Mardi 17 Juillet 2018, 13:34     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Sur les futurs DLC de Kingdom Come : Deliverance

par Caparzo 20 Fév 2018 11:23 62

Depuis sa sortie il y a à peine quelques jours, Kingdom Come : Deliverance semble déchaîner les passions. Le titre développé par les Tchèques de chez Warhorse brille en effet tout aussi bien pour sa partie RPG élaborée, que par son nombre de bugs tout simplement hallucinant. Il s'agit peut-être de la signature des grands jeux qui ont marqué l'histoire, mais en attendant c'est particulièrement irritant. Quoi qu'il en soit et alors qu'un prochain patch est en préparation, les développeurs nous parlent aujourd'hui des DLC.

C'est sur le forum de Resetera.com qu'un membre s'est attelé à la traduction d'une interview en tchèque de Daniel Vávra. Nous pouvons y apprendre qu'un DLC est déjà en court de développement et celui-ci nous permettra de jouer une femme. La possibilité de jouer un héros de sexe féminin avait été abordé lors de la campagne Kickstarter, mais avait été ensuite oubliée. Il y a de fortes chances que le personnage en question soit Theresa.

L'inteview s'arrête également sur les possibilités de modding du jeu, mais les développeurs avouent ne pas y avoir encore réfléchi. La mise à disposition d'outils dépendra surtout de Crytek, le propriétaire du moteur graphique. Le studio travaille aussi sur des outils leur permettant de développer plus facilement et beaucoup plus rapidement leur prochain jeu. La suite, parlons-en. Kingdom Come est une trilogie dont le premier épisode est Deliverance. Le second pourrait une fois de plus utiliser la plateforme de financement Kickstarter.

Nous pouvons également apprendre que l'équipe souhaite intégrer un doublage tchèque, mais vraisemblablement ça ne se fera pas dans l'immédiat puisque cela leur demanderait environ trois mois et une équipe complète s'occupant de l'intégration et du doublage en lui-même. Pour terminer, Vávra nous fait savoir qu'il a passé deux ans à étudier des ouvrages historiques et trouve par la même occasion l'utilisation des DRM futile.

Commentaires (62)

#51

Kerdh
Novice

J'en suis à 87h et tjrs loin de la fin, je pense donc prendre "le temps de jouer". Les interactions sont extrêmement minimes.

Je rajoute au niveau des manques, les ménestrels/troubadours/conteurs/kermesses. Au Moyen-Âge, une cour de noble sans tout ceci n'était pas une cour qui se respecte, rien que pour s'entendre narrés (et enjolivés, et surtout retransmis) ses propres exploits.
#52

Wulvark
Villageois

J'ai aussi pas loin de 100h de jeu et je trouve les interactions assez présentes, comme quoi... ça pourrait être mieux, comme souvent, mais dans l'absolu y'en a, elles apportent un plus. Après je ne sais pas quoi te dire, vu que tu les trouves "extrêmement minimes".

Je n'ai pas une connaissance assez précise de la Bohème en 1400 pour savoir si leurs cours étaient remplies de troubadours. Toutefois il me semble avéré que la zone d'influence de ce genre de spectacle se limitait à l'Europe de l'ouest, de l'Angleterre à l'Italie. Peut-être cela s'était-il déjà étendu à l'est mais de là à être aussi démocratisé que tu l'avance j'ai de gros doutes. Nous avons très -trop- souvent tendance à appliquer une vision française du Moyen-Age ce qui n'est pas la réalité européenne, comme tu peux t'en rendre compte en jouant à KCD
#53

targus
Paladin

La bohème avaient ses ménestrels déjà dans les années 1300... Leur roi-ménestrel, Wenceslas II de Bohème avait composé de nombreux lieds...
#54

Kerdh
Novice

Une cour, c'était une cour :p La noblesse, la chevalerie... c'était la même chose d'Ouest en Est. Ca s'arrêtait aux Turcs et autres Moghols.
#55

Wulvark
Villageois

Kerdh non absolument pas. Tu tombes justement dans le cliché que j'expose plus haut. Les cours étaient différentes, comme les mœurs et les usages. Qui plus est les progrès culturels ne s'effectuaient pas à la même vitesse. Ceci dit je n'exclus pas la présence de ménestrels en Bohême, je n'en trouve juste nulle mention. À Prague certainement, à minima quelques uns importés de l'ouest mais de là à en imaginer dans l'arrière pays

Targus, tu as des sources là dessus ? Ce sujet m'intéresse et je ne trouve rien. Je savais Venceslas I patron des ménestrels mais de là à être un auteur compositeur reconnu!
#56

Kerdh
Novice

C'est pas un cliché, c'est un fait. La chevalerie, la geste, l'ost "française" trouvent des échos sous toute la papauté (pour faire simple hein, il est 1h du mat) et la chrétienté. Tu chassais le sanglier à la pique, tu en faisais une ballade et tu te bourrais la gueule à la tablée du seigneur de l'Angleterre au Saint-Empire en passant par l'Espagne et la Suède.

Bref tout ce qui touchait à la royauté européenne et la chrétienté.

Message édité pour la dernière fois le : 23/02/2018 à 00:59

#57

DEXTER987
Garde

Un dlc ou on incarne une femme... C JAnne d'Arc?!!
Elle portera une armure et tous?!!
#58

Iosword
Grand chevalier

Alors en effet la Bohème n'avait que peu de troubadour parce que troubadour n'est pas le bon terme. Les troubadours sont des poètes/musiciens médiévaux en grande partie originaire d'Occitanie et chantant en occitan. Les trouvères eux chantaient en langue d'oil.

Le Saint-Empire germanique avait sa propre tradition de poètes lyriques, assez similaire par ailleurs et probablement inspiré par les troubadours et trouvères, le "Minnesang" orienté vers le chant d'amours ainsi que l'épique. Pour parler de Bohême, oui ces chants étaient présents, souvent en allemand, dans les cours. Certains rois comme Venceslas II ont encouragé cette culture, et l'on même pratiqué - trois de ses poèmes ainsi qu'une page illustrée se retrouvent dans le Codex Manesse. De fait, il y avait du mécénat de la part du roi et d'autres nobles et donc il y avait pas mal de Meistersinger dans les courts de Bohème, et il y avait à Prague une (si ce n'est plus, mes compétences s'arrêtent ici) école de Minnesang.

Ah et au passage, Wulvark, la Bohême ce n'est pas si loin que ça du tout. Les Rois de Bohême étaient des princes électeurs du Saint Empire - rien que cela devrait suffire à démontrer que la Bohême bien qu'enclavé n'est pas coupé du monde et était même centrale au sein du Saint-Empire, que ce soit sur le plan commercial, administratif ou artistique. D'ailleurs le roi Charles IV de Bohême lui aussi un grand mécène qui a fait venir des artistes de toute l'Europe, fait de Prague le cœur artistique du monde germanique de l'époque, fondé à Prague la première université du Saint-Empire, doublé la taille de la ville et en fait la capitale du Saint-Empire par ailleurs, etc. La fin de l'age d'or de la Bohême arrive à sa mort, ce que raconte par ailleurs KCD qui s'arrête sur la guerre fratricide entre ses fils.

Message édité pour la dernière fois le : 23/02/2018 à 08:32

#59

troOn
Citoyen

C'est toujours intéressant tes interventions Iosword :) J'apprends des trucs et ça me plait.

En revanche, le jeu, si j'ai bien compris, se déroule en 1403, on est quand même dans un Moyen Âge assez tardif, qui fait sa transition lentement (selon les zones culturelles et géographiques) vers la Renaissance. De plus, 50 ans plus tôt, l'Europe a été dévastée par la grande peste, et on est moins enclins, je pense, à accueillir les voyageurs et les étrangers. Il me semble que partout les trouvères, troubadours, Minnesänger, sont en déclin depuis un bon moment déjà et, si je ne dis pas de bêtise (si quelqu'un a un meilleur bagage historique que le mien qu'il n'hésite pas à me contredire), en ce début de XVe siècle, ils se font rares.
#60

Iosword
Grand chevalier

De plus, 50 ans plus tôt, l'Europe a été dévastée par la grande peste, et on est moins enclins, je pense, à accueillir les voyageurs et les étrangers.


Charles IV règne sur la Bohême de 1346 et à 1378 et sur le Saint-Empire de 1355 à 1378, donc non, la période qui suit la grande peste arrive au début du règne de Charles IV et ne l’empêche pas d’accueillir voyageurs et étrangers, que ce soir sur le plan artistique ou commercial et faire connaître au Royaume de Bohême un court, mais important, âge d'or.

Ceci étant dit, si on s’intéresse à la diffusion de la peste noire, on se rend compte que la Bohême, la Pologne & cie sont des zones relativement épargnées par celles-ci, de même que certaines villes comme Bruges ou Milan. Tout cela aux prix de mesures drastique pendant l'épidémie. Après on peut spéculer sur le fait que la peste ait aidé Charles IV a s’asseoir sur le trône du Saint Empire - l'Allemagne et l'Autrice ayant été elles fortement touchées, surtout en ville - mais je n'ai pas connaissance à ce niveau-là.

Par rapport à la diffusion de la peste, voici la carte présente sur Wikipédia (qui est grossière, mais qui à le mérite d'être plus lisible que les scans de basses qualités de manuel d'histoire) :


les [...] Minnesänger, sont en déclin depuis un bon moment déjà et, si je ne dis pas de bêtise


Pas vraiment pour ces derniers, le Minnesang s'est perpétué au cours du XIVe et transformé en Meistersinger, qui lui s'est propagé jusqu'à la fin du XVIe siècle - siècle ayant marqué son apogée et son déclin très rapide -, d'où la création d'école notamment à Prague comme dit dans mon post précédent. C'est une poésie plus complexe et variée que le Minnesang, mais très présente et plus démocratisé auprès des populations citadines.

Message édité pour la dernière fois le : 23/02/2018 à 10:22

#61

Wulvark
Villageois

Je connaissais les Minnesang et les savait présents à minima à Prague comme dit plus haut. Je n'ai aucune certitude quant à leur présence dans les fiefs et Baronnies ruraux du jeu.

Par contre Iosword je n'ai pas voulu insinuer que la Bohème était éloignée ou isolée, comme tu le soulignes elle était constituante du SERG. Je voulais surtout souligner son éloignement culturel et géographique des foyers artistiques majeurs de l'Europe de l'ouest, éloignement mis en avant du fait des guerres intestines.

Concernant les Minnesang je confirme qu'ils ont perduré au contraire des trouvères et de leur ordre, ce qui pour moi tend à confirmer la plus lente propagation au centre et à l'est des arts des ménestrels.

Quoi qu'il en soit je pense que la présence ou l'absence dans le jeu de cet ordre n'est pas vraiment constitutive d'un plus réel. Si par la suite nous sommes emmenés à Prague, là par contre leur absence serait étrange.

Personnellement je suis plus choqué par l'absence de loups, extrêmement présent dans la région à l'époque

#63

Wulvark
Villageois

J'ai apprécié cette review, merci du partage




Voir tous