Lundi 27 Mai 2019, 03:46     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Divinity : Original Sin 2 s'écoule à près de 500 000 exemplaires

par Caparzo 18 Sep 2017 18:57 136

Il y a parfois des cas qui font réellement plaisir à voir. Ces faits nous démontrent que le cRPG possède encore de beaux jours devant lui et que les joueurs en sont bel et bien friands. Aujourd'hui, nous allons parler de Divinity : Original Sin 2, développé par les belges de chez Larian Studios.

Ayant vu le jour le 14 septembre dernier sur PC via les plateformes de téléchargement Steam et GoG.com, nous pouvons aujourd'hui apprendre que ce second épisode s'est écoulé à près de 500 000 exemplaires. L'accès anticipé du jeu a bien entendu énormément aidé à atteindre ce score, mais depuis sa sortie plus de 180 000 exemplaires ont tout de même déjà été vendus. S'exprimant sur Eurogamer.net, Swen Vincke nous fait savoir que c'est une performance fantastique puisque Divinity : Original Sin 1 avait atteint la barre symbolique des 500 000 exemplaires après deux ou trois mois d'exploitation.

Le bonhomme est donc tout de même un brin enjoué puisque il aura fallu un an à ce second opus – en passant par un accès anticipé – pour s'écouler à plus ou moins à 320 000 exemplaires. Bref, ne boudons pas notre plaisir, et continuons cette news. Nous pouvons également apprendre que les serveurs du jeu ont du mal à suivre la cadence suite au lancement de Divinity : Original Sin 2. Près de 85 000 joueurs se sont effectivement connectés simultanément sur lesdits serveurs. Un chiffre démontrant encore une fois le succès de cette suite.

Pour terminer, Swen revient brièvement sur les versions consoles du jeu et nous fait savoir qu'un patch sortira dans un premier temps sur PC cette semaine. Lorsque cette dernière version sera enfin propre, les développeurs pourront se concentrer sur le portage console du jeu. Sachez enfin que la version française de Divinity : Original Sin 2 devrait être disponible dès le jeudi 21 septembre.

Commentaires (136)

#126

ninheve
Grand chevalier

Tu peux être dubitatif, n'ayant pas aimé le premier, pas de soucis, je disais que étant avec des potes pas fans du co-op...ben ils s'éclatent en solo et que donc je ne généralisais pas le fait d'aimer ou pas le jeu au mode solo ou co op. Mais perso, je ne jugerai un jeu auquel je n'ai pas joué sur des on-dit, je préfère juger sur pièce c'est tout, car sur la toile il est alors très facile de ne voir qu'un seul coté de la pièce, car les gens heureux n'ont pas d'histoires :P
Perso j'ai toujours aimé chez Larian l'ajout de l'humour par rapport au drame, l'exemple le plus marquant avait été la fin de Ego Draconis, que j'avais tout simplement adoré , car dans un univers parsemé de drames mais aussi de beaucoup d'humour, ils avaient réussi à nous rappeler qu'il est très facile de passer du rire aux larmes, comme dans la vraie vie. Bref, tu n'aimes pas l'humour de Larian et ça t'a gêné sur le premier jeu, comme tu nous l'a dit chaque fois :p mais actuellement il y a une chose qu'ils ont amélioré par rapport au premier à mon avis, c'est la trame principale, car oui il y a une histoire, et même une histoire qui relie à présent tous les divinity . Bref, pas de soucis, je comprends que tu restes dubitatif suite à ta mauvaise expérience sur DOS1, de mon coté, y jouant, je l'apprécie mais par rapport au premier justement, j'aime moins les combats en revanche. Mais c'est très perso, c'est juste un rééquilibrage que certains aiment , d'autres trouvent génial, mais moi j'ai plus de mal que dans le premier. Attention, ils sont encore toujours aussi dynamiques et bien foutus, mais j'ai parfois du mal a m'y retrouver. Par contre je trouve la partie explo et quete aux petits oignons avec une liberté de résolution des quêtes encore plus grande que dans le premier, on ne nous tient pas du tout par la main, mais en lisant les livres, en fouillant, en discutant en explorant, on arrive à des solutions des plus tordues . Enfin, bref, tout un chacun aimera un truc ou un autre dans un gameplay , je sais ce que j'aime et n'aime pas dans DOS. Si tu n'avais pas aimé le 1 je comprends que tu hésites a te lancer dans celui là :)


#127

Shaam
Grand chevalier

N'empeche que sur les deux premiers actes, j'aimerais bien savoir ou faut pleurer de tristesse, parce qu'autant j'me suis pissé dessus sur de nombreux dialogues (les 2 vaches ça mérite un oscar) autant j'ai rien vu de triste et de dramatique (a part des morts, mais mourir dans un jeu vidéo c'est courant :p).

edit : hypothétiquement a l'acte 3 que je n'ai pas encore fait avec Lohse, mais bon...

Message édité pour la dernière fois le : 05/10/2017 à 19:12

#128

flofrost
Grand chevalier

Apparemment, difficile de ne pas "froisser" ici dès qu'on est un peu dubitatif.
Et c'est là que tu te rends compte à quel point je suis un mec génial puisqu'on a pas du tout le même ressenti des Persona toi et moi, et pour autant non seulement je trouve ton point de vu tout à fait respectable, mais pire, je ne me sens pas obligé de prouver que mon opinion est plus exact que le tien.
Je suis vraiment un vilain rebelle, même les règles du net j'arrive pas à les respecter
#129

Colinet
Noble

Le 05/10/2017 - 19:10, Shaam a dit :N'empeche que sur les deux premiers actes, j'aimerais bien savoir ou faut pleurer de tristesse, parce qu'autant j'me suis pissé dessus sur de nombreux dialogues (les 2 vaches ça mérite un oscar) autant j'ai rien vu de triste et de dramatique (a part des morts, mais mourir dans un jeu vidéo c'est courant :p).


Rien que dans l'acte 1, il m'en vient un ou deux à l'esprit:

- La mère convaincue que son enfant l'a accompagnée en prison puis a été capturée, alors que la fillette a été tuée par un "voidwoken" avant même l'arrestation de ses parents. Le père, présent dans le fort, a fini par détester sa femme tellement elle a perdu la boule. Comme la mère et le père sont des "sourcerers", on comprend entre les lignes ce qui a pu arriver et pourquoi elle refuse d'admettre la vérité...

- Les shriekers, c'est assez atroce...

- L'ourson dont la mère est morte...

Message édité pour la dernière fois le : 05/10/2017 à 20:15

#130

Shaam
Grand chevalier

Donc je suis un monstre insensible, cool :p
#131

skoeldpadda
Seigneur

Non, ça vient uniquement de la manière dont les informations sont délivrées et/ou dont tu les reçois. Y a plein d'instants comme ça dans ce type de jeux de rôle hypernarratifs (ça m'arrive aussi dans les Baldur's Gate ou Witcher) où tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

L'humour, c'est relativement facile à transmettre. L'émotion, c'est une autre chanson.
#132

flofrost
Grand chevalier

tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

Et ça arrive même irl, enfin en tout cas à moi. Et autant quand ça arrive seul devant ton écran, y a pas de soucis, en revanche quand c'est par exemple pendant un enterrement, tu te retrouves vite avec la réputation du pire des salop que la terre ai portée.
Les gens dans leur grande majorité ont beaucoup de mal à comprendre qu'on ai pas la même approche de ses sentiments, qu'on gère et perçoive les choses différemment. Et c'est comme ça qu'on en arrive à des absurdités avec des gens qui ne peuvent ressentir, s'exprimer, qu'au travers d'un groupe, et attendent de voir le "chef" ou la majorité s'exprimer pour se caler sur leur opinion

PS : Je précise avant que quelqu'un se sente visé (encore une des joie du net ^^) que ce que je dis là n'a rien à voir avec la discussion en cours, c'est juste que l'intervention de Skoeldpadda m'a permis de rebondir là dessus, donc désolé du hs, mais ça m'a fait du bien
#133

Montaron
Seigneur

Non, ça vient uniquement de la manière dont les informations sont délivrées et/ou dont tu les reçois. Y a plein d'instants comme ça dans ce type de jeux de rôle hypernarratifs (ça m'arrive aussi dans les Baldur's Gate ou Witcher) où tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

L'humour, c'est relativement facile à transmettre. L'émotion, c'est une autre chanson.


T'façon chaque fois qu'on joue en multi t'es un bâtard insensible donc ...
#134

Rolala
Guerrier

Enfin, bref, tout un chacun aimera un truc ou un autre dans un gameplay , je sais ce que j'aime et n'aime pas dans DOS. Si tu n'avais pas aimé le 1 je comprends que tu hésites a te lancer dans celui là :)


Aucun souci. J'essayais (c'est tout un travail pour moi) d'exprimer une crainte qui est apparemment fondée vu que ces personnes ont +ou- le même ressenti quant au premier et maintenant celui-ci . C'est sans doute pas mon truc. Dommage parce que les combats/riches/fun sont les meilleurs que j'ai pu voir dans un CRPG.

Message édité pour la dernière fois le : 05/10/2017 à 23:19

#135

skoeldpadda
Seigneur

Non, ça vient uniquement de la manière dont les informations sont délivrées et/ou dont tu les reçois. Y a plein d'instants comme ça dans ce type de jeux de rôle hypernarratifs (ça m'arrive aussi dans les Baldur's Gate ou Witcher) où tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

L'humour, c'est relativement facile à transmettre. L'émotion, c'est une autre chanson.


T'façon chaque fois qu'on joue en multi t'es un bâtard insensible donc ...

Peuh ! J'ai vu des trucs, moi, môssieur ! La vie m'a rendu rude, moi, môssieur !
#136

Marcheur
Seigneur

Non, ça vient uniquement de la manière dont les informations sont délivrées et/ou dont tu les reçois. Y a plein d'instants comme ça dans ce type de jeux de rôle hypernarratifs (ça m'arrive aussi dans les Baldur's Gate ou Witcher) où tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

L'humour, c'est relativement facile à transmettre. L'émotion, c'est une autre chanson.


T'façon chaque fois qu'on joue en multi t'es un bâtard insensible donc ...

Peuh ! J'ai vu des trucs, moi, môssieur ! La vie m'a rendu rude, moi, môssieur !


Si t'as pas jouer à Life is Strange tu n'as rien vu de la vie.
RIEN DU TOUT
#137

Colinet
Noble

Le 05/10/2017 - 20:49, skoeldpadda a dit :Non, ça vient uniquement de la manière dont les informations sont délivrées et/ou dont tu les reçois. Y a plein d'instants comme ça dans ce type de jeux de rôle hypernarratifs (ça m'arrive aussi dans les Baldur's Gate ou Witcher) où tu sens que la situation se veut poignante, et où l'ensemble graphisme/dialogue/implication du joueur se plante royalement.
Et tu regardes ton écran en lâchant un "ah." monocorde et désintéressé.

L'humour, c'est relativement facile à transmettre. L'émotion, c'est une autre chanson.


Je me demande où se pose Mercutio dans tout ça...

Je déteste tellement les tire-larmes! Ce que je voulais dire quelques posts plus haut se retrouve d'ailleurs dans ce que tu dis: certains jeux essaient de te transmettre une émotion précise plutôt que de te laisser le choix, de te mettre à la place des PNJ qui souffrent plutôt que celui du PJ (qui, par définition, ressent ce que TU décides de ressentir). Ne pas pouvoir être désintéressé me dégoûterait, ça serait de la manipulation.




Voir tous