Mardi 21 Février 2017, 19:51     Connectés : 22      Membres : 21


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Les lundi de l'Indie #3 - Devil Whiskey et Dark Gates

par all_zebest 12 Nov 2012 18:40 5

L'hyper-occupé All revient pour vous étonner avec deux jeux atypiques. 


Chers amis amateurs ou simples curieux de titres indés et de vieilleries délectables (TM), j'ai choisi de vous présenter aujourd'hui deux titres atypiques comme il se doit, cette fois sans passer par le forum. L'un vous fera peut-être bondir d'indignation, mais j'en prends le risque, ma sécurité étant assurée par mon éloignement géographique extrême. L'autre est une perle du mouvement "old school". Il s'agit de Devil Whiskey et de Dark Gates ! Non, ne me jetez pas des tomates et attendez un peu.

Je commence avec Devil Whiskey - quel drôle de titre qui est une sorte de suite spirituelle de Demise (admirablement testé par le camarade Killpower), fortement inspirée par la série des Bard's Tale. D'ailleurs, le jeu devait même s'appeler The Bard's Legacy: Devil Whiskey mais les développeurs ont préféré éviter le procès et la colère des fans. La licence est donc "originale". Vendu une fortune à moins que comme moi vous ne l'ayez acheté dans un pack comme celui de Gamersgate récemment, Devil Whiskey est un RPG à la première personne dans lequel vous vous déplacez case par case et combattez au tour par tour. L'installation du jeu et sa validation par un système de codes sont très mal fichues, mais si vous surmontez ces désagréments, un jeu exigeant et assez addictif vous attend. 

 

    

 

Dans ce jeu "low poly" (à faible nombre de polygones par modèle) à la fenêtre de jeu minuscule incluse dans son interface, le plus joli, ce sont les portraits de nombreux personnages qui proviennent d'un projet Kickstater réussi de portraits open source ! Le jeu tourne sous la plupart des configurations et est très fluide. Comme dans les jeux du même type, dont le dernier exemple connu est Legends of Grimrock, vous créez votre équipe d'aventuriers selon neuf races et onze classes. La différence avec son prédécesseur Demise est qu'ici, vous évoluez dans un monde ouvert, avec des extérieurs immenses et des souterrains. Très dangereux, ce monde vous fera criser quand votre groupe se fera anéantir par le premier brigand venu à une minute du début du jeu, mais que voulez-vous, ici, on a  affaire à un jeu cruel, sadique, presque. Même les villes, croisement d'architectures Sud-américaine et bretonne, sont peu sures. Aucun fil directeur évident, vous allez où vous voulez et accomplissez - dans vos rêves ! - les quêtes que vous trouvez en ville.

Contrairement aux jeux les plus anciens, ici, une carte est tracée au fur et à mesure de votre avancée, mais attention, elle est assez peu pratique et moyennement lisible.

Si vous aimez en baver et que des maisons rectangulaires avec des personnages non animés ne vous font pas peur, ce jeu fera vos délices. Non, en fait soyons clairs : ce jeu est fait pour les intégristes du RPG ! Pour moi, ce jeu vaut un gros 6/10.

Plus dans mon genre, voici Dark Gates. Rendez-vous dans le forum pour en savoir plus. En l'état actuel des choses, je ne vous en voudrai pas de ne pas l'acheter - mais téléchargez quand même la démo, je vous prie. Si, comme-moi, vous pouvez l'apprécier en l'état et surtout imaginer ce qu'il donnera lorsqu'il sera achevé, il faut vous jeter dessus, voire vous payer l'édition de soutien via le site du développeur. Un petit 7/10 ici.

 

    

 

Je vous invite une fois de plus à prendre le risque de l'originalité en allant voir du côté des petits studios. Petit studio ne veut pas nécessairement dire petit jeu.

Commentaires (5)

#2

Maruk
Villageois

Rhooooo Demise, j'avais adoré ce jeu ;) Tu préfères Devil Whiskey, au final ? Ou le vieux Demise reste au dessus ?
#3

all_zebest
Héros

J'aime autant l'un que l'autre. Devil Whisey a cependant l'avantage de l'âge (donc il est plus beau) et de proposer des environnements extérieurs.
#4

Killpower
Gobelin

Personnellement, je préfère Demise dans le sens ou la langue anglaise est moins un obstacle à la jouabilité. Là, il y a déjà beaucoup plus de textes que dans Demise plus axé sur le Dungeon Crawler. E tpuis là on joue une équipe, contrairement à Demise ou on joue son perso en vrai 3D (ancienne mais 3D quand même).

Message édité pour la dernière fois le : 16/11/2012 à 15:57

#5

Andariel
Grand chevalier

Merci Allzy pour ces découvertes d'intégristes ! ça c'est du lourd !
#6

all_zebest
Héros

Plus ça va, plus j'ai envie de traduire Dark Gates !




Voir tous