Jeudi 13 Décembre 2018, 00:49     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Richard Garriott veut nous donner son sang

par Caparzo 08 Juil 2016 16:05 34

Je dois bien vous avouer, j'ai essayé de vous amadouer avec ce titre un brin racoleur. Richard Garriott, connu également sous le sobriquet de Lord British, ne veut bien évidemment pas nous donner son sang, mais bel et bien nous le vendre. Alors que la production de Shroud of the Avatar semble stagner depuis maintenant trop longtemps, ce cher Garriott a décidé de faire parler de lui et de son jeu d'une façon bien peu commune.

C'est lors d'un livestream s'étant déroulé hier que Richard Garriott a en effet donné son sang pour ensuite l'enfermer à tout jamais dans six reliquaires réalisés par Steve Brudniak. Vous pouvez donc dès à présent enchérir sur Ebay pour tenter de récupérer ces artefacts douteux, mais sachez que le prix d'appel est bel et bien de 5 000$. Bien évidemment et puisque nous parlons avant tout d'un jeu vidéo, l'achat du reliquaire vous permettra également de récupérer tout un tas d'objets pour Shroud of the Avatar. Bref, je ne sais pas si je dois en rire, en pleurer, ou bien les deux à la fois même si cette performance me demanderait bien trop d'efforts.

Commentaires (34)

#2

mm678player
Garde royal

Vous croyez que des mèches de mes cheveux, ça se vendrait...


Ah ben non, je suis un parfait inconnu.
#3

Kylelesage
Garde

Vous croyez que des mèches de mes cheveux, ça se vendrait...
Si c'était le cas je serai multi-millionaire... et chauve aussi.
#4

Phoenix
Paladin

Ça a une forme douteuse cette tâche...
#5

Lemmy
Garde

Narcissique comme il est, il aurait plutôt dû mettre en vente son sperme pour donner naissance à plein de petits Avatars
#6

InsertDisk2
Garde

Il ferait mieux de vendre une de ses Ferrari.
#7

Abitbol38
Villageois

@6 sa lambo c'est déja fait, tout comme son manoir il fallait qu'il paye les 20 millions de dollars de sa ballade spatiale

Quand on pense a tout ce qu'il a apporté au jeu vidéo c'est d'autant plus triste de le voir tomber si bas.

Nan mais franchement, vendre son sang, meme Mick Jagger n'a pas osé en faire une pareille... il se prends pour jésus

#8

Demoniakor
Noble

Comme dirait Orelsan, plus rien ne m'étonne.
#9

Montaron
Seigneur

Bof, Kiss l'avait déjà fait.
#10

flofrost
Grand chevalier

C'est quand même triste de voir une telle déchéance...
Le mec il est en pleine chute libre depuis des années, et le pire c'est qu'il obtient encore l'intérêt de certains uniquement à cause de ça, ils attendent de voir l'impact, le moment ou il se crashera lamentablement et définitivement.
#11

Shizam
Grand chevalier

La tragédie du Héros..
#12

Sydbarrret
Novice

Pour Jean Luc, 59 ans, résidant à Saint-Sulpice-les-Champs, qui prémédite depuis de long mois le meurtre de Thérèse, sa femme, ça peut valoir le coup.
#13

ninheve
Grand chevalier

Pour Jean Luc, 59 ans, résidant à Saint-Sulpice-les-Champs, qui prémédite depuis de long mois le meurtre de Thérèse, sa femme, ça peut valoir le coup.

ah oui c'est un concept intéressant ça :)
héhé
#14

Djefel
Noble

Il faut croire que le sang con t'as miné mon pauvre Richard....

Message édité pour la dernière fois le : 09/07/2016 à 13:22

#15

Offen
Garde

Jamais joué à un Ultima, ceux sur gog sont en anglais et j'ai cru comprendre que le 9 était une purge
#16

Wolfburner
Novice

Jamais joué à un Ultima, ceux sur gog sont en anglais et j'ai cru comprendre que le 9 était une purge


Non pas une purge. Il est juste moins bien que les autres et la map est un peu bizarrement foutue. En tout cas à l'époque c'était un monstre niveau configuration requise, il fallait une quantité de Ram indécente pour qu'il tourne.
#17

Offen
Garde

Jamais joué à un Ultima, ceux sur gog sont en anglais et j'ai cru comprendre que le 9 était une purge


Non pas une purge. Il est juste moins bien que les autres et la map est un peu bizarrement foutue. En tout cas à l'époque c'était un monstre niveau configuration requise, il fallait une quantité de Ram indécente pour qu'il tourne.


En fait, j'ai regarder la rétro de Spoony c'est pour ça que je dis ça
#18

AbounI
Grand gobelin

Pour moi, faire don de son propre sang c'est gratuit et parfois vital.Bloodclaat!
#19

Abitbol38
Villageois

Jamais joué à un Ultima, ceux sur gog sont en anglais et j'ai cru comprendre que le 9 était une purge


Il faudrait 20 pages pour expliquer en quoi les ultimas étaient géniaux et le sont encore, mais il faut également les resituer dans leur contexte.

Pour ce qui est d'ultima 6, on avait droit a un monde ouvert (et qui l'était vraiment) une multitude de NPC, avec une ambition qui se ressentait dans chaque recoin du jeu, des idées a foison, des objets interactifs, aucune "triche scénaristique" (aucune porte incassable ou incrochetable) un jeu qui récompensait l'intelligence, avec mille approches possibles, eh pis c'est que les combats étaient bien ! en tour par tour avec plein d’équipiers, et des monstres inventifs, on avait le slime a forme indéfinie qui s'étendait au fil du temps, fallait pas le laisser se développer, et les silver serpents, jamais un jeu n'a refait ca depuis

Bon il y avait une interface austère, fallait taper a la main les textes du joueur pour les dialogues, le jeu ne te disait pas quoi dire, y avait pas de menus pour sélectionner les textes, c'était pas un jeu de faignant, mais la encore les possibilités étaient géniales, tu pouvait taper des insultes, des vraies, pas les phrases "evil play" bidons de la plupart des jeux actuels qui font ca comme un cahier des charges, l'imagination carburait a plein pot, et pis ces petits saligauds de dev ils y avaient pensé, ils avaient mis certaines réactions spécifiques aux NPCs face a certains mots entrés (vas dire "f*** you b***" a la baronne, tiens, tu vas voir comment elle va le prendre...)

Apres, il n'y avait pas non plus "tout" notamment des long dialogues a la torment, y avait pas ça, pas non plus de combats hyper tactique a la divinity, il était possible de faire encore mieux, mais pour l'époque c'était une réussite incroyable

Entre le 6 et le 7, le père garriot et ses potes avaient compris que l'héroic fantasy c'est bien mais y a pas que ça, ils avaient lancé la série "worlds of ultima" avec savage empire et martian dream, des jeux faits avec le moteur d'ultima 6 mais dans d'autres univers, la préhistoire pour Savage empire, et un délire type jules vernes/chroniques martiennes pour martian dream, deux excellents jeux, audacieux, bourrés d'imagination, mais qui n'ont pas vraiment marché.

Quand ils ont sorti le 7, c'était a la fois un grand pas en avant, et a la fois une régression, on a tous adoré l'interface plein écran, une splendeur pour l'époque, la gestion des inventaires (le premier jeu sauf erreur a montrer l'image de ton perso équipé) les dialogues plus faciles a faire (on avait oublié la perte de possibilités du mode texte) les combats en temps réel (a l'époque c'était un progrès technique mais dans le fond c'est pas si bien que le tour par tour) et puis déja quelques attentes déçues disparition des dongeons a plusieurs niveau et des monstres modulaires, et les silvers serpents avaient disparu

Ultima 8 a été une infamie, premier jeu de la période post "rachat par EA" et véritable souillure de la série je ne vais même pas en parler.

La saga s'est achevée spirituellement sur la réussite que fut Ultima online, encore une fois aboutissement des ambitions de l'équipe d'Origin, ils étaient vraiment forts, et méritent un coup de chapeau pour tout ce qu'ils ont fait.

Pour conclure, dans ultima 6 il y avait les fondamentaux qu'on retrouve dans les meilleurs jeux a mondes ouvert comme skyrim ou the witcher, et aussi les fondamentaux qui ont donné les séries baldur jusqu'a divinity. tous ces jeux on poussé plus loin certains aspects mais aucun n'en est vraiment une "suite spirituelle"

Quid d'y jouer de nos jours, avec le 320x200 d'ultima 6 dont seulement 1/3 pour l'écran de jeu je pense pas que ca passe, apres le revival des wasteland 2 et pillars, si on voyait débarquer un vrai descendant d'ultima, et la reprise de la série "world of" quelle apothéose ce serait.


#20

redd
Seigneur

C'est marrant, je joue à "the witcher 3" en ce moment, et j'adore, et à plusieurs reprises, je ressens les mêmes sensations qu'avec Ultima 7 pour le côté monde ouvert, vivant, où on ne s'ennuie pas.

Même si, toute nostalgie mise à part, je préfère les aventures de Geralt à celle de notre paladin d'Avatar.

Ultima 6 par contre, je ne l'avais pas fait. Juste les 7 (et extension), 8 et 9.
Et le 9 n'était pas si dégueu que ce que tout le monde dit, même si le 7 "serpent isle" reste pour moi le meilleur de ceux que j'ai pu faire.
#21

mm678player
Garde royal

Jamais joué à un Ultima

Dans les années 90, j'ai passé quelques fois quelques dizaines de minutes sur le début du 8 qu'on m'avait prêté. Mais je n'ai pas réussi à l'époque à vraiment le prendre en main, rentrer dedans quoi.

(sauf si je confonds avec un autre jeu)

Je mourrais trop facilement. C'est possible ou je confonds ? on devenait d'abord une espèce de loup-garou quand on meure, puis après seulement la "vraie" mort...
(je ne risque pas de spoiler grand chose avec ça, le jeu en question, que ce soit Ultima 8 ou un autre, je n'étais pas arrivé loin...)
#22

Munshine421
Garde royal

Je suis passé complètement à coté de la série Ultima de Lord British. Pour autant, tout ce que produisait Origin Systems était génial. Mais ce que je préférais c'étaient les Wing Commander/Privateer des frères Roberts (Chris et Erin) .
#23

Phoenix
Paladin

on devenait d'abord une espèce de loup-garou quand on meure, puis après seulement la "vraie" mort...
(je ne risque pas de spoiler grand chose avec ça, le jeu en question, que ce soit Ultima 8 ou un autre, je n'étais pas arrivé loin...)



Ah non c'est pas ça du tout
#24

redd
Seigneur

Ah non pas de loup garou dans U8
Quant aux morts, le pire ennemi, c'était les bassins d'eau. Des qu'il fallait sauter, on pouvait être sûr de finir à la flotte.
Et c'était parti pour 10 mn à recharger la save...
#25

oAmyoAmyo
Paladin

Soyez sûrs que lors jadis yl fût plus aysé de joyer à ces Ultima qu'en ces temps de modernité! L'écrivoyure fusse-t-elle fine, abimoya les yeux de part sa calligraphie et ses scribes fort stupefiants.




Voir tous