Vendredi 05 Juin 2020, 12:22     Connectés : 1      Membres : 0


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

N-Space fermera bientôt ses portes

par Caparzo 30 Mar 2016 21:06 25

Voici une bien triste nouvelle, même s'il faut bien avouer que Sword Coast Legends n'a jamais eu une place de choix dans nos cœurs. Sorti en octobre 2015, celui-ci s'était avant tout fait remarquer grâce à son multijoueur permettant à quatre personnes d'affronter un maître du donjon lui aussi contrôlé par une entité bel et bien humaine. La possibilité de télécharger des modules permettant d'agrémenter ces parties multijoueur était aussi un très gros plus. Malheureusement, cela n'aura pas suffi pour en faire un succès et le résultat final est bien triste à voir.

Nous pouvons en effet apprendre sur MMORPG.com que le studio N-Space, à l'origine de Sword Coast Legends, fermera bientôt ses portes après 21 ans d'existence. Malgré cette nouvelle, l'éditeur Digital Extreme nous fait savoir que les versions Xbox One et PlayStation 4 du jeu sont toujours au programme, même si nous ne savons pas si la date de sortie du printemps 2016 est maintenue. Il ne reste maintenant plus qu'à se demander de quelle manière la partie multijoueur de Sword Coast Legends arrivera à survivre dans de bonnes conditions suite à cette fermeture.

Merci à AbounI pour l'information.

Commentaires (25)

#2

Renz70
Novice

Il faut bien avouer que SCL n'est vraiment pas génial... Le multijoueur est à peine intéressant.
#3

Shaam
Héros

Pas mal de décisions étaient mauvaises à la base d'ou la sanction, y'a rien de triste la dedans pour moi, en esperant quand même ques les employés arriveront a se recaser autre pars...
#4

RealOkau
Citoyen

@Shaam
+1

Cette nouvelle n'est vraiment pas surprenante. Ils ont annoncé une bombe, mais tout le monde à vu venir le pétard mouillé...

Choisir la v5 était casse-gueule de toute façon...

Bref, l'avenir de D&D dans le jeu vidéo sentira le vieux chacal mort tant que les 'ayants droits' en feront n'importe quoi et ne laisseront pas carte blanche aux artistes.
#5

Remontoir
Citoyen

Bah moi au contraire je suis déçu...
Malgré tous ses détracteurs je le trouvait bien sympa ce jeux, avec plein de bonnes idées et voir même une certaine ambition.

Je me demande s'il n'aurait pas eu plus de succès s'il ne s'était pas réclamé de la licence D&D


Dommage car il ne pouvait que s'améliorer, et peut être une V2 aurait mis tout le monde d'accord.

Pour la peine je vais aller le reprendre là où je l'avais laissé et essayer de le finir :)
#6

MisterOOps
Garde

J'espère qu'ils pourront sortir au moins la dernière mise à jour avec la race Tiffeline et la profession de sorcier, d'après les images de la béta c'est pratiquement finalisé!
#7

AbounI
Grand gobelin

Ca montre surtout à quel point Hasbro et WotC en ont rien à branler du média informatique pour promouvoir la 5eme édition de DD;

On ferme les forums informatique d'une part, puis d'autre part, en matière de cRPG, on autorise l'exploitation de la licence (contre rétribution, il va de soit) sans pour autant montrer la moindre compassion envers ceux qui essaye de la promouvoir, et ceux qui ont (avaient) foi en leur volonté de crossmédiatise DD5 cad la fanbase.

Alors quand un studio modeste tente l'expérience, et ce malgré la qualité du résultat (en dépit des moyens mis sur la table), il eut été correct de faire preuve de plus de soutien de leur part, à moins qu'eux aussi n'aient trouvé le résultat trop catastrophique pour oser la moindre tentative de rescousse...Qu'en aurait il été si le jeu avait trouvé plus de public (a condition of course qu'il eut été de meilleure qualité)?Plus de royalties dans leur poches.

Une politique qui je sens ne va pas tarder à se retourner contre eux, du moins je l'espère.Pour moi, déjà, que je ne leur portait plus une grande estime, ça va pas arrangé la chose.
Qu'ils crèvent avec leur DD ces sorciers de la cote d'hasbro.Que le 5eme édition les enterrent au plus profond.
Cela est dit, qu'il en soit ainsi...Amen...
#8

oAmyoAmyo
Paladin

Ils sont vraiment si mauvais que ça chez WotC? Genre, ce n'est plus qu'une table d'actionnaires et basta?
#9

Emsquared
Citoyen

WotC est d'alignement Loyal Mauvais, c'est un fait. J'aime à les détester mais dans ce cas, c'est pas vraiment leur faute si N-Space ferme. La faute à N-Space qui a foiré sa campagne de communication. Le studio s'est tiré une balle dans le pied en promettant un jeu basé sur la 5e édition de D&D, la construction de donjons, le multijoueur avec MJ... etc. Au final on a eu un RPG tout à fait banal, un générateur de donjon (uniquement de donjon) restrictif et un multijoueur extrêmement limité.

Sword Coast Legends n'est pas un mauvais jeu en soi, il est même plutôt bon. Il n'est juste pas le jeu qui a été promis. C'est regrettable, et N-Space en fait les frais.

J'espère vraiment qu'ils sortiront ce sur quoi ils ont travaillé (l'extension et le community pack 3). Si leurs promesses sont tenues cette fois, le jeu pourrait bien avoir une seconde (courte) vie.

Auto-promo : Pour ceux qui ont le jeu et qui veulent y jouer avec une nouvelle saveur, j'ai fait un mod pour jouer une prêtresse de Lolth : https://github.com/em-squared/SCL-Priestess-of-Lolth

Message édité pour la dernière fois le : 31/03/2016 à 08:50

#10

Armancia
Chevalier

Wotc et hasbro sont trop attirés par le pognon facile. Ca n'est pas pour rien que depuis NWN2 il n'y a rien de bien sorti sous cette licence. Alors que c'était La Licence du CRPG occidental.

Par contre je trouve facile de taper sur WOTC et Hasbro quand le jeu est résolument inadapté, puis il a pris 8/10 au test (la note ne veut rien dire, mais 8 ...). Actuellement, c'est la niche qui réussie aux petits dev. SCL c'est d'abord et avant tout un mauvais crpg orienté grand public.

SCL c'est quoi ?
Un mauvais rpg (trop orienté action)
Un mauvais hns (combat trop mou, paradoxal n'est ce pas ?)
Un jeu d&d avec 6 classes
Un jeu d&d sans multi classsage
Un jeu dont les règles sont très éloignées de la version papier
Un jeu multi support, avec les contraintes que ça suppose en termes de budget

Ils visaient quel public avec ce jeu ?
Aujourd'hui, D&D c'est une licence pour ancien, vouloir toucher le grand public c'est risqué, si on a pas le budget pour.
Les fans de la V5 n'y jouent pas, puisque le jeu n'a rien à voir avec la version papier. Les nonfans de D&D n'ont aucun intérêt à y jouer entre Witcher PoE, D:OS ce ne sont pas les bons rpg med fan qui manquent.

SCL c'est un sous dragon age et ils en paient le prix fort. C'est dommage pour les devs et j'espère sincèrement qu'ils vont trouver du travail. Néanmoins, je suis content que ce type de jeu échoue, ça évite la surproduction de mauvais titres.

Message édité pour la dernière fois le : 31/03/2016 à 08:55

#11

RealOkau
Citoyen

@Armancia
Amen

Aujourd'hui tu peux plus te permettre de sortir un rpg D&D qui propose moins de base que le mastodonte que fut/est/restera la saga de Baldur's Gate. Je rajoute donc que BG c'est quoi ?
- 7 races (8 si tu cheat pour avoir un tieffelin)
- Une palette de sorts à en faire tourner la tête, aussi diverse que variée et pas uniquement utile qu'en combat.
- 11 Classes de bases, 30 kits, et des dizaines de combinaisons
Sans parler des exclus. De mémoire, le sorcier et le moine était tout nouveaux (sortis crossmedia avec la 3.5 papier). Donc il y avait la volonté d'offrir une expérience unique.
Et le jeu à plus de 15 ans maintenant.

SCL est sympa, mais il fait pâle figure face à ses aînés et surtout face à ses ambitions... Même si le studio ne méritait peut être pas le dépôt de bilan, il lui fallait une bonne claque pour le ramener à la réalité.
#12

Shizam
Grand chevalier

CQFD RealOkau !

Ca ne doit déjà pas etre une partie de plaisir d'avoir a négocier avec WotC.
D'ailleurs, quid du mot "Négociation", ce serait sans doute plutôt "autorisation restreinte et scrupuleuse" de D&D.
Je rejoint nombre d'entre vous, si l'univers et la règle D&D est fort belle, et trés exhaustive ( D&D a toujours sa place et son mot a dire dans le jeu vidéo ), les cadors qui la tiennent en main son des vampires.

Il me semble etre dangereux pour un petit studio de se lancer dans du D&D.
Bioware avait sans doute été celui qui s'en est le mieux sortie en terme de contrat avec WotC, en alignant de nombreux jeux a base D&D, et surtout en étalant largement la licence dans leurs jeux.
BG et NwN étant les meilleurs exemple.
Toute la plage des Classes et des Sorts a disposition, en plus de l'univers D&D.
Ce qui leur a même permis quelques "largesses" dans la strict transition des règles du papier au jeu vidéo. (rare )
Mais ne pas oublier que Bioware était aussi dans une certaine position de force à l'époque, et sans doute avec des leaders trés convaincants pour le contrat avec WotC.

Folie que de chercher à faire du D&D pour un studio qui tient à peine la tête hors de l'eau je dirai..
J'adore la règle, mais pitin, y a des gibets qui se perdent!..


#13

AbounI
Grand gobelin

Shi, oublies pas non plus TSI SSI et tous les jeux à base du goldengine qui gravitaient autour des différents univers DD : Dragonlance, Darksun, Greyhawk, Ravenloft.

Message édité pour la dernière fois le : 31/03/2016 à 22:33

#14

garrick75
Guerrier

@Shaam
+1

Cette nouvelle n'est vraiment pas surprenante. Ils ont annoncé une bombe, mais tout le monde à vu venir le pétard mouillé...

Choisir la v5 était casse-gueule de toute façon...

.

Même pas car d'après les tests, le jeu avait une version très libre et même trop libre de la v5.
CQFD RealOkau !

Ca ne doit déjà pas etre une partie de plaisir d'avoir a négocier avec WotC.
D'ailleurs, quid du mot "Négociation", ce serait sans doute plutôt "autorisation restreinte et scrupuleuse" de D&D.
Je rejoint nombre d'entre vous, si l'univers et la règle D&D est fort belle, et trés exhaustive ( D&D a toujours sa place et son mot a dire dans le jeu vidéo ), les cadors qui la tiennent en main son des vampires.

Il me semble etre dangereux pour un petit studio de se lancer dans du D&D.
Bioware avait sans doute été celui qui s'en est le mieux sortie en terme de contrat avec WotC, en alignant de nombreux jeux a base D&D, et surtout en étalant largement la licence dans leurs jeux.
BG et NwN étant les meilleurs exemple.
Toute la plage des Classes et des Sorts a disposition, en plus de l'univers D&D.
Ce qui leur a même permis quelques "largesses" dans la strict transition des règles du papier au jeu vidéo. (rare )
Mais ne pas oublier que Bioware était aussi dans une certaine position de force à l'époque, et sans doute avec des leaders trés convaincants pour le contrat avec WotC.

Folie que de chercher à faire du D&D pour un studio qui tient à peine la tête hors de l'eau je dirai..
J'adore la règle, mais pitin, y a des gibets qui se perdent!..



Pourtant bioware était inconnu quand ils ont eu la licence D&D.

Cela ne veut rien dire.

La licence D&D n'a rien à voir avec la fermeture d'nspace, c'est simplement parce que le jeu n'est pas assez bon et loin des concurrents disponible. C'est ça qui a coulé le studio, pas WOTc ou la licence D&D.

Message édité pour la dernière fois le : 31/03/2016 à 22:34

#15

oAmyoAmyo
Paladin

Ces idiots l'ont pas sorti dans la semaine de sortie de Fallout 4 d'ailleurs? J'me souviens plus! Mais il y avait un quelque chose comme ça qui rendait leur sortie pas très maligne...
#16

Armancia
Chevalier




La licence D&D n'a rien à voir avec la fermeture d'nspace, c'est simplement parce que le jeu n'est pas assez bon et loin des concurrents disponible. C'est ça qui a coulé le studio, pas WOTc ou la licence D&D.


Faire un bon jeu n'assure pas la survie d'une boite de dev (ce ne sont pas les exemples qui manquent ). Par contre un bon business plan sur le projet ça aide à assurer la continuité.

Les royalties à verser à hasbro/ WoTC sont assez importantes. Le même genre de jeu sortit sans licence (ou avec autre chose) et un budget réaffecté aurait pu être rentable.

A mon avis, le passage sous licence d&d sans les moyens qui vont avec, a grandement contribué à la fermeture.

Message édité pour la dernière fois le : 01/04/2016 à 09:22

#17

To_an
Garde

Tout le monde parle de ces fameux droits de reversement qu'exigerait WotC pour l'exploitation de sa/ses licenses, mais quelqu'un aurait-il les chiffres à communiquer ?
#18

oAmyoAmyo
Paladin

99%/1%

Ca aurait été simple pourtant d'éviter d'utiliser la licence, en inventant par exemple Dungeons & Dragons & Dungeons : avec sa magnifique classe de Saucier, le fabuleux Pale à Daim, ou encore l'inénarrable Gay Rier... Et hop! Plus besoin de verser les royalties!

Message édité pour la dernière fois le : 01/04/2016 à 11:19

#19

Munshine421
Garde royal




La licence D&D n'a rien à voir avec la fermeture d'nspace, c'est simplement parce que le jeu n'est pas assez bon et loin des concurrents disponible. C'est ça qui a coulé le studio, pas WOTc ou la licence D&D.


Faire un bon jeu n'assure pas la survie d'une boite de dev (ce ne sont pas les exemples qui manquent ). Par contre un bon business plan sur le projet ça aide à assurer la continuité.

Les royalties à verser à hasbro/ WoTC sont assez importantes. Le même genre de jeu sortit sans licence (ou avec autre chose) et un budget réaffecté aurait pu être rentable.

A mon avis, le passage sous licence d&d sans les moyens qui vont avec, a grandement contribué à la fermeture.

Je ne suis pas certain que ce sont les royalties qui ont coulé N-Space vu que c'est Digital Extremes qui était l'Editeur dans le projet. Sans le partenariat avec Digital Extremes, N-Game n'aurait pas été en mesure de développer le projet tout court.

Néanmoins c'était le premier jeu de N-Game qui a puisé dans ses fonds pendant 2 ans pour le financer. C'était aussi le premier jeu de Digital Extremes en tant qu'Editeur.

Donc si on cumule le manque d'expérience de N-Game pour pondre un bon jeu, l'incompétence de DE à bien vendre le jeu, on peut pas dire que c'est uniquement la faute d'Hasbro Entertainement dans l'histoire.

http://www.thelondoner.ca/2015/02/18/self-publishing-opening-doors-for-digital-extremes
#20

Armancia
Chevalier

J'ai jamais dit que c'était de la seule faute de Hasbro !

Cependant depuis le rachat de wotc par hasbro les dev qui bossent avec eux sont dans des situations précaires.

Troika game, Beldam et Nspaces ferment leurs portes.
Cryptic dans une mauvaise situation est racheté par PW
Turbine vivote
Obsidian est sauvé par un KS

Alors, il y a des coïncidences, mais je reste persuadé qu'ils ont une part de responsabilité.

#21

Munshine421
Garde royal

J'ai jamais dit que c'était de la seule faute de Hasbro !


Je ne m'adressais pas à toi en particulier. Ce que je voulais dire c'est que dés le départ, le projet entre DE et N-Game était bien bancal du fait de la fragilité financière de N-Game et de sa relative inexpérience (malgré la présence de Devs confirmés qui ont travaillé sur Dragon Age) en tant que studio indie et de l'incapacité de DE à bien faire son boulot d'Editeur parce que c'est pas son métier à la base.

Si on prenait Obsidian qui a bossé sur la licence Neverwinter Nights et Focus comme vrai Editeur pour flairer et faire fructifier les bons coups peut être que cela aurait donné quelque chose de différent.
Mais avec des si, on peut refaire le monde...

Message édité pour la dernière fois le : 01/04/2016 à 13:32

#22

oAmyoAmyo
Paladin

J'ai hâte de voir la gueule du studio à qui on proposera un spin off " Tintin au pays des Donjons et des Dragons ". J'te raconte pas le salaire à la fin!
#23

garrick75
Guerrier




La licence D&D n'a rien à voir avec la fermeture d'nspace, c'est simplement parce que le jeu n'est pas assez bon et loin des concurrents disponible. C'est ça qui a coulé le studio, pas WOTc ou la licence D&D.


Faire un bon jeu n'assure pas la survie d'une boite de dev (ce ne sont pas les exemples qui manquent ). Par contre un bon business plan sur le projet ça aide à assurer la continuité.

Faire un bon jeu n'assure pas la survie mais en faire un mauvais l'assure encore moins. Sword coast legend n'était pas un bon jeu même s'il y a plus mauvais encore.

Les royalties à verser à hasbro/ WoTC sont assez importantes. Le même genre de jeu sortit sans licence (ou avec autre chose) et un budget réaffecté aurait pu être rentable.

A mon avis, le passage sous licence d&d sans les moyens qui vont avec, a grandement contribué à la fermeture.

Tu as des sources sur les royaltie à payer ou c'est sortit de nulle part?

Beamdog payent bien des royalties à WOTc et ils ne sont pas morts. Je doute d'ailleurs que les royalties soient très élevés vu la quantité des crpgs qui ont utilisés cette licence. Mais je veux bien des chiffres avec sources fiables vu que tu avances le contraire.

J'ai jamais dit que c'était de la seule faute de Hasbro !

Cependant depuis le rachat de wotc par hasbro les dev qui bossent avec eux sont dans des situations précaires.

Troika game, Beldam et Nspaces ferment leurs portes.
Cryptic dans une mauvaise situation est racheté par PW
Turbine vivote
Obsidian est sauvé par un KS

Alors, il y a des coïncidences, mais je reste persuadé qu'ils ont une part de responsabilité.


En fait tu avances des choses sans rien connaitre.
Troika a fermé seulement parce que les éditeurs n'ont pas voulu financé leurs nouveaux projets car pour eux un rpgs exclu pc old school c'était pas suffisamment rentable. Tu as une excellente interviw confirmant cela sur rpgcodex ou un autre site de cette nature faites il y a plusieurs années.

Obsidian idem, c'est la faute des éditeurs qui ont notamment abandonné des titres qu'ils avaient comandé à obsidian.

Turbine et cryptic c'est surtout parce que le marché du mmo est vampirisé par wow depuis très logntemps et que leurs productions n'a rien de bon.

Tout cela n'a rien à voir avec hasbro ou wotc mais plus à cause des éditeurs.

La moralité de la chose est que si nspace est mort, c'est uniquement du à la qualité de leur jeu qui était bien moyen et a fait un bide et non à wotc.

Message édité pour la dernière fois le : 01/04/2016 à 18:20

#24

Armancia
Chevalier

C'est quoi que tu ne comprends pas dans : " Alors, il y a des coïncidences, mais je reste persuadé qu'ils ont une part de responsabilité."


Quant aux royalties, ça vient de mon expérience avec Beamdog. C'est ce que Trent Oster a indiqué à l'équipe francophone quand on lui a demandé ce qu'il en était des doublages, qu'il nous a fait préalablement validé .
Ce qui m'amène à dire qu' Hasbro n'a pas fait de cadeau sur son édition en cours.

Ensuite dans un produit culturel comme le jeu vidéo, la puissance marketing de la licence est trop importante pour s'en passer. Cf Bioware avec swtor qui indiquait en 2012 que si les tractations avec Lucas-art avaient échoué. Le studio avait envisagé un plan B comme GOT ou une autre licence à fort potentiel . les autres exemples à ce sujet ne manquent pas.

Enfin les royalties étant une cession en pourcentage du revenu, c'est pénalisant après coup, mais pas au moment des négociations, ni en phase de production. Et vu le déséquilibre (Hasbro c'est un monstre dans l'économie du jeu), je doute qu'il y ait eu négociation. La startup éditrice n'avait pas assez de visibilité, le deal était en phase avec le business plan, donc ils ont signé.

Prendre des risques inconsidérés, ça ne me parait pas absurde, surtout pour la plus grosse licence de rpg occidental.

Message édité pour la dernière fois le : 05/04/2016 à 16:56

#25

oAmyoAmyo
Paladin

Je sens venir le délire genre " pour chaque 1€ gagné, le développeur doit verser 1€50 aux ayants droits...." !




Voir tous