Lundi 19 Août 2019, 20:58     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Débat #1: pour ou contre le retour des vieux RPG

par Etienne Navarre 28 Sep 2012 10:30 128

Chers amis Gobelins, il y a un temps pour la franche camaraderie et un temps pour le concassage de dents. Face à cette évidence, il était temps d'envisager un vrai conflit d'idées, une rixe d'opinions, une bataille de poings de vue. Cette rubrique s'évertuera à mettre en lumière une question centrale liée à l'actualité ou aux RPG en général. Deux chroniqueurs auront ainsi le plaisir de vous présenter leurs opinions - forcément divergentes - afin de lancer des débats qui, j'en suis sûr, ne manqueront de soulever de nombreuses réactions parmi vous. Et c'est bien là tout le but de cette nouvelle chronique: vous faire réagir et connaître votre appréciation de la thématique abordée.

Mais qu'on se le dise: on ne cherche pas à savoir si l'un ou l'autre a raison (à part moi, s'entend). On est là pour brasser les angles de vue, mixer les pensées et malaxer les thèses mais pas pour inviter monsieur prosélytisme. Lui, on ne l'aime pas et il n'a rien à faire dans cette rubrique. Tout avis argumenté est le bienvenu, tout avis passionné l'est aussi mais toujours dans le respect inter-gobelin.

Faites chauffer vos arguments, aiguisez vos vannes et affûtez vos opinions, ça va faire mal.

 


Le thème de ces débats est "pour ou contre", et pas "pensez-vous que". La prise de parti radicale est volontaire pour opposer deux visions totalement différentes sur un thème large. Le débat est là pour ouvrir le questionnement, pas pour répondre à une question précise.

Depuis plusieurs mois, le RPG est en train de revivre ses heures de gloire à travers le remake HD de certains étendards du genre (Baldur's Gate Enhanced Edition) et de s'offrir une seconde jeunesse (ou vieillesse) avec le retour de licences phares comme Wasteland ou Shadowrun. Quand certains deviennent fous de joie en apprenant que leurs licences préférées reviennent d'outre-tombe, les autres soupirent et regardent du côté des nouveaux univers et créateurs. A l'heure où un site comme GOG permet de (re)jouer à des titres passés de mode ou oubliés sur nos PC contemporains, une politique mettant en avant ce retour en arrière peut satisfaire les plus fossilisés d'entre nous, comme les plus jeunes.

Alors, est-il bon que les vieilles licences reprennent le devant de la scène au détriment de nouveaux univers ? Faut-il redonner de la place à ces licences ou les laisser sur nos étagères et dans nos souvenirs ?

 

 

POUR: Batman


Quand j'ai commencé à réfléchir au sujet, je me suis fait la réflexion suivante : finalement la question c'est de savoir si je suis plutôt Wasteland 2 ou plutôt Project Eternity. Mais en fait, je me suis rapidement rendu compte que le nouveau projet d'Obsidian n'a pas une démarche très différente de celui de Brian Fargo. Et pour preuve, m'est avis que si Eternity a récolté son million de dollars en moins de vingt-quatre heures, c'est parce le studio Obsidian a su mettre en avant leur volonté de ressortir du placard des concepts tout droit issus des grands classiques du RPG occidental d'antan tels que Planescape Torment, Icewind Dale et j'en passe.

Je pense que ressortir ces licences du placard est une aubaine pour bon nombre de joueurs. Dans le coin bleu, les vieux de la vielle tout contents de revoir leurs licences préférées revenir sur le devant de la scène, et dans le coin rouge, les petits nouveaux qui auront enfin l'occasion de s'y intéresser. Si pour moi il est tout a fait envisageable de me lancer dans Wasteland 2 dès le jour de sa sortie, je dois dire que me mettre au premier Wasteland avec ses graphismes en 16 couleurs ne me fait pas tellement envie, et pourtant je ne suis pas très regardant sur les graphismes !

Avec d'excellents remake comme Metal Gear Solid The Twin Snakes dans le genre action-infiltration ou encore Final Fantasy III et IV du coté des J-RPG, il n'y a pas de raison qu'on ne puisse pas s'attendre à un remake de qualité du coté de nos RPG occidentaux préférés.

 

 

CONTRE: Etienne Navarre


Quand j'ai vu les premières réactions fleurir sur le net concernant les retours en grâce de nos vieilles licences, je me suis cru face à ma grand-mère quand elle me dit que depuis l'huile de foie de morue, on n'a rien fait de mieux. A vrai dire, jouer sur la fibre nostalgique de l'amateur de RPG est un argument marketing extraordinaire que les éditeurs ET les développeurs ont bien cerné. Pourquoi se fatiguer à créer de nouveaux univers et de nouvelles épopées quand les années 80-90 ont déjà tout ce qu'il faut dans leur sac vidéo-ludique ?

L'évolution du RPG doit-elle passer par une remise à niveau du genre à travers la réalisation de jeux tournant autour d'univers remâchés depuis des lustres ? Il n'y aurait pas comme un manque flagrant d'ambition créatrice ? En tant que joueur, je ne demande qu'à être surpris par un nouveau projet. Qu'Obsidian tente un nouvel univers est sympathique en soi mais leur démarche passéiste fait que j'ai peu d'espoir de voir quelque chose de vraiment nouveau émerger de ces renaissances. On prend le même chaudron, le même cuistot mais on change une poignée d'ingrédients. Qu'on ne compte pas sur moi pour hurler au délice là où des développeurs nouveaux, jeunes et plein d'idées doivent se contenter des miettes d'une communauté "cabrelienne" qui affirme que c'était mieux avant.

Bien sûr que les jeux "old-school" ont une place évidente sur le marché du RPG et qu'il est parfois agréable de se remettre dans le bain d'un classique. Mais quitte à jouer à un classique, je tourne mon attention vers les Age Of Decadence, les Avadon, les Inquisitor et autre Legends of Grimrock qui proposent autre chose qu'une capitalisation sur un simple nom de studio ou d'artiste.

 

Merci à Tsuyu pour sa contribution artistique à cette chronique.

 

Tous les débats en archives. 

Commentaires (128)

#2

Oded
Paladin

Mon avis :

- Des remake HD non merci, même pour BG. L'industrie du jeu-vidéo nous plume déjà assez comme ça et j'en ai marre qu'on me prenne pour un con.
- Des suites de jeux "cultes" avec les standards graphiques d'aujourd'hui et les mécaniques d'hier : pourquoi pas si ça ne devient pas la norme et que l'on se retrouve qu'avec du old school sans imagination.
- De nouvelles licences empruntant les codes d'hier : pareil qu'au dessus. Les legend of grimrock c'est super mais si on nous sort plus que ça... Je vais hurler au scandale.

Avant d'être un grand fan de RPG, je suis un amoureux du jeu-vidéo. Et le voir stagner et s'enliser dans ses propres codes et ses propres mécaniques me gonfle plus qu'autre chose. De la diversité que Diable ! Les fans de RPGs eux aussi bavent devant du Dx11 FXAA Tesselation et j'en passe...
#3

Mya79
Garde

Très bon sujet alléchant ! pour ma part je suis pour mais à condition aussi que cela ne soit pas uniquement pour un effet de mode sans vouloir innover bien sûr je prend pas par exemple le cas de Baldur's Gate Enhanced Edition qui pour represente moi juste un effet copier-coller sans ajouter des nouveautés avec des vieux décors !


Donc je pense qu'il faut faire attention à ces détaisl, mais avec l'arrivée de deux projets Wasteland 2 et project eternity 2 je pense qu'on pourra ressentir le vrai RPG mais ajouté avec des nouveautés c'est ce que je recherche le plus.

Et puis il faut de tout pour tout le monde dans ce marché la old school et le rpg action pour les autres, enfin j'espère que ce retour aux sources ne sera pas éphémère...

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 10:39

#4

Bacab
Paladin

Pour moi le choix est vite fait, vive la nouveauté ! Marre d'entendre les vieux raler: "Baldur's gate ça c'était bien, maintenant les RPG c'est plus ce que c'étaient." Je ne dis pas qu'il faut jeter tout ce qui vient du passé: certains concepts et idées étaient bons à l'époque et le sont encore aujourd'hui mais il faut savoir aller de l'avant. Je suis d'ailleurs un peu déçu par kickstarter de ce point de vu là. Beaucoup de projets financés visent à recréer de vieux genre, à faire du à l'ancienne plutôt qu'à essayer de lancer de nouvelles choses.
#5

Ceredwyn
Noble

Pour ! Mais faut que le jeu soit beau et que l'intéractivité social ainsi que le côté co-op / multi soit présente (deux choses qui manquent souvent aux anciens RPG).

Pour moi, les bons vieux RPG de dans le temps étaient l'essence même du concept un livre / un jeu "dont vous êtes le héro"... Je me suis énormément amusé, et pris par le scénario d'un NeverWinter Night.

Je ne pense pas qu'il faille opposé les "old school" RPG & les + récents, mais au contraire plutôt essayer de les combiner.

Les points forts des RPG "Old School" sont pour moi :

+ la naration et le scénario (énormément délaissé par les nouveau leader RGP du genre),

+ la richesse de contenu : oui on ne finissait pas ces RPG en une trentaine d'heures

+ / - les graphismes : yavais des jeux qui avaient des super graphismes qui ne vieilliront pas, puisque 2D dessiné...et d'autres qui se lançaient dans la 3D avec des graphismes horribles, pixellisé... Faut que le jeu soit beau pour être immersif.

+ la musique : yavais un vrai travail sur la musique d'ambiance, c'était sympa.



Certes on retrouve beaucoup de ces choses dans les nouveaux RPG, telle que les musiques, qui sont toujours aussi belles... On retrouve également des nouveautés ammenés avec la technologie + moderne, comme les divers effets d'ambiance : météo, jour/nuit, particules, décor destructible... Mais ce qui manque le plus à nos nouveaux RPG c'est une meilleur naration / scénario... Faite bosser des écrivains au lieu de prendre des apprentis scénaristes... Et aussi une meilleur richesse de contenu (au lieu de vouloir nous vendre des DLC avant même la sortie du jeu). Donc oui, perso je suis POUR un retour au source, voir une inspiration du "OLD school" dans les RPG.
#6

Mya79
Garde

Ceredwyn---> je suis tout à fait d'accord avec toi ce qui donne le charme d'un rpg old school c'est la narration et le scénario et la richesse de contenu !!

Je pense que ce sont ces 3 éléments qui ont fait leurs titres de noblesses, avant je pouvais jouer des heures (que je ne compte plus) maintenant c'est dommage qu'on termine un jeu souvent baclé et terminé rapidement !
#7

Jeanloutre
Guerrier

J'adore le principe de ce post, mes moustaches en frétillent ! *fais craquer ses rotules* Allons-y !

@ Batman :

"Mais quitte à jouer à un classique, je tourne mon attention vers les Age Of Decadence, les Avadon, les Inquisitor et autre Legends of Grimrock qui proposent autre chose qu'une capitalisation sur un simple nom de studio ou d'artiste."

Ces exemples que tu donnes jouent au contraire à fond la carte "passéiste" comme tu l'appelle. Je vais prendre Legends of Grimrock, projet que je connais le mieux. Dès le début, leur campagne a été tournée dans le sens "on va faire un truc à la Eye of the Beholder mais avec des graphismes actuels". Si tu te penches dessus, tu retrouves exactement les mêmes mécanismes de gameplay que dans les Dungeon Crawlers des années 80/90, avec juste des graphismes plus actuels.

C'est l'exact contraire avec Project : Eternity : la posture est plutôt de reprendre une partie de ce qui a fait le succès et l'efficacité objectifs des cRPG façon Infinity Engine, mais de ne s'en servir que comme d'un ingrédient, à mêler à de nouveaux mécanismes de gameplay se situant dans la droite ligne de la mouvancce actuelle (stratégies d'évitement des combats à la FNV. Le plus gros point d'achoppement, et qui fait rager les nouveaux, c'est le "retour" à la vue isométrique. Selon moi ce n'est pas un "retour en arrière", mais bien l'emploi d'un outil adapté, qui a fait ses preuves, et qui a été rapidement abandonné à l'avènement de la 3D reine, ce qui a donné des résultats assez catastrophiques pour l'immersion comme pour le gameplay (NWN pour ne pas le citer par exemple)

Pour nuancer, je t'accorde que le facteur nostalgie est présent. Mais s'il est aussi puissant, c'est parce qu'il est accompagné d'un mouvement collectif des gamers qui demande aux studios de revenir vers une certaine qualité d'écriture plutôt que de tout mettre dans les derniers graphismes (ou "syndrôme Mass Effect), mais sans pour autant sacrifier le gameplay (quelqu'un a dit Alpha Protocol ?).

Je vois la qualité d'un jeu comme un triangle dont les trois angles seraient : le gameplay, l'écriture et la réalisation. Ces derniers temps j'ai l'impression que les développeurs misent tout sur la réalisation, et qu'au final au moins un des autres points en pâtit. L'idéal serait donc de trouver un point d'équilibre entre ces trois aspects ; et à mon sens, c'est ce qu'essaye de faire Project : Eternity. Des graphismes "old school" ? C'est pour pouvoir faire du beau (donc un bon point en réalisation) sans pour autant que les deux autres points en pâtissent.

Pour conclure, je crois que ce qui braque beaucoup les esprits sur ce phénomène, c'est qu'on entend à nouveau la voix des hardcore gamers de la première heure. Les joueurs d'hier sortent des greniers, et les nouveaux venus se sentent menacés. Quoi ? On n'écouterait que les nostalgiques, et on oublierait au passage ceux qui ont grandi avec Fallout 3 plutôt que Fallout 2 ? On privilégierait ceux qui ont fait leurs armes et versé des larmes sur les cRPG plutôt que ceux qui ont aimé et vibré avec Geralt de Riv et son obsession pour les nénés (c'est juste pour la rime ) ?

Hé bien non, je pense qu'au contraire ce genre de projet est là pour réconcilier deux "catégories" de joueurs qui n'en sont pas vraiment, et qui ont beaucoup plus en commun que ce débat ne laisse penser : j'ai commencé à jouer au début des années 90, j'ai fini un nombre incalculable de fois des vieux dungeon crawlers et des cRPG. Et j'ai quand même aimé Mass Effect et the Witcher. Simplement, voir un peu des bonnes idées qui ont été enterrées entre deux refaire surface, ça me redonne foi dans un art qui tournait trop à l'industrie.

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 11:06

#8

Bacab
Paladin

les points forts des RPG "Old School" sont pour moi :+ la naration et le scénario (énormément délaissé par les nouveau leader RGP du genre),


Pour moi c'est plutôt le contraire: la majorité des RPG anciens ont pour scénario une quête du type PMT et point barre. Ce n'est que dans quelques RPG récents que j'ai trouvé la richesse d'écriture d'un livre avec des jeux comme The Witcher 2, Ages of Decadence (en tout cas le début), Deus Ex... J'omet volontairement les Ultimas et Planescape Torment qui même si je ne les ai pas apprécié béneficiait déjà de scénarios élaborés.
#9

reptile
Chevalier

A fond pour du moment que c'est pas un massacre
#10

Jeanloutre
Guerrier

[quote name='Bacab' date='28/09/2012 - 11:10']
les points forts des RPG "Old School" sont pour moi :+ la naration et le scénario (énormément délaissé par les nouveau leader RGP du genre),


Pour moi c'est plutôt le contraire: la majorité des RPG anciens ont pour scénario une quête du type PMT et point barre. Ce n'est que dans quelques RPG récents que j'ai trouvé la richesse d'écriture d'un livre avec des jeux comme The Witcher 2, Ages of Decadence (en tout cas le début), Deus Ex... J'omet volontairement les Ultimas et Planescape Torment qui même si je ne les ai pas apprécié béneficiait déjà de scénarios élaborés.[/quote]

Baldur's Gate 1 et 2, du PMT ? Fallout 1 et 2, du PMT ? Mass Effect est bien plus PMT que ces vieux-là par exemple : des couloirs où tu tue des monstres, peu de vraie influence sur le scénario... Mon dieu, les Mass Effect sont des Dungeon Crawlers déguisés !
#11

reptile
Chevalier

" la majorité des RPG anciens ont pour scénario une quête du type PMT et point barre"

nan mais tu es sérieux ? là

Xenogears , Xenosaga ça te dis rien ? et encore je suis gentil j'ai omis les BG Fallout Planescape Arcanum, ... la liste est bien longue ...
#12

loup_solitaire
Paladin

Euuuuuuh...
PMT ?
#13

reptile
Chevalier

PMT : Porte Monstre Trésor, les bases du hack n' slash à la diablo quoi
#14

Reno
Chevalier

Effectivement, j'adhère bien au résumé de Jean, quant au triangle des paramètres d'un jeu.
Histoire de conserver la même surface intérieure du triangle, on a tendance a étirer un des coins outre mesure. Ainsi, dans les temps anciens où la réalisation et les graphismes étaient (plus que) restreint par le technologie, c'est le coin "background" qui était fortement sollicité. A l'inverse des récentes années, où une certaine facilité a pu s'installer en regard à l'amélioration de l'emballage visuel.
Cela dit, je crois qu'avec nos expériences respectives, nous, membres de ce forum, sommes aussi devenu bien plus exigeants et critiques au fil du temps.
Et il faut bien reconnaitre que certains développeurs (que je ne citerait pas, pour éviter de voir toujours les mêmes noms apparaitre) tentent réellement de nous faire un triangle équilatérale.
Tout ça pour dire que je veux également le beurre et son argent. Autant le gameplay oldschool (que je ne recherche pas nécessairement) peut très bien trouver sa place dans ma ludothèque présente, à condition de s'intégrer correctement dans un produit récent, et de faire sens, autant visuel old school ne m’intéresse absolument pas.
En conclusion : Je suis résolument HD, car grand amateur de qualité graphique, mais aussi totalement réfractaire à manger du surimi de jeu, sous prétexte que son packaging est sympa.

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 11:41

#15

Jeanloutre
Guerrier

PMT : Porte Monstre Trésor, les bases du hack n' slash à la diablo quoi

Plutôt les bases du RPG sur table, et donc du genre qui s'est ensuite incrusté dans les jeux vidéos : le dungeon crawler. L'expression PMT reprend les bases de ce qui a fait le RPG des premiers temps : le groupe est dans un donjon, il ouvre des portes, tue les monstres derrière et s'empare des trésors. Le Hack & Slash en est dérivé, mais il est arrivé après !

Souvent les gens utilisent PMT dans un but péjoratif, pour souligner le néant scénaristique et la répétitivité du gameplay.

[Edith]: en relisant ce que j'ai écrit au-dessus, je voudrais rajouter un ptit taquet à Legends of Grimrock (que j'ai adoré d'autre part) : il est même trop passéiste, parce que là où un Lands of Lore nous baladait entre plusieurs régions, en passant par des forêts, des marécages, différentes forteresses avec un vrai scénario à rebondissements, Legends of Grimrock se contente d'un "vous êtes dans un donjon, vous ne pouvez pas sortir par le haut, alors vous devez descendre".

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 11:41

#16

all_zebest
Héros

J'aime beaucoup cette idée de dossier-débat. Vous avez raison tous les deux, les gars !
#17

Vaetrem
Chevalier

Pour, si c'est de bonne qualité bien entendu, depuis le temps que j'ai envie de me faire BG et autres monuments de l'époque..

A mon avis, ces remakes n'ont d'interet que pour les joueurs comme moi qui sont curieux de voir ces titres tant acclamés par nos anciens ( ) mais pas tant pour ceux y ayant déjà jouer. J'ai du mal à y voir une politique purement commerciale, il y a bien d'autres titres qui rapporteraient plus à remasteriser je pense !
#18

Megamat
Gobelin

Pour celles et ceux qui n'ont pas pu jouer à ces anciens jeux, comme Fallout, Planescape Torment ou encore BG, une refonte HD peut-être une possibilité de découvrir ces titres mythiques. Encore que BG offre déjà, avec ses nombreux mods, de quoi se la jouer beau.

Il est vrai que jouer à certains hits très anciens, ça pique énormément les yeux, même avec tous les efforts du monde, alors quand on vous annonce une remasterisation du titre, c'est une réelle aubaine. Mais je peux comprendre pour celles et ceux qui connaissent le titre par coeur que ça n'engendre rien de bon.



Je pense particulièrement aux jeunes génération qui sont nés directement dans les graphismes colorés et édulcorés, le tout en finesse, qui pourront découvrir ces titres et venir en discuter avec les dinosaures que nous sommes.

Donc oui, je suis pour la remasterisation et le retour des anciens RPG et je l'assume

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 11:55

#19

redd
Seigneur

Je suis pour.

Déjà, parce que ça fait du contenu supplémentaire pour nous, les joueurs. Avoir des RPG "old school" n'empêchera pas pour autant d'avoir des nouveaux RPG "new gen" donc au final, tout le monde s'y retrouve. Mon credo : du moment que ça peut faire plaisir à certains joueurs, alors c'est que ça vaut le coup.

Les remakes ? Pour. Pouvoir jouer à certains jeux anciens avec des améliorations tant au niveau de la technique que du contenu, je trouve que c'est une excellente initiative. J'ai adoré Monkey Island 2, et la version deluxe m'a conquise. Ca reste du "old school" avec des graphismes en 2D, mais la différence, c'est qu'ils sont magnifiques. J'ai beau être rétro, je préfère un jeu beau que pixelisé, toutes choses égales par ailleurs. Après, il est évident que le remake peut être de mauvaise qualité. Par exemple, le monkey Island 1 deluxe est... spécial (du moins, le personnage de guybrush). Certains vont lever les étendards, moi je préfère juste passer mon chemin et m'éclater sur autre chose.

Les suites ? Si ça se justifie. Je ne suis pas spécialement en faveur de "faire une suite pour faire une suite". En fait, il y a deux sortes de "suites". Celles où l'aventure continue, avec le même héros (ou son fils, dans le retour de la vengeance de...). Si le scénario le permet, je trouve ça bien. Parfois, c'est délicat (je n'imagine pas un BG III sous cette forme). L'autre type de suite, c'est "on reprend le cadre, les principes mais avec une autre histoire et d'autres protagonistes". Exemple : NWN2. Et là, j'imagine plus favorablement un BG III, qui se passerait lui aussi sur la côte des épées, avec les règles de D&D et les mécanismes propres à Baldur. Mais si c'est faire une suite, mais sans reprendre l'histoire ni le gameplay mais juste "le nom" alors c'est du marketing. Certains diront "X-COM", c'est tout un débat.

Les nouveaux jeux, old school fashion ? Je suis pour. Mais qu'est-ce qu'un jeu old school ? Est-ce nécessairement un jeu pixélisé ? Non. Est-ce nécessairement un RPG tour par tour ? Non. Je pense que la meilleure définition devrait être : c'est un jeu qui va s'inspirer d'un (ou de plusieurs) jeux de l'époque 80s ou 90s. Et là, il y a plétore de jeux bien distincts. Legend of Grimrock s'inspire des jeux à la "Donjon Master / Eye of Beholder". Mais pas du tous des Ultima, ni des Underworld, ni des Baldur, qui sont tous "old school".

New gen ? Force est de constater qu'il y avait du bon dans les jeux old school. Et que certaines spécificités ont disparu, ou sont remplacées par d'autres. Car dans la new gen, il y a aussi du bon. J'ai beau aimer Baldur, ce n'est qu'à partir de Neverwinter Nights 2 que j'ai vu une réelle implication des compagnons, avec possibilités de leur parler, de les influencer etc. Et les jeux qui ont suivi ont repris ce principe. Je trouve que c'est une avancée énorme.

Le fait d'avoir plusieurs choix qui impliquent des conséquences mineures ou importantes, c'est également un apport de la new gen. Dans Baldur, Ultima, Lands of Lore, les choix... il n'y en a pas vraiment.

Donc les old schools, je suis pour. Mais ce que je préfère, c'est un bon mix des deux. Il se trouve que j'ai une préférence pour les vues de dessus (en vraie 2D ou en 3D, la technique, je m'en fiche). Et ça a tendance à disparaitre avec les new gens (même si on peut orienter la caméra, c'est parfois mal fichu). Et j'adore le tour par tour, ou la pause active. Alors vivent les old schools pour ça !

Mais rajoutez-moi les expériences avec les compagnons, rajoutez-moi les voix digitalisées partout, rajoutez-moi des arbres de choix et des conséquences de folie, et appelez le tout comme vous voulez : old new school, hybrid school, je m'en tape, mais j'aurais le jeu de mes rêves.

En conclusion : vive les RPG

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 14:00

#20

Batman
Grand gobelin

[quote name='Jeanloutre' date='28/09/2012 - 11:05']J'adore le principe de ce post, mes moustaches en frétillent ! *fais craquer ses rotules* Allons-y !

@ Batman :

"Mais quitte à jouer à un classique, je tourne mon attention vers les Age Of Decadence, les Avadon, les Inquisitor et autre Legends of Grimrock qui proposent autre chose qu'une capitalisation sur un simple nom de studio ou d'artiste."[/quote]

Petite méprise, il s'agit ici de l'avis de Monsieur Navarre qui à joué le rôle du "contre" ici. En ma qualité de True Neutral, je dois dire que les deux points de vue se défende, et je suis partisant de l'analyse au cas par cas. Du coup de manière générale, je ne condamne pas les remake et autres remises au goût du jour.

En tout cas ça me fait plaisir de voir que le principe vous plait et vous fait participer !

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 12:11

#21

Jeanloutre
Guerrier

[Hors-sujet] : en image du topic, j'aurais bien vu une image d'affrontement épique... Ou alors un truc comme ça :

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 12:09

#22

TrollTraya
Garde royal

Ben... la question est à la base mal formulée... Je dirais plus que ça devrait être "Pour ou contre le retour du RPG", parce que des jeunes RPG, j'en ai pas vu des masses. Des trucs approchant (mais virant plus vers le bac à sable sans scénar ou vers le film intéractif) on en voit pas mal, mais pas de truc qu'on véritablement qualifier de RPG (attention, vous auriez dit cRPG, j'aurais eu une réponse différente, hein !).



Alors je suis pour le retour du RPG, genre cannibalisé par tant d'autre qu'il en est tombé en désuétude. Je suis pour qu'on reprenne le boulot qui s'est arrêté après le dernier NWN, pour qu'on approfondisse les concepts démentiels qui faisaient qu'à chaque nouveau soft, le cRPG s'approchait encore un peu plus du JDR. Cet élan à été brisé (trop de coût pour pas assez de rentes du point de vue de l'éditeur) mais des passionnés de petites et de grosses boîtes ne demandent qu'à le relancer, chacun nécessitant des sommes différentes pour finaliser le projet et/ou se libérer d'un système étouffants leur envie de livrer un vrai cRPG. Et mon chouchou pour ça, c'est Obsidian, qui à montré avec NWN 2 (+ extensions) et Kotor 2 (et un peu AP) qu'ils savaient quels concept utiliser/enrichir pour améliorer un aspect parfois sous estimé des RPG : le RP.

Donc à fonds pour project Eternity et pour le retour du cRPG (old school pour ne pas heurter les sensibilités des fanas des sous-genres bâtards^^)

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 12:16

#23

prypiat
Paladin

Je suis plutôt pour un "retour aux sources" du RPG pour ma part ; sans pour autant rejetter les trucs plus récents (jouer à un truc HD qui a de la gueule, c'est loin d'être désagréable pour qui que ce soit, même si il y a de la "simplification" dans tous les sens niveau gameplay).

Je pense que le souci à l'heure actuelle est le fait que dans les grosses productions, l'accent est souvent mis sur les graphismes (oui, même dans The Witcher), et du coup, y'a plus assez de budget pour ajouter du contenu et proposer une durée de vie réellement conséquente associée à un background et une écriture en béton, là où c'était primordial à l'époque. Je rejoins donc la Loutre sur le fait qu'un idéal serait de trouver un point d'équilibre en associant réalisation "moderne" à profondeur "oldschool". Rester oldschoool n'est pas incompatible avec l'innovation... et rien n'empêche de créer de nouveaux univers...

Et rien que pour le retour en force de la vue iso, j'adhère à ca. C'est le type de vue qui s'accorde le mieux à un RPG pour moi. Pis les tas de stats/compétences à fignoler, la gestion d'inventaire, le temps passé sur des fiches de personnages complexes pour faire un build aux petits oignons, sont des choses qui ont tendance à disparaître (parce qu'elles peuvent paraître rébarbatives pour certains) mais qui me manquent franchement. C'est pas vraiment une question de nostalgie pour moi - j'ai découvert les RPG assez tard, avec Fable...

Faudrait bien entendu pas que ca devienne une mode et que tout le monde nous ponde son RPG oldschool, ca finirait par plus avoir de sens. C'est une bonne chose qu'il y en ait pour tous les goûts quoi^^
#24

Jofer-KK
Villageois

Personnellement, ni pour, ni contre, bien au contraire!

Je considère bêtement, que comme dans tout, il faut se creuser la tête pour innover, changer, surprendre, faire vivre le genre en sommes, sans perdre de vue pour autant d'où l'on vient.

Legend of Grimrock est excellent mais c'est du déjà vu, vu et revu. Dragon Age y avait un bon compromit je trouve, ça partait super bien, DA2 renie tout et c'est de la raclette super U (oui, je p**** au c** de la raclette super U)

Enfin, ça me parait plutôt sain de ne pas séparer la trame du temps, voir ça comme un tout c'est aussi mieux appréhender le futur

(bon je me tire je commence à débiter n'importe quoi)

Message édité pour la dernière fois le : 28/09/2012 à 12:42

#25

Jofer-KK
Villageois

Message supprimé le 28/09/2012




Voir tous