Lundi 13 Juillet 2020, 15:34     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Quel futur pour Chaos Chronicles?

par AbounI 02 Aoû 2013 20:15 36

Depuis quelques jours, on savait tous que le titre, en cours de développement depuis 2010 par le studio munichois indépendant de Coreplay et distribué par l'éditeur bitComposer, était dans l'impasse et que son développement était stoppé. Rappel des faits par Peter Ohlmann (aka HobGoblin42 pour Coreplay):

...the current unsettled situation with Chaos Chronicles is solely based on a conflict between us and bitcomposer. At the current state the completion and release of the game is uncertain since our last attempt to find some agreement failed due the disappointment that we haven't heard back from bitcomposer after holding a long (and constructive) meeting.


Obviously, the game won't be released in this summer because bitcomposer stopped the development earlier this year through an legal injunction(which has been recalled later). The next few weeks will finally decide if the game will see the day of light or not.

Un conflit ouvertement annoncé qui généra de grosses réactions de la communauté voyant en Chaos Chronicles un certain potentiel en terme de qualité. Le site Game Inquirer, suite à cela, avait lancé une pétition sur cette page. Il faut croire que devant les quelques 600 signatures envoyées, l'éditeur a été contraint de sortir de son silence et d'envoyer une réponse officielle au site britannique...

 

Round #1 : Le point de vue selon bitComposer

 

Dans sa réponse, l'éditeur explique qu'en septembre 2012, l'un des fondateurs de Coreplay s'en est allé et que le studio est depuis enfoncé dans des problèmes de droits administratifs, avec avocat et investisseurs à l'appel. Pour bitComposer, ce départ prématuré est en lui-même une forme de préjudice quant au contrat qui les relie aux développeurs du projet, les poussant à s'interroger sur le devenir de leur collaboration.

The current dispute between the two companies has NOTHING to do with the actual developer team or with the project itself. Seeing as the development of the game is already at such an advanced stage, bitComposer would still like to complete and market Chaos Chronicles with the developer team from Coreplay. In September 2012, one of the founders and managing partners of Coreplay left the company—and this was a real surprise for us. Shortly thereafter, the former managing partner’s shares were taken over by a lawyer and an investor.

From this point on, there have been differing opinions concerning the previously agreed contracts and the future form of cooperation.
 
Vis à vis des signataires de cette fameuse pétition, l'éditeur précise qu'il a bien compris l'appel mais que, pour trouver une solution, il faut avoir au moins deux signataires d'un éventuel accord avant que le projet ne puisse se débloquer. De plus, pour eux, le financier publique, le FilmFernsehFonds Bavaria, doit également être assis autour de la table ronde et donc apposer une troisième signature, et qu'il revient à Coreplay de faire tout leur possible pour trouver une sortie de crise, bitComposer ayant fait de considérables efforts en ce sens le 24 juillet dernier lors d'un meeting:
 
We are of course aware that the ire of fans will focus on the ‘evil’ publisher. Please be aware that we are not ignoring the comments and the online petition, but a solution always requires two parties, and in this case, three, as the game has been partly financed with public funds through the FilmFernsehFonds Bavaria. On July 24, we once again tried to find a solution agreeable to all parties, though Coreplay and their managing partners did not want to attend these mediation talks.
 
Despite the clear legal situation, efforts by impartial institutions, and considerable accommodation on the part of bitComposer, Coreplay is not ready to participate in a balanced solution, and thereby knowingly bring about the end of Chaos Chronicles.

Bref, la balle serait entre les mains du développeur et de son partenaire publique, l'éditeur privé étant prêt à faire des concessions...

Sauf que pour Peter Ohlmann , désormais seul aux commandes de Coreplay, cette réponse officielle est loin de faire la lumière sur la situation...

 

Round #2 : Le point de vue selon Coreplay

 

De toute évidence, la déclaration de bitComposer est insuffisante pour le responsable du développement de Chaos Chronicles. Je cite:

"The first casualty of War is Truth"

During a 5 hours meeting, we've discussed and negotiated every detail of a final agreement between bitComposer and Coreplay for realizing a completion of Chaos Chronicles.
We wrote all those terms and conditions into a contract and at the end of this meeting day, both parties agreed to those terms.
Unfortunately (and surprisingly) bitComposer rejected to sign this agreement on this day because they still wanted to clarify an open issue regarding the tax. But before leaving our office, they've promised us to check this issue as soon as possible to make a final signment possible in the next days.

This was two month ago and we haven't heard back from them since then.


In their recent statement to the petition, they mentioned a meeting last week (24th July). But they did not mention the fact that they already announced not to sign anything in that meeting. That's why we haven't attend it, because we don't have time for this 'play for time' bullshit anymore.

D'après HobGob, la situation est donc loin de se débloquer. Une version décidément bien contradictoire avec celle de bitComposer.

Du reste, c'est bien gentil ces joutes verbales, écrites ou orales, mais cela ne nous apprend rien sur les causes de cette embrouille. Alors, pour être plus clair, Peter renchérit :

And for the records: the main reason for this dispute was the controversy about an early release of Chaos Chronicles in March 2013. A release at this time would have led to horrible consequences for the game regarding its quality, content and stability.
Since bitComposer rejected to invest more money into our game, we had to get the money elsewhere. Throwing an unfinished and crappy game on the market was no option for us and that's why we had no other choice than borrowing money from third parties to continue the development and completion of our game. We wanted to release this particular game as it was intended, because otherwise we wouldn't get a second chance to create such a game again.

At some point, you have to fight for your creative work, no matter what financial and legal consequences it could cause. Otherwise you would give up your work and all dreams you had.

And before we release a game like 'Citadels' (which was definitely released before its completion), we prefer not release a game at all.

Voila donc l'une des causes du fond du problème enfin établie : l'éditeur réclamait une sortie (anticipée?) en mars 2013. Les développeurs, eux, refusaient catégoriquement, le jeu étant loin d'atteindre la qualité globale de leurs attentes. Une coupure budgétaire s'ensuivit, puis une chasse à un nouvel investisseur pour pouvoir mener le projet à son terme, une sortie prématurée étant totalement exclue, à l'inverse du dernier jeu estampillé bitComposer : Citadels (NDLR: sorti ce 25 juillet et disponible sur Steam). Peter ne lâchera rien, il préfère encore tout annuler qu'avoir à sortir un jeu inachevé, en dépit de tout le travail et l'investissement perdus. Couillu comme un caribou, notre Peter...

 

Prolongations ?

 

Vous allez me dire, c'est bien gentil tout ce blabla, mais cela  ne répond pas à ma question : "quel avenir pour Chaos Chronicles ?" Sans compter que, pour ceux qui souhaitent creuser un peu plus, tout cela soulève d'autres questions. A qui la faute, finalement ? Le jeu devait-il sortir en mars d'après les termes du contrat ? bitComposer était-il en droit de refuser un report ?  Pourquoi l'un des co-fondateurs de Coreplay a-t-il quitté le studio ?
Début de réponses :

 


He left because of the sad truth that you can't realize good games under those circumstances (small budget, little time, but many features). And we are talking about our game before Chaos Chronicles.
 


No, it's not. And it's far more complicated. First: the game didn't start a this scope, second: our previous project plays a role in that disaster. But the situation became finally worst when bitComposer stopped their payments (milestone payments of the original, agreed development budget)....

 

Bref, une affaire des plus compliquées dont nous ignorons pas mal de tenants, mais qui de toute évidence remonte à bien plus loin que mars 2013 ( Jagged Alliance? Ion Assault dont l'éditeur aimerait bien un remake HD?), et dont les aboutissements semblent être très mal engagés en ce qui concerne nos chroniques du chaos :

Yes, indeed it is. And possibly I will answer your questions in a post mortem some day. But for now, I have to take care about our new project.

A en croire Peter, le studio se serait donc déjà penché sur un nouveau projet... Voilà donc comment semble se terminer ce Chaos Chronicles dont le nom sied parfaitement à la situation, en attendant une annonce officielle et définitive.

Quant à moi, je vais aller me prendre un comprimé contre le mal de crâne après cette news à rallonge...

 


Mise à jour

Afin d'y voir plus clair, le Codex a pris l'initiative d'interviewer l'éditeur en question, qui sans rentrer dans les détails (secrets d'nstruction oblige), nous apporte son point de vue sur la situation en plus de quelques info sur les participation de financement de chacun des parties, sur cette fameuse injonction légale, sur la question de la sortie prématurée du jeu mentionné plus haut, tout les autres points sensibles du dossier, et surtout sur la volonté de l'éditeur qui aimerait vraiment une sortie de crise positive...

Vous pouvez retrouvez l'interview ici

Bonne lecture à tous

 


 

Mise à jour #2 : le beurre, l'argent du beurre, et le cul de la crémière

Suite à cette interview de bitComposer, la réaction officielle de Coreplay est tombée ce soir à la fois sur le Codex (sous forme d'update) et sur le site Game Inquirer.Et ça n'hésite pas à balancer, sans faire dans la langue de bois...

Une interview de Peter Holmann pour Coreplay devrait suivre bientôt.Restez branché...

 

Commentaires (36)

#2

Batman
Grand gobelin

Compliqué cette histoire, le problème c'est que le mal est déjà fait.
D'un coté l'éditeur ne veut pas perdre plus d'argent en continuant de financer le jeu, de l'autres les développeurs ne veulent pas sortir le jeu en l'état car non fini. Quelle solution du coup ? Surtout que demander de l'argent via crowfunding s'avérera risqué pour les dev, ce genre d'histoire ne pousse pas forcément les joueurs à investir au risque de se retrouver dans la même situation que l'éditeur.

Ca sent l'impasse tout ça.
#3

Andariel
Grand chevalier

RIP Chaos Chronicles.
#4

AbounI
Grand gobelin

Oui Andy, je crois qu'on peut conclure comme ça.
RIP the Pumpkin

#5

elButor
Noble

Difficile de croire que l'un des RpG les plus prometteurs et enthousiasmant de cette année va finir enterrer mort-né. Je ne m'attendais pas à celle la je dois dire.
#6

TrollTraya
Garde royal

RIW Chaos Chronicles (oui, pour le chaos, rest in war c'est mieux^^).

Quel dommage, c'était le titre non financé par crowdfunding qui m'intéressait le plus...
#7

Armancia
Chevalier

Dommage cela dit j'ai l'impression que Coreplay ne joue pas franc jeu.
Lorsque l'on conclu un contrat et qu'il y a une date butoir le produit doit être livré à la date indiquée. Ou alors c'est au moment des négociations qu'il fallait anticiper ce genre de problème et pas de commencer à exécuter le contrat pour demander une rallonge (imprévue ?) par la suite. Sans compter que Coreplay dans ses messages ne revient pas ou peu sur le 3ème acteur public qui semble être un investisseur. Or l'investissement est archi réglementé en Europe et ne pas le voir à la table des négociations, c'est se prendre au mieux un procès par la suite pour non respect des normes réglementant les marchés publics.

Après pour les joueurs c'est plus facile de prendre le partie des dev et non de l'éditeur, il n'en reste pas moins que l'histoire me parait plus compliquée qu'une simple question financière, juridiquement ça semble être un terrible sac de nœuds.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 10:13

#8

AbounI
Grand gobelin

C'est bien plus compliqué que ça n'en n'a l'air:
le financement a été assuré par des fonds privé (bitComposer), des fonds publics (le FFF), et Coreplay eux mêmes.Mais en ce qui concerne coreplay, l'un des co-fondateurs a quitté la maison, il doit partir avec ce qui lui lui appartient: du cash et sans doute même des propriété intellectuelles.

Most of the 'Chaos Chronicles' assets, source and content is still our property. And of course, our core engine and tools as well (I'd already started the development of those in 2005).


La bataille juridique est lancée à coup d'avocats et d'institutions impartiales.
Des situations comme celle-la, il ne doit pas y en avoir beaucoup.Quels ont les recours pour un studio dans cette situation?

Theoretically answering, a developer should consult a good lawyer first. And then he should carefully exclude all parts whose rights doesn't belong to him.


Maintenant, si le développement est effectivement stoppé de manière définitive, ça implique effectivement une forme de rupture de contrat, je laisse à la justice le soin de trancher...Toujours est il que si Coreplay a trouvé un nouvel investisseur, et qu'il semble être déjà au travail sur autre chose en collaboration avec ce financier, je vois pas en quoi ce dernier est concerner par Chaos Chronicles.Mais ça voudrait dire implicitement qu'entre Coreplay & bitComposer, c'est bel et bien fini

Pour moi, entre CC et The Dark Triad, deux des projet les plus intéressant sur le papier, c'est une année 2013 catastrophique.Heureusement qu'au loin se profile les studio Larian, Iron ower et Double Bear...

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 11:55

#9

flofrost
Grand chevalier

Sur ce coup là j'ai bien l'impression que c'est pas l'éditeur qui est le plus à blâmer, à la place de Coreplay, au lieu de m'en prendre à eux, ce serai surtout envers celui qui a quitté le navire quitte à le saborder que j'aurais la rage.
#10

Andariel
Grand chevalier

Au delà du "qui a fait quoi?", le problème c'est que les bouts de l'IP Chaos Chronicles appartiennent à toutes les parts du litige. Du coup, on pourra pas espérer voir Bitcomposer filer le projet à un nouveau dev, ni Coreplay lancer une compagne de crowdfunding pour se rattraper.
Chaos Chronicles est mort.
#11

AbounI
Grand gobelin

Au delà du "qui a fait quoi?", le problème c'est que les bouts de l'IP Chaos Chronicles appartiennent à toutes les parts du litige. Du coup, on pourra pas espérer voir Bitcomposer filer le projet à un nouveau dev, ni Coreplay lancer une compagne de crowdfunding pour se rattraper.
Chaos Chronicles est mort.

Pas forcément Andy:
http://www.rpgcodex.net/forums/index.php?threads/bitcomposer-issue-official-statement-on-chaos-chronicles.85242/page-8#post-2793803
Most of the 'Chaos Chronicles' assets, source and content is still our property. And of course, our core engine and tools as well (I'd already started the development of those in 2005).


Par contre, avec leur nouveau financier, pas sur qu'ils aient besoin de s'engager sur les chemins de KickStarter

Oui Flo, ce départ prématuré est vraiment préjudiacible au studio, au projet CC, et aux relations éditeur-studio je pense.C'est bien pourquoi ça donne un sacré noeud de vipère toute cette histoire.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 15:43

#12

diditigrou
Guerrier

Ne dis pas cela vil démon ! Tes maudites paroles vont amener le mauvais œil sur ce projet qui était si enthousiasmant...
#13

Darll62
Garde

He be ça sent le pâté mais une chose pourrai peut être sauver l'affaire, une aide des joueurs par exemple façon kick starter mais bon dans quelle mesure la est la question. D'un autre coté foutre en l'air 2 ans de travail la je dis non ça serai vraiment dommage.

Heu je viens de voir le mail d'Abounl le mien me parait un poil obsolète désolé.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 15:52

#14

Tirnanog
Chevalier

#15

Andariel
Grand chevalier

Pas forcément Andy :
http://www.rpgcodex.net/forums/index.php?threads/bitcomposer-issue-official-statement-on-chaos-chronicles.85242/page-8#post-2793803


"Most of" pas "All of", une nuance qui a son poids malheureusement. ça m'étonnerait que le projet "Chaos Chronicles" soit exploitable de si tôt avec le bras de fer qu'il y a autour.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 17:29

#16

AbounI
Grand gobelin

C'est vrai Andy "most" ne veut pas dire "tout".J'aimerais trop qu'une solution à l'amiable soit trouvée, qu'ils terminent et sortent ce CC.La meilleure sortie de crise qui soit pour tous...
#17

Armancia
Chevalier

En faite Abouni et Andariel, que Coreplay dispose de tous les droits sur son jeu ou pas ça ne change rien.

Le contrat d'édition c'est : " le contrat par lequel l’auteur d’une oeuvre de l’esprit ou ses ayants droit cèdent à des conditions déterminées à une personne appelée éditeur le droit de fabriquer ou de faire fabriquer en nombre des exemplaires de l’oeuvre, à charge pour elle d’en assurer la publication et la diffusion» c'est la définition française que l'on trouve dans le code des propriété intellectuel et qui est issu en gros d'une directive européenne donc transposable en substance aux autres droits nationaux européens.

C'est ce contrat qui lie bit composer et coreplay, ça n'a rien à voir avec les droits liés à la propriété du jeu.

Pour expliciter mon propos je prendrai une affaire plutôt récente, à savoir The witcher 2 qui est connu de tous ici. Quand CDP a voulu changer de distributeur, namco s'y est opposé et c'est namco qui a vu son action jugé comme bien fondée. Pourtant en amont il n'y avait aucun problème particulier et CDP dispose de tous les droits sur sa licence.

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 21:20

#18

flofrost
Grand chevalier

Et le pire dans ce genre d'histoire, c'est que ça va avoir des répercussions sur d'autres petits studios, car là l'éditeur ça le calme direct, et ne lui donne pas envie de retenter l'aventure.
#19

AbounI
Grand gobelin

Pour expliciter mon propos je prendrai une affaire plutôt récente, à savoir The witcher 2 qui est connu de tous ici. Quand CDP a voulu changer de distributeur, namco s'y est opposé et c'est namco qui a vu son action jugé comme bien fondée. Pourtant en amont il n'y avait aucun problème particulier et CDP dispose de tous les droits sur sa licence.


je crois pas que la situation soit comparable:
- en mars, l'éditeur voulait une sortie anticipé.Hobgob ayant toujours affirmé une sortie de jeu en Q2, soit fin juin.C'est surement ce qui était convenu dans le contrat.
-Devant le refus de Peter, Coreplay s'est vu couper les finances.Ont ils demandé une rallonge, ça je ne sais pas.Faut voir dans quelle condition bitComposer à cesser d'alimenter le studio en cash aussi, mais ça, c'est dans le contrat, on ne saura sans doute jamais
Bref, pour TW2, le jeu était fini et en vente, alors que la, le jeu n'est pas achevé et n'a pas été mis en vente, contrairement à ce que réclamait l'éditeur...

Message édité pour la dernière fois le : 03/08/2013 à 23:35

#20

Armancia
Chevalier

Bien sur que si la situation est comparable, pour savoir si le jeu peut être édité par une autre société. La realase (pour prendre un terme lié au jeu vidéo), ça n'est ni plus ni moins que la phase finale de l’exécution contractuelle.

Pour prendre un exemple compréhensible, lors de la construction d'une maison ça n'est pas parce que l'acheteur n'est pas entré en possession parce que la maison est en construction, que celle ci ne lui appartient pas, ou qu'il pourra modifier les conditions de la vente, avant de rentrer. Une fois que le contrat est signé il est lié
Dans mon exemple coreplay est le constructeur ou maître d'oeuvre , Bit composer l'acheteur ou maître de l'ouvrage et l'édifice représente l"oeuvre.

Là où je veux en venir c'est qu'une fois le contrat signé, ça se fait pas quand le jeu est fini mais bien avant qu'il débute ou au moins au moment du choix de l'éditeur, il n'y a pas de changement possible. Donc dans mon exemple que le jeu soit déjà en vente ou pas ça ne change rien. De plus, dans l'esprit de l'éditeur le jeu devait déjà être en vente ...
Après on peut me rétorquer le cas des contrats multiples, ou à exécution successives, mais dans le cas présent c'est juste pas possible, sinon ils ne seraient liés, ce qui n'est pas le cas.

Après sur les non dits, à mon avis, le contrat ne prévoyait pas une date précise, mais une condition qui permettait à l'éditeur de demander la mise en vente du jeu. C'est la réalisation de cette condition qui fait débat, car pour une partie cette condition c'est réalisée, alors que pour l'autre ça n'est pas le cas. Lorsque la date est prédéterminée de manière précise ou qu'elle est déterminable, une mesure de justice provisoire (type référé en France) suffit à mettre tout le monde dans le droit chemin... ou à s'exposer à de lourds dommages et intérêts.
C'est ce qui me parait le plus plausible et le plus logique compte tenu du bras de fer engagé.

Message édité pour la dernière fois le : 04/08/2013 à 02:11

#21

Eusebius
Citoyen

mince j'avais pas vu cette triste nouvelle

heureusement qu'il y a Grim Dawn sinon j'aurais pas su à quoi jouer en attendant Witcher 3. mais ça fait vraiment ch*** quand même
#22

AbounI
Grand gobelin

Mise à jour important avec la publication d'une interview du Codex auprès de l'éditeur, qui a bien voulu répondre en la personne de Wolfgang Duhr.

Merci à toi Grunker, ainsi qu'à ceux qui t'ont soutenu pour cette entrevue (Vault Dweller & Dark Underlord)

http://www.rpgcodex.net/content.php?id=9094

Pour une fois qu'un éditeur s'autorise à répondre à ce genre de polémiques, c'est assez exceptionnel dans l'ensemble.

Message édité pour la dernière fois le : 09/08/2013 à 00:47

#23

AbounI
Grand gobelin

Nouvelle mise à jour avec en réponse à cette interview de bitComposer, la réaction officielle de Coreplay.On y voit plus clair dans leur position.Malheureusement, si le projet Chaos Chronicles semblaient mal barré, on a maintenant plus aucune raison d'y croire:
http://thegamesinquirer.blogspot.co.il/2013/08/coreplay-issues-statement-on-chaos.html
As developers and avid RPG fans, we are deeply disappointed that bitComposer has simply destroyed our possibility of finishing such a promising and ambitious RPG and thereby ruined our financial efforts and our creative work, which was carried out with such great enthusiasm and passion.


J'espère sincèrement que Coreplay saura se relever de cette crise.Bonne chance à eux
#24

Baalka
Grand chevalier

C'est vraiment malheureux, pour une fois qu'un jeu DD me faisait envie en plus...
#25

Lohengrin
Garde royal

J'espère qu'il y aura un conclusion positive, bien que cela ressemble à un jeu de poker, et même plutôt à celui-ci et quand il y a de l'argent et/ou sa compensation l'œuvre, il est bien difficile de dire qui rira des deux parties ...




Voir tous