Jeudi 14 Décembre 2017, 17:48     Connectés : 10      Membres : 9


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Motive Studios absorbe Bioware Montréal

par Caparzo 01 Aoû 2017 16:42 14

Il y a des histoires qui se terminent mal, mais il n'est toutefois pas surprenant de les voir finir ainsi. Depuis la sortie de Mass Effect : Andromeda en mars dernier, de nombreuses polémiques ont éclaté sur le web, que ce soit tout aussi bien sur la qualité technique du jeu que sur d'autres points beaucoup plus dispensables. Plus récemment, des rumeurs nous avaient fait savoir que le studio allait travailler en tant que soutient sur Battlefront 2. Aujourd'hui, c'est chose faite – et même plus encore.

Le site Techraptor.net nous fait effectivement savoir que Bioware Montréal vient d'être totalement absorbé par Motive Studios, appartenant à Electronic Arts et se trouvant également dans la ville québécoise. Dirigé par Jade Raymond, ce studio s'emploie pour le moment à travailler sur Battlefront 2 en compagnie de DICE et Criterion. Motive Studios s'occupe également d'un nouveau jeu également sous licence Star Wars. Bien qu'encore non annoncé, ce titre est décrit comme du Star Wars dans le style d'Uncharted.

Quoi qu'il en soit, aucun licenciement ne semble être d'actualité, ce qui est toujours une bonne chose pour les développeurs. Par contre, je pense que nous pouvons faire définitivement une croix sur un DLC pour Mass Effect : Andromeda.

Commentaires (14)

#2

cabfe
Seigneur

Au moins, ils pourront se concentrer sur ce qu'ils ont réussi : du combat et encore plus de combat.
#3

flofrost
Grand chevalier

Je pense que personne (ou vraiment très peu) seront surpris, depuis la sortie et le bad buzz il était évident que ce studio allait disparaitre à plus ou moins court terme.
Et pour ce qui est de l'absence de licenciement, c'était pas nécessaire puisqu'une grande partie (si ce n'est la majorité) des employés ayant travaillés sur Andromeda on vu leur contrat prendre fin dès le développement terminé. La question c'est plutôt de savoir s'ils les auraient renouvelés si les choses s'étaient passé différemment...
#4

Paul-Hewson
Garde

Il leur manquait une bonne direction chez Bioware, espérons que Jade Raymond soit à la hauteur (elle a déjà fait ses preuves chez UbiSoft, ça ne devrait donc qu'être une formalité !)

Je suis curieux de savoir ce que va devenir Bioware Edmonton (??) si Anthem échoue comme Andromeda !

Message édité pour la dernière fois le : 01/08/2017 à 20:59

#5

Shizam
Grand chevalier

Certes Bioware est également sur un nouveau Dragon Age, mais l'ablation du département Montréal, et la licence Anthem, qui sera à mon sens un jeu d'action pure mais sans âme, pourrait bien placer Bioware dans une position trés délicate dans quelques temps.

Avec une jambe en moins ( Mass Effect ), et une licence plus que douteuse ( Anthem ), Bioware restera-t-il accroché à la branche avec seulement un bras solide ( "l'excellent Dragon Age 4" ) ?

Longue canicule à prévoir chez Bioware. Et EA sont des As de l'OPA et du billard à 3 bandes.....Méfiance !!

#6

percifal
Citoyen

Anthem est développé par une équipe d'expérience puisque c'est Edmonton est Austin qui travaille dessus ( ceux de la trilogie mass effect ) il seras au minimum de la même trempe que dragon age inquisition ou alors ils auront utilisé une autre recette.

Message édité pour la dernière fois le : 02/08/2017 à 07:31

#7

Iosword
Grand chevalier

Et pour ce qui est de l'absence de licenciement, c'était pas nécessaire puisqu'une grande partie (si ce n'est la majorité) des employés ayant travaillés sur Andromeda on vu leur contrat prendre fin dès le développement terminé. La question c'est plutôt de savoir s'ils les auraient renouvelés si les choses s'étaient passé différemment...

C'est pas vraiment comme ça que ça marche. Quand un jeu rentre en production, il a besoin de plus de main d'oeuvre - du moins, pour pas mal de AAA - donc des gens sont engagés pour des contrats à durée déterminé par le temps de prod restant. Une fois la prod finie, à moins de pouvoir ré-enchainé sur une production comme le fait par exemple Bethesda, en ayant toujours des projets en pré-production et un projet en production, eh bien tu ne renouvelles pas - et on peut suppose que si MEA avait fonctionné : il y aurait eu une suite et il aurait fallu un certain temps de pré-prod. Bref, cela n’empêche en rien les licenciements au "coeur" du studio lors d'un échec commercial.

Message édité pour la dernière fois le : 02/08/2017 à 09:14

#8

Paul-Hewson
Garde

Anthem est développé par une équipe d'expérience puisque c'est Edmonton est Austin qui travaille dessus ( ceux de la trilogie mass effect ) il seras au minimum de la même trempe que dragon age inquisition ou alors ils auront utilisé une autre recette.


Je n'ai pas le souvenir qu'inquisition était une franche réussite perso. (à part les graphismes du Frostbite, mais ça ne suffira jamais à faire un bon jeu)
#9

malax83
Villageois

Je vais pas m'en remettre... D'après wikipedia la boite a été connu en développant Mass Effect .. Aurai-t-on oublié qu'ils sont à la base du plus célèbres jeu RPG de tout les temps ?... Bon c'est l'heure de ma soupe, Bonne nuit..

Message édité pour la dernière fois le : 04/08/2017 à 09:23

Motive Studios absorbe Bioware Montréal


Et pourtant, les gars de Bioware Montréal, je pense pas que ceci les a bien... Motivé
#11

Paul-Hewson
Garde

Je vais pas m'en remettre... D'après wikipedia le jeu a été connu en développant Mass Effect .. Aurai-t-on oublié qu'ils sont à la base du plus célèbres jeu RPG de tout les temps ?... Bon c'est l'heure de ma soupe, Bonne nuit..


Ça ne veut pas dire que les développeurs et managers de l'époque travaillent toujours à Bioware actuellement. Et parfois quand certains grands partent, il y a personne pour prendre correctement la relève.
#12

pirzz974
Garde

Avec une jambe en moins ( Mass Effect ), et une licence plus que douteuse ( Anthem ), Bioware restera-t-il accroché à la branche avec seulement un bras solide ( "l'excellent Dragon Age 4" ) ?


Il faut voir s'il vont continuer Anthem si vraiment ils sont en difficulté. Ce qu'on a vus du jeux pour l'instant c'était une vidéo pré-calculé a l'avance, qui était faite pour épater la galerie .

Ou sinon, il vont juste appliqué la recette de the division sur cette nouvelle licence , qui s'est bien vendus je crois .

Message édité pour la dernière fois le : 06/08/2017 à 18:04

#13

Rolala
Guerrier

Je vais pas m'en remettre... D'après wikipedia la boite a été connu en développant Mass Effect .. Aurai-t-on oublié qu'ils sont à la base du plus célèbres jeu RPG de tout les temps ?... Bon c'est l'heure de ma soupe, Bonne nuit..


Message édité pour la dernière fois le : 09/08/2017 à 16:53

#14

Remontoir
Citoyen

Je suis peut être à coté de la plaque mais je pense qu'il faut plus voir Bioware comme une marque forte appartenant à l'entreprise EA, qui l'utilise en fonction des projets qu'elle souhaite développer et l'affecte donc à des studios/personnes en fonction des besoins, mais pas à l'inverse comme une entité avec ses propres équipes qui créent des projets que EA commercialise.

Donc grosso modo Bioware n'existe plus depuis son rachat.

Après j'élucubre peut-être un peu trop.

Message édité pour la dernière fois le : 14/08/2017 à 19:00

#15

Paul-Hewson
Garde

Un peu beaucoup.
Bioware reste un studio avec des projets et des idées. Ils ont juste perdu leur indépendance d'antan, ce qui implique j'imagine d'avoir l'aval d'EA pour valider le développement d'un projet.

Ce qu'ils ont perdu (plus que leur indépendance) c'est à mon avis des personnes clés au niveau créatif et managérial qui sont partis (blasés, l'envie de changer de décor, envie de retrouver de l'indépendance suite au rachat d'EA, les raisons ne doivent pas manquer).
Du coup ça tourne un peu moins rond qu'auparavant.

C'est pas le premier développeur qui perd des talents et s'enfonce dans une routine de jeux plutôt moyen ou bon mais pas exceptionnel.




Voir tous