Dimanche 12 Juillet 2020, 04:05     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Pathfinder : Wrath of the Righteous d'ores et déjà financé sur Kickstarter

par Vaetrem 10 Fév 2020 12:48 26

Après plusieurs semaines de teasing, les développeurs russes de Owlcat Games ont officiellement lancé le Kickstarter de la suite du très salué Pathfinder : Kingmaker le 4 Février dernier. Adaptant à l'instar de son prédécesseur une campagne classique de Pathfinder, Pathfinder : Wrath of the Righteous nous fera prendre part au conflit antédiluvien entre anges et démons dans le contexte de l'invasion du continent de Golarion par une horde démoniaque. Notre personnage sera notamment amené à évoluer au long de 6 chemins mythiques, qui pourront le mener vers l'angélisme ou le démonisme, ainsi que vers quatre autres nuances de gris intermédiaires.

Le système de gestion de royaume de Pathfinder : Kingmaker fera également son grand retour, puisque votre personnage sera le leader d'une croisade lancée contre les démons, ce qui le forcera à faire face à de nombreux dilemmes et à prendre des décisions difficiles. Pour le reste, le projet semble partir dans une direction de type "More of the same" : plus de contenu, plus de classes, plus de personnages, bref, toujours plus de richesse dans les mécaniques fournies par le système Pathfinder, l'héritier boulimique de Donjons et Dragons 3.5.

Le public, manifestement séduit par le premier opus, a répondu présent et le succès est au rendez vous, puisque le titre a été financé en moins d'un jour. Comme de coutume sur Kickstarter, de nombreuses classes de personnages, mécaniques de jeu (combat monté, compagnons animaux approfondis, ... ) ont d'ores et déjà été promis suite à l'obtention de nombreux Stretch Goals. Notons enfin que le titre sera disponible en Français dès son lancement.

Sachez d'ailleurs que votre serviteur est actuellement au travail sur un test de Pathfinder : Kingmaker , qui devrait paraître au cours du mois de Février.

 

Commentaires (26)

#2

Shaam
Héros

Boulimie c'est le terme.

Assez content pour le studio de devs, Kingmaker étant un bon jeu qui sortait de nulle part, cependant je ne sais pas si je back le deuxième : j'ai jamais réussi à le finir malgré 3 essai d'une cinquantaine d'heure chacun, au bout d'un moment je pionce sur mon clavier...

La construction de perso par contre est géniale, le plaisir de les développer un peu moins :p
#3

GodOfNipples
Guerrier

J'ai beaucoup aimé le 1er, même si je ne l'ai jamais fini...
Comme Shaam, je m'y suis repris à 2 fois, (90h en tout, sur mes 2 parties).

Il faudrait que je m'y remette, mais, je commence à avoir du mal à passer autant de temps sur un même jeu... Même si le jeu est très bien (comme Pathfinder), au bout de quelques 10aines d'heures, je fini par me lasser et passer à autre chose.

Cependant, je participe au kickstarter de Wrath of the Righteous, car j'ai toute confiance en les créateurs du 1er jeu, pour nous faire une bonne suite !
#4

Jhaelen
Villageois

Je ne sais pas encore si je vais participer. J'ai réussi à finir Kingmaker, mais en passant en facile pour le dernier chapitre tellement c'était juste combat sur combat sur combat sur combat sur combat sur (vous aurez compris la suite).
#5

JackMandrake
Villageois

Le premier jeu était vraiment très bon, si ce n'était qu'il était très bugué pendant un long moment. Je ne compte plus les fois où j'ai dû relancé une campagne car plusieurs quêtes semblaient cassé. Mais ça reste une superbe nouvelle. Hâte d'en savoir plus.
#6

Lyacos
Citoyen

Bonsoir,

Pensez-vous que la contribution à 169 dollars pour l'édition collector en physique contiendra le jeu en français ?
#7

cabfe
Seigneur

@Lyacos : Toutes les versions du jeu seront identiques en terme de contenu (sauf les petits bonus Kickstarter).
Les langues, dont le français, seront incluses dans toutes les versions, numériques ou physiques.
#8

Lyacos
Citoyen

@cabfe: merci, l'artbook et le manuel, eux aussi seront en français ?

Edit: et cette édition physique est free-drm ?

Message édité pour la dernière fois le : 10/02/2020 à 20:30

#9

cabfe
Seigneur

A part le jeu, le reste est très rarement traduit. Sauf indication contraire, ce sera sûrement en anglais.

Je ne sais pas pour le côté DRM free. Il faudra demander aux devs.
C'est souvent le cas pour les éditions physiques, mais ce n'est pas précisé ici.
Comme il doit aussi sortir sur GOG, je pense que ce sera du DRM free sur la galette.
#10

Geralt
Grand chevalier

Pas encore joué à Kingmaker mais à priori c'est pas mal du tout alors bonne nouvelle pour eux. Dommage qu'ils n'envisagent pas de sortir cette suite sur Linux, oui il faut forcément que je boude.
#11

ninheve
Grand chevalier

perso c'est les yeux fermé que je le prendrais jour 1 :)
#12

code34
Villageois

D'un point de vue général, il y a quelques années j'avais une sorte de nostalgie vis à vis de ce type de jeux et j'attendais que les développeurs nous sortent des titres aux petits oignons.

Je dois avouer que c'est un échec pour l'ensemble des jeux. Les jeux sont soient trop denses dans leurs écritures, le contexte générale ou les traductions sont incompréhensibles, soit l'histoire est trop faible, soit il y a des digressions humoristiques, soit les règles sont trop complexes, soit il y a très peu de variétés, etc ... Il faut également avouer que la mécanique en elle même de ces jeux n'est pas abouti. Il manque ce je ne sais quoi qui rendrait le gameplay véritablement excellent.

Enfin au final c'est impossible de trouver un titre qui les vaincra tous ayant réussi cet exercice de simplification, casualisation, tout en ayant un scénario avec de la profondeur de la rejouabilité, des maps immenses en open world, un bestiaire colossal, une vrai armurerie, etc. En gros, impossible de trouver un the witcher/skyrim like du genre.

Le prochain que j'attends avec impatience est solasta qui semble très prometteur. Déjà ils ont modernisé le gameplay en partant sur des mécaniques à la xcom. Mais j'ai peur qu'il soit très peu diversifié, et que ça soit un jeu qui par conséquent offre beaucoup durant les premières heures et devienne répétitif (peu de classes, peu d'armes, un bestiaire faible, etc..)

Celui qui pourrait etre the game est stoneshard. Il est pas oufissime graphiquement parlant mais ils ont capté le principal, avec une mécanique de jeu tour par tour beaucoup plus intéressante et fluide. La conception du jeu par chunk pourrait donner un résultat phénoménal avec des mondes immenses à la minecraft.
#13

code34
Villageois

>> Il manque ce je ne sais quoi qui rendrait le gameplay véritablement excellent.

Je précise car j'ai quand même une idée sur le sujet. Je trouve personnellement que le déplacement libre durant les phases hors combat casse complètement la dynamique du jeu.

Ca me permet de faire le lien avec kingmaker. On passe d'un mode carte avec son propre fonctionnement qui n'est pas des plus intuitif, à un mode déplacement libre à un mode tour par tour en combat. C'est un avis très personnel, il y a un vrai problème en terme de gameplay. Les développeurs auraient du se concentrer sur l'harmonisation du système de déplacement.

Je parle même pas du mode gestion du royaume après qui rajoute encore un autre élément en dissonance complète avec le reste du gameplay. La gestion des compétences du personnage qui est tout aussi compliqué. J'ai toujours pas réussi à avoir des personnages avec des vrais compétences offensives (ça doit etre normal?)

Bref Kingmaker est très brouillon dans sa conception heureusement que l'interface et la traduction sont impeccables.
#14

Shaam
Héros

J'ai bonne espoir, que dans le genre, Baldur's gate 3 mettent tout le monde d'accord, enfin "tout le monde" n'existe pas. Larian fait deja consensus ou presque avec les Original Sin. Seul soucis pour de nombreux vieux briscard : l'univers.

Baldur's gate, ça a toujours été la licence du milieux, moins verbeux que Planetscape, moins bagarre que Icewindale, un RPG classique & basique sans que se soit péjoratif, en clair un fondement.

C'est pour ca que je trouve tout a fait légitime que Larian soit au commande, car, du retour des vieux RPG, pour l'instant le classique, le plus reussi niveau grand public c'est Larian.

Obsidian a lâché l'affaire, Owlcat fera du Icewind Dale ni plus ni moins, Inxile ne retentera pas l'aventure Torment :p
#15

Lyacos
Citoyen

@cabfe: encore merci, je m'attends au moins à la traduction du manuel, ce n'est pas grand chose à côté de la traduction d'un jeu comme Kingmaker.


@code34: traduction: tu t'fais vieux et tu as de plus en plus de mal à comprendre des jeux un peu fouillis.

Après vouloir du contenu de malade tout en souhaitant des jeux casualisés, ce n'est pas compatible d'après moi, surtout si l’interaction avec l'environnement en est réduit à sa plus simple expression.

Et l'exemple avec Skyrim est mauvais car Skyrim de base est... mauvais dans son genre, avec le recul on n'peut qu'applaudir le formidable travail des moddeurs qui l'ont élevé à " un autre niveau " ce Skyrim.

Bref, les joueurs ne recherchent pas forcément la simplification, mais du gameplay solide, souvent pénalisant comme de la survie, des interfaces de jeu travaillées et fourmillant d'options, une énorme liberté d'action, comme, pourquoi ne puis-je pas usurper le trône d'un roi par exemple et gérer son royaume ?

L'open world c'est bien mais le semi-open world également, qui permet une meilleure liberté d'action pour les développeurs, avec beaucoup moins de contraintes.

Après tu peux toujours essayer Seven: Enhanced Edition, je ne sais pas ce qu'il vaut mais il possède certainement plusieurs des points que tu recherches dans un jeu vidéo.
#16

Elric
Chevalier

Pas encore joué à Kingmaker mais à priori c'est pas mal du tout alors bonne nouvelle pour eux. Dommage qu'ils n'envisagent pas de sortir cette suite sur Linux, oui il faut forcément que je boude.


Kingmaker est très bon, et je l'ai plus apprécié que PoE (j'ai entamé Deadfire récemment) mais moins que les DoS. Malheureusement je ne parviens pas à le terminer vu que mon royaume se casse chaque fois la gueule. Faut dire que la gestion c'est pas ma tasse de thé et je trouve que ça coupe le rythme mais l'implémentation n'est pas mauvaise en soi.
#17

Elric
Chevalier

perso c'est les yeux fermé que je le prendrais jour 1 :)


On sera 2 alors. En espérant quand même moins de bugs qu'au lancement du 1er. La campagne Kickstarter continue? Je n'ai plus rien backé depuis DoS II mais là ça me branche.
#18

Djefel
Noble

non la campagne n'est pas finie, il reste 28 jours Elric ;)
#19

Chedden
Villageois

kickstarter avec plaisir pour ma part, j'ai adoré le premier sur lequel je ne compte plus les heures !
#20

Nyamulagira
Garde

Le premier est dans la bibliothèque. On verra pour cet opus. Globalement, on sent que c'est plus fouillé que ce que proposent les jeux phares de ces dernières années.
Comme le souligne code et Shaam, il manque probablement à chaque fois quelque chose. Skyrim c'est simplifié à souhait, déjà qu'Oblivion était très limite (et ça ressemble au final plus à de la randonnée qu'autre chose, du coup je préfère les jeux spécialisés randonnées dans un univers riche de graphismes et... basta). The Witcher a une bonne trame de fond mais tout le reste est... non (enfin, cela ne m'empêche pas d'avoir bouclé l'histoire de ces jeux, et d'avoir cherché à exploiter ces derniers histoire de trouver des quetes secondaires sympa, souvent en vain).

En tout cas, c'est prometteur. Le hic : les zombis, les démons, les anges, les Dieux, le médiéval, le cyberpunk, le steampunk,... bah au final ça fait réchauffé à chaque fois. Moi qui suis amateur de littérature romantique ou de fantastique, une fois les Shelley, Hardy, Flaubert, Poe, Goethe, Stoker... lus, on a du mal avec le reste. Pareil avec Herbert, Le Guin, Tolkien, Vance,... pour le XXème avec la fantasy-SF. Il n'y a guère que la poésie qui semble échapper à la "règle" qui suit...
Une fois les canons posés, et les grands noms ayant exploré les univers, on a besoin de fraîcheur à nouveau pour trouver de nouvelles saveurs. BG3 je l'attends déjà comme une déception. Torment était très bien, mais très court et largement pas à la hauteur du premier opus. Grim Dawn ne fait que revisiter Diablo (on a même le droit à des moments musicaux identiques),... Un peu comme les Game of Throne ou Harry Potter ne sont finalement bien que parce que le cinéma et la télé en ont fait des canons quasi jamais vus sur les écrans (les ouvrages me laissent perplexe)

Rien de mauvais, des tentatives foireuses certes, mais rien de mauvais.
Pathfinder semble avoir quelque chose de solide derrière lui si j'en lis les critiques des joueurs. Et surtout, ce Kickstarter au petit oignon qui doit faire plaisir aux développeurs (de mon côté j'ai backé Cyber Knight des Trese Brothers car j'aime leur application et leur volonté de développer des jeux avec des gameplays basiques bien connus => et le jeu a aussi réussi son Kickstarter sur une journée ^^).

Perso, le dislike que je pressens, c'est qu'ils vont pondre des DLCs. Et que malgré l'argent amassé, il y a bien des chances qu'il y ait un manque au niveau de la finition. Comme un enduit mal poncé, ça ne casse pas les fondations, mais ça fait franchement tâche et on se dit que ça vaut rarement le prix payé.

Disons que pour finir ce message bien long, ce qu'il manque, c'est une nouvelle prise de risque, un univers sorti de nulle part, un système d'évolution des personnages neuf, tout en respectant les basiques du genre : un jeu de rôle, c'est fait pour incarner un personnage, pas se taper Triss au lieu de Yennefer à la fin du jeu (oops, j'ai chourfé :-P ), ou même encore Ciri (non mais franchement, le fan service est une plaie XD). Cela implique des canons à respecter et limiter le choix des joueurs tout en leur donnant de vastes possibilités à l'intérieur de ce canon. D'où... fonder un truc de zéro qui ne sort de nulle part, car il n'existe pas encore de canon.
Vivement le développement technique qui permettra à des gens lambda de produire des jeux vidéos facilement tiens. Un genre d'imprimante 3D qui permettra à plus de monde de proposer ses designs et de les produire facilement. Parce que les grosses boîtes, elles ont des impératifs de rentabilité qui les confinent dans le connu pour assurer des ventes suffisantes.

Tiens, faut que je prenne ma pilule moi.
#21

dougbrid
Villageois

C'est pour ca que je trouve tout a fait légitime que Larian soit au commande, car, du retour des vieux RPG, pour l'instant le classique, le plus reussi niveau grand public c'est Larian.

Je m'inscris dans le grand public pour le coup, j'aime bien ce genre là, j'ai aimé Pillars, j'ai aimé Pathfinder, mais pour l''un comme pour l'autre j'ai fini (après de très nombreuses heures dessus tout de même) par abandonner sans les finir. La seule exception dans ce type de jeu (ces dernières années) ce sont les 2 opus de Larian.

Pour en revenir au sujet, c'est ce pourquoi je lorgne en hésitant en ce moment, mais il est probable que je soutienne aussi car même si je n'ai pas été au bout, j'ai passé de bons moments sur le premier. Ca a été l'occasion de découvrir cette version de règles que je ne connaissais pas mais qui m'ont bien plus. En tout cas ça fait plaisir de voir que leur campagne se passe bien.
#22

code34
Villageois

@Nyamulagira justement le problème aujourd'hui et que je trouve qu'on ressent dans les jeux c'est l'utilisation de plus en plus casualisé de la technologie pour répondre à des contraintes de temps, de budget, de standard du marché, limitél es risques etc...

Ils ont inventé des grosses usines à intégrer/standardiser du contenu (unity, unreal, etc). De mon point de vue, ce sont des softs de montage. Le problème c'est que l'assemblage se fait de la même façon, plus ou moins habile et que derrière quand on regarde un jeu fait avec ces moteurs, on retrouve les mêmes ficelles. La taille des zones, les chargements, etc.

De mon point de vue, il y a beaucoup plus de créativité côté 2d car il y a moins de contraintes.

#23

Nyamulagira
Garde

C'est parce que l'on standardise, c'est un mécanisme connu. Mais à terme cela ouvre sur de l'innovation et de la créativité. C'est juste que j'ai l'impression que les plan de gestion des grosses boîtes est foireux. Déjà, la plupart des studios emploient bien trop de monde et cherchent à produire trop de jeux (ça implique des coûts structurels très importants, avec des coûts d'amortissement faramineux, dans un secteur où il faut se renouveler bien avant de pouvoir amortir complètement les appareils).
Du coup, ils rognent un peu sur la qualité, et pour ma part, je trouve que ça se retrouve au niveau des bandes sons qui se copient d'un jeu à l'autre. A part quelques jeux qui misent dessus ainsi qu'un gameplay classique (je pense à Ori, Gris, Slain,...), ça tourne en rond. On le voit avec des prix excessifs alors qu'un système fonctionnel pousse à la diminution des prix (on le voit pour les PC, pour 200€ on a un truc qui fait tourner tout un tas de jeux pré-2010, ou GOG-style, en plus d'être opérationnels pour de la bureautique)

On va devoir un peu ronger notre frein pour les productions AAA. Il faudrait que les techniques se stabilisent pendant une longue durée aussi, la course à la performance limite les possibilités qualitatives.

Je souscris pleinement à la créativité, et au sérieux (je reprends les Trese Brothers comme exemple, du classique mais bien fait, avec des difficultés plutôt bien dosées), des productions 2D, ou même 3D old-school.
#24

Lyacos
Citoyen

J'ai quand même posé la question aux développeurs, l'édition physique collector proposera bien le français par contre, la boîte, le manuel et l'art book seront en anglais.

Ce qui est dommage pour la boîte et le manuel (le lore), car au prix de cette édition soit 3x le prix d'un jeu à 60 euros, ils ont les moyens de faire au moins cela je trouve, vu ce qu'on paie, largement. :(

Message édité pour la dernière fois le : 14/02/2020 à 11:26

#25

cabfe
Seigneur

@Lyacos : en version numérique, peut-être.
Mais traduire pour une version physique, c'est mort au niveau du nombre de tirages.




Voir tous