Samedi 14 Décembre 2019, 14:34     Connectés : 3      Membres : 2


Mot de passe oublié ?

Pas encore de compte ?

Old School RPG, un nouveau projet Kickstarter

par Etienne Navarre 03 Oct 2012 16:30 72

La plate-forme Kickstarter présente un nouveau projet de RPG tout simplement appelé Old School RPG. Le projet ne se base concrètement sur rien de tangible en terme d'univers, de narration ou de design. Tout ce que l'on sait, c'est qu'il sera développé par Loot Drop, une équipe dirigée par Brenda Brathwaite (Wizardry, D&D), Tom Hall (Anachronox) et John Romero (Doom, Quake). L'idée centrale est d'offrir aux joueurs un RPG à l'ancienne, qui répondra à un cahier des charges spécifiques dans son respect des codes de l'époque.

Un peu à la façon de Project Eternity, ce projet base sa communication sur les artistes qui en sont à l'origine. La vidéo réalisée à cette occasion est très fraîche et sent bon la camaraderie sans prise de tête et la volonté de proposer un jeu solide.

Old School RPG bénéficie d'un soutien assez impressionnant du monde du jeu vidéo : Markus Persson (Minecraft), Chris Avellone (Obsidian), Harvey Smith (Deus EX HR), George Broussard (fondateur de 3D Realms), Mark Nelson (Fallout 3, Oblivion, Morrowind) et bien d'autres. C'est sûr que cela fait une bête de carte de visite, ça.

En revanche, on peut légitimement soulever la question de l'effet de mode, alors qu'il reste moins de 15 jours à Project Eternity pour finir sa campagne. On a beau faire les meilleures soupes dans les vieux pots, je me passerai bien de dîner ces prochaines années, si c'est pour goûter la même chose qu'il y a 20 ans. Je vous ai proposé un débat vendredi dernier qui, vous me l'accorderez volontiers, avait pointé juste. «Bull's eye» Etienne !

Cette voie me semble triste et guère réjouissante, mais je ne mets aucunement en cause la probable qualité du jeu, car ce n'est pas lui que je juge, mais l'idée du retour en arrière. Même déçu par cette annonce et cette nouvelle orientation du marché du RPG, je laisse volontiers le bénéfice du doute et souhaite que ce projet aboutisse.

Allez, un peu d'ambition messieurs les développeurs, que diable !

 

Commentaires (72)

#51

Chapoire
Garde

@Lyacos : Ouai, c'est tout à fait ça !

@Flofrost : Alors exprime toi mieux !
#52

flofrost
Grand chevalier

De toute façon si on veut améliorer quelque chose, il faut obligatoirement regarder en arrière, ne serai-ce que pour éviter de reproduire certaines erreurs.Le soucis c'est que ce projet en particulier à l'air de vouloir faire du old school, juste pour faire du old school, comme le disait Etienne, y a un effet de mode, et eux ils ont tout l'air de vouloir surfer sur la vague, d'ailleurs l'arrivée de ce projet sur Kickstarter environ 15 jours après celui d'Obsidian c'est je pense tout sauf une coïncidence, comme on dit : "l'occasion fait le larron"

@ Chapoire : Il n'y a que toi qui as compris ça, mais bon, c'est pas nouveau, tu comprends ce que tu veux comprendre...

Message édité pour la dernière fois le : 04/10/2012 à 01:45

#53

Montaron
Seigneur

linéaire, pas de choix moraux,

Heu ouais quand même pas, j'ai fais Baldur's Gate une bonne quinzaine de fois et j'ai franchement l'impression que les gens enjolivent vraiment le souvenir. Sur l'aspect désisionel laissé au joueur DAO est clairement au dessus

Comparativement à ça dans BG2 y'avait que Honnétement y'a pas photo j'ai envie de dire ...

Sinon pour en revenir au sujet de base c'est typiquement ce que je reprochais à Project Eternity mais en pire, pis John Romero quoi .....

Message édité pour la dernière fois le : 04/10/2012 à 10:00

#54

TrollTraya
Garde royal

... Ah Montaron, nous sortir que dans BG 2 il n'y a que peu de choix et pour le prouver oublier le tas d'autres choix qu'il nous propose(je n'en reviens pas que tu laisses de coté le choix entre soutenir les voleurs de l'ombre ou Bodhy par ex), ce n'est qu'une vile tentative de nous tromper.



Ceci dit tu as raison, il y'a des choix moraux dans DAO. Mais moins de possibilité de dialogues pour les expliquer (ex dans BG 2, pour deux "vrai" choix au final (deux conclusions possible à la discussion), on avait pour chacun par exemple 3 réponses possibles qui donnaient une succession de dialogues différents et qui donnaient de la personnalité au PJ. Aujourd'hui on à que deux choix de dialogues, parce que le RP, c'est plus une priorité pour nombre de devs (et pis ça prends du temps d'écrire des dialogues, et ça coûte cher de la doubler, alors pourquoi se faire chier ?^^))

Message édité pour la dernière fois le : 04/10/2012 à 09:03

#55

Jeanloutre
Guerrier

Pour le coup je rejoins plutôt Montaron, pas sur sa vision de BG2 (grrr), mais bien sur le fait qu'il y a des choix moraux dans DAO. Franchement, j'ai trouvé que c'était un bon jeu ! J'ai pas tellement aimé le système à base de cooldowns, mais l'ambiance était quand même super classe !

C'est pour ça que je trouve qu'en fait old-school contre new-school c'est un peu un faux débat, c'est plutôt ceux qui aiment la tendance "cinématographique" actuelle des jeux contre ceux qui aimeraient une résurgence de la tendance ancienne, où on peut vraiment impacter sur le jeu. Pour moi l'un n'est pas forcément meilleur que l'autre, mais les deux devraient avoir le droit d'exister, c'est pour ça que je soutiens le retour des vieux !

Prenons the Witcher : tout le monde est d'accord pour dire que c'est un excellent jeu (sauf peut-être le combat un peu loupé). Et pourtant on n'a que très peu de réels choix dans le jeu ! Sorti de elfes/templiers, le reste c'est sur des roulettes ! Et on ne choisit même pas son perso principal, on peut vaguement orienter ses caracs. Mass Effect, pareil, on suit l'aventure de Shepard, mais on ne le modèle pas énormément. Et bien j'ai aimé ces deux jeux pour ce qu'ils sont.

Par contre quand on me dit qu'on va avoir à nouveau accès à des jeux où on peut créer son perso de A à Z, où on peut fonctionner avec une vraie équipe plutôt qu'avec le héros + les figurants, où l'importance va être donnée au background plutôt qu'aux explosions, hé bien je suis très content que le genre revienne.

Avec un peu de chance les deux branches vont subsister, et on aura deux fois plus de bons jeux !
#56

Montaron
Seigneur

... Ah Montaron, nous sortir que dans BG 2 il n'y a que peu de choix et pour le prouver oublier le tas d'autres choix qu'il nous propose(je n'en reviens pas que tu laisses de coté le choix entre soutenir les voleurs de l'ombre ou Bodhy par ex),

J'admets, les voleurs de l'ombre c'est un peu la loose l'oubli là (début de matinée vous me pardonnerez) mais niveau reste des choix je suis curieux, j'ai beau fouillé je vois pas des masses ce que j'ai oublié ?

Ceci dit tu as raison, il y'a des choix moraux dans DAO. Mais moins de possibilité de dialogues pour les expliquer (ex dans BG 2, pour deux "vrai" choix au final

Là on entre dans le débat de l'enrobage de la chose, clairement sur le point là BG2 était plus riche mais en matiére de pure choix les deux se valent voir le jeune dépasse le vieux. (en tout cas en termes d'impact illustrés desdits choix)

Pour le coup je rejoins plutôt Montaron, pas sur sa vision de BG2 (grrr)

No ofense frére Loutre, BG2 reste mon jeu préféré, ça ne m'empêche pas de lui trouver des défauts, noyés dans la masse de qualités bien entendus
#57

garrick75
Guerrier

[quote name='Jeanloutre' date='03/10/2012 - 23:30'][quote name='garrick75' date='03/10/2012 - 23:20']
Les jeux appelés rpgs de nos jours par les équipes marketings n'ont plus en commun que le nom du genre. D'ailleurs ils sont souvent affublés du mot action pour montrer que ce n'est plus vraiment des rpgs.



C'est comme les diablos like, c'est dérivé du rpg mais ça n'a vraiment pas grand chose à voir si ce n'est quelques éléments en commun (fiche de perso, évolution, loot).[/quote]

J'aime bien ta démonstration, et je me sens proche de ton avis, même si j'ai une légère divergence (vergence !) sur la place de l'action. Elle a eu et a toujours sa place dans le RPG. Prends Icewind Dale, à l'époque il avait fait hurler tout le monde parce que linéaire et orienté bourrinage de monstres. Prends Dragon Age (le premier), la trame scénaristique est bien foutue (les intros ), avec des embranchements, une forte implication émotionnelle du joueur, et pourtant ça tatane beaucoup et c'est du RPG moderne...[/quote]



L'action a toujours été présent car se basant sur le RPg papier à la mode qui lui est basé sur l'action.



Le ressenti des combats étaient quand même plus proche du ressenti d'un combat de rpg papier que ceux des jeux d'aujourd'hui.



Entre le tour par tour ou le temps réel plus tactique que les combats d'un skyrim ou d'un amalur ça n'a plus grand chose à voir quand même. Je ne suarais pas bien le décrire avec des mots mais quand on a vu les 2 côtés, on le ressent assez vite.
#58

AE0n
Chevalier

J'admets, les voleurs de l'ombre c'est un peu la loose l'oubli là (début de matinée vous me pardonnerez) mais niveau reste des choix je suis curieux, j'ai beau fouillé je vois pas des masses ce que j'ai oublié ?Il y avait aussi le choix de détruire le bosquet ou non (ou de le faire prospérer avec Cernd. Le biz avec les deux familles et le maire de Franc-Marché. Et un tas de petits truc anecdotique (sacrifier Edwin, satisfaire ou fâcher l'artiste du temple d'Helm, tuer/sauver Viconia) et dont certains me sont encore inconnu faute d'avoir essayé, mais effectivement ceux-ci n'ont pas d'infuence sur le reste du jeu si ce n'est parfois sur les points de réputation
#59

Etienne Navarre
Gobelin

C'est pour ça que je trouve qu'en fait old-school contre new-school c'est un peu un faux débat, c'est plutôt ceux qui aiment la tendance "cinématographique" actuelle des jeux contre ceux qui aimeraient une résurgence de la tendance ancienne, où on peut vraiment impacter sur le jeu.

Il n'y a pas d'old school vs new school, mais il y a un débat tendance actuelle vs tendance ancienne ? J'en ai rêvé, JeanLoutre l'a fait !
#60

Armancia
Chevalier

C’était prévisible qu'avec la poule aux œufs d'ors kickstarter ce genre de projet associé seulement à des célébrités informatiques allaient voir le jour.

Pour moi il n'y a aucune différence entre ce type de jeu et un rpg bioware @EA, on pense d'abord fric avant de penser au jeu. On est bien loin de Wasteland 2 où Fargo avait pensé son projet depuis des lustres, là je ne vois aucune réflexion. Pour moi c'est vraiment une manière de détourner le système prévu à la base pour aider des dev à se lancer sur un projet réfléchi et qui n'ont pas accès aux modes de financement traditionnels....

Le risque comme je le répète souvent c'est que les petits indépendants débutants ou peu connus se fassent asphyxier par ce genre de projet, parce que la manne financière n'est intarissable et les donateurs devront faire des choix.
#61

Jeanloutre
Guerrier

[quote name='Jeanloutre' date='04/10/2012 - 09:33']C'est pour ça que je trouve qu'en fait old-school contre new-school c'est un peu un faux débat, c'est plutôt ceux qui aiment la tendance "cinématographique" actuelle des jeux contre ceux qui aimeraient une résurgence de la tendance ancienne, où on peut vraiment impacter sur le jeu.

Il n'y a pas d'old school vs new school, mais il y a un débat tendance actuelle vs tendance ancienne ? J'en ai rêvé, JeanLoutre l'a fait ! [/quote]

Oups bien relevé EtNav', une bel exemple de bouillie de verbiage !

Je suis allé un peu vite sans me relire et jme suis mélangé les pinceaux. Ce que je voulais dire par là c'est que ça tourne à la bagarre sémantique, c'est-à-dire que "faire du old school" est donc forcément opposé à "faire du new school" alors que dans le fond, il n'y a pas une réelle opposition, plutôt une divergence qui permet aux deux de coexister. Voilà c'est plus correct comme ça !

Merci d'avoir relevé cette abominable connerie sans trop me taper dessus (pourtant là je l'ai mérité)
#62

Etienne Navarre
Gobelin

Je comprends mieux ce que tu veux dire.
#63

Thursday
Citoyen

Mouais ce projet ressemble plus à un coup marketing, qu'une volonté de nous offrir une expérience rolistique. M'étonnerais pas qu'un editeur (bethesda?) et une équipe de marketeux se sont réuni en faisant une liste des trucs "tendance old school" histoire de voir si en appliquant la recette à la lettre ils pouvaient aussi ramasser quelque dollars. Le truc qui m'ont paru louche c'est:

"Quests: Solve hundreds of quests on your way to discovering and uncovering the secrets of the world."

Ouai des centaines de quêtes c'est bien, mais des centaines de quêtes fedex très impersonnelle je les jette à la poubelle.

"Multiple Endings: The smallest of intentions sometimes matters far more than you know. It is a world alive with memories. "

Non mais la je sais pas quoi dire, "fin multiples" c'est pas ca qui me fait acheter ou non un jeu, ca ressemble à un argument de vente racolleur venant de quelqu'un qui veut vendre un jeu d'action"Rpg" type mass effect. Si je me souviens bien la même promesse à été faite pour fallout 3. Dans planescape torment il n'y avait que 2 fins et pourtant chaque fois que j'y joue l'expérience est différente.

C'est ca qui fait à mon humble avis un jeu de rôle. Tu as beau reprendre le même jeu 100 fois l'évolution du personnage, les dialogues, les rencontres sont différente. Et pour pouvoir s'appeler RPG il faut des choix et des conséquences, comme sur un rpg papier, tu peux tout faire, sauter grimper parler tuer blesser rien faire être ironique naif bête seducteur sadique gentil itelligent etc tout une palette d'émotions et d'actions dont il faudra subir les conséquences bonne ou mauvaise. Et la je vois juste un futur hack&slash avec des graphisme au rabais pour coller à l'étiquette old-school. Ca j'appelle une stagnation ou régression. Prenons Baldur's Gate maintenant de bioware, c'est pas non plus le saint-Graal du jeux de rôle, c'est un très bon jeux qui a innové en son temps, une histoire épique, un monde à explorer, des compagnons et leurs histoires et des romances. La même recette à été appliquée dans les jeux de bioware qui ont suivi, dragon age, mass effect, NWN, kotor. En regardant de près les choix proposé dans ces jeux sont très noir/blanc.

Les réels innovations rôlistiquement parlant je les ai vu chez obsidian dans alpha protocol, fallout new vegas, nwn2 et son extension, kotor2. Et Troika arcanum, vampire bloodlines. Alors si old school signifie regression, stagnation avec des mecanismes et gameplay 1000 fois vu et revu je dirais que c'est plutot bethesda et bioware qui nous en font bouffer avec des limitations d'actions qu'on ne retrouve que sur les jeux amiga de la fin des années 80.
#64

TrollTraya
Garde royal

Ce qui me choque le plus dans cette affaire de Old School RPG, c'est que contrairement à Obsidian (dont les prémices du projet remontent au moins à février 2012 quand Chris Avellone avait demandé sur une page web quel type de RPG les fans voudraient voir lancé sur Kickstarter par Obsidian), on à foutrement l'impression que les dévs se sont réveillés un matin, ont vu le succés de project Eternity, se sont dit "et si on faisait aussi un RPG via Kick ?" et ont fait une vidéo dans la foulée qu'ils ont posté le jour même. Celà dit, c'est la seule raison valable expliquant cette vidéo destinée à devenir un véritablez phénomène sur le net^^
#65

Megamat
Gobelin

Le projet a du mal a se lancer, pour 1 million de dollars, il n'en est qu'à 194 000. Bon ok il reste 28 jours, mais je crois qu'ils auraient du faire de la pub avant de lancer le projet et d'avoir quelque chose de concret à montrer. Je ne donne pas cher de leur succès... ils y arriveront peut-être, mais tout juste, à suivre.
#66

AE0n
Chevalier

il n'en est qu'à 194 000. Bon ok il reste 28 jours 7 jours plus tard = 241.000$
Disons 50.000$/semaine, ils arriveront à environ "seulement" 400.000$

Voilà ce qui va, et je l'espère à l'avenir devrait, arriver pour qui cherche à faire "un coup"
#67

Daggy
Garde

Devant la "vidéo promotionelle" de ce projet, j'ai que deux mots à l'esprit : AU SECOURS !

#68

Sowatt
Paladin

D'après ce que j'ai compris, le projet est annulé...

http://lootdrop.com/2012/10/19/thanks-for-your-support-stay-tuned/

Message édité pour la dernière fois le : 20/10/2012 à 06:32

#69

TrollTraya
Garde royal

C'est drôle, mais ça ne me surprends pas du tout. Même si il y'avait encore une toute petite chance d'atteindre le million demandé, il semble que ça ne leur aurait pas suffit pour étancher leur soif de billet vert, donc autant abandonner au milieu de la course...



Par contre, j'ai trouvé qu'ils n'étaient pas super clair (ou c'est mon anglais qui à besoin de s'amélioer^^)... Ils abandonnent totalement le projet (comme l'indiquerait le premier paragraphe) pour en présenter un autre à leur second essai de KS, ou ils comptent le représenter une fois plus avancé ?
#70

Jeanloutre
Guerrier

De ce que je comprends, ils "tuent" le projet, vont bosser sur un truc qui sera plus fouillé et complet avant de revenir vers kickstarter. Ce qui en soit est une très bonne leçon pour toute la scène JV de kickstarter je pense.
#71

skoeldpadda
Seigneur

De ce que je comprends, ils "tuent" le projet, vont bosser sur un truc qui sera plus fouillé et complet avant de revenir vers kickstarter. Ce qui en soit est une très bonne leçon pour toute la scène JV de kickstarter je pense.

C'est plus ou moins ça. Dans les faits, ils lâchent juste prise sur leur annonce initiale pleine de vent, vont bosser un peu dessus, et reviendront avec un vrai nom et des vrais trucs à montrer.

Pour ce qui est de la "bonne leçon", faut voir. Je trouve particulièrement litigieux qu'ils aient soudain les fonds pour pouvoir bosser dessus "avant de revenir sur Kickstarter".... 'Pouvaient pas faire ça avant ? Et ce fric, ils le sortent d'où ? Ce projet sent le coup fourré depuis le début, et cet étrange rebondissement n'est pas franchement fait pour rassurer les acheteurs potentiels...
#72

Jeanloutre
Guerrier

Bof, ils ont jamais caché que leur activité principale (faire des jeux facebook) leur rapporte déjà de quoi vivre. Ils demandaient juste les fonds pour survivre le temps de développer un jeu qui leur plaise (enfin c'est leur version).

Si je pense que c'est une bonne leçon, c'est parce que ça prouve que si tu viens sur Kickstarter juste pour profiter de la vague en ne faisant que du "name-dropping", ben les gens rigolent et gardent leur argent.
#73

skoeldpadda
Seigneur

Si je pense que c'est une bonne leçon, c'est parce que ça prouve que si tu viens sur Kickstarter juste pour profiter de la vague en ne faisant que du "name-dropping", ben les gens rigolent et gardent leur argent.
Ah, dans ce sens là, je te rejoins totalement.




Voir tous