Vendredi 20 Septembre 2019, 03:42     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

The Outer Worlds d'Obsidian devient une exclu à l'Epic Games Store

par Caparzo 21 Mar 2019 11:40 82

Ces dernières semaines, l'univers du jeu sur PC semble connaître un certain chamboulement. Depuis de nombreuses années, nous avons effectivement pris l'habitude d'acheter nos jeux sur des plateformes dématérialisées comme Steam ou bien encore GoG. Il en va de même pour les versions boite qui viennent directement se greffer pour la grande majorité du temps sur le logiciel de Valve.

D'autres plateformes d'éditeurs existent également comme Uplay ou bien encore Origins, plateformes sur lesquelles nous pouvons retrouver en exclusivité leurs propres productions, mais aussi des jeux d'éditeurs tiers dans une moindre quantité. Cet univers relativement ouvert nous permettant d'acheter des jeux sur nos plateformes favorites — tout en passant si nous le souhaitons via des revendeurs de clés officiels pratiquant des promotions intéressantes — semble malheureusement voué à disparaître.

En à peine quelques semaines, l'Epic Games Store développé par Epic Games semble en effet être devenu la bête noire de nombreux joueurs, mais aussi une manne financière inestimable pour de multiples éditeurs/développeurs. L'immense succès d'Fortnite a en effet permis à Epic Games de se lancer dans une grande campagne d'achats d'exclusivités temporaires d'une année, en signant des contrats avec les principaux intéressés à coup de millions de dollars.

Ces contrats viennent apporter aux studios une assurance et un remboursement des jeux non vendus, mais aussi un apport financier non négligeable leur donnant la possibilité de développer leurs jeux sans grande difficulté durant l'année à venir. Malheureusement, cette capacité à s'accaparer les développeurs en sortant tout simplement les valises de billets ne plaît pas forcément à tout le monde.

Nous pouvons effectivement admirer ici une certaine fermeture du marché PC via des exclusivités propres à une plateforme unique pour des jeux n'appartenant pas directement à l'éditeur de ladite plateforme. Cette dernière n'est d'ailleurs pas la plus sûre en ce qui concerne sa sécurité ou bien sa capacité à fouiller nos machines, mais je préfère ne pas m'avancer sur ce sujet tant que rien n'est réellement confirmé.

Quoi qu'il en soit et puisqu'il s'agit avant tout du sujet de cette news, sachez que The Outer Worlds développé par Obsidian Entertainement ne verra finalement pas le jour cette année sur Steam. Celui-ci est effectivement devenu une exclu à l'Epic Games Store sur PC — mais aussi au Windows Store — et il faudra attendre 2020 pour une sortie sur d'autres plateformes. Le jeu est bien évidemment toujours prévu sur Xbox One et PlayStation 4 pour cette année.

La liste d'exclusivités s'allonge malheureusement jour après jour puisque des jeux comme Phoenix Point du papa des premiers Xcom, The Sinking City le jeu d'aventure lovecraftien ou bien encore Control de Remedy sortiront à leur tour en exclu sur l'EGS. Il en va de même pour Heavy Rain, Beyond : Two Souls et Detroit : Become Human de Quantic Dream. Si vous pensiez que votre compétence de persuasion était à toute épreuve pour négocier, sachez alors que sortir une bourse remplie de pièces d'or sera quoi qu'il arrive toujours plus efficace. Pour ma part, je vais sagement patienter en attendant que ces jeux perdent leur exclusivité et s'ouvrent à d'autres plateformes

Commentaires (82)

#51

cabfe
Seigneur

Comme si les exclus consoles n'étaient pas déjà bien reloues, faut qu'on ait la même cochonnerie sur PC...
#52

garrick75
Guerrier

Ils commencent vraiment à me gonfler avec leurs exclus epic games...

Les exclus steam, par contre ça ne te gonfle pas? Parce qu'il existe des milliers de jeux qui sont uniquement disponibles sur steam et ce depuis des années.

Le jeu n'est pas exclu sur l'epic game store car il sera aussi disponible sur le microsoft store.


Avant cette annonce, le jeu devait être disponible que sur steam donc était exclu steam par conséquent.

Je ne vois donc pas ce qui te gonfle dans la nouvelle annonce car elle va dans le bon sens vu qu'on a maintenant 2 stores pour l'acheter et un troisième dans un an en plus alors que jusqu'à maintenant, on n'en avait qu'un .

Message édité pour la dernière fois le : 23/03/2019 à 17:25

#53

cabfe
Seigneur

Les exclus Steam, si je ne m'abuse, ne sont pas négociées par les éditeurs avec Valve mais la conséquence d'autres magasins refusant de les vendre (comme le fait souvent GOG).
#54

Geralt
Grand chevalier

Les exclus Steam, si je ne m'abuse, ne sont pas négociées par les éditeurs avec Valve mais la conséquence d'autres magasins refusant de les vendre (comme le fait souvent GOG).


Et parce qu'aussi Steam propose un DRM, que pas mal de jeux récents utilisent et par conséquent beaucoup ne veulent pas encore vendre leurs jeux DRM-Free ce qui inclut GOG par exemple.

Mais je suis d'accord avec ce que garrick75 pointe du doigt.
#55

pibola
Garde

Cabfe a parfaitement répondu, les "exclu" steam ne sont pas le fait d'un contrat passé avec les éditeurs, mais du choix de ceux ci de privilégier cette plateforme sans aucune contrepartie financière. Rien à voir donc avec epic store qui paie les éditeurs pour avoir l'exclu de leur jeux et c'est ce qui me déplait le plus en fait :)

Par contre si, ça me gonfle aussi, les exclus steam, comme ça me gonfle de passer obligatoirement par origin pour mass effect 3 ou uplay pour might and magic X. Et comme ça va me gonfler d'être obligé de me taper la boutique microsoft si je veux jouer aux nouveaux jeux inxile ou obsidian.

De même que les exclus consoles (je suis joueur 100% PC) ou même PC (alors que pour le coup je ne suis même pas concerné) parce que ça empêche une partie des joueurs de profiter d'un jeu et je trouve ça vraiment dommage.

Pour résumer, le principe même d'une exclusivité me gonfle, même si je comprends bien les nécessités économiques et commerciales derrière.

Message édité pour la dernière fois le : 23/03/2019 à 19:31

#56

garrick75
Guerrier

Les exclus Steam, si je ne m'abuse, ne sont pas négociées par les éditeurs avec Valve mais la conséquence d'autres magasins refusant de les vendre (comme le fait souvent GOG).

Vrai et faux.
Steam ne négocie pas de deal mais les jeux comme le dernier deus ex ou just cause 4 ne sont pas sur GOg pas parce que gog les refusent mais parce que l'éditeur ne veut pas les mettre sans DRM.

Du coup, deal ou pas, ces jeux sont bien exclusif à steam et cela fait des années que ça existe. L'arrivée de l'epic store ne change rien à cette situation voir même l'améliore grandement.

Les jeux exclusif epic store ne le sont que temporairement alors que les jeux exclusif à steam l'ont été pour beaucoup pendant de nombreuses années et beaucoup le sont toujours 10 ans après.

Que l'exclu se fasse avec de l'argent ou sans argent, pour le consommateur, cela revient strictement au même car au final, les jeux ne sont pas plus dispos ailleurs deal ou pas deal.

En résumé, rien ne change et gueuler parce que epic donne de l'argent pour un deal qui ne change rien à la situation des exclusivités depuis des années, c'est un peu illogique sauf à gueuler parce qu'on voulait que le jeu soit sur son store mais là c'est un autre problème.

Je scrute pas mal de forums et il y a comme une hystérie autour de l'epic store avec souvent des arguments qui ne tiennent pas debout et que certains rabâchent à longueur de sujet et avec beaucoup de véhémence. C'est parfois limite effrayant de voir le niveau des débats sur certains forums à ce sujet.

Cabfe a parfaitement répondu, les "exclu" steam ne sont pas le fait d'un contrat passé avec les éditeurs, mais du choix de ceux ci de privilégier cette plateforme sans aucune contrepartie financière. Rien à voir donc avec epic store qui paie les éditeurs pour avoir l'exclu de leur jeux et c'est ce qui me déplait le plus en fait :)

Pourtant c'est strictement pareil pour le consommateur car dans les 2 cas, le jeu n'est dispo qu'à un endroit.
Just cause 4 pas de deal mais tu ne l'as que sur steam. Metro exodus, deal et tu ne l'as que sur l'epic game store. Il n'y a donc aucune différence donc si l'un te gonfle, l'autre devrait te gonfler tout autant. Sinon, ton raisonnement n'a pas de logique.

Par contre si, ça me gonfle aussi, les exclus steam, comme ça me gonfle de passer obligatoirement par origin pour mass effect 3 ou uplay pour might and magic X. Et comme ça va me gonfler d'être obligé de me taper la boutique microsoft si je veux jouer aux nouveaux jeux inxile ou obsidian.

Tant que les jeux seront protégés par des DRMs, on n'y pourra rien.
Il y a que gog avec the witcher 3 qui permet de l'acheter ailleurs et n'oblige pas à utiliser sa plateforme et c'est parce que gog n'impose pas de DRM et d'exclusivité.
Depuis hal life 2 sur steam soit depuis la naissance des launchers online, c'est comme ça.

Message édité pour la dernière fois le : 23/03/2019 à 23:21

#57

cabfe
Seigneur

Y'a d'autres magasins qui n'imposent pas les DRM, comme Itch.io, mais c'est plutôt pour les jeux indés ou à petit budget.

Et le problème des DRM, c'est l'éditeur qui l'impose.
Ca en fait une exclusivité par conséquence, mais ça pourrait tomber sur d'autres magasins que Steam. Il n'y a pas de deal négocié.
C'est surtout ça qui est critiqué. Sortir les biftons et imposer une plateforme pour une raison uniquement mercantile, c'est peut-être pire qu'"imposer" Steam à cause des DRM.
C'est tout à fait comparable à un jeu qui ne sort que sur une seule console alors que techniquement, il n'y a aucune raison qu'il ne soit pas multiplateforme.

Le client est censé être roi, il est devenu le jouet des éditeurs/constructeurs.

Perso, je m'en fiche d'où vient mon jeu tant que je peux l'acheter et y jouer.
Et si on m'en empêche, en bon Français, je râle
#58

Darjelin
Citoyen

Le fait que le jeu arrive sur Epic et sur le store Microsoft me donne le même sentiment d'enfumage que pour Division 2, dispo sur le meme Epic store et sur la boutique Ubi... un moyen facile, et lucratif, de pousser à l'achat sur leur plateforme.

Quel intérêt de payer le même prix sans prendre un jeu sur la plateforme "mère", ou moins "sulfureuse" (bon dans les deux cela se joue à l'opinion de chacun :-)), mais dans tous les cas plus rassurante.

Message édité pour la dernière fois le : 24/03/2019 à 09:31

#59

garrick75
Guerrier

Y'a d'autres magasins qui n'imposent pas les DRM, comme Itch.io, mais c'est plutôt pour les jeux indés ou à petit budget.

Et le problème des DRM, c'est l'éditeur qui l'impose.
Ca en fait une exclusivité par conséquence, mais ça pourrait tomber sur d'autres magasins que Steam. Il n'y a pas de deal négocié.
C'est surtout ça qui est critiqué. Sortir les biftons et imposer une plateforme pour une raison uniquement mercantile, c'est peut-être pire qu'"imposer" Steam à cause des DRM.
C'est tout à fait comparable à un jeu qui ne sort que sur une seule console alors que techniquement, il n'y a aucune raison qu'il ne soit pas multiplateforme

Quand il y a pas de deal et que le jeu est uniquement dispo sur steam, cela revient donc au même parce que le jeu est au final dispo que sur une plateforme.

C'est en ça que je ne vois pas le problème que tu soulèves avec l'arrivée d'epic vu que le problème existait déjà avant.

Ces deals ont l'avantage que tu sais qu'1 an après, le jeu sera aussi disponible sur d'autres stores alors qu'avec un jeu exclusif sur steam sans deal, tu ne sais pas s'il sera un jour dispo ailleurs.

Ce n'est pas pareil que sur console car epic game store ou steam store, au final le jeu reste disponible sur PC donc sur la même plateforme. C'est un peu comme si à l'époque tu pouvais aller acheter à la fnac le jeu alors qu'il était dispo qu'au score game.



Le client est censé être roi, il est devenu le jouet des éditeurs/constructeurs.

Il l'a toujours été avant l'epic game store.
Tu crois que l'arrivée de steam qui a décidé sans nous concerter que tu ne pourrais plus vendre d'occasion un jeu acheté en boite passant par steam, était une décision où le joueur était roi?

Tu crois que la fin des boites en carton avec de vrais manuels complets pour des boitiers en plastique dvd sans manuel était une décision où le joueur était roi?

Tu crois que l'arrivée des petits dlcs payants était une décision où le joueur était roi ?

Il y a des tonnes d'exemples et dans le jeu vidéo, une époque où le client était roi, si ça a existé un jour, cela fait très longtemps que c'est révolu. Le client est considéré depuis très longtemps comme une vache à lait et ce n'est pas le futur avec les game as service, les lootboxes, les microtransactions et les abonnements que cela va changer.


Le fait que le jeu arrive sur Epic et sur le store Microsoft me donne le même sentiment d'enfumage que pour Division 2, dispo sur le meme Epic store et sur la boutique Ubi... un moyen facile, et lucratif, de pousser à l'achat sur leur plateforme.

Comme s'il était sur steam et la boutique d'ubi.

Quel intérêt de payer le même prix sans prendre un jeu sur la plateforme "mère", ou moins "sulfureuse" (bon dans les deux cela se joue à l'opinion de chacun :-)), mais dans tous les cas plus rassurante.

Quelle plateforme mère? Steam? Steam serait plus rassurant et moins sulfureux?

C'est une blague j'espère?

Message édité pour la dernière fois le : 24/03/2019 à 13:15

#60

Geralt
Grand chevalier

Y'a d'autres magasins qui n'imposent pas les DRM, comme Itch.io, mais c'est plutôt pour les jeux indés ou à petit budget.

Et le problème des DRM, c'est l'éditeur qui l'impose.


Effectivement, itch.io c'est bien, mais pour les gros éditeurs qui veulent franchir le pas du DRM-Free la porte d'entrée c'est clairement GOG.
Mais ça n'empêche pas de voir pas mal de studios "connus" de sortir leurs jeux sur itch.io (en plus de bien d'autres stores je veux dire).

Par contre concernant l'imposition des DRM par l'éditeur, il y a un exemple assez facheux : Feral Interctive.

Feral est connu pour porter des jeux Windows vers Linux et Mac.
Adoré par certains et détesté par d'autres à cause justement de leur position officieuse ou non sur les DRM.
Jusque là aucun des jeux sur lesquels ils avaient participé étaient dispo en DRM-Free, mais "récemment" XCOM: Enemy Unknown est sorti sur GOG.
Devinez quoi ? Pas de version Linux ni de version Mac.

Et ils n'ont jamais voulu se prononcer clairement sur ce sujet.
Donc jusqu'à preuve du contraire, pas mal de pingouins en on déduit qu'ils étaient juste très attachés à leurs DRM et à Steam.
Et pour cette raison tu peux être sûr qu'ils ne vont pas porter un jeu indépendant qui serait déjà disponible ailleurs en DRM-Free !

Tu crois que l'arrivée de steam qui a décidé sans nous concerter que tu ne pourrais plus vendre d'occasion un jeu acheté en boite passant par steam, était une décision où le joueur était roi?

Tu crois que la fin des boites en carton avec de vrais manuels complets pour des boitiers en plastique dvd sans manuel était une décision où le joueur était roi?

Tu crois que l'arrivée des petits dlcs payants était une décision où le joueur était roi ?

Il y a des tonnes d'exemples et dans le jeu vidéo, une époque où le client était roi, si ça a existé un jour, cela fait très longtemps que c'est révolu. Le client est considéré depuis très longtemps comme une vache à lait et ce n'est pas le futur avec les game as service, les lootboxes, les microtransactions et les abonnements que cela va changer.


#61

pirzz974
Guerrier

Par contre si, ça me gonfle aussi, les exclus steam, comme ça me gonfle de passer obligatoirement par origin pour mass effect 3 ou uplay pour might and magic X. Et comme ça va me gonfler d'être obligé de me taper la boutique microsoft si je veux jouer aux nouveaux jeux inxile ou obsidian.

De même que les exclus consoles (je suis joueur 100% PC) ou même PC (alors que pour le coup je ne suis même pas concerné) parce que ça empêche une partie des joueurs de profiter d'un jeu et je trouve ça vraiment dommage.


Ici est résumé tout le problème . Le soucis de l'exclusivité, et de la pluralité des plateformes existe déjà depuis longtemps , et " l'affaire epic games store" , plutôt que d'être la goutte d'eau qui fait déborder le vase , deviens le catalyseur de tout les problèmes .
Le consommateur, plutôt que de râler sur un système entier , préfère râler sur une seule plateforme, qui même si elle est supprimé ne réglera pas le problème du système actuel( exclusivité, multiples plateformes ) .

En tout cas ça fait jaser !!

Message édité pour la dernière fois le : 24/03/2019 à 16:52

#62

Cyclopk
Citoyen

Je suis d'accord avec toi Pirzz974, si l'affaire EGS ne permet pas de au moins enclencher un changement (ou au minimum une grosse remise en question) global de la consommation dans les jeux vidéos et au delà, ça serait dommage.

Par contre, si le problème d'Epic c'était uniquement le problème des exclus, ça jaserait pas autant.

Si on cumule tous les reproches, qu'ils soient réellement avérés ou soupçonnés, c'est pas franchement encourageant.
#63

garrick75
Guerrier

Je suis d'accord avec toi Pirzz974, si l'affaire EGS ne permet pas de au moins enclencher un changement (ou au minimum une grosse remise en question) global de la consommation dans les jeux vidéos et au delà, ça serait dommage.

Par contre, si le problème d'Epic c'était uniquement le problème des exclus, ça jaserait pas autant.

Si on cumule tous les reproches, qu'ils soient réellement avérés ou soupçonnés, c'est pas franchement encourageant.

Si on va sur nombre de forum, les plaintes visent uniquement epic et pas le système car ceux qui chouinent sur ces forums disent qu'avant c'était très bien alors qu'avant c'était aussi mal que maintenant.
#64

Cyclopk
Citoyen

Après, est-ce vraiment ce que ces gens pensent? Ou ces personnes là utilisent la mauvaise fois et insistent sur EGS pour se donner raison et ne pas donner d’arguments aux soutiens d'Epic?

Faudrait pouvoir voir si les personnes qui soutiennent qu'avant EGS, c'était mieux, ont le même discours dans un autre contexte. Je suis pas sûr.

J'ai un doute sur, qu'avant toute cette histoire, les mêmes ne tarissaient pas d'éloges sur Steam et autres stores en démat... Je suis même convaincu du contraire.

Message édité pour la dernière fois le : 24/03/2019 à 19:21

#65

Lyacos
Citoyen

Pour ma part j'ai résisté longtemps, durant de très longues années avant d'acheter sur Steam.

Au bout d'un moment, quand tu constates que tu es minoritaire parmi la masse de joueurs, que l'absence des manuels dans les boîtes ainsi que la galette qui ne contient plus vraiment le jeu est devenu la norme, tu te fais une raison, le retour en arrière n'est plus possible. Pour un joueur qui boycott, 1000 achètent derrière (c'est un exemple).

Seul consolation, tu te dis qu'avec un crack tu retrouves un peu de pouvoir, que ton achat n'est plus dépendant d'un service. Alors si j'ai mis plusieurs années à m'y faire à Steam, c'est pas pour aujourd'hui accepté les pratiques de l'Epic Games Store, qu'importe ce que garrick75 peut dire et qui dans un sens est faux (au passage mettre le même mot de passe sur toutes les plateformes... t'en à d'autres des conseils aussi foireux que celui-là ? :) ).

Le fait est que l'Epic Game Store à ouvert une méga boîte de pandore en sortant le chèque (pour les exclusivités). Jusqu'à présent, jamais Steam ne l'avait fait à ma connaissance.
#66

Darjelin
Citoyen

Je te trouve bien agressif Garrik, en chevalier blanc de la méthode Epic.
Alors pour le coup je parlais de ubi, non de steam, puisque c'est l'éditeur de D2. Mais pour le côté "sulfureux", oui, j'ai beaucoup plus de réserve quant à la sécurisation des achats et des comptes, entre autres choses, sur Epic plutot que sur Microsoft, Ubi et consors.

Du coup, quitte à payer le même prix, puisque pour l'instant, même avec un récent partenariat avec Humble, les clé Epic ont exactement le même prix que sur la plateforme d'origine, de base, ou nomme là comme tu le souhaites, autant acheter à la source, ou sur la plateforme la plus safe. C'est par pour autant que cela ne me gonfle pas (suis-je tordu, selon tes conseils, pour avoir un mot de passe différent par compte ?), mais cela a le mérite d'être cohérent.

L'avantage qu'il y avait en la matière avec steam, et même les editeurs c'est que, sans passer au marché gris, les variations de tarifs restaient possibles.

Que ce soit Origin, Ubisoft ou Blizzard, le fait qu'il s'agisse d'exclu à leur boutique ne me choque pas dans la mesure où ils sont les producteurs, et il ne me parait pas déconnant de vouloir vendre en direct pour maximiser la rentabilité de leurs jeu, plutôt que de laisser filer une marge conséquente.

Message édité pour la dernière fois le : 24/03/2019 à 22:24

#67

garrick75
Guerrier

Je te trouve bien agressif Garrik, en chevalier blanc de la méthode Epic.

Je ne suis le chevalier blanc de personne.
C'est juste que tous les arguments sortit ici pour critiquer l'epic game store, sont valables aussi pour les stores déjà existants comme steam.
C'est pour ça que critiquer un store sur des arguments comme s'ils étaient nouveaux et ne concerneraient qu'epic, je trouve ça énervant et très dommage.

en résumé, on a le droit de critiquer l'epic game store mais pour de bons arguments, pas de mauvais. Malheureusement, ceux présentés sur ce forum sont quasi que des mauvais.

tu as parlé du manque de revendeur tiers où on peut acheter une clé epic, c'est un bon argument.
Tu pourrais parler de l'absence de cloud saves, de forums etc. Ce sont de bons arguments.
Par contre, les exclusivités, la plateforme qui ne serait pas sécurisée, epic qui ouvrirait une boite de pandore, ça n'en est pas.

Mais pour le côté "sulfureux", oui, j'ai beaucoup plus de réserve quant à la sécurisation des achats et des comptes, entre autres choses, sur Epic plutot que sur Microsoft, Ubi et consors.

Ce n'est pas la même chose d'avoir des réserves et d'être sulfureux.
Sulfureux, ça a un tout autre sens.
Je ne comprends pas trop pourquoi tu as des réserves car epic, c'est pas une société nouvelle, elle existe depuis très longtemps et avant que valve naisse. C'est une société américaine tout comme valve et microsoft donc je ne vois pas ce qui te fait craindre quoi que ce soit.
Si tu parles de tencent, c'est un actionnaire minoritaire donc ils n'ont aucun pouvoir de décision et le pdg d'epic l'a rappelé plusieurs fois vu qu'il y a des craintes sur ce point.

Du coup, quitte à payer le même prix, puisque pour l'instant, même avec un récent partenariat avec Humble, les clé Epic ont exactement le même prix que sur la plateforme d'origine, de base, ou nomme là comme tu le souhaites, autant acheter à la source, ou sur la plateforme la plus safe.


C'est quoi une plateforme safe?

C'est par pour autant que cela ne me gonfle pas (suis-je tordu, selon tes conseils, pour avoir un mot de passe différent par compte ?), mais cela a le mérite d'être cohérent.

Tu serais gentil de ne pas déformer mes propos. Je n'ai jamais dit que tu étais tordu à avoir plusieurs mots de passe mais tu te plains qu'il va falloir en apprendre un nouveau donc tu as le choix d'utiliser le même si c'est en apprendre un nouveau qui te gène.
Critiquer qu'il faut en apprendre un nouveau alors que tu peux très bien ne pas en avoir à apprendre un nouveau, c'est cet argument qui fait mauvaise foi que je critique.

L'avantage qu'il y avait en la matière avec steam, et même les editeurs c'est que, sans passer au marché gris, les variations de tarifs restaient possibles.

Je suis d'accord sur ce point mais ça va s'améliorer sur le temps. Ils viennent de faire un accord avec l'humble et ils vont en faire d'autres cette année.
C'est bien un problème mais rassure toi temporaire.

Que ce soit Origin, Ubisoft ou Blizzard, le fait qu'il s'agisse d'exclu à leur boutique ne me choque pas dans la mesure où ils sont les producteurs, et il ne me parait pas déconnant de vouloir vendre en direct pour maximiser la rentabilité de leurs jeu, plutôt que de laisser filer une marge conséquente.

Gog a bien son the witcher 3 sur sa boutique et sur steam.
Ubi propose ses jeux sur leur boutique et steam et/ou l'epic game store.
C'est valve le premier à avoir rendu exclusif leurs jeux sur leur plateforme.
Est-ce que c'est une décision où le joueur est roi alors que cabfe avait sous entendu qu'avant l'epic game store, le joueur était roi donc sur steam aussi?


Alors si j'ai mis plusieurs années à m'y faire à Steam, c'est pas pour aujourd'hui accepté les pratiques de l'Epic Games Store,

Là où tu es incohérent c'est que tu acceptes bien les pratiques de steam alors que celles de l'epic game store sont les mêmes que celles de steam.


C'est d'ailleurs ça que je souligne depuis le début. Tous les arguments présents ici pour critiquer epic sont des arguments qu'on pouvait déjà appliquer à steam and co.
Je ne suis pas contre la critique d'epic car il ya des choses à critiquer qui ne concernent que epic mais ce qui est énervant est de voir qu'on utilise de faux prétextes pour ça.
Lex exclus qui sont la principale plainte sont de faux prétextes car elles existent depuis toujours sur steam et je parle pas des jeux de valve mais ceux des éditeurs tiers.
L'année dernière, il y a eu plus de 9000 jeux sur steam, combien parmi ces 9000 jeux ont été dispos sur origin, uplay, GOG ? Très très peu.
Qu'epic fasse un deal avec de l'argent ou comme sur steam que cela se fasse sans argent, pour le consommateur, cela revient strictement au même.
Les arguments comme quoi ce serait nouveau, la boite de pandore est ouverte, c'est faux.

Cela n'empêche pas le fait que les exclus, c'est pourri mais c'est simplement un phénomène pas nouveau et critiquer l'epic store sur ça en ne critiquant pas les autres, c'est malhonnête.


qu'importe ce que garrick75 peut dire et qui dans un sens est faux (au passage mettre le même mot de passe sur toutes les plateformes... t'en à d'autres des conseils aussi foireux que celui-là ? :) ).

Tu le fais exprès sérieusement ou c'est pour troller?

Il y a un gars qui se plaint qu'il faille apprendre un nouveau mot de passe avec l'epic game store, je lui ai juste dis que si c'était vraiment un problème, il pouvait utiliser le même mot de passe vu que c'était ça qui le gênait.

Je n'ai jamais dit que c'était une bonne chose donc merci de ne pas extrapoler mes propos.



Le fait est que l'Epic Game Store à ouvert une méga boîte de pandore en sortant le chèque (pour les exclusivités). Jusqu'à présent, jamais Steam ne l'avait fait à ma connaissance.

Sauf que steam n'avait pas besoin de le faire vu que tout jeu passait forcément par steam, steam ayant une part de marché écrasante.

L'epic game store n'a ouvert aucune boite de pandore vu que les exclusivités à un store existe depuis que les stores existent.

Message édité pour la dernière fois le : 25/03/2019 à 10:04

#68

Darjelin
Citoyen

Une plateforme non sécurisée ne serait pas un argument selon toi, pourtant cela devrait être la base de toute plateforme de vente. Il existe suffisamment de possibilités à ce niveau pour qu'il soit assez étonnant qu'une grosse structure soit passé à côté. Lorsque je parle de "safe" c'est à minima là dessus.

Quand un programme intègre un mouchard, quelque soit le programme, il y a aussi un soucis. Pour le reste, je suis bien conscient que c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

Pour le côté "sulfureux" j'ai mal tourné ma phrase, mais à partir du moment où une entreprise ne recule devant aucune mesquinerie pour se hisser (nom de domaine par exemple), cela augmente mes doutes quant à l'honnêteté dont ils pourraient faire preuve dans l'utilisation de données notamment.

Sans compter effectivement toutes les fonctionnalités dont ne dispose pas la plateforme à l'heure actuelle. Le fait que cela soit corrigé dans un avenir plus ou moins lointain n'ôte rien au fait qu'actuellement elle ne propose rien d'attirant.

J'ai effectivement parlé du partenariat Humble, mais la encore le prix sera identique, où est donc l'avantage pour le joueur, sinon de biaiser encore plus l'achat ?

Lorsque tu parles d'exclusivité de fait pour steam, il me parait bien négligent d'omettre que si les dev ou les indé utilisaient ce support, c'était pour profiter d'une visibilité maximum dès l'instant où ils y plaçaient leur produit.

Le monopole s'est installé parce qu'il n'y avait alors pas de support proposant le même service, et lorsque de nouvelles plateformes ont fleuri cela s'est fait sans heurts communautaires.

Que les pratiques de Valve en matière de taxation soient abusives, sans doute, toujours est-il que le support aidant, les ventes étaient sans doute plus nombreuses, et fructueuses pour le studio. Hors console, je doute que les éditeurs ayant choisi de passer par Epic uniquement (Deep Silver en l'occurence) aient pu atteindre leurs objectifs de vente. L'apparente passivité de Valve continue d'ailleurs de me surprendre.

Lorsque tu reprends mon exemple d'Ubisoft, oui effectivement les jeux étaient sur les deux, et obligeaient malgré tout à passer in fine par le launcher d'Ubi (sans possiblité d'ailleurs à l'époque de lancer directement de l'Ubistore, je ne sais pas si cela a changé depuis).
Mais à cette époque là, quelle pouvait être la part d'achat direct sur l'Ubistore par rapport à celle sur steam ? C'est sur ce point que je parle d'enfumage pour habituer les gens à passer directement sur leur plateforme plutôt que sur celle d'un revendeur tiers. Blizzard a pour cela eu le mérite d'être le plus malin en le faisant dès le départ, EA l'a fait progressivement, mais toujours sans limiter l'achat de clé hors store, Ubisoft y va au forceps en fermant les vannes.

De la concurrence entre revendeur il y en a toujours, et heureusement pour nous, mais aucun des stores disponibles actuellement ne souffraient d'un manque de retour, que l'on préfère acheter sur l'une ou l'autre pour des raisons personnelles ou autres. La méthode d'Epic supprime cette concurrence justement en achetant des droits d'exploitation et, en lissant les prix d'une plateforme à l'autre, elle en devient totalement useless pour le joueur. Penser financièrement aux dev (indé ?) c'est bien beau, mais je doute très fortement que cela soit la réelle motivation.


Edit : pour le mot de passe c'était juste une taquinerie parfaitement mesquine quant à la proposition que tu avais faite plus haut, non une plainte de ma part quant à en ajouter un de plus à une liste déjà sans fin :-)

Message édité pour la dernière fois le : 25/03/2019 à 11:18

#69

Geralt
Grand chevalier

Une plateforme non sécurisée ne serait pas un argument selon toi, pourtant cela devrait être la base de toute plateforme de vente. Il existe suffisamment de possibilités à ce niveau pour qu'il soit assez étonnant qu'une grosse structure soit passé à côté. Lorsque je parle de "safe" c'est à minima là dessus.

Quand un programme intègre un mouchard, quelque soit le programme, il y a aussi un soucis. Pour le reste, je suis bien conscient que c'est bonnet blanc et blanc bonnet.


Du coup qu'est-ce que Epic manque en sécurité pour être considéré comme safe ?

Pour ta seconde remarque, faut quand même dire que tous les launchers actuels sont propriétaires (sauf celui de itch.io mais la comparaison s'arrête là) et dégueulent de données en permanence, tu es obligé de l'installer pour profiter de tes jeux.
Si on veut aller sur le terrain des données... je vais probablement être comme garrick75...
Si on prend un exemple similaire, c'est comme si certains n'avaient pas de souci avec la collecte de Google mais cracheraient/refuseraient celle de Facebook.
Un moment je pense qu'il faut essayer d'être cohérent, éviter les préférences par quelconques habitudes ou déni ce serait pas mal. J'ai l'impression que beaucoup ne sont justes pas prêts au boycott, n'ont pas envie d'être mis à l'écart etc et peu importe comment on les enfile au bout, ils finiront par accepter l'inacceptable.

Je critique Steam depuis un bail (et que je n'utilise pas), et je critique EGS de la même façon je pense.
(Ça me rappelle la la discussion que j'avais eue avec Iosword à ce sujet il y a plusieurs années...)
Je ne suis personnellement pas la cible que critique garrick75.

Implicitement avec ces échanges, je pense que les jeux-vidéos sont trop importants pour une partie des gens, ils ne veulent pas s'en passer, peu importe comment le service en face agit.
#70

Cyclopk
Citoyen


Je ne suis le chevalier blanc de personne.
C'est juste que tous les arguments sortit ici pour critiquer l'epic game store, sont valables aussi pour les stores déjà existants comme steam.
C'est pour ça que critiquer un store sur des arguments comme s'ils étaient nouveaux et ne concerneraient qu'epic, je trouve ça énervant et très dommage.


Sauf que, personnellement, j'ai toujours bien insisté sur le fait que, justement, c'est parce que les stores précédents utilisaient ce genres de méthodes que fallait pas l'accepter sur un nouvel acteur?

L’argument comme quoi "fallait rien dire pour Epic sous prétexte que ceux déjà implantés utilisent les mêmes "méthodes marketing"", c'est pas valable, au contraire. Obliger le nouvel acteur qui risque d'être majeur à l'avenir a aller dans le bon sens, ça ne peut qu'être bénéfique et obliger les autres à suivre. C'est même une occasion en Or de pouvoir bousculer les choses.

Je veux pas parler pour les autres, mais j'avais interprétés les avis des uns et des autres plus ou moins dans ce sens.

Message édité pour la dernière fois le : 25/03/2019 à 14:30

#71

Darjelin
Citoyen



Du coup qu'est-ce que Epic manque en sécurité pour être considéré comme safe ?

Si on prend un exemple similaire, c'est comme si certains n'avaient pas de souci avec la collecte de Google mais cracheraient/refuseraient celle de Facebook.


Une morale ? Un sentiment de confiance ? Je plaisante à moitié sachant pertinemment qu'il n'y en a nul part.
Je trouve simplement que la façon de s'imposer ne me convient pas.

Techniquement, une double verif, token ou consors. Peut etre cela a-t-il ete ajouté depuis. Perso je l'ai viré au deuxième hack lorsque mon fils voulait se mettre à Fortnite.

Pour la collecte de donnée elle se retrouve de toute facon partout, le tout étant d'en avoir un minimum de contrôle, en amateur, et en tout cas de ne pas avoir le sentiment de l'avoir en douce par derrière (et comme je lis parfois les conditions d'utilisations des sites je ne suis notamment pas sur facebook et consors).

Par contre je relativiserais ton propos sur le besoin de tel ou tel jeu, il y a largement de quoi faire de toute façon. Pour le cas du jeu du sujet, il me tentait beaucoup, j'en attendrai comme d'habitude les premiers retours avant de le prendre, et si je saute le pas ce sera, à défaut d'un steam (ou gog, soyons fou) sur le Windows store. Un peu comme j'ai pris Div 2 directement sur le Ubistore. Un choix entre Charybde et Scylla.

Je comprends parfaitement que des gens se passent de steam, ou autre, selon leur bon vouloir, conviction, envie, etc. J'ai d'ailleurs du mal à comprendre qu'il y ait autant matière à discussion sur le rejet d'un nouveau launcher à l'instant T. Heureusement que l'on a encore le choix de fermer la porte à l'un ou l'autre.
Je trouve que les discussions autour de ces launchers ressemblent de plus en plus aux guerres des consoles que l'on trouve ailleurs.

Message édité pour la dernière fois le : 25/03/2019 à 15:34

#72

pirzz974
Guerrier

Une plateforme non sécurisée ne serait pas un argument selon toi, pourtant cela devrait être la base de toute plateforme de vente. Il existe suffisamment de possibilités à ce niveau pour qu'il soit assez étonnant qu'une grosse structure soit passé à côté. Lorsque je parle de "safe" c'est à minima là dessus.

Quand un programme intègre un mouchard, quelque soit le programme, il y a aussi un soucis. Pour le reste, je suis bien conscient que c'est bonnet blanc et blanc bonnet.


Tu dis ça comme ça, ou il y as des informations sérieuses qui montrent que l'EGS n'est pas bien sécurisé ? Parce que sinon c'est un genre de fake news


Pour le côté "sulfureux" j'ai mal tourné ma phrase, mais à partir du moment où une entreprise ne recule devant aucune mesquinerie pour se hisser (nom de domaine par exemple), cela augmente mes doutes quant à l'honnêteté dont ils pourraient faire preuve dans l'utilisation de données notamment.


Je ne peut pas dire si epic va respecter les joueurs ou pas, mais l'exemple que tu donne ici n'as rien a voir avec nous les joueurs il me semble . Ce sont des stratégies marketing face a steam, et personne d'autres . Eux ils sont dans le monde des affaires, et dans ce monde remplis de requins tout les coups sont permis .


Lorsque tu parles d'exclusivité de fait pour steam, il me parait bien négligent d'omettre que si les dev ou les indé utilisaient ce support, c'était pour profiter d'une visibilité maximum dès l'instant où ils y plaçaient leur produit.



Il me semble que ça reviens au même : les devs ont choisis steam par intérêt commercial ( meilleurs exposition donc meilleurs ventes ), aujourd'hui ils font ce partenariat avec epic aussi par intérêt commercial ( gains sur les marges ) . Dnas le sdeux cas une question de gagner de l'argent pour les dev .



Le monopole s'est installé parce qu'il n'y avait alors pas de support proposant le même service, et lorsque de nouvelles plateformes ont fleuri cela s'est fait sans heurts communautaires.



C'est vrais mais du coup le fait est qu'a un moment il y avait déjà des exclusivités, donc le problème était là .
De plus il n' y as pas eu de heurts avec les autres plateformes puisqu'elles n'étaient pas vraiment comme steam, ce sont des plateformes qui vendaient plus leurs propres jeux, alors que là epic fait exactement comme steam, il joue directement dans leurs domaine .
#73

Darjelin
Citoyen

On pourrait tergiverser pendant des pages et des pages que cela n'y changerait pas grand chose, ni pour ceux que cela ne gêne pas, ni pour ceux que cela gêne.

Nul doute que l'avenir nous réserve encore pas mal de surprise entre les mastodontes et surement autant de discussion.

En fait j'ai du me perdre en route, ce jeu n'est même pas encore sorti et j'attend simplement le 27 pour un tout autre jeu, sur une toute autre plateforme.
Quand je vois qu'on me parle de sécurité en point fort de steam, je ne peux m'empêcher d'intervenir. Je sais bien qu'Epic est encore bien jeune sur le marché, mais il n'empêche n'a pour le moment pas connu les déboires qu'à eu Steam (et je ne parle même pas des vols de comptes). Je me souviens que Steam avait connu une attaque et avait mis le temps à avouer que des données avaient peut être bien été récupérées par les pirates, et cela après l'affaire de la PS3.
et sinon tout va bien tant qu'ils sont pas chinois
Ah, et je précise que je n'ai pas de compte chez Epic, juste que j'aime bien quand les choses sont traitées de manières équitables.
Là d'après certains puisque Steam étaient là avant ils ont droit à un joker. Donc imaginons que deux équipes de braqueurs s'attaquent à la même cible, les premiers arrivés auront le droit à plus de mansuétude ? Je demande comme ça, c'est pas comme si je connaissais des gens capables de faire ce genre de truc et que je me disais que si cette "loi" du net s'appliquait aussi dans ce genre cas je pourrais en profiter
édit : je précise que la petite pique sur les chinois ne vise personne ici, mais globalement un petit coté nauséabond qui tourne autour de ce débat qui me donne l'impression que pour certains c'est un peu ça le cœur du problème. Suffit de voir le nombre de messages ou on parle des "chinois d'Epic" ou ce genre de formulation.

Message édité pour la dernière fois le : 25/03/2019 à 16:55

#75

blitosaure
Citoyen

J'ai parcouru vos échanges mais je ne saisis pas bien le problème.

J'utilise Steam par habitude.

J'ai découvert GoG suite à The Witcher mais je n'ai pas encore acheté d'autres jeux que Gwent Thronebreaker dessus. J'ai lu que parmi les avantages, c'était de ne pas avoir de DRM.

Fortnite représente ce que je déteste dans le jeu vidéo, de la merde free to play qui ressemble à rien et génère du fric... mais j'ai téléchargé l'EPIC game store pour leurs jeux offerts régulièrement. Ils donnent une meilleure part aux éditeurs du jeu donc c'est une bonne chose non ? Les contrats d'exclusivité aident aussi à financer les jeux, donc c'est une bonne chose non ?

Contrairement à la console, le joueur n'est pas obligé d'acheter la console xbox ou playstation pour jouer à un jeu, il peut gratuitement utiliser un autre service sur pc. Donc dans l'absolu, je ne vois pas où est le problème pour un joueur ? (ok c'est un peu chiant d'avoir plusieurs plate-formes mais c'est pas la mort, on ne paie pas plus cher au final, au contraire, la concurrence peut bénéficier au joueur).




Voir tous