mes voisines après une partie de the walking dead. (mon dieu comme je déteste ce jeu)

edit : ou sinon un conseil, essayer de lire à voix haute en jouant. Ça marche, des fois je le fais pour rester concentrer et c'est même amusant.
edit 2 : celui qui est pour la retiration des sous-titres, je le tue ! (ou mes voisines)
edit 3 : désolé pour les fautes >_>

Message édité pour la dernière fois le : 23/03/2013 à 19:34

#63

Chinaski
Grand chevalier

@LeVinVostfr, comme le dit le cow-boy de The Big Lebowski : j'aime bien ton style mais t'es obligé de dire autant de grossièretés ?

Blague à part, y'a plusieurs personnes dans ta tête, non ?
#64

altan
Villageois

Cela dépend du jeux... Je m'explique:
Un RPG "classique" du genre des baldur's gate, neverwinter nights, icewind dale... un doublage complet casserait le RP, dans ces cas je pencherais plus pour un doublage des PNJ et compagnons. Car pour reprendre un exemple de Jeanloutre, que ne serait t'on pas sans les souvenir des répliques de nos compagnons ou adversaires: "oui, abbil?", "plus rapide que chiktikka lestepattes", "pouiiiic, qui réclame bouh"...et tant d'autre!

En revanche dans un RPG "cinématographique" genre mass effect, the witcher(dans ce cas particulièrement car on joue un personnage de roman qui existe déjà ce n'est pas nous qui le créons nous ne faisons que le faire vivre et agir selon nos choix...) ou dans le cas de star wars old républic (car même si c'est un mmo, c'est normalement, avant tous un jeu star wars), il vaux mieux un doublage complet pour rendre le perso vivant. Dans ce genre de jeux nous jouons un perso type ou déjà existant, une voix lui donne une profondeur...

En bref pour moi il est difficile de répondre oui ou non, car tous dépend du type de RPG... Mais disons que je suis contre a quelques rare exception près(witcher), car les meilleur RPG de mon souvenir sont des jeux non doublés(ou plutôt partiellement) comme les baldur's et compagnie...

Sinon concernant le mini débat doublage et voice actor, je suis pour le doublage, car je ne suis pas anglophone du tout au point que sa me donne des sueur d'écrire "voice actor"... euh la sa fait deux fois a la suite que j'utilise un terme anglais...un record ;)

Message édité pour la dernière fois le : 31/03/2013 à 06:07

#65

LeVinVostfr
Villageois

Réponse à Chinaski,

Ouais c'est vrais je peux être grossier, mais pas dans ce forum !
Et je connais pas le film mais, il m'intéresse.

Pour ce qui est des voix, crois moi il y a bien pire que de les avoirs dans la tête : dans les oreilles !

Je fais automatiquement le rapprochement "voix = personne". On le sait tous, dieu ne nous parle plus depuis des siècles, il a été remplacé par des cloches.
#66

Chinaski
Grand chevalier

Ouais, The Big Lebowski, LE meilleur film du monde, et pour être presque dans le débat, les doublages fr pour celui-ci sont presque mieux que la VO, c'est rare.

Pour dieu je sais pas.

Sinon, si tu aimes les RPG avec beaucoup de textes, je te conseille Planscape : Torment, si tu ne le connais pas déjà, tu vas découvrir un vrai "roman" vidéo-ludique !

Salut à vous tous !
#67

LeVinVostfr
Villageois

Pfff....tu me conseil planescape torment et après tu salues tout le monde !
Tu as surement un bout de fer au milieu des neurones. Ça doit aider pendant un brainstorming.

Tu m'as donné une idée pour un de mes persos...vivement le prochain divinity.

Planescape je connais, j'ai d'ailleurs fait le début dans tous les sens enfin presque parce que je l'ai fait qu'une fois. Il y a tellement de possibilités, que de jouer un bourrin est presque un sport. Je vais sûrement le recommencer, avant de mourir d'une tumeur.
#68

Chinaski
Grand chevalier

C'est surtout pratique pour capter la radio...

Planescape est touffu, il mérite d'être fini plusieurs fois, de son vivant...

On se captera à l'hosto !
#69

mm678player
Garde royal

C'est comme beaucoup de choses : il y a quelques temps, j'aurais dit "pas nécessaire". Mais depuis ça me refait drôle dans de vieux jeux où ce n'est pas le cas... évolution... évolution...




Voir tous