Dimanche 19 Novembre 2017, 06:11     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Perfect World ferme Runic Games à l'origine de Torchlight

par Caparzo 06 Nov 2017 11:42 17

Évoquer les jeux de la licence Torchlight dans une news n'était pas arrivé depuis un très long moment. Développés par Runic Games, Torchlight premier du nom avait vu le jour en 2009 et en avait surpris plus d'un grâce à ses mécaniques de Hack'n'Slash lorgnant sur les jeux de la série Diablo. La ressemblance n'était d'ailleurs pas si étonnante puisque le studio avait été créé entre autre par des anciens de chez Blizzard. En 2012, sortait Torchlight 2 et nous lui avions décerné la très bonne note de 8 sur 10 confirmant ses indéniables qualités.

Plus récemment, Runic Games était revenu sur le devant de la scène avec Hob, un jeu Action-Aventure sorti au mois de septembre 2017. Malheureusement et alors qu'il y avait toujours un espoir de revoir sur nos écrans un Torchlight, nous venons d'apprendre que Runic Games qui appartient à Perfect World depuis 2010 vient de mettre la clé sous la porte par ce dernier. Celui-ci nous avait déjà fait savoir il y a quelques jours qu'il venait de fermer Motiga à qui nous devons le MOBA Gigantic, alors qu'il s'était fait racheter par Perfect World en mai dernier. Cette fois-ci c'est donc au tour de Runic Games de faire les frais de la nouvelle logique financière de l'éditeur américain.

Dans une lettre ouverte se trouvant sur le site officiel de Runic Games, le directeur du studio Marsh Lefler tient à remercier les fans malgré sa tristesse, mais nous fait également savoir qu'il devrait y avoir du nouveau pour Torchlight d'ici quelque temps. Perfect World n'abandonne effectivement pas ses licences puisque Gigantic se verra doté d'une mise à jour en novembre et les licences de Runic Games continueront à être exploitées par l'éditeur.

Toutefois, l'avenir n'est pas non plus très réjouissant à ce niveau-là puisque l'éditeur a annoncé vouloir se concentrer sur les "games as a service" comme peuvent l'être Destiny, Hitman, The Division ou bien encore le futur Anthem. Voici donc une mode qui n'est pour le moment pas sur le point de s'arrêter, mais heureusement qu'il existe toujours à notre époque des jeux bel et bien solo, même si ceux-ci semblent avoir désormais un succès plus restreint auprès des joueurs.

Commentaires (17)

#2

ParazaR
Citoyen

Bonjour Caparzo,

Irions-nous progressivement vers la disparition des jeux c-RPG ?

A bientôt.
#3

Marcheur
Seigneur

Bonjour Caparzo,

Irions-nous progressivement vers la disparition des jeux c-RPG ?

A bientôt.


Non, mais progressivement ils seront relégués à une place de double A / jeux indépendants.
En fait c'est déjà le cas, mais ça fait un bout que la métamorphose a débuté quoiqu'on disait des jeux comme Mass Effect 2, Skyrim et The Witcher 3 qui ont eu un grand succès en rendant le genre plus accessible ont fini par achever le modèle à l'ancienne et le rendre incompatible avec le marché du AAA.
Mais ce n'est pas un mal du tout, ça pourrait même permettre un nouvel âge d'or à terme le fait de retrouver un public cible restreint mais exigent.

J'en veux pour preuve les ventes honnêtes d'un Elex, les excellentes d'un Pillars of Eternity ou d'un Divinity Original Sin, Spiders qui arrive petit à petit à capter son petit public, Focus qui proposera prochainement Vampyr et Greedfall, les multiples jeux indépendants qui se font respecter et connaître (Abouni en parle fréquemment d'un d'entre eux dont je n'évoquerai même pas la nom tant il le rabâche - à raison - dans le coin , Underail, les jeux kickstarter à venir...)

Alors y a des flops plus ou moins justifiés aussi (Torment et Tyranny) mais globalement on est dans une période plus satisfaisante qu'il y a encore quelques temps.

PS : puis le RPG a toujours été un genre de niche, sauf sur PC où il a toujours eu un bel écho, sur console c'est une autre histoire même si y a un public.

Message édité pour la dernière fois le : 06/11/2017 à 12:56

#4

reebob
Noble

Globalement on peut se demander si ce ne sont pas tous les jeux solos qui vont progressivement être éjecté du marché du AAA et pas seulement les RPG. Les couts ont tellement enflé et les rentrées d'argent sont devenues tellement aléatoires que les gros éditeurs ne vont plus avoir d'yeux que pour le multijoueur et les DLC en cascade. Des choses qui sont relativement incompatibles avec un vrai C-Rpg. Mais le RPG y survivra sous des formes plus modestes, c'est déjà le cas. Il y a d'autres genres qui ont suivi le même chemin du Shoot'em up, aux Point and Click, sans parler des jeux de gestion ou de stratégie.
#5

Shaam
Grand chevalier

valar morghulis
#6

Lemmy
Garde

Content d'avoir pu récupérer une copie de Torchlight II via GOG Connect le mois dernier, pas certain que cela se reproduise, du coup !
#7

Artyparis
Guerrier

Tout marché est fragmenté.
Il y plusieurs produits et chaque consommateur prend ce qui lui convient.
Ce n'est parce que Porsche gagne une fortune que tous les constructeurs ne vendent que des voitures sportives à 100 000.

On parle des jeux avec dlcs en rafale. Mais c'e n est possible que si les jeux en question se sont bien vendus. Un éditeur ne va pas persévérer si son jeu s'est vendu à 5000 ex. Tu t'es planté, tu bascules sur un autre projet ou tu fermes.
#8

Marcheur
Seigneur

Tout marché est fragmenté.
Il y plusieurs produits et chaque consommateur prend ce qui lui convient.
Ce n'est parce que Porsche gagne une fortune que tous les constructeurs ne vendent que des voitures sportives à 100 000.

On parle des jeux avec dlcs en rafale. Mais c'e n est possible que si les jeux en question se sont bien vendus. Un éditeur ne va pas persévérer si son jeu s'est vendu à 5000 ex. Tu t'es planté, tu bascules sur un autre projet ou tu fermes.


Faudrait l'expliquer à Reality Pump qui vont sortir des DLC multijoueurs bien nazes pour Two Worlds II (je le sais, j'y ai joué) et une mise à jour pour Vendetta dans 3 jours...
Et c'est même pas des conneries
#9

Gaek_Shao
Guerrier

Des DLC multijoueurs sur Two Worlds II................
#10

Marcheur
Seigneur

Des DLC multijoueurs sur Two Worlds II................


Ouais...
... Et c'est diablement de la merde, du moins pour le premier, qui est un condensé de tout ce qui était insupportable dans Call of the Tenebrae (le donjons remplis de mobs tous similaires dans un environnement plus générique tu meurs) je me suis infligé la bêta du machin. Autant je trouve l'add-on solo très honnête après les patchs, autant ce machin est vraiment infect. Son seul intérêt et d'amener tout un tas de nouveaux équipements mais voilà le ridicule du machin
#11

ParazaR
Citoyen

Par conséquent, ce qui semble émerger de tout cela, c'est plutôt la question du RPG solo VS multijoueurs, non ?
#12

Shaam
Grand chevalier

Non, la question c'est l'éditeur. Le risque qu'il a envie de prendre, l'argent qu'il a envie d'investir et les bénéfices prévus.

Perfect World est un très, très, très mauvais éditeur qui a tendance a servir du jus de chaussette a ces joueurs. Rien de plus normal que cette fermeture :)
#13

Marcheur
Seigneur

Non, la question c'est l'éditeur. Le risque qu'il a envie de prendre, l'argent qu'il a envie d'investir et les bénéfices prévus.

Perfect World est un très, très, très mauvais éditeur qui a tendance a servir du jus de chaussette a ces joueurs. Rien de plus normal que cette fermeture :)


Exact, par exemple Bethesda est un éditeur qui s'est avéré jusque là assez exemplaire lorsqu'il était question des jeux qu'il finançait, même si la politique interne du studio pour les mods payants est à vomir, au moins ont-ils fournis des jeux solos d'excellentes facture même quand les retours sur investissement étaient faiblards.
#14

Kisdra
Citoyen

D'un autre côté, le coeur de métier de Perfect World, c'est le MMO free-to-play. Donc autant dire que leurs acquisitions de studios faisant du jeu solo fut assez surprenant, et n'a finalement jamais mené à grand-chose.
#15

garrick75
Guerrier

Bonjour Caparzo,

Irions-nous progressivement vers la disparition des jeux c-RPG ?

A bientôt.

Vu que runic n'a jamais fait un rpg, la question ne se pose pas.

Le crpg ne mourra jamais car s'il avait du mourir, il serait mort bien avant mais ça n'a aucun rapport avec runic.
Concernant les hack'n shlash, là c'est différent, faut dire que diablo a phagocyté le marché et qu'il y a très peu de concurrent qui peuvent s'établir et percer. Runic a réussi à faire une petite percée avec le succès des torchlight mais n'a jamais su faire durer leurs diablo-like sur le domaine du multi.

La question serait plus vu la raison de la fermeture du studio (on ferme un studio orienté solo pour se consacrer vers le multi et les micro transactions):
Irions-nous progressivement vers la disparition des jeux solos ?

Message édité pour la dernière fois le : 07/11/2017 à 22:42

#16

AbounI
Grand gobelin

Y en a qui disait à l'émergence du CD que le vynil était voué à mourir....
#17

jbbourgoin
Citoyen

Je ne crois pas une seule seconde à la disparition du jeu solo. Très certainement moins de jeux solo AAA, peut-être même leur quasi disparition dans ce secteur, qui sait. Mais la disparition, je n'y crois pas du tout. Il y aura toujours quelques âmes perdues dans un garage pour produire un jeu solo, même après l'apocalypse ;)

Pareil pour le crpg. Regardez, même le rogue-like ( le vrai ) n'est pas mort, il a même réussi à influencer des choses qui sont dans la "hype", alors ...

Message édité pour la dernière fois le : 08/11/2017 à 01:34

#18

jbbourgoin
Citoyen

Message supprimé le 08/11/2017




Voir tous