Mercredi 14 Novembre 2018, 21:14     Connectés : 4      Membres : 3


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Shroud of the Avatar : Forsaken Virtues devient gratuit

par Caparzo 02 Nov 2018 11:35 9

Lorsqu'un MMORPG payant devient free-to-play après quelques années d'exploitation, c'est signe d'un déclin plus ou moins rapide dudit jeu et d'un souhait des développeurs de relancer la machine avant que cela ne soit trop tard. D'autres fois, ce point de non-retour est déjà passé et cette transition vers le gratuit n'est qu'un chant du cygne. Shroud of the Avatar : Forsaken Virtues pourrait bel et bien se classer dans cette seconde catégorie.

Développé par Portalarium et ce cher Richard Garriott que nous connaissons également sous le pseudonyme de Lord British, Shroud of the Avatar est donc un MMORPG présent sur Steam ayant été financé par les joueurs via Kickstarter et ayant mis un temps fou à voir le jour. La particularité du jeu était de nous proposer de créer notre propre habitation via un système de housing avancé, ainsi que de prendre part à une importante activité sociale. Sorti le 27 mars 2018, la sauce semble cependant avoir eu du mal à prendre.

Nous pouvons effectivement apprendre aujourd'hui que Shourd of the Avatar est désormais un free-to-play complet comme bon nombre de ses confrères. Les joueurs désirant y participer gratuitement pourront découvrir la majorité des fonctionnalités présentes pour les joueurs payants. Ce cher Richard ajoute que les développeurs sont ravis d'ouvrir leur jeu à un public plus large de joueurs.

Quoi qu'il en soit, un passage si soudain et rapide vers ce système économique n'est clairement pas bon signe. Les joueurs ayant financé à grand frais Shroud of the Avatar doive également grincer quelque peu des dents.

Commentaires (9)

#2

cabfe
Seigneur

Y'a encore des studios qui croient que leur MMORPG va casser la baraque ?
#3

Paul-Hewson
Garde

Pourquoi les joueurs ayant financé le jeu grincerai des dents ? Je veux dire, tout est dans le la phrase, ils ont financés le jeu et ils ont pu y jouer (enfin ils peuvent toujours !).

Même si les nouveaux peuvent rejoindre l'aventure gratuitement, sans le financement d'origine il n'y avait pas de jeu ! Ce qui serait plus embêtant c'est que les serveurs soient fermés moins d'1 an après sa sortie initiale, là oui il y aurait de quoi grincer des dents !

Richard Garriot s'était déjà cassé les dents sur Tabula Rasa. Pourtant pas déplaisant, le jeu manquait peut-être de quêtes intéressantes ou d'énigmes ? (le background était pourtant pas mal de mémoire)
Il n'avait pas tenu très longtemps hélas.

Message édité pour la dernière fois le : 02/11/2018 à 18:33

#4

Offen
Garde

Jamais joué à Ultima... Pourquoi ne pas faire des remakes pour que les gens découvrent cette série ?
#5

Shaam
Grand chevalier

Faut des fonds et une certaine humilité pour faire un remake, 2 choses que richard Garriot n'a pas.
#6

Offen
Garde

Faut des fonds et une certaine humilité pour faire un remake, 2 choses que richard Garriot n'a pas.


Humilité ? Pourquoi tu dis qu'il en a pas ? Je connais pas ce personnage.
#7

Caparzo
Seigneur

N'oublions pas qu'il y a quelques années lors du développement de Shroud of the Avatar, ce cher Lord British a vendu son sang à prix d'or !
#8

Abitbol38
Villageois


@Offen
Lord British est une légende vivante, Richard Garriot de son vrai nom, créateur de la série "Ultima" et du studio "Origin". Lord British est son "avatar" : souverain de "Britania" (le monde dans lequel se passait la série).

Fils d'un astronaute du programme Skylab, il est également connu pour avoir été un des premiers "touristes spatiaux" a payer 20 millions de dollars pour faire un tour en fusée, ce qui l'a plus ou moins ruiné en même temps que de l'éloigner du monde des jeux vidéos.

Il a tant fait pour les jeux vidéos et les RPG en particulier qu'il n'y a pas d'intéret ni de légitimité a descendre ses productions récentes sous prétexte que 30 ans après il n'a plus la fougue et la fulgurance de sa jeunesse.

Ce Forsaken Virtue même en gratuit il ne fait pas envie, pas grave, tans pis.


Humilité


Oui il faut une bonne dose d'humilité pour réussir un remake, il faut s'interdire de dénaturer le truc, et pour ça il faut parvenir a le comprendre, sinon c'est de l'exploitation de license.







#9

garrick75
Guerrier

Ce qui m'attriste le plus, c'est que tout le monde considère shroud of the avtar comme un MMORPG (à l'image de la news mais vous n'êst pas les seuls dans ce cas. Je crois qu'une seule news sur 10 doit parler de la campagne solo) alors qu'à la base c'était censé être un jeu solo d'igne d'ultima 7 d'un côté et un mmorpg digne d'ultaim online de l'autre.
Tout le monde ne retient que l'aspect MMorpg parce que les développeurs ont floué les joueurs en ne misant que sur celui-ci malgré toutes les promesses de déaprt même s'il est toujours possible de jouer à la campagne solo. elle reste cependant naze parce que trouée de mécaniques mmorpg inadaptées à un solo.

Un beau projet initial massacré par les développeurs qui se finit en un des pires flop de l'histoire du jeu vidéo. C'est d'ailleurs ce genre de projet qui a fait perdre la confiance en Kickstarter.

Faut des fonds et une certaine humilité pour faire un remake, 2 choses que richard Garriot n'a pas.


Humilité ? Pourquoi tu dis qu'il en a pas ? Je connais pas ce personnage.

Richar garriott est une légende vivante. Fondateur d'un des studios les plus mythiques du jeu vidéo (Origin systems) avec d'immenses jeux comme les Wing commander, Privateer(ça te parle star citizen? Et bien c'est fait par les créateur de wing commander et privateer), Crusader no regret et no remorse, Bioforge, strike commander. Que des jeux mythiques et excellent à leur époque.
Je n'ai pas parlé d'un dernier jeu qui n'est autre qu'un des séries les plus mythiques du rpg, Ultima que richard garriott a créé de ses propres mains.

Même si depuis sa fin d'origin, il n'a plus trop fait parlé de lui sauf en moins bien (tabula rasa et maintenant shroud), impossible de ne pas le connaitre sauf à être trop jeune. C'est peut être ton cas. Tu devrais regarder les titres du bonhomme et du studio qu'il a créé. Tu devrais trouver de quoi t'amuser longtemps.

Message édité pour la dernière fois le : 04/11/2018 à 14:50

#10

dagon
Villageois

Je confirme, le bonhomme est une légende vivante dans le domaine du RPG PC. Sans lui nombre de mécanismes de jeux actuels n'auraient tout simplement pas existés.

Ce n'est pas un manque d'humilité qui a empêché qu'on ait une suite ou un remake d'Ultima par Richard Garriott, mais plutôt le refus d'Electronic Arts de lui céder la licence qu'il avait perdu en leur vendant Origin.

Après, vu l'état du jeu à sa sortie et encore aujourd'hui (avec 2/3 des PNJs des villes non finis et autant de quêtes non implémentées), le crash aurait été inévitable.

Richard Garriott est malheureusement incapable d'analyser la faisabilité d'un projet et le budget nécessaire. Il aurait fait un RPG solo vaguement old school, fils spirituel d'Ultima, il aurait fait un carton avec son budget. Là il s'est lancé dans un projet titanesque, un RPG à la fois solo, MMORPG, dans un monde titanesque, avec un budget largement insuffisant pour le faire.

Et plutôt que de recadrer le projet en cours de route, Portalarium a continué à étendre le projet et à viser la lune pour sortir un jeu au contenu incomplet.

Il faudra de la chance à Portalarium et être sacrément adroit financièrement pour s'en sortir.

Dommage.




Voir tous