Vendredi 25 Septembre 2020, 08:05     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Quid du RPG occidental : Console ou PC ? - Partie 2

par Killpower 16 Avr 2012 15:00 36

... Suite de notre dossier

 

Ring 6 : La ludothèque

Ce n'est pas dans le présent, ni dans le futur que l'on va pouvoir comparer la ludothèque de chacun, mais dans le temps. La durée de vie d’une console se situe aux alentours de cinq ans et il existe une cinquantaine de titres RPG sur les consoles next-gen qui sont pour la plupart multisupport. Pour chaque société, on espère à chaque fois une rétrocompatibilité des jeux, mais cela n’est pas toujours le cas, comme le démontre aujourd'hui la PS3 avec les jeux de la PS2 (hormis l'éphémère version 60 Go). De plus, la sortie d'une nouvelle console chez un constructeur signifie la fin de l'intérêt que l'on peut porter à la génération précédente, et donc la fin de la sortie de nouveaux jeux sur ce support, même s'il y avait encore moyen de proposer des choses. Les choix restent donc limités.

Pour le PC, même si le système d’exploitation varie et les machines évoluent, on est encore capable aujourd’hui de faire tourner, grâce à des émulateurs, des jeux qui fonctionnaient sur des systèmes antérieurs. Parfois la gymnastique est compliquée et il faut réellement s’impliquer, mais le jeu en vaut la chandelle, car la ludothèque est gigantesque et riche. Qui n'a jamais entendu parler de la série des Ultima ou des Might and Magic ? Sur consoles, beaucoup plus jeunes, la lignée est plus récente, donc moins importante.

Avantage : PC




 

Ring 7 : La facilité d'utilisation

 

Prenez un jeu, mettez-le dans votre console, prenez votre manette, installez-vous dans votre canapé. Ca y est, vous pouvez jouer. Bon d’accord parfois il y a des mises à jour, mais vous n’avez rien à faire qu’attendre. Microsoft et Sony ont validé la copie que vous avez dans les mains, donc vous n’aurez aucun problème (qui dans le fond a parlé de Risen ?).
Sur PC, c’est tout à fait le contraire. Installer un jeu peut paraître facile la première fois que l’on s’y essaie, sauf que parfois, voire souvent, il y a un os : un pilote à mettre à jour, un patch à appliquer en allant chercher soi-même celui-ci sur le net. Parfois même, le système de sécurité vous demande de rentrer des codes, ou une pièce de votre système n’est pas assez puissante. Si vous n’avez pas un minimum de connaissances, cela peut très rapidement tourner au cauchemar et finir par l’impossibilité de jouer. Il est bien sûr évident qu’avec le nombre très diversifié de configurations possibles des PC, le jeu peut ne pas tourner sur toutes, parce qu'il y a conflit avec telle ou telle pièce. Et on ne parlera pas des jeux bourrés de bugs, voire pas fonctionnels qui vous font grogner. Vous hurlerez alors, en tendant l’étendard de l’anarchie, que la prochaine fois on ne vous grugera pas et que vous irez pirater le prochain jeu. Non, décidément, et avec le temps, le PC est devenu bien chaotique pour jouer.

Avantage : Console





Ring 8 : Le portage

 

Devant le manque à gagner dû à plein de paramètres comme le piratage et le jeu d’occasion, les créateurs s’orientent de plus en plus vers des développements sur les consoles qui sont quand même plus facilement "protégeables" ou tout du moins "surveillables". Le jeu PC a bien du mal à se vendre comme en témoignent les différentes news sur CD Projekt et le terrible Witcher 2. Un jeu coûte de plus en plus cher à développer et le multisupport occupe une place de plus en plus importante pour le rentabiliser.

En effet, grâce à cet article, on peut remarquer que les ventes des produits multisupport sont bien meilleures que sur un seul support. La vente sur console venant en tête, il paraît donc évident que le développement a majoritairement lieu en premier sur la console. A partir de là, il est souvent réalisé des portages, souvent pas adaptés au clavier et à la souris. Si ce n'est un portage graphique ou textuel pas adapté, comme on a pu le constater avec les inventaires des deux derniers Elder Scrolls. Alors si vous devez choisir entre un jeu multisupport, préférez ces derniers temps un support console. Quoiqu’avec un bon gamepad ou un adaptateur sur PC, cela peut le faire.

Avantage : Console



 


Ring 9 : La jouabilité

On reproche souvent aux consoles de limiter les possibilités de jouabilité d’un jeu. En effet, sur les gamepads de base des consoles, il n’y a a que 12 touches au maximum. Donc on pourrait avoir un nombre de combinaisons assez importantes si l'on croisait différentes touches, mais depuis tout ce temps, la console a toujours tendu vers un système "casual", sauf à de rares exceptions. Cela n'empêche pas de voir des menus avec ascenseurs descendants pas toujours très pratiques, mais on n'a pas le choix. Aujourd'hui, là où il y a 10 ans on aurait crié au sacrilège de voir certains types de jeu portés sur console, on se rend compte que cela marche plutôt bien, comme peut le prouver le troisième et dernier épisode de la série des Dungeon Siege. On pourrait aussi parler de la reconnaissance gestuelle qui en est à ses balbutiements sur les RPG, quand on voit cette video.
Sur le PC, 101 touches et une souris, voire plus : il est donc possible de tout configurer avec. Une touche permet ainsi de correspondre à un certain menu et les jeux peuvent donc être plus complets, non pas parce qu'ils seront plus complexes, mais tout simplement que l'utilisation d'une touche dédiée à un certain menu se fera plus naturellement et plus rapidement. Pas la peine de mettre le jeu en pause, en une touche vous sauvegardez ou chargez automatiquement, contrairement aux consoles qui vont vous demander de passer par moult menus et sous-menus. De plus, il est possible d'installer un gamepad sur son PC et de jouer comme on le ferait sur une console, excepté pour Mass Effect 3 semble-t-il.

Avantage : PC
 

 

BILAN : Console 2 / PC 5, PAS SI SIMPLE ?

Il y a quelques années, si on m'avait demandé de faire un dossier de la sorte, j'aurais répondu sans difficulté que le PC tenait la dragée haute sans difficulté. Aujourd'hui, l'évolution vidéoludique tend vers les nouveaux supports de loisirs qui ont atteint un bon niveau de maturité, donc l'écart est on ne peut plus serré.

Nouveaux fans de RPG occidentaux, nous serions tenter de vous répondre d’aller vous acheter un PC et de laisser tomber les consoles, mais la réponse n’est pas si simple et doit tenir compte de paramètres qui ne sont pas fonction du support, mais de l'utilisateur. Et oui, c’est la personnalité et les compétences de l’individu qui vont définir la réponse.

Premier niveau : Prendre en compte le budget alloué pour votre loisir. Il est évident que si l’investissement de départ est limité, vous vous tournerez vers une console de salon, ce qui vous coûtera moins cher. De plus, pour les amateurs de J-RPG, il vous est même conseillé de vous tourner vers la machine de SONY, car le pays du soleil levant comprend quelques perles japonaises jamais arrivées jusqu’à chez nous. Ha, vous ne parlez pas japonais, il est donc temps de vous y mettre.

Second niveau : Si ce premier point n’est pas un frein ou si à la maison vous pouvez emprunter le PC de famille, restent vos affinités dans le domaine informatique. Si vous n'aimez pas perdre de temps à optimiser les paramètres de jeu en fonction de votre configuration et que vous en avez marre de vous demander systématiquement si tel ou tel jeu fonctionnera bien sur votre PC, il vaut mieux aussi vous tourner vers une console de salon. Là, on appuie sur on/off et on peut jouer.


Si vous avez déjà passé les deux premiers niveaux, vous pouvez donc vous poser la question ultime de quel support utiliser ? Et là, pour jouer à des RPG occidentaux, il est évident que le PC prend la main et saura vous amenez vers un univers riche en possibilité et surtout possède un passé RPG très intéressant. Il est évident qu’aucune console ne peut rivaliser avec la ludothèque PC et sa modularité, encore aujourd’hui. Alors oui, si vous avez envie de mettre les mains dans le cambouis, vous pourrez façonner les jeux selon votre manière de jouer et le PC est fait pour vous.

Mais vous avez passé le premier niveau, alors pourquoi ne pas varier les plaisirs et posséder les deux, connaissant les avantages et les inconvénients de chacun ? 




 


 


Un dossier réalisé par Killpower et ses "adorables compléments alimentaires" : Abouni, Batman, Megamat, Eronman,  Mémé Gobelin, Fiston Gobelin et le presse-purée...

Illustrations par Tsuyu (merci beaucoup) et Batman - Textes des illustrations par Killpower et Megamat - Entête par Han - Correction par All_zebest

Commentaires (36)

#26

Batman
Grand gobelin

En tout cas sur Xbox 360 la souris et le clavier sont tout à fait exploitable. Quand j'ai développé Unexpected, j'avais testé pour voir et ça fonctionnait.

On pourrait s'étonner que ce ne soit pas plus utilisé que ça, mais c'est pas dans les moeurs de jouer sur console au clavier / souris, alors que le Pad à toujours été présent sur PC.

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 23:59

#27

AbounI
Grand gobelin

Comme quoi, c'est bien dommage que la possibilité n'est jamais été vraiment exploitée.Imaginez un Skyrim ou un Dragon Age console à la souris+clavier....
#28

Batman
Grand gobelin

On préfère nous vendre du Kinect ou de la Wii Balance Board. Un clavier et une souris, c'est tellement commun !
#29

Killpower
Gobelin

Oui enfin la souris et le clavier ont un intérêt certain pour tout le reste sur PC et pas que le jeu (traitement de texte, Internet, 3D, etc, etc). Acheter un clavier et une souris pour console pour juste jouer avec, alors qu'on peut le faire avec un gamepad, se serait quand même oser non.

Perso je suis un pro PC clavier/souris (les FPS sur console argh!) et porutant quand je vois un Dungeon Siege 3, un Reckoning, Dark alliance, qui tournent de feu de dieu sur une console avec un gamepad, je n'ai absolument plus envie de retourner sur clavier pour ces jeux. Mias je note qu el'on reste sur des jeux d'action RPG.

Pour Sacred 2 par exemple, la rentrée dans les menus devient plus problèmatique. Du coup, dès qu'un RPG demande plus de touche comme un Baldur's Gate, un Might and magic, un tour par tour, en aucun cas, je ne lâcherai mon clavier et ma souris.
#30

AbounI
Grand gobelin

D'accord avec toi Kill, surtout en ce qui concerne l'achat d'accessoire de console, mais quand on les possède déjà, hein, ça coute déjà plus rien la.Si on est capable de faire une STR console qui accepte déjà une souris, pourquoi pas un A-RPG.
Ca forcerait sans doute les dev a reconsidérer le gameplay voulu/obtenu, et au final, pas mal de portage Console/PC (ça marcherait dans les deux sens) moins moisi, nan?
#31

Munshine421
Garde royal

Le problème est qu'on sait depuis longtemps qu'un clavier et une souris d'un point de vue ergonomique ne sont pas adaptés à une utilisation sur canapé . Et c'est pas la faute des constructeurs qui s'y sont essayé bien avant la sortie de la NES (cf l'ordinateur Texas Instruments TI99/4A dont l'unité centrale 16 bits constitué d'un combo clavier/port cartouche se branchait directement sur la télé mais dont la plupart des jeux utilisaient les joysticks comme périphériques) .
#32

YAD
Noble

C'est assez juste comme remarque. La plupart des gagdets dans le genre ont vite été délaissé au profit de la manette, pour une simple raison de confort.

C'est vrai qu'avachi comme une larve dans ton fauteuil, une bière à la main, va manipuler une manette et un clavier sans en foutre partout.
#33

Killpower
Gobelin

On est d'accord. Par contre Yad euh, cela doit être dur Avachi dan sle canapé avec une bière à la main en trian de manier le gamepad. A moins d'être tetrapode ?
#34

YAD
Noble

Ou d'avoir l'habitude. En fait il faut quand même un reposoir pour la bière (ou le café). Le tout est de pouvoir se libérer la main droite vite fait.

Comme ça tu diriges encore la manette ou la croix directionelle avec la gauche et ça te libère une poignée de second pour chopper ta bouteille ou ta tasse et boire une gorgée.

Par contre, plus tu es avachi, plus il est difficile de déglutir un liquide. Donc ça demande vraiment tout un entrainement.

Il faudrait que je fasse un tutorial, tient.
#35

Shizam
Grand chevalier

On reconnait bien là Yad "Le Stratége"



En effet, la console est souvent dans le salon, avec la téloch et le canapé+ table basse. L'environnement n'est pas souvent ajusté, préparé.

Alors que sur son PC, tout est pile poil à hauteur, à distance voulue, et encore plus finement quand on joue avec des périphériques spéciaux.

Quand je joue à une simulation de combat aérien avec mon pseudo Hotas, ou a une simu automobile volant/pédalier, tout est posé, bloqué, incliné au milimetre.

Devant ma console, je crois pas etre loin d'avoir autant de poses que dans le kama-sutra. Avachi, les coudes sur les genoux, calé au fond du canapé, parfois même debout entre une action de jeu et le café qui commence à bouillir dans la cuisine, une clope, un verre, tout ce qu'on veut... C'est carrément pas discipliné.

En effet, dans la plupart des cas, le clavier/sourie pour console se retrouve sur la petite table basse du salon...injouable en général.

La volonté du principe plug and play des jeux consoles coincide avec un outil pratique, simple, effices, et peu d'options. Ainsi que l'interface des jeux en général.

Citez un jeu sur console qui demande 3 surfaces clavier avec le transfert Maj et Alt (ou Ctrl) comme dans un X réunion.

Même les simu adaptées consoles, comme Birds of Prey, la version console de l'excellent IL2 Sturmovik, et hyper simplifié pour le jeu au paddle.

La double fonction automatique d'un bouton sur paddle est quand même assez utilisé. Par exemple un même bouton servant à tacler en défense dans un jeu de foot, et à tirer lors d'une attaque.

Le "switch" complet ou partiel des fonctions du paddle est plus rare, mais on le vois de temps en temps. Un coup sur une gachette ou sur la croix et on dispose d'un tas de boutons servant à d'autres fonctions. Une des facons de demultiplier les fonctions.

Une autre que l'ont vois de plus en plus, le "barillet", ou "rosace", ou sphére d'option. Comme dans NerveWinter Night sur PC, Dragon age origin sur console, et The Witcher II sur les deux type de support.

Pas terrible celui de Dragon Age Origin d'ailleurs. Qui manquait cruellement de fun et d'options possibles (nombres de sorts)

A ce propos, il reste encore beaucoup de travail aux developpeurs sur l'idée des interfaces invisibles et intelligentes. (automatiques, semi-automatiques, adaptées à l'action..)
#36

AbounI
Grand gobelin

"En effet, dans la plupart des cas, le clavier/sourie pour console se retrouve sur la petite table basse du salon...injouable en général"

Bah mon Pc est configuré comme une console alors, clavier sur la table du saloon et moi sur le canap : l'avantage, c'est qu'il reste pas mal de place pour la tasse de café, la souris sur son tapis, le paquet de tabac, etc etc.Et je vous assure, ça marche bien.Seul l'écran, sur une table à hauteur d'yeux, fait qu'il faut me penche légèrement vers l'avant.
Mais je vais devoir vous laisser, mon kiné sonne à la porte, pour un vieux limbago qui traine depuis un moment,
#37

Killpower
Gobelin

Le 18/04/2012 - 15:47, YAD a dit :Ou d'avoir l'habitude. En fait il faut quand même un reposoir pour la bière (ou le café). Le tout est de pouvoir se libérer la main droite vite fait.

Comme ça tu diriges encore la manette ou la croix directionelle avec la gauche et ça te libère une poignée de second pour chopper ta bouteille ou ta tasse et boire une gorgée.

Par contre, plus tu es avachi, plus il est difficile de déglutir un liquide. Donc ça demande vraiment tout un entrainement.

Il faudrait que je fasse un tutorial, tient.




Pour faire simple, il suffit d'acheter un canapé antitache. Cela va plus vite pour les maladroits.

Message édité pour la dernière fois le : 19/04/2012 à 16:35





Voir tous