Vendredi 05 Juin 2020, 11:24     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débats #5: pour ou contre les doublages dans les RPG

par Batman 25 Jan 2013 18:30 68

Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.


 
Si les jeux sont avant tout là pour nous divertir, avec des mécaniques originales et amusantes, l’enrobage a toujours eu son importance. Alors que les graphismes sont peut-être la première chose que l'on jugera facilement, car tel Saint Thomas, un gamer ne croit que ce qu'il voit, la bande son vient également jouer son rôle dans l'appréciation d'un jeu vidéo. En plus des musiques et différents bruitages interviennent alors les doublages des personnages.
Dans les RPG, il n'est pas rare que le héros soit muet, et que ce soit le joueur qui le fasse parler uniquement en choisissant ses répliques et en s'imaginant lui-même quel ton et quelle intonation prendrait son personnage. Nous sommes dans un jeu de rôle, et c'est là un élément directement hérité de son grand frère, le jeu de rôle papier, où chaque joueur fait parler son personnage comme bon lui semble. Pourtant, si le jeu vidéo emprunte de nombreux éléments ludiques au JDR papier, au jeu de plateau, et autre divertissement "non électronique", il n'hésite pas non plus à s'inspirer des mécaniques narratives du côté du cinéma. Les dialogues et la mise en scène viennent alors donner vie à cet univers qu'il nous était obligé d'imaginer, lorsque nous nous battions à coup de D10 autour d'un Maître du Jeu.
Nous sommes donc là pour nous poser la question suivante : le doublage a-t-il sa place dans les RPG ? Bien entendu, le fait de donner une voix à un personnage, qu'il soit joueur ou non-joueur, viendra lui donner de la crédibilité, le rendra cohérent aux yeux du joueur. Mais ne sommes-nous pas dans un jeu de rôle justement ? N'est-il pas légitime que de vouloir nous-même interpréter le monde que les développeurs nous ont concocté ?
Le genre RPG s'est avant tout présenté comme un genre de jeu vidéo où les dialogues avaient une place prépondérante, avec une richesse d'écriture parfois inégalée dans le domaine. Il n'est pas rare aujourd'hui qu'un jeu soit doublé et même localisé dans la langue du pays où il est distribué. Nous comptons d'ailleurs de très bons interprètes francophones. Certaines voix ont marqué les esprits, comme celles de Benoit Allemane (dans Dragon Age Origins, Mass Effect 2, ou encore Risen) ou de Marc Alfos ( présente dans Oblivion, Deus Ex Human Revolution ou Dishonored). Nous tenons à adresser un petit hommage à ce dernier qui nous a quitté en août 2012 et dont la voix caverneuse restera dans nos mémoires.
Pour revenir au cas de nos RPG, doubler les voix de tous les personnages parait séduisant sur le papier, mais n'est pas non plus sans conséquences. Vouloir donner une voix à chacun des personnages d'un Baldur's Gate en doublant l'intégralité des dialogues aurait sans doute été suicidaire en terme de coût. Le jeu a alors choisi une alternative intéressante : ne doubler que certains dialogues clés, donner une voix aux personnages jouables, mais uniquement sur quelques répliques. De la sorte, nous avons là des voix qui personnifient les personnages que nous croisons dans l'aventure, sans pour autant tomber dans la surenchère. 
 
Mais nous ne sommes pas là pour trouver un juste milieu, je serais donc fier partisan du doublage dans les RPG, tandis que mon camarade AbounI nous exposera ses arguments contre ce qu'il appelle si bien le voice actor.
 

 

POUR : Batman

 
 
L'immersion est un élément important lorsqu'il s'agit de jeu vidéo et à plus forte raison de RPG. Il s'agit de plonger dans ces mondes qui nous font rêver, peuplés de créatures et de personnages qui donnent vie à ces univers fictifs. Pour qu'un personnage paraisse vivant, je trouve indispensable qu'il ait une voix. C'est elle qui donnera son caractère au personnage. La voix définira son charisme et aura une influence directe sur la manière dont le joueur percevra le personnage. Celui-ci a-t-il une voix agressive, craintive, sûr d'elle ou hésitante ? La voix aide à rendre un personnage convaincant.
C'est tout aussi vrai pour la voix du personnage jouable. Geralt de Riv aurait-il autant marqué les esprits s'il avait été muet ? Le Dovahkiin n'aurait-il pas gagné plus en profondeur s'il savait articuler d'autres mots que "Fus Ro Dah" ? Bien souvent, lorsque les game designers font le choix d'un héros muet, c'est pour que le joueur se sente réellement à la place du personnage, acteur et non plus spectateur comme c'est le cas par exemple dans Dishonored. Mais une voix participera toujours à la cohérence et à la définition même d'un personnage. Le doublage des PNJ est une des raisons pour lesquelles je trouve Star Wars The Old Républic plus intéressant que la moyenne des MMORPG. 
Si on peut alors se poser le problème du coût que peut engendrer le doublage d'un jeu vidéo, cela reste malgré tout un élément crucial pour garder l'attention du joueur et favoriser l'immersion. Ou alors, si on retire les voix, pourquoi ne pas retirer aussi les visuels des personnages, des décors, et se contenter de textes, d'une feuille et d'un crayon ? Ha, on me souffle que ce type de jeux de rôle existe déjà.
 
 
 

CONTRE : Abouni

 
Et ce pour deux raisons:
- L'écriture est l'une des opérations la plus délicate dans le processus de développement d'un RPG. On voit souvent des studios afficher fièrement "contient plus de 100 000 lignes de dialogues" comme pour illustrer, à tort ou a raison, une qualité d'écriture, de scénario. Alors quand survient la distribution des voix à toutes ces lignes, on en arrive à des budgets colossaux, surtout s'il faut en plus les localiser pour monsieur tout le monde.Or, tous les studios ne peuvent se permettre de telles dépenses, pour le confort du joueur.
Mais ce budget, ne serait-il pas préférable de le consacrer aux autres "départements" du studio, histoire de consolider d'autres domaines, surtout quand le résultat est catastrophique pour les oreilles ? Il est des cas, ou clairement, on se dit qu'il aurait été préférable de voir une meilleure attribution des budgets. Prenez le cas de Dragon Age 2 : n'aurait-il pas été préférable de plus travailler ses environnements par exemple, en dépit d'un voice actor moins "massisé"?
- On se dit souvent qu'entendre un PJ ou un PNJ causer est là pour servir l'immersion. Mais parce que l'acteur donne par son jeu un sentiment, voire une personnalité, on a un résultat certes immersif, mais oh combien dirigiste. Au nom du RP, qu'est-ce qui m'empêche à moi le joueur de m'imaginer sa voix, son timbre, son intonation pour définir sa personnalité vocale. Seul un personnage muet me l'autorise. Un PJ aussi emblématique que Sans Nom ne le serait sûrement pas, avec une voix qu'on lui aurait attribuée.
En définitive, on reconnaîtra que seuls les titres AAA peuvent se permettre (quand ils le veulent bien) de faire du "voice actor" de qualité. Mais comme chaque histoire a toujours deux côtés, un AAA se doit d'être rentable, au détriment bien souvent d'un aspect hybride-RPG, voire d'une détestable casualisation.
Pour ces deux raisons, tout puriste y réfléchira à deux fois avant de crier "vive le voice-actor".
 

 

Commentaires (68)

#2

Walker
Guerrier

Je suis complètement pour , grace au doublages les RPG sont devenue bien plus cinématographique et bien plus immersif je ne peux imaginer un witcher ou un mass effect sans doublages , Mais il est vrai que les doublages nécessites beaucoup d'argent surtout si ils sont de qualité par conséquent on se retrouve avec beaucoup moins de dialogue , fini les long dialogues et discussions des RPG des années 90.
#3

Novabis
Villageois

Basant ma réponse sur ma manière de jouer, dans un jeux comme un elder's scrolls, skyrim par exemple, au début je laisse parler les pnj mais au bout d'un moment je lis et je passe plus de temps à cliquer que d'écouter les pnj...
Je préfère lire que d'entendre! (de plus, ça améliore mon orthographe qui est assez médiocre!)
Après, concernant le héro, honnêtement je ne porte aucune importance au fait qu'il soit complétement muet car on parle à sa place ou non.
Je dirais contre! L’immersion est une chose, mais le doublage n'est qu'un détaille!
Si tout les personnages ont leurs propres personnalité, leurs propres dialogue et non une pale copie pour dire "hey, dans notre jeux tout les pnj offrent du dialogue mais avec un contenu in-intéressant...."
Je vote contre! car, pour le moment, trouvez un jeux avec de bon scénario et de bon dialogue n'est plus... (censure de m.... nous entendons tous des obscénités à longueurs de journée mais on les censure dans les jeux vidéo... je trouve ça révoltant! Et les jeux perdent en authenticité! mais la est un autres débat)
Donc contre mais possibilité de changement de position avec le temps! (des dialogues oui, mais avec de la richesse et sans censure!)
Ps: autres débat encore : je préfère un jeux moche et non doubler, avec de super dialogue, un bon scénario et un gameplay jouable que l'inverse ou une partie de l'inverse! Ce doit être, TOUT ou RIEN!)
#4

darth traya
Seigneur

Je suis pour et contre.
Doublé les personnages principaux OK pas de problème, mais les personnages secondaires je sais pas si il y a besoin.
Le scénar' principal a besoin de nous prendre aux tripes, les personnages principaux ont besoin d'une voix, d'une TRES bonne voix afin de faire passer des émotions ect...
Les personnages secondaires ne sont que dans de très rares cas des personnages qui nous donnent l'occasion que l'on s'y attache, alors pour moi, les deux doivent cohabiter.
#5

Chapoire
Garde

Définitivement contre.
Les doublages généralisés sont à l'origine de l'appauvrissement du RPG... Tout ça pour un gain... discutable...
Entre un dialogue à choix multiple, avec de vrai possibilité de choix, et un doublage (souvent mauvais), mon choix est vite fait !
D'autant que dans les jeux intégralement doublé, j'ai le réflexe de lire la réponse et de ne pas attendre que l'acteur ait fini de parler... tout ça pour ça... franchement ?!
J'ajouterais que le doublage tout comme la mise en scène pseudo-cinématographique ne fait que tuer l'imaginaire... Des personnages avec des dialogues charismatiques le sont tout de suite nettement moins quand on voit leur sale gueule en gros plan (mal) s'animer et des acteurs pas motivé réciter leur texte sur un ton monocorde... Niveau immersion, on repassera...

Après, c'est évident que si il n'y a pas de doublage, il faut compenser par plus de choix et de possibilité, sinon ça ne sert à rien...

Message édité pour la dernière fois le : 25/01/2013 à 19:17

#6

redd
Seigneur

Définitivement pour, que ce soit pour les RPG ou les autres jeux (je pense notamment aux point'n click).

L'immersion est pour moi un critère extrêmement important. Et le doublage y contribue énormément, de part l'aspect cinématographique qu'il procure, les émotions ressenties (quand le doublage est bien fait, mais j'ose espérer qu'on ne parle pas d'un débat "pour ou contre les doublages pourris").

Le pire des cas est quand tous les PNJ disposent d'un doublage, sauf le PJ. Bonjour l'immersion ! On a alors l'impression d'être un héros muet et télépathe. Je préfère à la rigueur ne pas avoir de doublage du tout plutôt que ça. Vous imaginez regarder un film sous-titré où le personnage principal n'est pas doublé / ne parle pas ?

Bref, pour le doublage à 100%.

Après, je comprends qu'on puisse dire "oui mais c'est au détriment de ça, et de ci et de ça". OK, mais c'est alors valable pour n'importe quel aspect technique du jeu. Dans ce cas, je suis contre les beaux graphismes, qui occupent une place du budget au détriment du scénario. Je suis contre la super bande sonore, qui coûte des sous.
D'ailleurs, plus sérieusement, tant qu'on parle d'aspect technique, je préfère un jeu qui va se concentrer sur des doublages géniaux quitte à avoir des graphismes moins géniaux, que le contraire.

Je pense que dans le développement d'un jeu vidéo, le gain de budget va rarement être déployé pour améliorer le scénario et l'écriture. (ce qui n'est pas en opposition avec l'idée que les jeux avec PEU de budget vont concentrer leurs efforts dessus).

Quant au fait de lire les textes, je ne suis pas contre, je les lis. Mais le fait de les entendre rajoute quelque chose. Et en ce qui me concerne, je ne les lis pas à haute voix. Cela pourrirait bien l'immersion quand je dois incarner un personnage femme, un enfant, une créature ou n'importe quel autre PJ qui ne pourrait vraisemblablement pas avoir MA voix.

Message édité pour la dernière fois le : 25/01/2013 à 19:27

#7

cabfe
Seigneur

Ca dépend. Pour un jeu du style Mass Effect qui met en avant son côté cinématographique, si les personnages avaient été tous muets, l'impact aurait été bien moindre sur le public.

Sur un MMO (je n'ai pas essayé SW:TOR) ça me semble par contre complètement superflu, voire négatif. Un MMORPG, c'est surtout le côté communautaire (guildes etc) qui fait son intérêt sur le long terme, pas les quêtes, forcément limitées via les contraintes du doublage.

Pour les RPG "classiques", j'ai tellement l'habitude des vieux jeux muets que ça ne me gêne pas. Mais j'imagine que la jeune génération qui a eu pour 1er RPG, au hasard, Oblivion n'acceptera probablement pas un jeu du même style sans doublage.
#8

Arturburtz
Garde

Le doublage fait que les textes sont écrits pour êtres interprétés, encore faut il espérer bien interprétés, et non plus pour être lus. Où le jeu vidéo se situe t'il ? Quelque part entre le livre et le cinéma ? Ou ailleurs, à la place d'un genre à part entière ? Le jeu vidéo doit il faire faire appel à l'imagination du joueur ou lui donner un produit tout fait où il n'est en fait qu'un spectateur dont l'interaction ne sert qu'à passer au chapitre suivant de l'histoire ?

Le jeu vidéo de toute évidence s'appauvrit pour mieux se vendre . Le genre RPG exige un backround solide et des règles précises, complexes. C'est au joueur de faire le reste. Je trouve qu'à cette heure le joueur ne fait plus grand chose d'autre que d'essayer d'être un virtuose du clavier. Z, Q, S, Z, D, &, Q, (, &, S ... Comment peut on avoir le temps de réfléchir ... Heureusement que le perso parle à ma place !

Doublage = Miroir aux alouettes de plus pour qu'on ne mange tous plus que des hamburgers.

#9

Jeanloutre
Guerrier

Je suis tout à fait d'accord avec Redd, et donc je rejoins également le camp du pour. J'ai du mal à me sentir impliqué avec un personnage muet, parfois poussé jusqu'au ridicule (Zelda ) ; d'autant plus pour les RPG récents avec vue à la première personne, où le personnage que l'on incarne fait plutôt figure de véhicule pour notre conscience que de personnage à part entière.

De plus, je garde d'excellents souvenirs de certains personnages doublés. Pour reprendre l'exemple Baldur's Gate, qui ne frémit pas en entendant le ton doucereux et plein de menaces voilées d'Irenicus ("l'heure est venue de procéder à de nouvelles expériences..."), ou la sauvagerie rigolarde de Minsc (et entendre les réponses de Bouh, ça n'a pas de prix) ?

Bref, pour, et pour, et pour !
#10

Montaron
Seigneur

Pour, pour les raisons citées par Redd et appuyés par Jeanloutre. L'idéel pour moi c'est le genre BG/NWN/IwD/Ps:T du dialogue écrit doublé pour ce qui est important (autrement parfois le dialogue complet).
#11

Caldanath
Gobelin

Pour moi je préfére un doublage complet SAUF pour le héros (à la dragon-age Origins en fait).

J'aime pas quand le héros est doublé ça casse mon immersion dans le personnage.
#12

Oberyn
Citoyen

Perso, je pense que c'est un faux, débat. Je fais le parrallèle avec l'industrie du cinéma.
Du cinéma muet au cinéma 3D, l'industrie du jeux vidéo a dépassée celle du cinéma, donc la problématique est la même.
Du film d'auteur en VOST au blockbuster forcément doublé, après c'est un choix.
VO pour les puristes, VF pour la majorité dont je fais parti.
Et il y aurra toujours des gens allergique à la 3D, voir à la couleur, à la Stéréo surround, après certaine oeuvre ce prète à ce que nous apellerions du Old School, rétro, Cqfd, 'The Artist'...
#13

Baalka
Grand chevalier

Exactement comme Caldanath

Mais j'ajoute quand même que, pour un studio aux moyens limités, je préfère de très loin un non doublage qu'un doublage catastrophique ou limitant le dialogue. Si le texte est bien écrit, on n'a aucun mal à s'imaginer la façon de parler de l'interlocuteur. Ainsi, dans Age of Decadence (oui, j'ai été finalement complètement converti par le lion local), je n'ai aucun mal à m'imaginer le ton d'un conteur, emporté dans son récit ; ou encore la réponse bourrue d'un garde lassé de sa journée mal payée. Mais, quelque part, le doublage des persos peut vouloir dire beaucoup.

A vrai dire, c'est parfois assez problématique quand on retrouve le doubleur d'un personnage emblématique d'un jeu (des exemples qui m'ont marqués : le même doubleur qu'Alistair pour plein de persos secondaires d'Amalur, même chose avec le doubleur de Joker et Risen, ou encore je découvre en ce moment que le doubleur de Forgrimm dans les Drakensang double dans Path of Exile...). Pour ma part, en tout cas, dans les jeux aux dialogues importants, j'associe bien plus la voix au personnage que quoi que ce soit d'autre (comme à la télévision d'ailleurs, s'pour ça que j'évite de regarder les films doublés, sinon je passe mon temps à me dire 'tiens, c'est le doubleur untel...').

Bref, je m'étends pour pas grand-chose là

Message édité pour la dernière fois le : 25/01/2013 à 22:42

#14

Artyparis
Guerrier

Idem.
Pas de voix pour mon perso.
Et pour le reste, du doublage uniquement si les moyen permettent de faire un truc chouette (Evitez le doubleur qui va faire 15 voix svp^^).

Le seul truc pénible, c'est quand on retrouve un PNJ plusieurs fois dans la partie et qu'il ns rabâche la même histoire ("Peu de gens le savent , mais j'aide bcp mon père", "Tout est à vendre!"...). La, je coupe la chique, forcément.


Enfin, je préfère un doublage en VO, souvent mieux fait que la VF.
#15

Pampino
Garde

A choisir je préférerai qu'il n'y ait pas de voix également car les doublages en VF ont tendances à être catastrophiques ... de plus à la base le RPG n'a jamais eu besoin de doublage, l'essentiel était bien sûr les fameux choix multiples et l'habitude de lire les dialogues tout simplement.
#16

Chinaski
Grand chevalier

Un gros contre. l'appauvrissement narratif des RPG depuis une dizaine d'année* est pour moi totalement lié à cette recherche erronée de l'immersion facile, "cinématographique"... un (bon) livre immerge un lecteur, pas besoin d'une interprétation vocale maladroite, voire hors-sujet.
Je me rappelle avoir couper le son des dialogues dans Oblivion et Fallout 3 car les voix répétitives, les intonations ratées et autres portnawaks me ruinaient vraiment le plaisir de jouer ( vive Morrowind !). Je comprend que lire des kilomètres de phrases, sans indications, enfermé dans un studio, ce n'est pas évident pour les doubleurs, même pros; mais franchement le résultat ne vaut JAMAIS la dépense et participe à l'aspect rectiligne de l'entreprise: Mass effect c'est génial, j'ai deux choix de personnalité pour chaque situations et je suis obligé d'être un militaire, putain de jeux de rôle en vérité ! Non vraiment j'aime avoir le choix entre une demi-douzaine de répliques réellement différentes, longues et intelligentes ou vindicatives ou drôles ou absurdes ou horribles ou... Bref tout ce que ne pourra jamais dire un Cyrodilien neuneux et bi-polaire. Je préfère un superbe jeux de RÔLE muet qu'une merde dirigiste, bavarde et clinquante comme on nous le propose depuis cette fameuse course à l'immersion... Contre donc, et sans aucun doutes !

*Tout gamer et amateur de RPG qui a terminé P.S: Torment, Arcanum ou Fallout 2 sait de quoi je parle...
#17

TrollTraya
Garde royal

Pour le doublage, je n'ai qu'un avis sur un seul point : le personnage principal (sauf s'il s'agit plus d'un film interactif au personnage hyper-imposé à la Witcher que d'un CRPG ou l'on à plus de liberté d'interprétation) ne doit jamais, jamais être doublé.

L’expérience nous à montré à maintes occasions (ME, DA 2, etc...) que ça limitait drastiquement le RP dans un "prétendu" cRPG...

Sinon, doublage intégrale des autres persos, pourquoi pas, mais le système des BG et autre NWN 2 (doublage des principales répliques) est à mon sens un bon compromis, favorisant l'immersion et permettant d’amoindrir le budget doublage qui devient faramineux selon le nombre de lignes, le nombre de langues, etc...
#18

Eternam
Villageois

Un gros pour, le doublage des personnages étant en cohérence avec la nature des jeux video, qui imposent un visuel et un son, à l'instar du cinéma.

On peut comprendre les réserves concernant le doublage du PJ dans les jeux où celui-ci est personnalisable. Si l'on peut changer l'apparence d'un perso, on peut imaginer vouloir faire de même avec la voix, et étant donné qu'aucun jeu ne peut proposer dix voix différentes pour 100.000 lignes de dialogue, la solution du muet paraît un compromis nécessaire.

On peut également comprendre que le doublage a un coût et que le budget serait plus utile ailleurs.

Par contre refuser le doublage pour des raisons d'"imaginaire" est en contradiction totale avec la nature du support et n'est peut-être qu'un conservatisme mal admis. Jouer aux jeux vidéo, c'est accepter de s'imposer un support visuel, une charte graphique, qui entame bien davantage la "libre imagination" que la voix ou la physionomie de quelques personnages. Si les joueurs voulaient tellement de l'imaginaire, il se tourneraient vers des bouquins ou des jdr sur table.
#19

Mya79
Garde

Moi je vais être courte pour uniquement si la qualité est au rendez vous qui est un plus pour l'immersion du jeu, mais cela demande un énorme budget et surtout des acteurs et actrices de qualité !
#20

Raven
Villageois

Je suis pour dans la mesure où c'est bien fait (mass effect, the witcher), que le studios se donne les moyens de mettre le voice actor au service de l'immersion et de la narration. Et non pas juste un simulacre de doublage visant à dire qu'on là localisé (two world ).

Certains se contente de la VO souvent de bonne facture pour les jeux, mais la majorité préfére avoir son jeu dans sa langue natale. Et même si un vostfr sort l'immersion n'est pas la même, du moins pour moi.

Je terminerais en disant que Gordon Freeman et Corvo ne prononce pas un mot durant toutes leurs aventures alors que tout les autres pnj le font, perso ça me renforce dans mon immersion et je trouve que c'est ce qui rend, peut être, ces personnages si intéressant.

#21

Andariel
Grand chevalier

Pour le doublage, je n'ai qu'un avis sur un seul point : le personnage principal (sauf s'il s'agit plus d'un film interactif au personnage hyper-imposé à la Witcher que d'un CRPG ou l'on à plus de liberté d'interprétation) ne doit jamais, jamais être doublé.

L’expérience nous à montré à maintes occasions (ME, DA 2, etc...) que ça limitait drastiquement le RP dans un "prétendu" cRPG...

Sinon, doublage intégrale des autres persos, pourquoi pas, mais le système des BG et autre NWN 2 (doublage des principales répliques) est à mon sens un bon compromis, favorisant l'immersion et permettant d’amoindrir le budget doublage qui devient faramineux selon le nombre de lignes, le nombre de langues, etc...


Losty, je te kiffe tellement, on est tellement kif kif !


Est-ce que vous vous étés demandés pourquoi Dragon Age Origins avait un choix de races, un concept d'origines et pas DA 2 ? Oui, la réponse est le voice acting, puisqu'on peut décemment pas avoir un elfe et un nain ayant la même voix, la solution etait de niveler par le bas et supprimer ça tout simplement. Voice actor pour le PJ implique irrémédiablement sacrifice du potentiel RP, de la rejouabilité et tout. Voice acting c'est non seulement anti-RP dans le concept (ça bride tes choix de customisation pour que tu t'éloignes pas de la voix prédéfinie) en plus d’être un investissement budgétaire casse-gueule (soit payer le prix fort pour un bon actor et se casser les dents côté budget, soit payer un actor pas bon et se casser les dents côté qualité).

Et puis, je ris à chaque fois quand je vois certains invoquer l'argument de l'immersion pour justifier les graphismes et les sons (et la vue subjective) d'un jeu. Non sérieux, l'immersion c'est pas se sentir réellement dans la peau d'un perso qu'on incarne, c'est de la science fiction ça (ou de la psychologie, ou du paranomal). L'immersion c'est se sentir impliqué dans un personnage donné, dans une trame, dans un univers. Un bon bouquin est plus immersif qu'un FPS photo-réaliste en Dolby Digital Surround , pourtant dans un bouquin rien n'est fait pour t'immerger réellement dans un corps. Et les RPG, de part leur affiliation au jeux de role sur tables, ont cette dimension littéraire, donc ouverte à l'imagination et à l'interprétation, et est tout aussi efficace que le cinéma. Donc non, avoir un perso principal non-interprété et tout aussi immersif qu'un perso interprété (mais on gagne plus en terme de considération RP)

Du coup,moi aussi je suis adepte des compromis comme dans les BG et autres. Doubler quelques lignes pour donner du caractère et de la personnalité aux personnages, et laisser le reste pour ne pas sacrifier l'écriture.

En tout cas, l'absence de voice acting n'est pas un problème en ce qui me concerne et ne le devrait être pour personne. Je n'ai eu aucun problème à apprécier et m'immerger dans Inquisitor par exemple.

Message édité pour la dernière fois le : 26/01/2013 à 14:04

#22

DukeofDeath
Garde

Je suis pour ,
je pense que le doublage est une continuation directe aux textes que l'on peut lire dans les Rpg ,
il y a seulement une chose a retenir , le doublage , si il est présent , doit l'être seulement si il est bien réalisé ,
et par continuité si les moyens sont présents et peuvent être mis en place pour qu'ils soient bon ,
les doublages ne doivent pas être une entrave économique qui fera que d'autres parties du jeu seront sous-développés ,
mais bien un apport en plus du jeu qui doit déjà être ce qu'il doit être .

Malgré tout , les doublages ne sont pas obligé d'être intégré au jeu donc, c'est une sorte de petit apport , un doublage non présent ne fera pas qu'un jeu sera mauvais ou non donc .

Message édité pour la dernière fois le : 26/01/2013 à 19:17

#23

Reno
Chevalier

Bon, d'abord Abouni a raison, ce n'est pas du doublage, mais du voice acting (ou voice over). Le doublage étant le changement de langue. (Et cela je suis contre).
En revanche, comme Traya et l'homme à queue fourchue, (et pas mal d'autres visiblement), je suis contre imposer une voix pour le personnage principal. Pour toutes les raisons déjà citées.
En revanche, c'est un gros oui pour les pnj ! Mais non doublés, de préférences.
Pour moi, le son, la zik, la voix, c'est la base de ma cam, donc yes and yes forevermore.
#24

Eternam
Villageois

Un bon bouquin est plus immersif qu'un FPS photo-réaliste en Dolby Digital Surround


Heu... non. C'est un lieu commun d'affirmer qu'un livre est plus immersif, mais le cinéma ou les jeux vidéo possèdent des qualités que la littérature n'a pas, et vice-versa. Si on s'en tient à considérer l'immersion comme la capacité à placer le joueur ou le spectateur dans la peau d'un personnage ou dans une situation spécifique (on va pas jouer sur les mots, c'est quasi-impossible de réaliser une immersion parfaite), alors il me semble bien que le support visuel et sonore offerts par le ciné ou les jeux vidéo permettent de renforcer cette immersion (au prix, peut-être, d'une libre imagination).

En plus, pas mal de joueur semblent confondre roleplay et customisation du personnage. Le roleplay consiste à se conformer à un personnage, que l'on aura défini ou qui nous aura été imposé. Le voice acting n'est donc pas anti-RP parce qu'il briderait les possibilité de customisation (ce qui est vrai), par contre, il pourrait l'être si une voix était imposée à un personnage totalement customisable. Pour aller plus loin, mêmes les personnages imposés peuvent être interprétés de différentes façons (comme les rôles de pièces classique sont revisités par tel metteur en scène ou par tel interprète). Cet argument du RP, qui est souvent invoqué maladroitement, n'a rien à faire dans ce débat.

Et puis, je ris à chaque fois quand je vois certains invoquer l'argument de l'immersion pour justifier les graphismes et les sons


Au delà de ce que j'ai dit plus haut, personnellement, je ris de voir des joueurs invoquer l'argument de la littérature pour refuser une ambiance sonore, alors qu'on est en train de parler de jeux video avec des graphismes imposés, quelles qu'en soient les qualités. Si on veut de l'imagination et de la littérature, autant aller au bout du raisonnement, éteindre son pc et convier des amis pour un jdr sur table, non ?
#25

Baalka
Grand chevalier

Un bon bouquin est plus immersif qu'un FPS photo-réaliste en Dolby Digital Surround


Heu... non. C'est un lieu commun d'affirmer qu'un livre est plus immersif, mais le cinéma ou les jeux vidéo possèdent des qualités que la littérature n'a pas, et vice-versa. Si on s'en tient à considérer l'immersion comme la capacité à placer le joueur ou le spectateur dans la peau d'un personnage ou dans une situation spécifique (on va pas jouer sur les mots, c'est quasi-impossible de réaliser une immersion parfaite), alors il me semble bien que le support visuel et sonore offerts par le ciné ou les jeux vidéo permettent de renforcer cette immersion (au prix, peut-être, d'une libre imagination).


Je trouve aussi qu'un livre peut être plus immersif qu'un jeu, comme tu le dis (enfin je paraphrase un peu)), je ne joue pas pour les mêmes raisons que je lis, et l'immersion va pour ma part du côté du bouquin (ça dépend desquels évidemment, mais je pars du postulat que je compare un bouquin et un jeu que j'apprécie tous deux énormément). Ca doit dépendre des sensibilités de chacun.




Voir tous