Mercredi 22 Février 2017, 16:09     Connectés : 10      Membres : 9


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Quid du RPG occidental : Console ou PC ? - Partie 2

par Killpower 16 Avr 2012 15:00 36

... Suite de notre dossier

 

Ring 6 : La ludothèque

Ce n'est pas dans le présent, ni dans le futur que l'on va pouvoir comparer la ludothèque de chacun, mais dans le temps. La durée de vie d’une console se situe aux alentours de cinq ans et il existe une cinquantaine de titres RPG sur les consoles next-gen qui sont pour la plupart multisupport. Pour chaque société, on espère à chaque fois une rétrocompatibilité des jeux, mais cela n’est pas toujours le cas, comme le démontre aujourd'hui la PS3 avec les jeux de la PS2 (hormis l'éphémère version 60 Go). De plus, la sortie d'une nouvelle console chez un constructeur signifie la fin de l'intérêt que l'on peut porter à la génération précédente, et donc la fin de la sortie de nouveaux jeux sur ce support, même s'il y avait encore moyen de proposer des choses. Les choix restent donc limités.

Pour le PC, même si le système d’exploitation varie et les machines évoluent, on est encore capable aujourd’hui de faire tourner, grâce à des émulateurs, des jeux qui fonctionnaient sur des systèmes antérieurs. Parfois la gymnastique est compliquée et il faut réellement s’impliquer, mais le jeu en vaut la chandelle, car la ludothèque est gigantesque et riche. Qui n'a jamais entendu parler de la série des Ultima ou des Might and Magic ? Sur consoles, beaucoup plus jeunes, la lignée est plus récente, donc moins importante.

Avantage : PC




 

Ring 7 : La facilité d'utilisation

 

Prenez un jeu, mettez-le dans votre console, prenez votre manette, installez-vous dans votre canapé. Ca y est, vous pouvez jouer. Bon d’accord parfois il y a des mises à jour, mais vous n’avez rien à faire qu’attendre. Microsoft et Sony ont validé la copie que vous avez dans les mains, donc vous n’aurez aucun problème (qui dans le fond a parlé de Risen ?).
Sur PC, c’est tout à fait le contraire. Installer un jeu peut paraître facile la première fois que l’on s’y essaie, sauf que parfois, voire souvent, il y a un os : un pilote à mettre à jour, un patch à appliquer en allant chercher soi-même celui-ci sur le net. Parfois même, le système de sécurité vous demande de rentrer des codes, ou une pièce de votre système n’est pas assez puissante. Si vous n’avez pas un minimum de connaissances, cela peut très rapidement tourner au cauchemar et finir par l’impossibilité de jouer. Il est bien sûr évident qu’avec le nombre très diversifié de configurations possibles des PC, le jeu peut ne pas tourner sur toutes, parce qu'il y a conflit avec telle ou telle pièce. Et on ne parlera pas des jeux bourrés de bugs, voire pas fonctionnels qui vous font grogner. Vous hurlerez alors, en tendant l’étendard de l’anarchie, que la prochaine fois on ne vous grugera pas et que vous irez pirater le prochain jeu. Non, décidément, et avec le temps, le PC est devenu bien chaotique pour jouer.

Avantage : Console





Ring 8 : Le portage

 

Devant le manque à gagner dû à plein de paramètres comme le piratage et le jeu d’occasion, les créateurs s’orientent de plus en plus vers des développements sur les consoles qui sont quand même plus facilement "protégeables" ou tout du moins "surveillables". Le jeu PC a bien du mal à se vendre comme en témoignent les différentes news sur CD Projekt et le terrible Witcher 2. Un jeu coûte de plus en plus cher à développer et le multisupport occupe une place de plus en plus importante pour le rentabiliser.

En effet, grâce à cet article, on peut remarquer que les ventes des produits multisupport sont bien meilleures que sur un seul support. La vente sur console venant en tête, il paraît donc évident que le développement a majoritairement lieu en premier sur la console. A partir de là, il est souvent réalisé des portages, souvent pas adaptés au clavier et à la souris. Si ce n'est un portage graphique ou textuel pas adapté, comme on a pu le constater avec les inventaires des deux derniers Elder Scrolls. Alors si vous devez choisir entre un jeu multisupport, préférez ces derniers temps un support console. Quoiqu’avec un bon gamepad ou un adaptateur sur PC, cela peut le faire.

Avantage : Console



 


Ring 9 : La jouabilité

On reproche souvent aux consoles de limiter les possibilités de jouabilité d’un jeu. En effet, sur les gamepads de base des consoles, il n’y a a que 12 touches au maximum. Donc on pourrait avoir un nombre de combinaisons assez importantes si l'on croisait différentes touches, mais depuis tout ce temps, la console a toujours tendu vers un système "casual", sauf à de rares exceptions. Cela n'empêche pas de voir des menus avec ascenseurs descendants pas toujours très pratiques, mais on n'a pas le choix. Aujourd'hui, là où il y a 10 ans on aurait crié au sacrilège de voir certains types de jeu portés sur console, on se rend compte que cela marche plutôt bien, comme peut le prouver le troisième et dernier épisode de la série des Dungeon Siege. On pourrait aussi parler de la reconnaissance gestuelle qui en est à ses balbutiements sur les RPG, quand on voit cette video.
Sur le PC, 101 touches et une souris, voire plus : il est donc possible de tout configurer avec. Une touche permet ainsi de correspondre à un certain menu et les jeux peuvent donc être plus complets, non pas parce qu'ils seront plus complexes, mais tout simplement que l'utilisation d'une touche dédiée à un certain menu se fera plus naturellement et plus rapidement. Pas la peine de mettre le jeu en pause, en une touche vous sauvegardez ou chargez automatiquement, contrairement aux consoles qui vont vous demander de passer par moult menus et sous-menus. De plus, il est possible d'installer un gamepad sur son PC et de jouer comme on le ferait sur une console, excepté pour Mass Effect 3 semble-t-il.

Avantage : PC
 

 

BILAN : Console 2 / PC 5, PAS SI SIMPLE ?

Il y a quelques années, si on m'avait demandé de faire un dossier de la sorte, j'aurais répondu sans difficulté que le PC tenait la dragée haute sans difficulté. Aujourd'hui, l'évolution vidéoludique tend vers les nouveaux supports de loisirs qui ont atteint un bon niveau de maturité, donc l'écart est on ne peut plus serré.

Nouveaux fans de RPG occidentaux, nous serions tenter de vous répondre d’aller vous acheter un PC et de laisser tomber les consoles, mais la réponse n’est pas si simple et doit tenir compte de paramètres qui ne sont pas fonction du support, mais de l'utilisateur. Et oui, c’est la personnalité et les compétences de l’individu qui vont définir la réponse.

Premier niveau : Prendre en compte le budget alloué pour votre loisir. Il est évident que si l’investissement de départ est limité, vous vous tournerez vers une console de salon, ce qui vous coûtera moins cher. De plus, pour les amateurs de J-RPG, il vous est même conseillé de vous tourner vers la machine de SONY, car le pays du soleil levant comprend quelques perles japonaises jamais arrivées jusqu’à chez nous. Ha, vous ne parlez pas japonais, il est donc temps de vous y mettre.

Second niveau : Si ce premier point n’est pas un frein ou si à la maison vous pouvez emprunter le PC de famille, restent vos affinités dans le domaine informatique. Si vous n'aimez pas perdre de temps à optimiser les paramètres de jeu en fonction de votre configuration et que vous en avez marre de vous demander systématiquement si tel ou tel jeu fonctionnera bien sur votre PC, il vaut mieux aussi vous tourner vers une console de salon. Là, on appuie sur on/off et on peut jouer.


Si vous avez déjà passé les deux premiers niveaux, vous pouvez donc vous poser la question ultime de quel support utiliser ? Et là, pour jouer à des RPG occidentaux, il est évident que le PC prend la main et saura vous amenez vers un univers riche en possibilité et surtout possède un passé RPG très intéressant. Il est évident qu’aucune console ne peut rivaliser avec la ludothèque PC et sa modularité, encore aujourd’hui. Alors oui, si vous avez envie de mettre les mains dans le cambouis, vous pourrez façonner les jeux selon votre manière de jouer et le PC est fait pour vous.

Mais vous avez passé le premier niveau, alors pourquoi ne pas varier les plaisirs et posséder les deux, connaissant les avantages et les inconvénients de chacun ? 




 


 


Un dossier réalisé par Killpower et ses "adorables compléments alimentaires" : Abouni, Batman, Megamat, Eronman,  Mémé Gobelin, Fiston Gobelin et le presse-purée...

Illustrations par Tsuyu (merci beaucoup) et Batman - Textes des illustrations par Killpower et Megamat - Entête par Han - Correction par All_zebest

Commentaires (36)

#2

Megamat
Gobelin

Pour ma part, j'ai dépassé les 2 premiers niveau, mais bon, mon coeur reste au PC

Mais cela n'ai pas à la portée et aux bourses de chacun...

Cela dit, une console c'est bien aussi pour toutes les raisons évoquées dans le dossier
#3

Caldanath
Gobelin

PC Forevoar !
#4

Ceredwyn
Noble

Chouette dossier, j'ai tout lu. Bravo pour la rédaction, l'humour, et les illustrations.
#5

AbounI
Grand gobelin

Un, c'est bien, les deux, c'est mieux
#6

Shizam
Grand chevalier

*A l'époque ou le marché de l'occasion était plus fort, je pense à l'ére Megadrive/Super Nintendo par exemple. L'achat des deux consoles de pointe était trés vite amorti, et la ludothèque pouvait etre exhaustive et/ou facilement renouvelée.

Un point qui n'a jamais était le fort du PC, qui n'a lui jamais réussi à proposer un marché de l'occasion efficace et interessant.

Aujourd"hui, c'est mort des deux coté, circulez, y a rien a voir...



* Cette deuxième partie du dossier est interessante, sur le point du confort de jeu notamment.

Outre qui prefere etre au pad sur du plug-and-play console, ou plutôt prés de son bel écran PC les deux mains sur le guidon avec toute les touches à portée, et une sourie qui entre autre permet en général plus de rapidité et de précision qu'un paddle, même analogique. il faut compter aussi sur le confort "environnement" de chacun.

Peu importe le support, on pourra d'abord préféré jouer en pantoufle avachi sur le divan 6 places du salon, devant sa téloche écran géant. Ou plutôt etre tranquillou dans son petit coin PC sur un fauteuil bureau tout aussi confortable, et souvent avec plus "d'intimité".

Le confort de chacun , selon son propre "chez soi", me semble aussi etre un facteur important pour le choix du support.

Bien que, le PCéiste extrémiste geek nanar, il s'en fou du confort. Un pack de cannette en guise de pose-fesses, la bête installée dans le bordel des fils qui trainent partout et qui se croisent 3 fois, la seule lumière vraie venant de la petite fenetre "hublot"qui donne sur le mur nord du bloc d'en face, et c'est mare!!!..



Merci pour le chapitre
#7

YAD
Noble

Seconde partie de ce dossier qui m'intéresse. Autant pour son contenu que pour ce qu'il ouvre comme débat.

EDIT : héééé. Shizam m'a piqué toutes mes idées sur la jouabilité et le confort de jeu.

Pour la partie ludothèque, le PC a clairement l'avantage sur les consoles en ce qui concerne les RPG occidentaux. C'est en forte baisse ces derniers temps, mais comme vous le dites, tu peux toujours te taper des RPG moins récents sur un PC actuel.
Cependant sur les 3 dernières générations de console, j'ai également changé 3 fois de PC. L'argument de la retrocompatibilité n'est vraiment valable que chez les plus jeunes joueurs (et quand on voit la moyenne d'âge ici par exemple ...). J'imagine que celui qui veut se taper des RPG occidentaux sur d'anciennes consoles à ce qu'il faut sous la main pour le faire. Ou dans le pire des cas, en trouver une pour 3 fois rien.
En fait je trouve qu'on peut se cantonner de dire que le PC a un historique de RPG beaucoup plus intéressant que celui des consoles, peu importe le reste.

Pour la jouabilité, là c'est très subjectif. Disons qu'avec la jouabilité, j'ajouterai le confort de jeu. Ce qui revient à peu près au même d'un point de vue ethymologique. C'est à dire l'ergonomie.
Si le PC est plus riche et permet une approche plus exhaustive pour les raisons énoncées, je le trouve également plus usant. Entre la jouabilité chaise / clavier / écran et la jouabilité fauteuil / manette / projo, je préfère tant que possible la seconde option.
Après, je pense que chacun a ses préférences, donc difficile de dire de façon tranchée qu'un support ou l'autre est meilleur. Juste qu'un support ou l'autre convient mieux à un type de joueur, à un jeu ou même à un moment de jeu. (ce qui est un peu la conclusion du dossier d'ailleurs).

A titre d'exemple, je trouve qu'un jeu comme les elder scroll ou mass effect conviennent très bien à un gameplay manette. A l'inverse dragon age origins ou NWN sont bien plus sympa sur ordi.


Sinon c'était assez logique d'aborder l'aspect commercial coté développeurs, au détour de différents chapitres. Entre autre parce que l'expérience portage console --> PC risque de devenir de plus en plus fréquent. Alors qu'historiquement c'était l'inverse et que d'un point de vue intellectuel ça devrait aussi être l'inverse (tu travailles sur le plus compliqué et riche d'abord que tu adaptes au plus simple).


Ainsi que celle d'énoncer ce qui freine ou frustre une bonne partie des joueurs consoles qui tentent un jeu ou deux sur PC : se retrouver bloquer pour X ou Y raisons qu'il n'avaient même pas imaginé avant de jouer . Là ou le joueur PC habitué se démerdera sans même se rendre compter d'une éventuelle difficulté, le joueur néophyte rebroussera chemin.

Il y'a une sorte de barrière semi-perméable entre les deux-mondes. C'est très facile de passer du monde PC au monde console de manière générale, mais c'est beaucoup plus dur de faire l'inverse. Donc les joueurs s'accumulent d'un coté de la balance, au fur et à mesure, et on en arrive avec des ventes de l'ordre de 80/20 pour les joueurs consoles.

Il n'y a d'ailleurs qu'à voir le nombre de personne liées au métier de l'informatique lorsque tu traines sur des sites consacrés au jeu PC, c'est clairement une profession ou une branche d'étude sur-représentée. Dans ma famille ou mes connaissances, je n'en connais aucun. Sur internet, ça doit correspondre à pas loin d'un personne sur 4 .

Bref c'est sympa les dossier de ce type, travaillés à plusieurs qui plus est. j'espère qu'il y en aura d'autres.

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 00:52

#8

Shizam
Grand chevalier

EDIT : héééé. Shizam m'a piqué toutes mes idées sur la jouabilité et le confort de jeu.


Pas fait exprés YAD!..



*Un autre point aussi, qui peut avoir son importance sur la décision de l'un ou l'autre support, le GENRE:

Perso, j'ai eu mon premier PC en 98 ( mais non pas en 1898..). Et c'est trés clairement le genre SIMULATION qui m'a fait lacher pour longtemps mes gaufriers de salon.

Est venue dans la même foulée vous vous en doutez, le RPG PC ( à l'époque, RPG PC c'etait un pléonasme..)

En fait je jouais sur console, mais je bavais sur les magasines et les jeux ATARI ST et AMIGA 500. C'est finalement le PC qui à fait le lien.

Donc clairement pour moi, c'etait le GENRE qui à fait la différence et le choix du support.
#9

AbounI
Grand gobelin

Donc va donc pouvoir gouter à l'un des meilleurs RPGs de l'age des Amiga/ST, héhé
#10

YAD
Noble

C'est vrai que pendant longtemps, on n'a pas parlé de RPG occidental ou japonais, mais de RPG console ou PC. Il aura vraiment fallu attendre la génération Xbox / PS2 pour que le croisement s'effectue.
C'est pour ça que beaucoup de joueurs ont découvert le genre très tardivement, sur console. Avec SW KOTOR, morrowind ou jade empire par exemple.
Et ce sont mis secondairement à faire quelques titres comme les baldur's gate, fallout, deus ex ....

Après cette période de transition, les choses se sont très vite accélérées mine de rien.

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 01:33

#11

redd
Seigneur

Excellent article, et très bonne conclusion que je partage sur de nombreux points.

Bravo !
#12

ninheve
Grand chevalier

Bien vu les points forts et faibles des deux , je suis PC mais je reconnais aux consoles le coté par prise de choux dans l'installation des jeux :)

souvent sur les forum de jeux comme les Sims (qui ne sont que sur PC pour la version 'vanilla') et qui attirent beaucoup de vrais casuals, les gros problèmes des joueurs tournent autour du coté technique du jeu, installation, fichiers de sauvegardes , mods...avec des questions qui peuvent sembler basiques pour les non casuals, mais qui finalement n'auraient pas eu lieu d'etre avec une version console. Mais dans ce cas les mods qui pulullent par dizaines de milliers n'existeraient pas. Maintenant pour moi, la force du PC c'est le coté mettre la main dans le cambouis, et les mods :)

et depuis quelques temps le fait que du coté graphique...les pc ont pris de l'avance .
#13

Killpower
Gobelin

Merci de la part de l'équipe. On ne peut pas dire qu'avec la sortie de BG1 et 2, le PC soit hors course. Cela relance la partie.
#14

Elysio
Noble

Très intéressant tout cela !

Mais quoi qu'on puisse me dire, je jouerai toujours sur PC...
#15

prypiat
Paladin

Dossier vraiment intéressant, assez objectif et bien rédigé.

Mais comme mon voisin du dessus, quel qu'ai été le résultat (heu, pas sûr que ca se dise ca... enfin passons^^), je risque pas de passer sur console de sitôt ! Et personne saura jamais que c'est uniquement parce que je suis incapable de jouer au pad.
#16

ninheve
Grand chevalier

Et personne saura jamais que c'est uniquement parce que je suis incapable de jouer au pad.

je me sens vachement moins seule tout d'un coup....
#17

prypiat
Paladin

[quote name='prypiat' date='17/04/2012 - 13:29'] Et personne saura jamais que c'est uniquement parce que je suis incapable de jouer au pad.

je me sens vachement moins seule tout d'un coup....[/quote]

Héhé, moi aussi du coup^^ Je comprendrai jamais comment certains font pour préférer le pad. C'est juste impossible d'être précis et de viser rapidement et correctement avec ces machins, surtout dans un FPS...^^ Et dire que lesdits FPS sont maintenant quasi tous console. Lol quoi.
#18

AbounI
Grand gobelin

Pour les FPS, certes, mais le dossier ne traite ques Western RPGs.Alors, oui, on peut etre d'accord sur les Action RPGs comme les Mass Effect, cependant, pour d'autres, comme le récent TW2, avec un pad, ce n'est pas si sorceleur que ça
#19

YAD
Noble

De toute façon, que ce soit pad ou clavier, c'est juste une question d'habitude. Ceux qui ne jouent qu'au pad sont infoutu de faire quoi que ce soit avec un clavier.

Aujourd'hui, on n'en est plus à la manette NES ou au Joystick CPC qui se pêtait quand tu donnais un coup trop violent sur la gauche. C'est précis et maniable, mais il faut un minimum d'entrainement.

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 17:36

#20

prypiat
Paladin

Pour les FPS, certes, mais le dossier ne traite ques Western RPGs.Alors, oui, on peut etre d'accord sur les Action RPGs comme les Mass Effect, cependant, pour d'autres, comme le récent TW2, avec un pad, ce n'est pas si sorceleur que ça

Je citais les FPS parce que c'est l'exemple le plus flagrant^^

Après, pour TW2 avec un pad, je te crois sur parole ! Mais je reste à mon clavier/souris J'ai toujours été manchot au pad et ca risque pas de changer de sitôt même si je me forçais^^ Question d'habitude aussi j'imagine.

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 17:40

#21

Shizam
Grand chevalier

Il faut reconnaitre une chose au paddle. Tant que le jeu n'a pas trop d'options, les quelques boutons/gâchettes/sticks sont quand même bien pratique sous les doigts. Malgré son poids, et surtout grâce à son ergonomie, le pad de la X360 est proche du perfect, contrairement à celui de la PS qui manque de feilling et de sensations, donc de confort. (avis perso bien sûre)

A petit point technique sur la gameplay FPS. Je pense que vous serez de mon avis.

La rapidité et la précision d'une sourie palie l'approximation de la croix virtuelle qu'est le ZQSD en main gauche. Pour un amateur comme moi, comprenez pas trés doué dans un gameplay PFS, la sourie fait largement 70 % du boulot, contre 30% pour la croix ZQSD(X).

Je pense comprendre que pour les meilleurs joueurs, ceux qui sont parfaitement à l'aise dans un gameplay FPS, le ZQSD et trés proche de 50% dans le travail et l'efficacité, ce qui rend la sourie encore plus précise puisque qu'elle n'est plus là presque que pour compenser, finalisé la qualité de tir.



Pour le pad, j'ai l'impression qu'il y a une espèce de schysophrénie naturelle dans le travail jumelé du stick mains gauche et du stick main droite. En plus d'une sentation un peu frustrante de retard à l'allumage, d'inertie parasite en quelque sorte. Le fait que si on tire un trait avec un stick, on va plus vite à la fin qu'au début du geste. Et ce pour les deux sticks, et sur des axes différents. ( Pas sûre que tout cela soi trés clair mais bon..)

Il me semble que par défaut, avec deux sticks, c'est celui de gauche qui fera le gros du boulot. Celui de droite espérera juste traverser la trajectoire au bon moment, celui du tir en général.

Bon !.. j'ai pas trouvé la forme pour que cela soi clair pour vous, les plus tordus auront p't'etre compris un morceau...

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 18:02

#22

Batman
Grand gobelin

J'ai bien compris l'idée Shishi, j'ai sensiblement le même avis. Si la souris reste la plus ergonomique pour moi pource qui est de pivoter la caméra où la vue dans un FPS, c'est vrai que le joystick reste plus agréable que les touche ZQSD qui offre a peut près autant de possibilité que la croix directionnel d'un pad de Nes.

Je dis ça, mais en bon true neutral qui joue autant sur PC que console, j'aime bien les deux hein.
#23

Munshine421
Garde royal

Pour moi l'opposition souris/clavier pc et manette console est une aberration et est beaucoup plus récente qu'on ne le croit. Tout le monde semble avoir oublié que Microsoft avant, de se lancer dans le business des consoles, possédait un département hardware pour les périphériques jeux vidéo dont certains produits comme la manette Sidewinder ou des joysticks à retour de force étaient reconnus pour leur qualité et leur solidité.

Pour moi les meilleurs jeux sont ceux qui utilisent à la fois le clavier pour ses possibilités qui va souvent de pair avec un gameplay plus étendu et un périphérique adapté au style de jeu qui va renforcer l'immersion manette, joystick, volant ou pistolet . Ces jeux ne sont pas forcément des simulations mais des séries de jeux d'action avec une richesse de gameplay qui avec le temps ont pratiquement disparu de la scène pc.
#24

Shizam
Grand chevalier

Oui Munshine, il y a depuis longtemps tout un attirail de périphériques attrayant sur PC. Les volants bien sûre, et les joysticks complets de type Hotas simplifiés par exemple.

Mais bon , quand même, à la base, l'outil principal de l'atelier PC est le clavier/sourie, et celui des consoles le paddle.
#25

AbounI
Grand gobelin

Me rappelle quand même avoir joué sur PS2 avec une souris (n'importe quelle USB faisait l'affaire) pour Age Of Empire 2.Comme quoi, quand il veulent ils peuvent.Dommage que l'idée n'est pas fait la une des gros titres...Ca aurait pu faire fureur et faire des émules

Message édité pour la dernière fois le : 17/04/2012 à 23:26





Voir tous