Jeudi 18 Juillet 2019, 19:49     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Far Cry 3 : le RPG comme proie

par Etienne Navarre 13 Nov 2012 17:30 37

Le dernier titre de la franchise Far Cry, initiée par Ubisoft en 2004, devrait sortir le 29 novembre précisément. On compte ainsi un épisode tous les quatre ans : 2004 donc, 2008 pour sa prometteuse mais décevante suite et enfin 2012 pour ce dernier titre. En règle générale, la licence nous propose d'incarner un personnage isolé dans un univers sauvage, contraint de se battre pour sa vie, le tout en vue à la première personne et dans un monde ouvert relativement vaste. Ah oui, il faut tuer plein de méchants parce qu'ils ne sont pas sympas.

 

Si la licence a toujours été une bonne série de FPS, son statut de simple shooter en monde ouvert ne suffit plus à attirer les foules (à plus forte raison après les griefs légitimes de la communauté envers les défauts agaçants du second volet). De fait, les développeurs et les éditeurs ont bien compris au fil des ans que l'appartenance appuyée à un genre freine les ambitions créatrices des artistes et bride le jeu vidéo dans un système frileux qui n'évolue guère. Tout du moins dans le cas qui nous intéresse. Alors vous me direz, pourquoi parler de Far Cry 3 ? Ça n'est pas vraiment un RPG. Ça n'en est même pas un du tout, aurais-je tendance à ajouter. Pas plus qu'un Dead Island ou qu'un Borderlands 2 au fond, dont nous parlons plus volontiers dans nos pages. La différence est que Far Cry 3, en tant que FPS pur jus, commence à introduire des aspects RPG évidents qui l'amènent à modifier sa nature même de shooter pour le guider vers des rivages hybrides. Pourquoi se contenter de faire un simple FPS quand on peut l'agrémenter et l'assaisonner à la sauce RPG ?

 

De fait, le FPS d'Ubisoft propose, en vrac, un système d'expérience, des arbres de talent, une vaste zone à explorer, des quêtes à récupérer auprès de différents PNJ, du craft et des améliorations d'équipement, un aspect survie appuyé (chasse d'animaux sauvages pour se fabriquer des sérums par exemple). Ajoutons à cela une campagne de pub qui souligne la parenté du jeu avec le RPG de Bethesda, Skyrim (point que j'avais déjà traité ici-même) et vous avez clairement un jeu dont les composantes RPG sont réelles et surtout, viables.

 

 

"Comme Skyrim avec des flingues"

Si cette appréciation du jeu reste l'avis du rédacteur de Machinima et ne reflète pas nécessairement une vérité, les éléments cités plus haut donnent le ton sans équivoque. Oui, le gameplay de Far Cry 3 se tourne résolument vers le RPG. Mais pourquoi inclure ces mécaniques dans un FPS qui, traditionnellement, se destine à un public plus avide de fusillades que de RP ?

 

Un élément réponse est bien entendu la parenté évidente avec le hit de Bethesda. Skyrim a été un succès fulgurant : il parait dès lors cohérent de réutiliser une partie des mécaniques afin de proposer une expérience plus riche, plus souple, plus complète qu'un shooter basique. Reste à voir comment ces mécaniques s'intègreront dans le jeu et si elles ne sont pas que des gadgets inutiles pour combler la vitrine. On peut voir dans cette entreprise une vampirisation du RPG pour nourrir des jeux hybrides qui deviennent RPG, FPS, jeux d'aventure, sans vraiment appartenir plus à un genre qu'à un autre. Evidemment, Far Cry 3 n'est pas le premier a choisir cette orientation de gameplay, aux carrefours des genres. Borderlands 2 et Dead Island, entre autres, ont déjà fait ce choix. Là où le jeu d'Ubisoft se démarque de ces titres est que personne ne l'attendait à ce point tourné vers le RPG.

 

Un autre élément de réponse est la relative bonne santé des RPG dans le paysage vidéo-ludique actuel. En effet, si ce genre ne plaisait pas aux joueurs, nul doute que les développeurs s'en écarteraient pour se diriger vers des mécaniques de shoot traditionnelles et orienteraient l'évolution de leurs jeux vers la technique et le hardware (3D, tactile, capteurs de mouvements et reconnaissance vocale...) Non, le RPG va plutôt bien : Skyrim a fait un carton, Namco a cédé en adaptant son mortel Dark Souls sur PC (avec les pieds, mais bon), Borderlands 1 et 2 ont réussi le pari du mélange des genres, les indépendants "kickstarterisés" vont plutôt bien (Project Eternity, Wasteland 2, Shadowrun Returns...) et je pourrais citer Dragon's Dogma, Risen 2 (version PC hein, ne nous emballons pas), Diablo 3... Autant de succès qui ne peuvent qu'inspirer les développeurs. Pourquoi donc ne pas aller chercher ce qui plaît dans un RPG et l'intégrer par petites touches dans un jeu comme Far Cry 3 ?

 

Alors demain, tous rôlistes ? En exagérant volontiers, j'aimerais souligner ce point : si cette tendance vient à se confirmer, comment faudra-t-il identifier le genre ? Le RPG pourrait bien (même à petites doses) se retrouver dans de plus en plus de jeux qui n'en sont qu'à leur genèse. Cela va-t-il entraîner une "casualisation" du genre (même si je n'aime pas ce terme), adoucir et lisser la profondeur du RPG tel qu'on le connaît ? En somme, le rendre plus accessible à des joueurs qui ne se tournaient pas vers lui auparavant ? Les projets Kickstarter "à l'ancienne" auraient tendance à infirmer cette hypothèse. Cependant, cette vision fataliste peut être prise à revers : inclure du RPG là où on ne l'attend pas pourrait bien servir le jeu vidéo en général, en lui apportant de la profondeur et du relief, si tant est que ces aspects RPG ne soient pas au rabais ou seulement des gadgets brillants.

 

Quoi qu'il en soit, force est de constater que ça n'est pas tant le RPG qui évolue que les autres genres vidéo-ludiques (FPS, aventure, stratégie, action...) qui s'approprient ses codes et ses mécaniques au fur et à mesure de leur développement. A quelques jours de la sortie de Far Cry 3, il peut être pertinent de se questionner sur cette mutation du jeu vidéo dont la nature même devient floue et se dirige vers des expériences hybrides.

Commentaires (37)

#2

TrollTraya
Garde royal

Si d'un coté je suis satisfaite de voir que les mécanismes (basiques) du cRPG sont plébiscités ( ce qu'il semble) à la fois par les dévs et les joueurs, ,je ne peux m'empêcher d'y voir également de la fainéantise (pourquoi s'emmerder à innover quand il suffit de cannibaliser les idées et les codes d'un autre genre) et une volonté (consciente, inconsciente ?) d'uniformiser les produits de manière à ce que le joueur moyen, noyé alors sous les mêmes mécaniques pour chaque jeu, finisse par se montrer encore plus suspicieux qu'avant face aux titres sortant des sentiers battu en osant ne pas utiliser le gameplay qui sera devenu la "norme"/ la "mode", etc...





...



C'était la minute de TrollTraya sur sa thématique habituelle : les dangers de l'uniformisation
#3

loup_solitaire
Paladin

A voir s'il tendent à faire un vrai coté rpg, comme dans Dead Island, mais j'en doute, vu que ce n'est pas trop le genre de Far Cry.
Je pencherais plutot pour un micro coté rpg comme dans Payday ou batman au final...

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2012 à 18:58

#4

Munshine421
Garde royal

Tant que Farcry 4 ne lorgne pas vers la simu spatiale ...
#5

Metshael
Guerrier

Il y aurait donc des éléments de RPG dans Far Cry 3, intéressant, j’attends de voir ce qu'ils vont réussir a faire mais il en faudra sans doute beaucoup pour qu'ils réussissent à me convaincre d'acheter ce jeu dés la sortie après la déception qu'a été Far Cry 2.

Vu toute la pub qu'ils essaient de faire avec leur "Like Skyrim with guns" je m'attend plus a un système de compétence dans le même genre (ou comme Borderlands aussi), plus on utilise un certain type d'arme plus on s'améliore dans son utilisation (augmentation des dégâts, de la précision...).

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2012 à 20:01

#6

garrick75
Guerrier

Alors demain, tous rôlistes ? En exagérant volontiers, j'aimerais souligner ce point : si cette tendance vient à se confirmer, comment faudra-t-il identifier le genre ? Le RPG pourrait bien (même à petites doses) se retrouver dans de plus en plus de jeux qui n'en sont pas à leur genèse. Cela va-t-il entraîner une "casualisation" du genre (même si je n'aime pas ce terme), adoucir et lisser la profondeur du RPG tel qu'on le connaît ? En somme, le rendre plus accessible à des joueurs qui ne se tournaient pas vers lui auparavant ? Les projets Kickstarter "à l'ancienne" auraient tendance à infirmer cette hypothèse. Cependant, cette vision fataliste peut être prise à revers : inclure du RPG là où on ne l'attend pas pourrait bien servir le jeu vidéo en général, en lui apportant de la profondeur et du relief, si tant est que ces aspects RPG ne soient pas au rabais ou seulement des gadgets brillants.


Vous dites que le rpg risque de se diluer et de se casualiser. Le problème c'est que c'est déjà le cas depuis plusieurs années.



Vous citez Skyrim mais skyrim c'est déjà une casualisation du RPG. Skyrim est quand même un rpg très édulcoré dont l'essentiel du jeu se base sur des combats en temps réel dont la réussite dépend presque plus du skill que des caracs de son personnage.

On peut citer mass effect qui n'a que de rpg que le nom.



Borderlands 1 et 2 c'est pas un rpg mais un FPs avec 2-3 éléments de rpg qui permet au département marketing d'insérer le mot rpg dedans.





Que vient faire diablo 3 dans un sujet sur les rpgs. Diablo n'est pas u nrpg et ne l'a jamais été. Diablo c'est un hack'n shlash pas un rpg. Je sais qu'on mélange cela depuis la sortie de duiablo 1 mais c'est pas un rpg. Ils ont pris des éléments issus des rpg (xp, niveau, loot) mais ils sont partit sur une voie annexe.





Le terme rpg est galvaudé depuis plusieurs années quand les éditeurs n'ont pris ce mot que pour faire vendre et our rien d'autre. Cela ne changera pas.




Heureusement ques des vrais rpgs qu'on peut avoir sur kickstarter comme PE ou wasteland2 ou de la part d'indés comme avernum, le prochain divinity sin ou chaos chronicle sont là pour faire vivre encore le RPG.




Le gros problème c'estr que pour le grand public, rpg = mass effect et à partir de là, on peut dire que le terme est galvaudé à jamais.
#7

Etienne Navarre
Gobelin

@ Garrick75

Je pense que c'est justement cette façon de voir les choses qui enterre le RPG et l'empêche d'être autre chose qu'un genre un peu à part. Selon moi, le RPG doit s'affranchir de ses vieilles mécaniques et s'ouvrir au reste de la prod vidéo-ludique s'il veut espérer sortir de ce carcan "geek-nerd-intello-snob" qui, hélas mais c'est une réalité, lui collle à la peau. Je pense que le RPG a besoin de cette évolution comme Far Cry 3 propose. Ca ne peut que l'aider. L'inverse ne peut que porter préjudice au genre.

D'autant que ça ne gêne pas le développement de jeux RPG "traditionnels".

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2012 à 20:49

#8

eronman
Garde royal

Inventons un AOC RPG !

Un label rouge quoi...
#9

Etienne Navarre
Gobelin

Ca c'est une idée qu'elle est bonne !
#10

garrick75
Guerrier

[quote name='Etienne Navarre' date='13/11/2012 - 20:33']@ Garrick75

Je pense que c'est justement cette façon de voir les choses qui enterre le RPG et l'empêche d'être autre chose qu'un genre un peu à part. Selon moi, le RPG doit s'affranchir de ses vieilles mécaniques et s'ouvrir au reste de la prod vidéo-ludique s'il veut espérer sortir de ce carcan "geek-nerd-intello-snob" qui, hélas mais c'est une réalité, lui collle à la peau. Je pense que le RPG a besoin de cette évolution comme Far Cry 3 propose. Ca ne peut que l'aider. L'inverse ne peut que porter préjudice au genre.

D'autant que ça ne gêne pas le développement de jeux RPG "traditionnels".[/quote]



Le RPg est né de la volonté de retranscrire le plaisir, les règles et les mécaniques de l'origine des rpg: le rpg papier.



Parmi cela, c'est le rpg le plus connu depuis la naissance du genre qui a été singé dans les rpgs en jeu vidéo: dungeons&dragons.



Personne ne s'oppose à une évolution du rpg mais vouloir mettre le sigle rpg à tous les jeux qui ont un inventaire ou de l'xp, cela entraine justement la mort du genre car plus personne ne sait ce qu'est un rpg.



Tu demandes à un ado ou un jeune adulte qui connait le terme rpg que par les jeux vidéos, de t'en citer un? Il va te citer sans aucun doute mass effect, fable ou kingdom of amalur. On est quand même très loin de la conception même du rpg.

Quand le mec va atterrir sur un BG ou le prochain PE, il va trouver cela horrible alors que ces jeux là se rapprochent beaucoup plus de l'expérience jeu de rôle papier que mass effect ou fable.



Il suffit de voir que les critiques mentionnées par bioware venant d'une soit disante communauté était que le système de pause rendait le jeu trop lent et qu'il fallait un système rapide et cela a eu une influence sur le gameplay de dragon age 2. Cela va totalement à l'encontre même du feeling et du plaisir d'une partie de rpg papier qui est de prendre son temps avant tout.

Le terme est tellement galvaudé depuis plusieurs années qu'il a perdu la notion de ce qui en faisait un genre. Aujourd’hui on met tout et n'importe quoi dans ce terme qu'o ne sait même plus ce qu'il signifie.



Je comprends le fait que rpg france parle de ces jeux car s'il se limitait aux rpg dit tradionnels, il ne ferait pas beaucoup de news ni de traffic dans l'année.



Il est par contre important de préserver le genre rpg et de ne pas le diluer à toutes les sauces sous peine de voir qu'il ne voudra plus rien dire un jour si ce n'est pas déjà fait pour le grand public.



Ce n'est pas une attitude de vieux cons ou d'intello (pas de mot geek car le geek est un idiot par définition (voir son étymologie) et un amoureux de rpg n'est plus con qu'un autre), mais une attitude d'amoureux du genre qui ne veut pas voir le genre mourir ou se diluer dans du grand n'importe quoi.





Que des titres comme far cry3 empruntent des éléments de rpg, aucun problème si ça apporte de la richesse (c'est pas toujours le cas car souvent les xp ou les compétences c'est juste de l'annexe pour que le marketing puisse mettre le logo rpg sur la jaquette). Utiliser le terme rpg pour les qualifier, là il y a un problème.

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2012 à 22:02

#11

Etienne Navarre
Gobelin

Personne n'a dit que Far Cry 3 était un RPG Garrick. Seulement, force est de constater que ta vision du RPG, selon moi, le condamne l'oubli. On sait d'où vient le RPG, on sait quels sont les grands noms du RPG : mais un JdR papier et un RPG PC ou console, ça n'est pas pareil. Ca n'est pas parce que le RPG en tant que jeu vidéo vient du papier qu'il doit se contenter de rester tel qu'il était et de ne pas évoluer. C'est réactionnaire que de vouloir le maintenir dans l'état où il est. Le papier c'est bien et le jeu vidéo c'est autre chose.

Le questionnement est surtout de se demander si le RPG peut évoluer positivement dans les années qui viennent. Sachant qu'on aura toujous, comme tu le dis, des RPG plus traditionnels et classiques (PE, BG EE, Wasteland 2...). Je pense qu'il y a de la place pour le RPG "à l'ancienne" et une appropriation des codes par le reste des jeux. Moi ça me plait assez au final.

Message édité pour la dernière fois le : 13/11/2012 à 22:15

#12

Tiphereth
Noble

Personne ne s'oppose à une évolution du rpg mais vouloir mettre le sigle rpg à tous les jeux qui ont un inventaire ou de l'xp, cela entraine justement la mort du genre car plus personne ne sait ce qu'est un rpg.



Et c'est quoi un RPG alors ? Parce que tu parles du jeu de rôle papier, mais Baldur's Gate, c'est loin d'être représentatif du meilleur du jeu de rôle papier. D'ailleurs ton discours est paradoxal, tu sembles reprocher au jeu vidéo de se limiter à une vision du jeu de rôle façon D&D (ce en quoi je suis d'accord), pour ensuite mettre sur un piédestal Baldur's Gate, un jeu fantastique mais qui est une adaptation de D&D pur jus, avec tout ce que ça comprend de baston et de structure porte/monstre/trésor bien basique.
#13

Etienne Navarre
Gobelin

En tout cas, on verra au fil des ans comment l'industrie et les développeurs se positionnent sur ce point.
#14

Theccrow
Villageois

surpris que dans l'article il n'y ai aucune référence a Stalker qui est quand même un des premier FPS dit RPG.

Quit a en faire criser certains , parmi les meilleur RPG a mon gout il y a Fable premier du nom mais aussi gothic 3 parmi plein d'autre. pour moi un RPG prend en charge la notion de faction et changement de faction , de faire bien les chose ou les faire mal, de pouvoir se retourner contre sa faction prédéfini.

Donjons et dragon , warhammer battle/40000 apporte la partie stratégique et tactique au RPG mais n'est pas la base du RPG.

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2012 à 00:13

#15

dieu88
Garde

bon je vais pas vous écrire un pavez (surtout que je suis d'accord avec Etienne Navarre a 1000 %) mais je trouve que le RPG évolue bien autant je m'éclate encore sur Morrowind ou baldur's gate1 & 2 autant je m'éclate aussi sur les derniers RPG sortis.

je pense que le mieux s'est d'avoir les deux du bon vieux RPG a l'ancienne et des RPG qui font criser les vieux:)
#16

thorgal654
Villageois

Le RPG c'est un peu:"reflechir avant d'agir" comme ligne de conduite,comme dans la vie réelle.

D'ailleur le meilleur RPG c'est la vie.

Plutot que juste tiré a tous vas,le joueur peu faire marcher son imagination,son organisation,dans un esprit de construction et non de déstruction.

C'est une ligne de conduite a tenir,des choix a faire.

Il est important que les jeux du futur soit plus intelligent,le jeux video vas évoluer et son influence est grandissante ,la responsabilité moral du bien contre le mal sera bien plus réelle pour l'avenir du jeux video et de nouvelle lois pourrait meme un jour voir le jour.

Nous ne somme qu'a la prehistoire du jeux video,la place qu'il detiendra dans un futur pas si éloigner est colossale.

Aujourd'hui on vient a peine d'inventé la roue, mais grace au ingredient RPG ,l'imagination du joueur,sera stimulé et lui permettra , d'aquérir,je l'espere, une plus grande maturité.
#17

TrollTraya
Garde royal

Bon, si il y'a bien une évolution,,je ne suis pas sûre qu'on puisse au bout du comlpte la considérer comme optimale (que ce soit pour les rpg ou les autres genres d'ailleurs). En effet,, je pense que les différents genres se cannibalisent les uns les autres sans vraiment innover et de ce fait tournent en rond et risquent au fur et à mesure de perdre à la fois leur identité et des mécaniques de jeu "interessantes" mais trop "complexe pour faire vendre" tomberont dans l'oubli et l'indifférence).



Après, je ne suis pas forcément contre intégrer des mécaniques d'autres genres pour un type de jeux spécifiques (c'est parfois très réussi et procure alors de bonnes sensations et une expérience de jeu assez originale). C'est juste que j'ai l'impression que "piquer des idées chez le voisin" prédomine face à la recherche de nouvelles voies de gameplay (sauf chez quelques rares indés), et celà ne peut être une bonne chose. Un arbre qui ne fournit plus aucun nouveau fruit n'à plus qu'à pourrir sur place.
#18

Balrog
Guerrier

Les JdR sont tellement riches que toutes les séries qui cherchent à se renouveler agrémentent leur jeu d'éléments typés RPG ; c'est à dire des éléments qui personnalisent l'expérience de jeu.
Il suffit de se demander comment GTA est passé d'un simple jeu polémique au hit que l'on connait : grand espace urbain, liberté de jeu, des tas de missions annexes, un rôle à endosser personnalisable...

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2012 à 11:03

#19

Megamat
Gobelin

le RPG oldies à l'origine des premiers RPG est devenu un genre parmi d'autres. L'action /RPG, le H&S, le stratégie RPG, etc... et donc le Oldies ou Old School. le RPG doit réunir un certain nombre de critères pour qu'il en soit un mais personne n'en a donné la définition exacte.

- Un scénario, une grande histoire
- Des dialogues avec des choix
- Un arbre de compétence et/ou de talent
- Une gestion d'inventaire poussée
- Des quêtes ou tâches à faire et une intéraction avec des PNJ
- Un milieu vivant avec un cycle jour / nuit
- Liberté de tuer ou non
- Combats tactiques, avec ou sans pause etc...
- ...

Alors oui, STALKER aurait pu trouver sa place dans RPG France, mais nous avons décidé du contraire à l'époque pour plusieurs raisons. A l'époque, il n'y avait pas encore de jeu de ce type, mélange de FPS et RPG, nous avions (sans doute à tord) décidé qu'un RPG devait avoir un arbre de compétence (seul point commun au plus grand nombre) et ne pas faire d'ombre à Stalker France notre autre site.

Bref, aujourd'hui, d'après les infos que l'on dispose, Far Cry 3 se rapprochait (déjà le 2 d'ailleurs mais beaucoup moins) d'un RPG sans pour autant être déclaré comme tel. Est-ce l'honneteté des développeurs de ne pas se définir ainsi ou est-ce stratégique ? Nous avons eu le cas de X-Com qui n'a pas été annoncé comme RPG mais qui contenait certains éléments, d'où le manque d'information mais le test à la fin.

Tout cela pour dire que nous sommes un peu dans le vague concernant le jeu tant on ne sait pas vraiment s'il faut qu'on en parle, qu'on le test etc...
#20

MrBouh
Villageois

Sur un pommier ne poussent jamais que des pommes... Et j'ai plutôt l'impression que les studio indé retournent aux sources plus qu'ils n'inovent, mais ce n'est pas forcément un mal je trouve.

Je n'ai jamais joué à un RPG papier, mais il me semblait que la composante principale était quand même de permettre de créer et vivre des histoires plus que de faire de la stratégie pour tuer un monstre ; et en ce sens, prendre son temps ou pas n'y change rien.

Au final, je n'ai jamais vu un jeu PC (et encore moins console) faire l'unanimité dans le genre, et même du temps de Baldur's Gate, j'ai rencontré des gens qui refusaient à ce jeu le titre de RPG pour lui préférer celui d'action/aventure.

Jusqu'ici, le RPG est un genre plutôt heureux : malgré cette déchéance, on a encore droit à d'excellents titres, variés, originaux ou plus classiques ; le genre est plutôt en bonne santé je trouve, contrairement au FPS qui justement lorgne sur le RPG (entre autre) pour essayer de retrouver une âme (quoi qu'il sort encore des FPS old school en fait).

En fait, il faudrait plus un label "superprod grand public" qu'un label "RPG AOC".
#21

Daggy
Garde

Alors oui, STALKER aurait pu trouver sa place dans RPG France, mais nous avons décidé du contraire à l'époque pour plusieurs raisons. A l'époque, il n'y avait pas encore de jeu de ce type, mélange de FPS et RPG


Pourtant, il y a des références de ce mix bien avant la sortie de Stalker.

Genre, Deus Ex. Mais avec un arbre de compétences, c'est vrai^^

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2012 à 12:54

#22

garrick75
Guerrier

[quote name='Tiphereth' date='13/11/2012 - 22:46']
Personne ne s'oppose à une évolution du rpg mais vouloir mettre le sigle rpg à tous les jeux qui ont un inventaire ou de l'xp, cela entraine justement la mort du genre car plus personne ne sait ce qu'est un rpg.



Et c'est quoi un RPG alors ? Parce que tu parles du jeu de rôle papier, mais Baldur's Gate, c'est loin d'être représentatif du meilleur du jeu de rôle papier. D'ailleurs ton discours est paradoxal, tu sembles reprocher au jeu vidéo de se limiter à une vision du jeu de rôle façon D&D (ce en quoi je suis d'accord), pour ensuite mettre sur un piédestal Baldur's Gate, un jeu fantastique mais qui est une adaptation de D&D pur jus, avec tout ce que ça comprend de baston et de structure porte/monstre/trésor bien basique.[/quote]



Les crpgs se basent sur D&D pour l'immense majorité d'entres eux, c'est un fait. J'ai jamais dit que c'était ce qu'il y avait de mieux.

Pour une adaptation de D&D, BG est bien représentatif de ce que tu peux ressentir en jouant à une partie de D&D avec tes amis.

Mon discours n'est pas paradoxal.
#23

garrick75
Guerrier

Personne n'a dit que Far Cry 3 était un RPG Garrick. Seulement, force est de constater que ta vision du RPG, selon moi, le condamne l'oubli. On sait d'où vient le RPG, on sait quels sont les grands noms du RPG : mais un JdR papier et un RPG PC ou console, ça n'est pas pareil. Ca n'est pas parce que le RPG en tant que jeu vidéo vient du papier qu'il doit se contenter de rester tel qu'il était et de ne pas évoluer. C'est réactionnaire que de vouloir le maintenir dans l'état où il est. Le papier c'est bien et le jeu vidéo c'est autre chose.

Tu dis qu'on sait mais justement le grand public ne sait plus ce qu'est un rpg vu que les éditeutrs l'utilisent pour tout et n'importe quoi. C'est bien là le problème



[quote name='Etienne Navarre' date='13/11/2012 - 22:14']
Le questionnement est surtout de se demander si le RPG peut évoluer positivement dans les années qui viennent. Sachant qu'on aura toujous, comme tu le dis, des RPG plus traditionnels et classiques (PE, BG EE, Wasteland 2...). Je pense qu'il y a de la place pour le RPG "à l'ancienne" et une appropriation des codes par le reste des jeux. Moi ça me plait assez au final.[/quote]

Je n'ai rien contre l'évolution. Bien au contraire mais encore faut-il que cette évolution soit positive. Évoluer pour évoluer, je ne vois pas l'intérêt.

C'est pas en faisant rentrer dans la tête que fable et mass effect sont des rpgs au grand public que ça les attirera sur des PE, wasteland 2 et autre BG EE car à part le marketing, ils jouent clairement pas dans le même genre.

Que les éditeurs mélangent les genres, tant mieux mais ils ne font rien pour éduquer les joueurs et leur font rentrer dans la tête n'importe quoi.



Ce n'est pas avec de l'xp et 2-3 compétences + un inventaire que ça va transformer far cry 3 en rpg.
#24

Megamat
Gobelin

Ce n'est pas avec de l'xp et 2-3 compétences + un inventaire que ça va transformer far cry 3 en rpg.

Ben si... on en est là justement, car dans certains jeux c'est annoncé comme cela. Je ne dis pas que c'est bien, c'est juste une constatation. Le JV évolue et les RPG aussi, consoles, manettes, action... et s'est tant mieux, comme cela, il y en a pour tous les goûts !

Maintenant Farcry 3 n'est pas annoncé comme un RPG, mais par rapport à d'autres jeux RPG il pourrait.

Message édité pour la dernière fois le : 14/11/2012 à 14:00

#25

Oded
Paladin

N'empêche, cette phrase marketing est bien comique

Prochaine étape : "Like Deus Ex with Axes"...




Voir tous