Vendredi 29 Mai 2020, 22:51     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Preview exclusive de Of Orcs and Men

par eronman 29 Juil 2012 20:00 18

Vous l'avez peut-être remarqué, en ces temps de disette videoludique, Of Orcs and Men continue de faire parler de lui et prépare sa sortie prévue pour la fin septembre, début octobre.

Nous avons eu l'occasion cette semaine, sur invitation de l'éditeur Focus Home Interactive, de découvrir le dernier projet co-développé par les studios Spiders (réalisation et développement) et Cyanide (concept et production). Cela a été pour nous l'occasion d'en savoir un peu plus sur l'architecture globale du jeu et de voir de nos propres yeux ce que sont en train de nous concocter nos chers développeurs tricolores pour cette automne 2012.

 


 

Sylvain SECHI, lead game designer chez Cyanide et chef de projet sur Of Orcs and Men, aussi connu pour avoir sévi sur World of Warcraft, Blood Bowl ou plus récemment Game of Thrones, nous a fait le plaisir de nous présenter son dernier bébé. La version en démonstration, bien que tournant sur PC pour les besoins de la présentation, était la mouture XBOX 360 du titre. Profitons-en pour démystifier quelque peu les choses : il s'agit bien d'un développement multi-plateformes et non du portage d'une version lead sur les autres supports.

Retenez pour commencer que les maîtres mots durant toute la durée du développement de Of Orcs and Men ont été "scénario" et "immersion". Retenez également que l'univers décrit ne cherche en rien à révolutionner le genre, mais plutôt à bien l'exploiter, sans manichéisme exacerbé et en changeant le point de vue du joueur de l'humain dominateur vers celui de l'Orc opprimé. Il vous sera par exemple possible de rencontrer des humains ayant épousé votre cause, ou a contrario des frères Orcs qui auront trahit leur espèce. Ne vous attendez pas non plus à un RPG à monde ouvert avec une imbrication de factions diverses et variées comme dans la série des Fallout ou des Elder's Scroll. Soyez plutôt dans l'expectative d'une aventure beaucoup plus dirigiste, plus cinématographique et riche en rebondissements, en tout cas c'est ce que Cyanide et Spiders nous laissent entendre.

 

 

Arkaïl l'Orc et Styx le gobelin, les deux personnages jouables, auront des compétences très complémentaires

 

 

Pour mémoire, le personnage principal est un Orc de deux mètres quarante de haut et pesant quelques quatre cent cinquante kilos, répondant au doux patronyme d'Arkaïl. Ce dernier est un combattant hors norme, dont les accès de rage le rendent un peu trop dangereux pour intégrer une armée régulière. Il a donc été gentiment prié de rejoindre une troupe d'élite des rangs Orcs. Avec ce background un peu atypique et son character design occillant entre DC Universe et Warhammer, il faut bien avouer qu'Arkaïl est imposant à bien des égards.

Au cours de son périple, il sera très vite rejoint par un deuxième personnage complémentaire qui n'est autre que Styx, le gobelin. Seuls ces deux personnages seront jouables au cours des quinze à vingt heures de jeu que compte l'aventure, même si quelques PNJ viendront ça et là demander escorte, ou à l'inverse vous prêter main forte.

C'est au sortir d'une guerre sans pitié déclenchée par les humains et leurs alliés nains et elfes, poussés par leur soif de domination et d'extermination des "peaux vertes", quinze ans après la fin du conflit très précisément, que se déroulent les faits. Et votre mission n'est pas des moindres : traverser le mur qui sépare les territoires du sud, terres de vos ancêtres, de celles des humains, pour ensuite parcourir le continent afin de trouver et assassiner leur empereur. Même si les missions suicide sont à priori le dada d'Arkaïl et que sa musculature imposante rappelle en permanence sa puissance hors du commun, Sylvain Sechi nous a assuré qu'il y aurait du challenge, notamment pour les modes de difficulté les plus élevés, dont un mode extrême, jouable en "new game +" une fois la quête principale terminée.

 

  

Les environnements, moins ouverts que dans certains ténors du genre, sont assez variés et plutôt jolis

 

 

Le pitch de ce scénario, prévu en trois volets et dont Of Orcs and Men n'est que le premier, n'a désormais plus aucun secret pour vous. Il est donc temps de se pencher sur quelques informations inédites et autres éléments de gameplay que certains d'entres vous attendent avec impatience afin de savoir où ils vont mettre leurs grands pieds verts.

Tout d'abord, les systèmes de fiche de personnage et de développement des compétences, à priori de bonne facture, sont tout à fait classiques et ne seront clairement pas votre priorité dans Of Orcs and Men. Le tout est donc simplifié pour éviter au joueur d'y passer trop de temps et de risquer de briser l'immersion dans le scénario. Les points d'expérience sont acquis en réalisant des quêtes, en combattant ou même en résolvant certains dialogues de la manière la plus habile possible. A ce sujet, nous n'avons pas pu voir fonctionner le système de dialogue. Nous avons simplement pu constater que l'ensemble sera disponible en français dans le texte et dans les voix. Les doublages français semblent d'ailleurs être assez bons.

Votre inventaire ne révolutionnera pas non plus le genre, mais il ne s'agit pas là d'un jeu de "loot" comme Diablo par exemple. Les développeurs ont donc préféré donner l'occasion au joueur de bien choisir ses armes et armures au regard de leurs spécificités plutôt que de leur puissance, qui se vaut sensiblement d'un objet à l'autre. Chaque objet aura un design unique qui sera visible à l'écran une fois équipé.

Quelques originalités sont assez séduisantes au niveau des possessions, comme par exemple l'absence de monnaie, remplacée par des points de troc, puisque c'est ainsi au pays des Orcs.

Le système de combat, qui a concentré à lui seul à peu près 80% du temps qu'a durée la présentation du jeu, est très similaire à celui de Game of Thrones. Il intégrera donc une pause active en slowmotion, une roue de 8 compétences par posture de combat (offensive, défensive, corps à corps, tir à distance selon le personnage contrôlé) et quatre slots d'actions à programmer pour chacun des personnages. Ce système est d'ailleurs développé par la même équipe que sur Game of Thrones qui aura su, tout le monde l'espère, capitaliser sur cette expérience comme sur celle de Confrontation pour optimiser les combats.

Il semble d'ailleurs que ces derniers soient bien plus dynamiques que dans Game of Thrones, tout en gardant indéniablement leur aspect tactique, nécessitant une utilisation minutieuse des complémentarités entre les deux personnages principaux.

De belles idées se cachent dans tout cela, avec entre autres la possibilité de lancer notre ami gobelin pour lui permettre d'atteindre des lignes ennemies plus rapidement ou encore pour s'approprier un surplomb propice au déluge de dagues sur les humains. Ce clin d'oeil à Blood Bowl, fort appréciable pour désacraliser l'ambiance médiévale pesante, s'avère en plus être efficace en situation de combat.

Arkaïl, l'orc, devra également gérer sa rage pour ne pas entrer en mode berserker aux dépends de ses alliés. La gestion de ce mode se fera via une barre de rage qui montera ou descendra en fonction des actions entreprises en combat et de la posture adoptée.

 

  

Les combats, permettant une pause acticve, se déroulent en semi temps réel et privilégient l'aspect tactique

 

En conclusion, il ne faut s'attendre à aucune révolution du genre, ce n'est d'ailleurs pas le but affiché par Spiders et Cyanide. A la clé, il nous a été présenté un jeu au niveau de finition assez impressionnant pour une version preview et d'une qualité graphique plutôt au dessus de la moyenne par rapport aux sorties RPG récentes, en tout cas pour cette version XBOX 360. L'occasion pour nous de préciser que le titre sera jouable au PAD ou avec le duo clavier/souris dans sa version PC et que les bons vieux raccourcis clavier seront possibles.

Les quêtes annexes, peu nombreuses mais de qualité nous a t'on assuré, auront parfois une incidence directe sur l'aventure principale qui est bien l'un des points forts avancés d'Of Orcs and Men. Chaque mission secondaire se rapportera au chapitre en cours, et devra être terminée (ou pas) avant de passer au chapitre suivant sous peine de ne pas pouvoir y revenir plus tard.

L'architecture globale du titre se rapprochera plutôt d'un Mass Effect ou d'un The Witcher 2 que d'un Skyrim. Vos personnages auront donc une "safe place" ou "camp de base" pour chacun des chapitres, depuis lequel les missions diverses et variées seront lancées (au même titre que le "Normandy" pour ceux qui ont joué à Mass Effect).

Sa progression un peu dirigiste, qui semble se cantonner par moment à des environnements en couloirs, laissera probablement à certains d'entre-vous comme un goût étrange dans la bouche. Cependant, il y a fort à parier que si son scénario est au rendez-vous et que sa fin nous emporte dans un souffle épique, alors Of Orcs and Men pourra réellement constituer une très bonne surprise pour cet automne.

Pour rappel, Of Orcs and Men sortira entre fin septembre et début octobre sur PC, XBOX360 et Playstation3.

 

 

Commentaires (18)

#2

Cyth
Novice

Wahou, ça c'est de l'orc !
#3

darth traya
Seigneur

Cool!

Mais... Y aura des romances?
#4

Montaron
Seigneur

Ma foi ça donne envie, juste le systéme de fight à la Game of Thrones qui me laisse perplexe mais c'est surtout parce que j'y ai pas touché (et donc maitrisé) qu'autre chose.
#5

AbounI
Grand gobelin

Il me botte, men of Styx & Arkail
#6

DukeofDeath
Garde

Ca a l'air vraiment bon tout ça ! Graphiquement ça semble vraiment sympa , le gameplay avec les combats a la Game of Thrones me dérange pas plus que ça je trouve le systeme assez bon ( même si un peu bancal sur Game of Thrones ) , pour le style de jeu , j'attend de voir le test pour savoir ce que ça donnera pour l'ensemble , mais ça a l'air bon aussi ! je trouve les deux personnages carrément classe ( Surtout pour l'orc Arkaïl , vraiment balèze , il en impose quoi ! )



Je l'attend celui la quoi !
#7

Shone
Garde

C'est le jeu que j'attends le plus pour cette fin d'année.
#8

Killpower
Gobelin

Beau boulot Eronman et preview qui donne envie.
#9

Zoga_
Villageois

Peut-être la bonne surprise de ce début d'année. En tout cas, il a du charme
#10

DEXTER987
Garde

Moi j'prefer la souplèsse de Styx le Gobelin...

En tous cas depuis "Game of throne" je suis Cyanide de près...ils sont bon ces gars là...[i][/i]

Message édité pour la dernière fois le : 30/07/2012 à 07:38

#11

Azael
Chevalier

Je vais me le prendre sans aucun doute... Mais bon, j'ai du mal à situer ce jeu, je pensais pas que le scénario serait "sérieux" quand j'ai vu le jeu pour la première fois, je m'attendais à un truc plus déjanté.
#12

besumar

Message supprimé le 30/07/2012
#13

eronman
Garde royal

Je vais me le prendre sans aucun doute... Mais bon, j'ai du mal à situer ce jeu, je pensais pas que le scénario serait "sérieux" quand j'ai vu le jeu pour la première fois, je m'attendais à un truc plus déjanté.

Le scénario est sérieux, mais les dialogues entre les deux personnages principaux semblent comporter leur dose d'humour. Et il y a des dialogues y compris pendant les phases ou tu te déplace (façon jeu d'action type Uncharted ou les persos discutent en marchant).

C'est malheureusement la partie du jeu qui a été le moins détaillée lors de la demo par Cyanide... wait and see...
#14

AbounI
Grand gobelin

C'est clair que pour les dialogues, y a matière à faire quelque chose de puissant et de bien déjanté: lexique, orthographe, structure des phrases, degré d'assimilation et de compréhension de la langue humaine si l'on considère qu'il existe bel et bien des langues raciales.
#15

eronman
Garde royal

L'Orc n'est pas très futé déjà ;)
#16

ninheve
Grand chevalier

Ohoh....aurons-nous un duo à la Laurel et Hardy peut etre ?
#17

Daggy
Garde

Me tarde également d'y jeter un oeil.

Leur Games of Throne m'avait bien plu, malgré les petits défauts. J'espère que le scénario sera aussi percutant !
#18

Eusebius
Citoyen

c'est clair que si ils arrivent à garder les points forts de GoT (univers, scénario, système de combat tactique) tout en améliorant les graphismes, en dynamisant les combats et en gommant les petits défauts techniques, ça va être une pure bombe
#19

chester6965
Novice

Vraiment il a l'air sympa,celui là fera parti de ma collection c'est sur.




Voir tous