Vendredi 05 Juin 2020, 14:10     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Preview Path of Exile

par Killpower 05 Aoû 2012 11:30 17

Après une si longue attente, et avoir été déçu par ce descendant trop éloigné qu'est Diablo 3, les fanatiques de la licence éponyme recherchent toujours un digne successeur à leur hack'n'slash préféré. Naturellement, ils se sont tournés vers Torchlight 2 dont les développeurs en partie ont créé Diablo 2. Jugé trop cartoonesque, ils l'ont délaissé et ont repris leur exploration. Ils se sont alors tournés vers Path of exile. Ce jeu, un action RPG Online gratuit semble posséder quelque parenté avec le messie. Serait-il le bâtard caché qui saura enfin satisfaire cette légion ? Cela tombe bien, ce week-end, c'était bêta ouverte pour tout le monde et ainsi on pouvait satisfaire sa curiosité. Même si c'est terminé maintenant, il est possible pour une somme minimale de 10 $ de pouvoir continuer à jouer en bêta fermée. Alors une petite preview est de rigueur.

 

Mais peut être ne suis-je pas très clair, car il y a cinq minutes, je parlais d'un jeu gratuit et voilà que je parle d'argent. En fait, cela correspond à une aide financière du jeu à différents degrés de participation qui permettra à la petite équipe de développement d'aller jusqu'au bout du projet. Projet qui est en bonne voie quand on teste la bête. Cela les aide et en même temps, vous permet de continuer à jouer en bêta fermée. Différents niveaux de participation qui vont du simple 10$ pour jouer à 1000$ pour créer un objet unique avec l'équipe.

Mais revenons au jeu lui-même maintenant. À l'heure d'aujourd'hui, le background manque de profondeur, mais les développeurs de Grinding Gear Games ont promis de l'implanter tout à la fin. On s'intéressera donc dans cette preview à tout, hormis à l'histoire. Pour cette dernière, tout ce que l'on sait, c'est que notre personnage échoue sur une plage et doit combattre diverses créatures pour survivre. Après un choix s'effectuant parmi six personnages,  qui correspondent à six façons de jouer différentes, vous voici sur une plage, et après avoir ramassé un pauvre bout de planche, vous lutterez contre des crabes. Le tout en 3D avec une caméra placée au trois quart comme pouvait l'être celle de Diablo 2 ou de Titan Quest. C'est beau, avec de jolis effets, et même si le niveau ne comporte pas forcément énormément de détails, il est assez riche pour ne pas penser qu'il y a redondance. Cette jouabilité fait immédiatement penser à un hack'n slash et le jeu en a bien les critères. Les loots nombreux sont donc composés d'objets normaux, magiques, rares ou élites. Ce qui surprend en premier dans Path of exile, c'est l'ambiance glauque qui nous envahit quand on entre dans le jeu.
 

 

   

 

Après une première escapade sur la plage, vous voici arrivé dans une map avec une grande maison comprenant trois PNJ dont deux commerçants, votre coffre de rangement. C'est ici que l'on croise les autres joueurs. Il sera alors possible de partir à l'aventure non pas tout seul, bien que le jeu l'y autorise sans problème, mais en groupe limité à 6. Un panneau d'affichage de quêtes permet ainsi de créer ou de rejoindre une partie en cours, selon votre niveau.

Le maître mot de ce hack'n slash est l'originalité. Oui, vous avez bien lu et cela sur quatre points très précis. Tout d'abord, on peut applaudir les développeurs qui expliquent sur leur site avec exemples à l'appui, pour se différencier des autres, que le jeu sera gratuit lors de sa sortie. Il y a aura bien un magasin de vente d'objets pour personnaliser son personnage, mais en aucun cas des objets venant déséquilibrer la jouabilité. On ne devra pas payer pour obtenir l'objet nec plus ultra qui permettra lors du PVP d'être le nec plus ultra boss. L'aventure tout entière sera accessible et elle sera possible en solo ; c'est aussi pour cela que nous avons décidé d'en parler sur RPGFrance.

Deuxièmement, lorsque l'on arrive dans la partie commerce du jeu avec les PNJ, on s'aperçoit qu'il n'existe pas de monnaie, mais que tout passe par un système de troc. Exit les pièces d'or par millions pour un rare avec surenchère comme on a pu le voir dans un autre jeu. Au début, cela fait extrêmement drôle, mais par la suite on sent bien que l'idée est très travaillée et qu'elle met en avant une mécanique fiable. En fait, lorsque je revends un objet normal, je récupère un "bout de parchemin". Si j'accumule vingt bouts, ils se transformeront en parchemin d'identification qui me permettront d'identifier un objet, ou d'acheter chez le commerçant. Ce refus d'argent virtuel (et réel, on le rappelle) oblige le joueur à réfléchir plus d'une fois sur la démarche à entreprendre pour utiliser les parchemins et les orbes trouvées. Est ce que j'identifie cet objet avec mon unique parchemin, ou je le revends tel que pour en récupérer un second ? Les orbes qui permettent par exemple de transformer un objet normal en objet magique servent aussi de monnaie de troc. Donc il faut faire des choix et cela aura une incidence sur l'évolution de l'équipement. Ainsi vaut-il mieux que j'augmente mon arme grâce à une orbe de puissance ou que je m'en serve pour acheter un objet plus intéressant ? Pareil en ce début de partie ou les parchemins de téléportation, pour revenir à la maison, sont inexistants. On économisera alors ces parchemins pour s'en servir durant les passages les plus difficiles.

Là où le bât blesse, c'est que l'inventaire - forcément limité - se retrouve rapidement saturé d'items en tout genre qui empiètent sur les emplacements qu'on préfère réserver aux loots. Ainsi, même s'il est possible de placer tout ce bazar dans un large coffre, les allers-retours coffre/marchand deviennent lassants. On espère que les développeurs proposeront, par exemple, un inventaire dédié à ces items monétaires. Au final, on ne peut toutefois que les féliciter pour leur prise de risque ambitieuse concernant la monnaie du jeu : c'est à la fois original et implique le joueur dans ses achats et dépenses.

 

 

Troisièmement, les objets trouvés peuvent être pour la plupart sertis avec quatre pierres de couleur différentes. Ces pierres sont trouvées dans l'univers de Path Of Exile ou données durant vos quêtes. Elles vous permettent de lancer des sorts actifs ou d'avoir une action passive dans le jeu. De plus, après les avoir enchâssées, elles évoluent au fur et à mesure qu'elles vous servent et gagnent de l'expérience pour devenir de plus en plus puissantes. Ainsi le choix d'un enchâssement est donc primordial car cela va agir sur la jouabilité de votre personnage. Chaque gemme correspondant à un sort de dégâts, une technique offensive ou défensive, il est possible de modeler un personnage de manière tout à fait unique. Sachez également que ces gemmes de sorts peuvent être couplées à des gemmes les modifiant. Par exemple, une gemme de boule de feu peut être altérée pour obtenir trois boules de feu et/ou une boule de feu explosant au contact. Par comparaison, cela reviendrait à pouvoir allouer plusieurs runes à un sort de Diablo 3.

Enfin, l'évolution de votre personnage sort aussi de l'ordinaire. En effet, à chaque passage de niveau, un point de compétence doit être utilisé dans un très grand arbre de compétences sur lequel on retrouve les six personnages. Ainsi mon maraudeur sera orienté vers des compétences de force et avec un point je pourrai augmenter de dix points ma force alors que le ranger aura plutôt l'occasion d'augmenter sa dextérité. Cela n'empêche pas votre guerrier de s'orienter vers des compétences hors de son domaine de prédilection, mais il vous faudra plus de temps. Cet arbre, vrai dédale de modifications actives et passives, est la partie qui vous permettra notamment d'augmenter vos caractéristiques de base (force, intelligence et dextérité), de modifier vos compétences de blocage, de critique, d'esquive, de régénération...

On ne vous parlera pas non plus des fioles de soin et de mana de différentes tailles que l'on trouve en route et qui se rechargent automatiquement (en tuant des monstres) limitant les retours à l'abri ou encore du bestiaire très exotique et parfois surprenant. Du coup, si ce jeu offre une originalité à n'en plus douter, il a aussi en ses mains de sacrés avantages : tout d'abord l'audio de grande qualité qui vous embarque avec délectation tant au point de vue musical qu'environnemental. Ensuite, sa parenté avec Diablo 2 n'est plus à faire et on se complaît à comparer certains passages de map avec son aîné et dans l'habillage, et dans cette ambiance glaciale qu'est l'univers de Path of Exile. Le contraste assez noir et non réglable, d'après ce que j'ai pu en voir, donne un ton gothique sale qui tend à faire plaisir et qui renvoie Diablo 3 vers un univers très (trop) coloré. Les traînées de sang reflétant la moindre particule de lumière sont des détails de cet environnement sauvage et morbide qui font frissonner de plaisir, et on se laisse envahir par ce monde sans difficulté. Difficulté comprenant plusieurs niveaux et un mode hardcore donnent aussi au jeu une excellente durée de vie avec un personnage qui peut atteindre le niveau 100.

 

  

 

Après ce pamphlet de bonnes choses, j'émettrai quand même quelques retenues sur le jeu qu'il est nécessaire de souligner à ce stade du développement. Tout d'abord, personnellement, la caméra reste trop près du personnage. J'aurais préféré quelque chose de plus lointain, car j'imagine mal les archers tirer à cette distance sur les adversaires qui sont très rapidement sur eux. J'aurais aussi aimé avoir une caméra qui tourne autour de mon personnage au lieu d'être fixe et de ne permettre qu'un vague zoom sur l'avatar. On regrettera aussi que le jeu soit entièrement en anglais, mais les développeurs promettent une traduction en français dès la sortie du jeu. Il faudra encore attendre pour avoir accès à l'histoire en elle-même, l'introduction qui permettra de fixer réellement son but dans cet univers sans foi, ni loi. Enfin, on pourra lui reprocher cette carte qu'il faudrait plutôt simplifier en fil de fer, car en surimpression sur le jeu qui reste très sombre, elle est difficilement lisible. Mais ces quelques défauts restent dérisoires au vu de la qualité du soft, je peux vous l'affirmer.

 

Path of Exile a pour beaucoup le goût d'un bâtard de la licence orpheline de Diablo. Mais il sait se distinguer par de nombreux points d'originalité comme vous avez pu le lire dans cette preview. S'il n'est accessible à l'heure actuelle qu'aux personnes qui débourseront au minimum 10$ pour participer à la bêta du jeu, cela n'est pas grand chose au vue de la qualité qu'il laisse transparaître à l'heure d'aujourd'hui dans sa version bêta 0.911d. Alors soit vous préférez attendre sa sortie pour avoir un jeu gratuit, sortie qui risque quand même de n'être pas pour demain sachant que l'équipe qui travaille dessus est assez restreinte, soit vous payez pour financer les développeurs et pour jouer à la bêta . J'ai opté pour la seconde solution et je ne le regrette nullement. Espérons que l'orientation prise par Grinding Gear Games ne change pas, car Path of Exile risque d'en surprendre plus d'un.

 

 

 

Merci à Etienne Navarre pour le coup de patte.

Commentaires (17)

#2

thogrinn
Citoyen

Bon, chui convaincu, j'ay vais de ce paaaaas !!!
#3

Nephaste
Citoyen

Il y a quelques erreurs:

-On ne créé pas une quête avec le pack à $1000, on collabore avec les développeurs pour "designer" un objet unique.

-Il est inutile d'aller chercher les orbes dans son coffre avant d'acheter quelque chose chez le marchant, c'est pris automatiquement dedans lors d'un achat.

-Les fioles ne se rechargent pas automatiquement, elles se rechargent en tuant un certain nombre de monstres.

A part ça c'est une bonne préview .
#4

Killpower
Gobelin

J'ai corrigé le premier point, c'est une erreur de lecture de ma part.

Le second, je n'ai pas compris la phrase, mais comme c'est Etienne qui l'a écrit je lui laisse la réponse.

Pour le troisième, si elles se rechargent automatiquement, mais je n'ai pas indiqué en tuant des monstres. (du coup, je l'ai rajouté entre parenthèses).

Merci pour les précisions.

Message édité pour la dernière fois le : 05/08/2012 à 13:29

#5

Balrog
Guerrier

Quelque peu désinpointé par Diablo 3 et pas attiré par Torchlight 2 (n'ayant pas accroché au premier), Path of Exil semble être une alternative très interessante. Mais mes heures passées sur Diablo 2 et Titan Quest me semblent bien lointaines.

Message édité pour la dernière fois le : 06/08/2012 à 22:06

#6

Etienne Navarre
Gobelin

@ Néphaste: effectivement, depuis les première sessions de jeu, il est possible de prendre en compte la banque personnelle comme un sac à dos. Merci de la précision!
#7

prypiat
Paladin

Tout ce que j'ai à dire, c'est que j'aime bien le style. C'est un poil old school en restant moderne, et le côté un peu cradingue colle mieux à ce que j'aurais attendu de Diablo 3. Je trouve ca plus sexy que Diablo 3 ou Torchlight. Et l'arbre des compétences est assez jouissif. On voit que les devs se sont vraiment éclatés. Si en plus c'est jouable en solo, c'est tout bénef pour moi.
#8

Etienne Navarre
Gobelin

Si en plus c'est jouable en solo, c'est tout bénef pour moi.

Bien entendu que c'est jouable en solo. Il faut distinguer les jeux qui nécessitent une connexion aux MMO. Ce sont deux choses complètement différentes.
#9

Killpower
Gobelin

C'est vrai qu'à l'heure actuelle, on a parfois du mal à étiqueter un jeu (entre les mmo solos, les F2Ppas F2P, les jeux comme Diablo 3 et maintenant les Path of Exile online multi mais super jouablee en solo, on est en droit de s'y perdre). D'ailleurs à la base j'étais très froid que l'on aborde ce jeu dans nos colonnes et puis l'équipe toute entière m'a persuadé et j'en ai même fait une preview comme quoi... Il a bien un côté RPG (hack'n'slash) solo, même s'il est Online. Tout à fait comme Diablo 3 en fait ?

Message édité pour la dernière fois le : 05/08/2012 à 16:50

#10

murlock
Citoyen

Ayant une clé depuis plus d'un an, les premieres parties m'avaient rebutées à l'époque. J'y suis revenu récemment et quel bonheur de voir un tel arbre de compétences ainsi que ce système de gems ouverts !

Par rapport à TQ, je trouve PoE meilleur sur la montée en niveau pour le moment, n'ayant pas touché à D3, j'omettrais de dire des bêtises. Pour T2 et PoE, T2 est peut être un poil plus dynamique sur certains méchanismes.

Une précision, quand on se groupe, le loot explose carrément !

Quelques (petits) bémols pour ma part :
- les cartes de l'Acte 2 sont trop grandes, j'ai à peine le temps d'en faire dans un laps de temps raisonnable ( i.e. avec famille :) )
- Le système de visée est un peu lourd : si on garde le bouton de la souris appuyée, une fois la cible morte, on se met à avancer et avec shift, je trouve que ça loupe un peu trop souvent par rapport à un click sur une nouvelle cible : surtout galère quand on est assailli de monstre faible
#11

thimic51
Citoyen

C'est vrai que je suis fan de POE dontj'ai eu la possibilité d'accéder il y a deja pas mal de temps j'ai monté plusieurs persos mais surtout un archer et dernierement l'arbre des compétences a carrément changé et je me suis loupé dans la refonte de mon perso, moins efficace qu'auparavant alors j'ai laissé tomber, et ce, jusqu'à la sortie officielle ou je reprendrai à zéro... Sinon le jeu possède pas mal de qualités et quelques défauts, comme tout a déjà été dit précédemment dans les commentaires je ne les réitérerai pas. En tout cas ce jeu est à suivre sans aucun doute pour les Fans de H&S...
#12

ereduuna
Garde

J'ai un peu de mal à comprendre le principe et comme on est entre nous, je ne vais pas me priver de demander, bien qu'il soit gratuit, je pourrais y jouer en solo ET hors ligne comme au bon vieux temps de Diablo 2 ?

Message édité pour la dernière fois le : 06/08/2012 à 17:12

#13

Nephaste
Citoyen

Non, en solo mais en ligne.
#14

ereduuna
Garde

Merci pour ta réponse, donc du solo avec ping, dommage...
#15

Phoenix
Paladin

Merci pour cette preview, vraiment hate de pouvoir mettre la main à la patte !
#16

Septimus
Villageois

Ce jeu je l'attend de pied ferme, tout comme Grim Dawn.

Par contre personnellement je ne suis pas fan de la mise en page de l'intro et de la conclusion. Le fait d'avoir tout un bloc en gras c'est pas terrible pour la lisibilité.

C'est pas pour embêter le monde mais ça m'a fait un peu mal aux yeux donc je vous le signale =)
#17

Killpower
Gobelin

Salut Septimus, je vais voir ce que je peux faire la prochaine fois.
#18

skoeldpadda
Seigneur

Ayant une clé depuis plus d'un an, les premieres parties m'avaient rebutées à l'époque. J'y suis revenu récemment et quel bonheur de voir un tel arbre de compétences ainsi que ce système de gems ouverts !

Moi c'est l'inverse. J'étais fort enthousiaste à la découverte du jeu (beta 0.9.3 je crois), j'ai joué beaucoup, jusqu'à tenter des builds différenciés qui au final étaient tous identiques, la faute à un arbre de passifs au final très limité et surtout aux gemmes dont les plus efficaces finissent forcément à un moment où à un autre sur tous mes personnages. Résultat, je joue tous les personnages de la même façon, en bashant comme un gros bourrin (oui, même avec la magicienne, ça passe nickel), et c'est devenu fort ennuyeux.

Path of Exile, c'est sympa, mais ça n'a aucune profondeur.




Voir tous