Vendredi 10 Juillet 2020, 02:10     Connectés : 2      Membres : 1


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Chaos Reborn, le vétéran XCOM se réincarne en mage

par Andariel 18 Mar 2014 13:51 1

Chaos Reborn, Shadowrun ReturnsCarmageddon Reincarnation ; grâce à Monsieur Kickstarter, les préfixes en "Re" ont plutôt le vent en poupe ces derniers temps. Ouais, les retours en fanfare sont à la mode, n'en déplaise aux détracteurs des reboots de licences mortes et enterrées. On dira ce qu'on voudra mais quand la nécromancie vidéoludique tente d'invoquer un autre jeu de stratégie rôlistique, on est toujours tentés de succomber au côté obscur de la magie.    

 

Chaos : The Battle of Wizards de 1985 devrait titiller les anciens du ZX Spectrum et les zélateurs du Games Workshop (FOR THE EMPEROR !). Crée par Julian Gollop, à qui l'on doit le fameux UFO : Enemy Unknown de 94, ce jeu de stratégie 8 bit mettait en scène des magos qui se filaient des coups de cannes sur la tête. Un espèce de Warlock : Masters of The Arcane avant l'heure, quoi.

Retour en mars 2014 où ce bon vieux Gollop lance un sort "ranimer mort niveau 666" sur un Chaos Reborn allongé sur l'autel Kickstarter. Pour mener à bien (à mal ?) ce rituel, notre nécromancien demande un sacrifice de 180 000 dollars, duquel il en a rassemblé 50 000 à l'heure où je tapote ces lignes. Il annonce que le jeu, qui fait office quelque part de suite chaotique, tournera autour de la stratégie et du RPG.

 
Le pitch donne une petite impression de déjà vu : les dieux ont accordé aux hommes le don de la magie mais ceux-ci l'ont corrompu, déchaînant ainsi les forces du chaos. Le monde, alors brisé et malmené, devient un bras de fer entre les dieux de la Loi d'un côté et ceux du Chaos de l'autre. Vous êtes un apprenti mage qui va gravir les échelons jusqu'à vous imposer en tant que dieu influençant le destin du cosmos. Et ça, c'est franchement badass.
On annonce que le gameplay sera déployé sur deux grands axes. Le premier est celui des combats au tour par tour en arène avec pas moins de 80 sorts, des invocations et des illusions à gogo, et plein d'autre joyeusetés. Le deuxième axe est celui de la dimension RPG inédite dans la licence : de la génération aléatoire d'un vaste monde, de la création et de la modification de son propre royaume, de la montée en niveau, de l'équipement, une économie monétaire et autres.
 
A priori, le multijoueur est de rigueur avec non seulement de la co-op mais aussi du versus à coup de guildes et de royaumes partagés, et sans doute oubliés... En tout cas, il faudrait voir tout ça par nous-mêmes en mai 2015, comme le prophétisent les developpeurs.
Il ne vous reste alors qu'à voir un bout du machin en mouvement. Je vous avouerais que l'aspect épuré et fluo du design me laisse personnellement un peu perplexe. Mais il y a dedans un petit côté Journey qui ne semble pas déplaisant. Quoi qu'il en soit, je vous laisse avec la vidéo de présentation où on peut apercevoir le récemment déchu Ken Levine (Bioshock) qui joue les intrigantes guest-stars. Ou y aurait-t-il plus dans cette histoire ?      
      
 
Merci à Abouni, notre plombier à crinière, pour ce tuyau.

Commentaire (1)

#2

AbounI
Grand gobelin

Et merci à toi pour le relai




Voir tous