Lundi 21 Août 2017, 15:57     Connectés : 5      Membres : 4


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Torment : Tides of Numenéra est désormais disponible

par Caparzo 28 Fév 2017 12:23 116

Une grande aventure pour les développeurs s'achève alors qu'une autre commence à peine pour les joueurs. Torment : Tides of Numenéra développé par inXile Entertainment est en effet désormais disponible sur PC, Xbox One et PlayStation 4.

S'inspirant de ce qui a fait tout le succès à l'époque de Planescape Torment, c'est-à-dire un univers singulier ainsi que de nombreuses lignes de texte, Torment : Tides of Numenéra s'ancrera quant à lui dans le monde du RPG papier éponyme mis au point par Monte Cook. Des millions d'années après notre ère, la Terre ne ressemble plus à ce que nous connaissons et d'innombrables civilisations se sont succédées avant de s'éteindre les unes après les autres. Les aventures qui se dérouleront dans le jeu se passeront quant à elles dans le Neuvième Monde, la neuvième civilisation.

Le joueur y incarnera un personnage ayant été à un moment donné le réceptacle du Dieu Changeant, un mystérieux personnage essayant de tromper la mort en se transférant dans de nouveaux corps. Bien évidemment, vous retrouverez dans Torment : Tides of Numenéra un univers étrange fait de reliques du passé, et profiterez de nombreuses quêtes aux choix et conséquences variés. Encore une fois, il y aura du texte à profusion, de quoi ravir tous les lecteurs. Pour terminer, je vous laisse sur une courte vidéo de Colin McComb, le creative lead d'inXile.
 

Commentaires (116)

#101

Shaam
Grand chevalier

D'un côté tu as raison car Spiders gagnerait beaucoup à changer de format pour sûr...
D'un autre il perdrait tout le gamefeel kotor qu'ils ont réussi à construire avec Mars War Logs.


Le gamefeel Kotor ça serait un Mars en pause active avec une gestion tactiques des compagnons, Spiders est a 100 lieux de cela. Par contre, le jours ou il passeront a un gameplay tactique (en gardant le même moteur c'est assez simple) ils monteront énormément dans mon estime, sauf que spoiler, ça ne sera jamais le cas, ils resterons en bas a force de faire le même genre de jeu que tout les autres (en moins cher en plus) :D
Enfin une màj qui vient de se pointer sur One, et c'est pas étonnant que ça ai été si long puisqu'elle prend quasi autant de place que le jeu, à savoir 6.34Go alors que ce dernier en fait 7.


C'est pas la taille qui compte (dixit mon ex ). Je dis peut être des conneries mais ça veut ptét dire que les devs ont choisi de remplacer pratiquement tous les fichiers mis à jour au lieu de juste mettre à jour ceux des joueurs. En tout cas, au vu du changelog, il y a pas l'air d'y avoir masse de contenu pour justifier cette taille. Alors oui, enlever l'effet sonore de présence inspirante, c'est salvateur mais c'est pas 6 Go quoi.


Le gamefeel Kotor ça serait un Mars en pause active avec une gestion tactiques des compagnons, Spiders est a 100 lieux de cela. Par contre, le jours ou il passeront a un gameplay tactique (en gardant le même moteur c'est assez simple) ils monteront énormément dans mon estime, sauf que spoiler, ça ne sera jamais le cas, ils resterons en bas a force de faire le même genre de jeu que tout les autres (en moins cher en plus) :D


Je suis de cet avis. L'ambition de Spiders est admirable, vraiment. Mais vouloir à tout prix faire du Action RPG à la Witcher 3 avec leurs moyens AA, tôt ou tard c'est casse-gueule. Déjà, t'as pas le même soutien financier/gouvernemental (alors oui, il y a des aides et des exonérations en France pour ce genre de projets, mais rien à voir avec le président polonais qui aboule des millions de dollars) mais en plus niveau dépenses main d'oeuvre et coûts de production, c'est le jour et la nuit. Et le pire, ça se voit sur le produit final. Malgré les critiques mitigés, les jeux Spiders se vendent surtout parce que leur timing marketing est bien calculé de façon à ce qu'il sorte en période de dèche et les joueurs, surtout consoles, en manque suivent. Mais à un moment le vent va tourner et ça sera pas beau à voir.

Le meilleur Spiders pour moi reste Of Orcs and Men (quoique c'est fait conjointement avec Cyanide). C'est un jeu qui a la tête sur les épaules, combats tactiques à la pause active parce que budget oblige mais un jeu qui mise sur l'univers, les personnages et la direction artistique attachantes. Avec The Technomancer, Spiders sombre dans la folie des grandeurs et le gameplay dans le fourvoiement total (ah ça doit être "open world" ? Bah, on fout un level design tortueux et peu intuitif, on fout un respawn de mob abusif, on fout des allers-retours en veux-tu-en-v'la et c'est dans la boite) entache trop le reste.

D'ailleurs, ils devraient prendre exemple sur Cyanide justement. Son meilleur jeu, c'était Aarklash Legacy, sans grandes ambitions mais une formule bien huilée. Après la catastrophe qu'était Game of Thrones RPG, le studio semble avoir trouvé un créneau plus humble avec les Styx. De purs jeux d'infiltrations qui ne sont pas plus prétentieux qu'un Thief (pas le reboot) mais la formule fonctionne et leur succès est désormais confortable plutôt que risqué.

Message édité pour la dernière fois le : 19/04/2017 à 17:36

Ouais, c'est ça, en gros on retélécharche une grosse partie du jeu, ça ne se rajoute pas, ça remplace, je trouve ça pas plus mal à vrai dire.
#104

krafkamaga
Citoyen

Torment: Tides of Numenera n’est bien malheureusement ni un bon jeu de rôle ni un bon jeu vidéo, et encore moins un bon roman. D’ailleurs, la seule chose qui fasse que son userscore soit seulement passé de 8.2 à 7.0 en quelques semaines, c’est qu’il n’intéresse pas grand monde à la base et qu’il y aura toujours un public pour les écrivains médiocres capables de livrer cinq-cents pages à l’année. Et tout comme ces écrivains ont enterré définitivement les deux genres littéraires que sont la fantasy et la science-fiction, InXile et Obsidian risquent fort de tuer ce qu’il reste du cRPG old-school s’ils persistent sur cette veine.

Très franchement, je ne sais même pas s’il faut parler d’escroquerie ou voir là l’accomplissement d’un fantasme égotique de la part de personnes qui se prennent à tort pour des intellectuels, voire des artistes. La liberté qu’apporte le financement participatif aux auteurs, c’est aussi celle de sortir le produit tel qu’il leur plait. Or, toute personne dans le milieu vous dira que c’est la pire chose qu’on puisse laisser faire à un écrivain, même lorsqu’il figure parmi les plus prometteurs.

Avec Torment, non seulement on se prend les 30 % de pages en trop que seul un éditeur est capable de faire disparaître, mais on prend surtout l’expression « qualité d’écriture » au pied de la lettre jusqu’à en oublier ce qui fait la qualité d’un récit. Bref, on ne nous épargne aucune erreur, on dit ce qui est pourtant montré (quand on ne le dit pas différemment...), on dit ce qu’on aurait dû montrer, on explique ce qui n’a pas besoin d’être expliqué, on détaille ce qui ne mérite pas d’être détaillé, on se répète pour aligner les synonymes et faire briller notre maîtrise des champs lexicaux, on se crée notre propre jargon pour faire original et bien sûr, avec tout ça, on oublie d’exprimer quoi que ce soit, de stimuler l’intérêt et l’émotion. On nous raconte tout un tas de choses inutiles, on insiste sur des idées basiques parce qu’on est persuadé d’être de fichus visionnaires. Le tout sans humour ni second degré, et dans le mépris total du genre et du support.

En définitive, rien ne se passe, aucune connexion, tout sonne faux et se montre bien mal fichu. De quoi occuper les moins regardants, qui pourraient pourtant trouver bien mieux à lire ou à faire s’ils dormaient un peu plus et ne cherchaient à s’occuper qu’une fois bien réveillés.


#105

reebob
Noble

@krafkamanga

"InXile et Obsidian risquent fort de tuer ce qu’il reste du cRPG old-school s’ils persistent sur cette veine."

Que vient faire Obsidian ici? Il n'ont fourni que le moteur.
#106

Marcheur
Seigneur

Torment: Tides of Numenera n’est bien malheureusement ni un bon jeu de rôle ni un bon jeu vidéo, et encore moins un bon roman. D’ailleurs, la seule chose qui fasse que son userscore soit seulement passé de 8.2 à 7.0 en quelques semaines, c’est qu’il n’intéresse pas grand monde à la base et qu’il y aura toujours un public pour les écrivains médiocres capables de livrer cinq-cents pages à l’année. Et tout comme ces écrivains ont enterré définitivement les deux genres littéraires que sont la fantasy et la science-fiction, InXile et Obsidian risquent fort de tuer ce qu’il reste du cRPG old-school s’ils persistent sur cette veine.

Très franchement, je ne sais même pas s’il faut parler d’escroquerie ou voir là l’accomplissement d’un fantasme égotique de la part de personnes qui se prennent à tort pour des intellectuels, voire des artistes. La liberté qu’apporte le financement participatif aux auteurs, c’est aussi celle de sortir le produit tel qu’il leur plait. Or, toute personne dans le milieu vous dira que c’est la pire chose qu’on puisse laisser faire à un écrivain, même lorsqu’il figure parmi les plus prometteurs.

Avec Torment, non seulement on se prend les 30 % de pages en trop que seul un éditeur est capable de faire disparaître, mais on prend surtout l’expression « qualité d’écriture » au pied de la lettre jusqu’à en oublier ce qui fait la qualité d’un récit. Bref, on ne nous épargne aucune erreur, on dit ce qui est pourtant montré (quand on ne le dit pas différemment...), on dit ce qu’on aurait dû montrer, on explique ce qui n’a pas besoin d’être expliqué, on détaille ce qui ne mérite pas d’être détaillé, on se répète pour aligner les synonymes et faire briller notre maîtrise des champs lexicaux, on se crée notre propre jargon pour faire original et bien sûr, avec tout ça, on oublie d’exprimer quoi que ce soit, de stimuler l’intérêt et l’émotion. On nous raconte tout un tas de choses inutiles, on insiste sur des idées basiques parce qu’on est persuadé d’être de fichus visionnaires. Le tout sans humour ni second degré, et dans le mépris total du genre et du support.

En définitive, rien ne se passe, aucune connexion, tout sonne faux et se montre bien mal fichu. De quoi occuper les moins regardants, qui pourraient pourtant trouver bien mieux à lire ou à faire s’ils dormaient un peu plus et ne cherchaient à s’occuper qu’une fois bien réveillés.




Je te trouve dur, très dur, même s'il y a beaucoup de vrais.
#107

AbounI
Grand gobelin

Torment: Tides of Numenera n’est bien malheureusement ni un bon jeu de rôle ni un bon jeu vidéo, et encore moins un bon roman. D’ailleurs, la seule chose qui fasse que son userscore soit seulement passé de 8.2 à 7.0 en quelques semaines, c’est qu’il n’intéresse pas grand monde à la base et qu’il y aura toujours un public pour les écrivains médiocres capables de livrer cinq-cents pages à l’année. Et tout comme ces écrivains ont enterré définitivement les deux genres littéraires que sont la fantasy et la science-fiction, InXile et Obsidian risquent fort de tuer ce qu’il reste du cRPG old-school s’ils persistent sur cette veine.

Très franchement, je ne sais même pas s’il faut parler d’escroquerie ou voir là l’accomplissement d’un fantasme égotique de la part de personnes qui se prennent à tort pour des intellectuels, voire des artistes. La liberté qu’apporte le financement participatif aux auteurs, c’est aussi celle de sortir le produit tel qu’il leur plait. Or, toute personne dans le milieu vous dira que c’est la pire chose qu’on puisse laisser faire à un écrivain, même lorsqu’il figure parmi les plus prometteurs.

Avec Torment, non seulement on se prend les 30 % de pages en trop que seul un éditeur est capable de faire disparaître, mais on prend surtout l’expression « qualité d’écriture » au pied de la lettre jusqu’à en oublier ce qui fait la qualité d’un récit. Bref, on ne nous épargne aucune erreur, on dit ce qui est pourtant montré (quand on ne le dit pas différemment...), on dit ce qu’on aurait dû montrer, on explique ce qui n’a pas besoin d’être expliqué, on détaille ce qui ne mérite pas d’être détaillé, on se répète pour aligner les synonymes et faire briller notre maîtrise des champs lexicaux, on se crée notre propre jargon pour faire original et bien sûr, avec tout ça, on oublie d’exprimer quoi que ce soit, de stimuler l’intérêt et l’émotion. On nous raconte tout un tas de choses inutiles, on insiste sur des idées basiques parce qu’on est persuadé d’être de fichus visionnaires. Le tout sans humour ni second degré, et dans le mépris total du genre et du support.

En définitive, rien ne se passe, aucune connexion, tout sonne faux et se montre bien mal fichu. De quoi occuper les moins regardants, qui pourraient pourtant trouver bien mieux à lire ou à faire s’ils dormaient un peu plus et ne cherchaient à s’occuper qu’une fois bien réveillés.




Je te trouve snob, très snob, même s'il y a beaucoup de vrais.


fixed, entre ça et cette catégorie de "population de joueurs laborieux" (dans l'genre péjo, on fait guère pire). Au final, il en ressort un individu "d'en haut" ...
#108

Aleph
Chevalier

Autant je suis en désaccord avec Krafka sur Battle Bros, autant sa critique Dodo of Numanuma est tout à fait pertinente.

Pour autant, je suis en désaccord avec lui sur le rôle des éditeurs. Nous avons pu constater un nombre impérieux de fois que ces prétendus éditeurs publient ce qui les arrange, n'hésitant pas soit à publier des ignominies stylistiques vendeuses (Houellebecq le médiocre) soit à saborder l'ouvrage de poètes trop peu vendeurs (comme Jacques Prevel).
Ce n'est pas le manque de maintien qui est à regretter mais plutôt le désir des KS de vouloir faire plaisir absolument à tout le monde quitte à se rendre à l'inepte.
#109

reebob
Noble

" des ignominies stylistiques vendeuses (Houellebecq le médiocre) soit à saborder l'ouvrage de poètes trop peu vendeurs (comme Jacques Prevel). "

Qu'est ce qu'il y a, Houellebecq a heurté ton petit cœur sensible. Il est le témoin d'une époque moche et dégénérée . Maintenant je comprends tout à fait que certains préfèrent ne pas trop se poser de questions sur la société qui les entoure.

Message édité pour la dernière fois le : 22/04/2017 à 08:12

#110

strelokk
Guerrier

En passant, messieurs krafkamaga, aleph, marcheur, abouni, reebob, et les autres, vous avez un niveau d'analyse, rédaction et érudition qui dépasse fortement le mien. J'apprécie souvent vos points de vue très tranchés et sans concession, malgré la forme que vous leur donnez.

Par contre, si il était possible d'être catégorique et péremptoire sans cette agressivité omniprésente qui transpire de vos échanges, je pense que ce ne serait pas du tout négatif pour l'ambiance générale du forum.

Merci.
#111

Aleph
Chevalier

Reebob, inutile de t'énerver dès lors que quelqu'un critique tes marottes ou tes perruches.

Houellebecq n'est ni un bon chroniqueur, ni un bon écrivain. Qu'y a-t-il de spécial à être le "témoin" d'une époque "moche et dégénérée"? Nous le sommes tous. D'autres considéraient leur époque "moche et dégénérée", sans se rendre à ce sous-style de journalistes. Je suis de ceux qui aiment les sublimations, la noirceur n'en est que plus chargée : "La Femme Pauvre" de Léon Bloy vient à l'esprit. Houellebecq préfère se vautrer comme un cochon dans la mélasse, il n'en sort rien : n'est pas Baudelaire qui veut.

Aussi, je me permets de signaler que ne pas apprécier l’œuvre d'un homme, vendu - bien dans le sens de l'époque ça - comme "le témoin d'une époque", n'est pas être affligé de cécité sur la "société". De la même manière que ne pas aimer Pillows of Sleepternity n'implique pas que l'on aime les jeux "où l'on ne réfléchit pas". J'aime bien les absolutistes, je hais la bonne moyenne, une "barricade n'a que deux côtés" après tout, mais tu pourrais trouver mieux que ça.

Bref, je suis d'accord avec krafka sur Tides of Numanuma. Vous observerez au passage la subtilité avec laquelle je saute d'un sujet périlleux à l'autre. Et même en accord avec son analyse sur la "prétendue" renaissance du cRPG old-school : tout cela est très enflé.
#112

Nallitsac
Garde

Par contre, si il était possible d'être catégorique et péremptoire sans cette agressivité omniprésente qui transpire de vos échanges, je pense que ce ne serait pas du tout négatif pour l'ambiance générale du forum.

pour toi strelokk, sans vouloir user du sempiternel "C'était mieux avant", je n'ai pas souvenir de pareilles véhémences sur le forum il y a quelques mois encore...

Par contre excuse-moi Abounl, et tant pis si je passe pour un ignorant, mais que signifie à la parfin "fixed" ?
#113

Shaam
Grand chevalier

sans vouloir user du sempiternel "C'était mieux avant", je n'ai pas souvenir de pareilles véhémences sur le forum il y a quelques mois encore...


On a toujours cette impression, en fait c'est juste qu'on oubli, y'a eu nombre de drama, bagarre, voir ragequit depuis les quelques années ou je suis la, ça change pas, c'est juste que nous sommes de plus en plus vieux, donc de moins en moins résiliant et de moins en moins tolérant que dans nos primes jeunesses...

Bref, c'est pas bien grave au final pour nous surtout si on en rigole, par contre les modos doivent pété parfois des câbles, respect et robustesse, c'est pas moi c'est les autres :D
#114

AbounI
Grand gobelin

Par contre excuse-moi Abounl, et tant pis si je passe pour un ignorant, mais que signifie à la parfin "fixed" ?


correction personnelle
#115

Marcheur
Seigneur

sans vouloir user du sempiternel "C'était mieux avant", je n'ai pas souvenir de pareilles véhémences sur le forum il y a quelques mois encore...


On a toujours cette impression, en fait c'est juste qu'on oubli, y'a eu nombre de drama, bagarre, voir ragequit depuis les quelques années ou je suis la, ça change pas, c'est juste que nous sommes de plus en plus vieux, donc de moins en moins résiliant et de moins en moins tolérant que dans nos primes jeunesses...

Bref, c'est pas bien grave au final pour nous surtout si on en rigole, par contre les modos doivent pété parfois des câbles, respect et robustesse, c'est pas moi c'est les autres :D


Y a eu beaucoup de départs au fil des années, globalement ça a pas vraiment changé, c'est juste que ça débat avec plus d'énergie. Un mal comme un bien, personnellement j'ai pas l'impression qu'on soit si "agressif" enfin je parle comme moi je le reçois.

Même si y a parfois le ton qui monte c'est pas faux.
#116

Aleph
Chevalier

L'important c'est que la robustesse des échanges ne dégénère pas en insultes personnelles, trolls constants contre un forumer précis, bref que tout reste de bonne guerre.

Après tout, nous ne sommes pas entre bénis oui-oui; ce forum serait bien triste si nous en étions. Bref, des avis marqués, parfois excessifs, de mauvaise foi, laudatifs ou péjoratifs, nulle bonne moyenne et tant mieux !

Message édité pour la dernière fois le : 22/04/2017 à 15:20

#117

DAlth
Garde royal

J'accroche bien de mon côté. L'univers du jeu est suffisamment immersif pour me faire oublier d'autres aspects comme la gestion bancale des stats ainsi que les combats assez fades. Ca change d'AoD, c'est certain.




Voir tous